Conversion au catholicisme

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1015
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Incompréhension

Message non lupar Altior » sam. 15 avr. 2017, 21:00

Chère Nirmine,

En effet, nous croyons que Dieu est trinité. Nous le croyons car c’est ainsi qu'Il s’est révélé. Cela n’est pas une supposition fondée sur des probabilités, il ne s'agit pas non plus d'une hypothèse ou d'une conjecture. Nous le croyons car c’est ainsi que Dieu s’est révélé.

Quant à la doctrine chrétienne, elle peut se résumer simplement : les chrétiens doivent aimer Dieu de toutes leurs âmes, et aussi aimer leurs prochains comme eux-mêmes. Tous leurs efforts tendent vers cela. Voilà pourquoi, je pense, le christianisme vous paraît si paisible.

Bien fraternellement.
Excellent post, cher Baruch. En peu de mots vous avez surpris l'essence de la question: nous ne comprenons pas le mystère de la trinité, mais c'est comme ça qu'on l'a reçu.

Je me souviens d'une histoire attribuée a St Augustin. Un jour, ce grand philosophe et saint docteur de l'Église était tourmenté par la même question. Il se baladait sur la plage et réfléchissant en boucle: «comment Dieu est un seul et trois en même temps. Trois Dieux mais un seul! On ne peut pas dire qu'ils sont trois, mais un seul, pourtant ils sont trois, etc». Du coup, il rencontre un petit enfant qui faisait son château de sable. Il le voit faisant des aller-retours tantôt au bord de la mer, tantôt vers son château; il avait creusé un trou devant le château et il essayé visiblement à le remplir d'eau, à l'aide d'un petit sceau. «Mais qu'est-ce que tu fais là-bas?» demande le saint. «Mais vous voyez bien, j'essaie de vider la mer pour remplir ce trou». «Pauvre enfant! comment penses-tu que tu pourra vider la mer???». Et l'enfant répondit: «je ferai vider la mer plus vite que tu trouvera la réponse aux questions que tu te poses».

Bonnes Pâques!

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8209
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Incompréhension

Message non lupar Cinci » dim. 16 avr. 2017, 6:08

Nirmine,
Qui est il dans le christianisme ? Je ne comprend pas le principe de trinité !
Le principe c'est que Dieu est un être relationnel. La Bible dit que Dieu veut épouser l'humanité. C'est le projet de Dieu.

Dans l'islam

Dans l'islam par contraste, on ne dit pas que Dieu veut épouser l'humanité. Dieu ne peut pas épouser l'humanité dans l'islam mais parce que Dieu ne peut pas être l'égal de l'homme. Dieu est tellement au-dessus des hommes. Il est tellement plus grand : les créatures humaines ne peuvent être que des serviteurs obéissant à un Maître. Dans l'islam, on parle plutôt de serviteurs devant soumission à un Maître. Et le Maître donnent des directives à des serviteurs.

Dans ce rapport définissant Maître et serviteur : c'est le Maître qui domine et qui est seul important dans le fond. Quand Dieu représente une unicité fermée, le un complet et parfait et dont la perfection doit résider dans le fait d'être justement un et dans le sens de mono : il n'y a pas de place pour l'homme sinon en tant que créature étrangère à Dieu. Dieu ne peut pas faire autre chose qu'être un, seul avec lui-même. Il ne pourrait pas devenir deux ou trois sans se trahir et cesser d'être Dieu. Donc Dieu ne pourrait pas épouser l'humanité puisqu'il faudrait pour cela que l'humanité soit élevée au rang de Dieu. Une hérésie!


Chez les Juifs

Dans la Bible, on emploie le langage nuptial pour définir la relation entre Dieu et son peuple. Les Juifs l'entendaient et l'entendent encore comme un langage métaphorique. Il doit s'agir d'une comparaison. Il y a l'époux qui est Dieu et Israël son épouse. On parle d'une alliance entre Dieu et son peuple. Le collectif Israël est important. Mais Dieu reste Dieu et les individus des serviteurs.


Pour les chrétiens

Il n'y a que les chrétiens pour affirmer que Dieu a pour projet réel d'épouser l'humanité, d'entretenir un projet d'intimité et d'égalité comme il en règne un entre des époux, ici entre Dieu et la créature humaine, Parler de Trinité n'est qu'une tentative pour expliquer, rendre compte du comment et du pourquoi, par quelle moyen pourrait-on concevoir que Dieu puisse nourrir un tel projet pour commencer, et comment la chose serait-elle réalisable sans que Dieu puisse perdre son identité divine?

La réponse c'est que Dieu est constitutionnellement un être dépossédé de lui-même. Un être affranchit de lui-même, totalement libre de soi et qui se donne à un autre que lui-même. Dieu est ainsi en lui-même. Dieu peut se faire néant au profit total d'un autre ... en Dieu. Il y a une relation d'altérité au sein même de Dieu.

La trinité

Un premier se donne totalement à un second et alors que le second redonne tout au premier. Un troisième reçoit communication de ce qui se vit entre les deux premiers et en sorte que ni l'un ni l'autre n'est maître (ou propriétaire) de ce qui est communiqué. Si on pense à l'amour du Père pour le Fils, alors le Père reçoit lui-même cet amour qui est le sien comme si c'était un cadeau provenant d'un autre. C'est la condition de la joie, de l'émerveillement, de la fête éternelle.

Que le Père puisse se néantiser au profit du Fils et le Fils se néantiser au profit du Père : c'est l'explication permettant de saisir comment Dieu pourrait se communiquer à ce néant qu'est la créature humaine et pour faire de cette "créature de néant" l'égale de Dieu et en tant qu'intime le plus proche. C'est la dynamique de Dieu! Il est possible d'intégrer les personnes en Dieu.

Cette compréhension des choses que les chrétiens possèdent leur provient de l'expérience propre de Jésus-Christ et de personne d'autre. Non pas même de l'un ou l'autre des anciens prophètes de la Bible! C'est juste la connaissance de Jésus et de qui il est qui vient rendre le discours trinitaire incontournable dans l'Église.

Avatar de l’utilisateur
Seraphin
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : dim. 17 sept. 2017, 15:39
Localisation : Le Mans

Conversion au catholicisme

Message non lupar Seraphin » dim. 17 sept. 2017, 21:10

Bonsoir,

J'envisage de me convertir au catholicisme, après 3 ans de recherche, cette église semble la bonne. Je la trouve plus mature, plus disciplinée, plus sérieuse dans sa façon d'honorer Dieu, à l'inverse des églises évangélique protestantes, mais je ne vais pas m’étendra à ce sujet.

Je précise que je ne suis pas encore baptisé, je ne voulais pas me précipiter et faire un baptême n'importe comment par n'importe qui dans n'importe quelle église. Je crois savoir qu'il faut passer par deux ans de catéchisme avant de recevoir le baptême, qu'en est-il du contenu ? Car je suis adulte, le catéchisme se passe quand on est enfant, j'ai peur que cela soit trop infantilisant, où bien qu'il soit trop tard.

Pouvez-vous m'éclairer à ce sujet ? Merci d'avance.

Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2673
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: Conversion au catholicisme.

Message non lupar Cgs » dim. 17 sept. 2017, 22:30

Bonsoir,

Le catéchisme de l'Eglise catholique est en ligne :

http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_INDEX.HTM

Vous pouvez commencer à le lire seul, mais il est bien de se rapprocher d'une paroisse pour entamer une préparation au baptême avec d'autres personnes. C'est important car la foi n'est pas qu'une connaissance ou un ressenti personnel, c'est aussi une vie fraternelle avec d'autres catholiques. Fréquentez plusieurs églises et posez vos questions. Là où vous vous sentez à l'aise, prenez le pas d'intégrer une équipe de préparation au baptême.

Il n'est jamais trop tard pour se faire baptiser et les communautés chrétiennes sont habituées à avoir des demandes de baptême de la part d'adulte. Chaque année, plusieurs milliers d'adultes sont baptisés chaque année en France, en général à la nuit de Pâques, l'une des plus grandes fêtes chrétiennes.

Beau chemin en Christ,
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.

Nessou360
Civis
Civis
Messages : 1
Inscription : mar. 24 avr. 2018, 19:26
Conviction : Catholicisme

Conversion

Message non lupar Nessou360 » mer. 25 avr. 2018, 12:43

Bonjour à toutes et à tous,

Étant nouvelle sur ce forum, je souhaiterais que l'on m'aide à savoir davantage sur la communion. Avant toute chose, je suis une ex-musulmane qui souhaite se convertir au catholicisme, mais aussi me faire baptiser et communier et ça sans que ma famille soit au courant, suite à leurs mauvais jugements.

J'ai découvert le catholicisme depuis que j'ai étudié dans un lycée professionnel privé d'enseignement catholique. Tous les midis, j'allais partager mes repas en compagnie des animateurs pastoraux avec qui on a pu échanger sur le Christ et la liberté du catholicisme.

La liberté est une chose pour moi qui est primordiale parce que, dans mon ancienne religion qui est l'islam, les femmes contrairement aux hommes, ne sont pas libres du tout et pour moi Jésus est notre sauveur et que je lui resterai fidèle. Je veux me sentir libre, ouverte d'esprit et ça avec l'aide de Jésus.

Et pour terminer, j'aimerais savoir comment ça se passe la première communion ?

Cordialement

[Message fusionné avec fil existant sur la conversion. Vous y trouverez toutes sortes d'informations. Pour la communion eucharistique, ici : http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... on#p302125 N'hésitez pas à poser vos questions pour tout éclaircissement. Bonne continuation parmi nous! La Modération]


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités