Mariage

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 279
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Mariage

Message non lupar Alizee » mer. 23 mai 2018, 12:00

Bonjour,

je viens partager une grande joie : mon mari m'a annoncé qu'il est désormais prêt à accepter un mariage à l'Eglise (au bout de 10 ans de mariage civil).
On attend la réponse du prêtre pour la date envisagée.
A partir de septembre, la préparation commencera au sein de la paroisse.
Et voilà que surgissent deux questions :
1/ célébrer une messe au pas (sachant que plus de la moitié des personnes potentiellement présentes ne communieront pas) - moi j'avoue que ça me manquera de ne pas communier ce jour-là qui est important pour moi, mais en même temps, n'est-ce pas poser un geste de désunion devant tous si je communie seule et pas mon mari ?
2/ nous ne sommes pas tout jeunes, et nous ne souhaitons pas d'autres enfants (et même physiquement, ça semble désormais plus qu'improbable de mon côté). Comment dès lors trouver un sens à la question de la fécondité ?

On a le temps d'y réfléchir, mais si vous pouviez m'aider un peu....

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2779
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Mariage

Message non lupar AdoramusTe » mer. 23 mai 2018, 14:08

Bonjour,
1/ célébrer une messe au pas (sachant que plus de la moitié des personnes potentiellement présentes ne communieront pas) - moi j'avoue que ça me manquera de ne pas communier ce jour-là qui est important pour moi, mais en même temps, n'est-ce pas poser un geste de désunion devant tous si je communie seule et pas mon mari ?
Effectivement, la messe n'est pas nécessaire au sacrement de mariage et il peut être préférable d'éviter des situations embarrassantes.
2/ nous ne sommes pas tout jeunes, et nous ne souhaitons pas d'autres enfants (et même physiquement, ça semble désormais plus qu'improbable de mon côté). Comment dès lors trouver un sens à la question de la fécondité ?
Certaines personnes se marient tardivement en n'étant plus en âge de procréer. Mais, il ne s'agit pas de refuser d'accueillir la vie dans ce cas.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invités