Confession : n'ayez pas peur !

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1875
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: La Confession

Message non lupar Belin » lun. 07 oct. 2013, 20:28

De quelles personnes parlez-vous ?
Par exemple, et de mémoire, du paralytique. Jesus lui dit ostensiblement, avant de le guérir: Tes péchés te sont remis, en ajoutant ensuite: Qu'est-ce qui est plus facile: guérir cet homme ou lui remettre ses péchés ?
Selon ma compréhension, Dieu offre le pardon, il offre toujours le pardon et à tout le monde, mais l'homme est libre de recevoir ou non ce pardon. Lorsque l'homme reçoit le pardon alors on parle de réconciliation. On ne parle pas de sacrement de pardon, mais de réconciliation.
L'homme a des obligations à remplir pour pouvoir recevoir le pardon que Dieu lui offre.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8754
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La Confession

Message non lupar PaxetBonum » lun. 07 oct. 2013, 21:46

Par exemple, et de mémoire, du paralytique. Jesus lui dit ostensiblement, avant de le guérir: Tes péchés te sont remis, en ajoutant ensuite: Qu'est-ce qui est plus facile: guérir cet homme ou lui remettre ses péchés ?
Je dois dire que rien n'indique que le paralytique n'est pas demandé le pardon de Dieu
D'autant qu'à cette époque l'infirmité était souvent vu comme une condamnation céleste
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Ignotus
Quæstor
Quæstor
Messages : 366
Inscription : dim. 31 août 2008, 13:30
Localisation : Berry

Re: La Confession

Message non lupar Ignotus » mar. 08 oct. 2013, 9:10

<< Je dois dire que rien n'indique que le paralytique n'ait pas demandé le pardon de Dieu >>
Rien n'indique non plus qu'il l'ait demandé. Au contraire, on l'a fait entrer dans la maison explicitement pour le faire guérir de son mal physique.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8754
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La Confession

Message non lupar PaxetBonum » mar. 08 oct. 2013, 9:52

Mais comme à l'époque on pensait que ce mal physique était lié au péché, il répond à la demande pleinement et par là-même révèle sa divinité
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

nad
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1140
Inscription : ven. 24 sept. 2010, 23:09

Re: La Confession

Message non lupar nad » mar. 08 oct. 2013, 10:22

Bonjour à tous

Mais que sont ces comptes d’apothicaires?

Notre Seigneur est venu pour nous sauver, il est venu pour nous guérir. Guérir c'est à la fois soigner quelque chose d'abimer et en soigner les conséquences mais aussi prévenir

Le paralytique est doublement malade physiquement et moralement. Il est du coup fort à parier qu'il l'est aussi spirituellement. Les uns ont affecté l'autre.
Qui d'entre nous quand un soucis lui arrive ne se laisse pas parfois dépasser par sa tristesse sa colère son découragement...?
Les blessures physiques ou morales ont des effets sur notre relation à Dieu et sur notre âme. Jésus grand Médecin soignerait superficiellement ce qui nous empêche d'avancer dans notre quotidien et ne soignerait pas ce qui nous empêche de vivre ? Car le péché c'est une petite mort ne l'oublions pas. C'est une mort à nous même et une mort avec Dieu...

Frappez et il vous sera ouvert, demandez et il vous sera donné et quand Notre Seigneur donne s'est en surabondance. Il ne compte pas il nous donne tout, Il nous Aime.
Alors quand Jésus nous guérit Il ne fait que la volonté de Notre Père c'est à dire nous aimer.... et là Dieu ne compte jamais, c'est tout et jusqu'au bout, Il nous aime en entier et jusqu'au bout. Il n’est pas nous, Dieu.

Pour le paralytique peut-être que lui ne demande rien, quoique nous n'en soyons pas certain. Mais ses amis demandent pour lui en le descendant par le toit, et devant leur détermination Jésus aurait laissé une blessure se créer en ces hommes aimants parce que le paralytique ne dit rien. Aurait-Il pris le risque de blesser l'amour de ces hommes pour un silence que nous ne comprenons pas mais que Lui qui sait tout, comprend tout et peut tout, connait ?
Mais alors Il ne serait pas le Dieu d'Amour qui peut ensuite aller sur la Croix, lui innocent pour épouser nos âmes blessées et à l'agonie et leur insuffler la vie éternelle.
Demandez et il vous sera donné il ne nous pas dit que nous ne devons demander que pour nous pour être exaucé, ni qu'il ne nous sera donné que petitement. Il nous est dit demandez et vous obtiendrez... le reste c'est entre Dieu et chacun

La où est la grâce elle est toujours en SURABONDANCE, c'est cela aimer.....
Il nous a tout donné et Il nous donne tout, même ce que nous ne croyons pas avoir demandé, parce qu'il sait ce que parfois nous nous refusons de demander, mais si nous faisons un pas, un tout petit pas Lui fera tout le reste.

en udp
nad
"Reste avec nous, car le soir vient et déjà le jour baisse". Et Il resta avec eux. Luc 24, 29
« La parole de Dieu est première dans la mission, non seulement elle est antérieure au sacrement, mais il nous faut croire qu'elle est antérieure à l'annonce proprement dite faite par le disciple qui lui-même est d'ordre sacramentel. » p Christian de Chergé

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1998
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Sur la confession

Message non lupar Trinité » ven. 15 avr. 2016, 0:28

[...]
Est-ce qu'un péché mortel par omission dans le cadre d'une confession est pardonné et peut-on communier!
Comme j'avais un lourd passé, je me souviens d'un gros problème que je n'ai pas évoqué dans mes confessions et cela fait plus d'un an que je communie maintenant dans ces conditions!

Avatar de l’utilisateur
hussard
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 402
Inscription : mer. 30 sept. 2015, 15:56
Conviction : Catholique
Localisation : Austrasie

Re: Rapports intimes avant le mariage

Message non lupar hussard » ven. 15 avr. 2016, 9:22

Si vous n'avez pas fait exprès de ne pas le citer en confession, le plus sage est de vous en confesser lors de votre prochaine confession...
« Sufficit Tibi Gratia Mea » St Paul (2 Co XII:9)
« Il faut tout calculer, mais ne pas tout craindre. » Cardinal de Bernis
« Quand il n’est pas nécessaire de changer, il est nécessaire de ne pas changer. » Georges Bidault
« Il faut être avare de son mépris, vu le grand nombre de nécessiteux. » Chateaubriand
« La meule des dieux moud lentement, mais elle n'en moud que plus fin. » Proverbe pythagoricien

Avatar de l’utilisateur
Théodore
Prætor
Prætor
Messages : 825
Inscription : jeu. 07 mars 2013, 23:43
Conviction : Catholique de Rit latin.
Localisation : Berlin, Allemagne.

Re: Rapports intimes avant le mariage

Message non lupar Théodore » ven. 15 avr. 2016, 10:27

De fait, volontairement cacher un péché durant une confession est un péché, et ce péché n'est pas pardonné par l'absolution.
Donc, confessez-le, ainsi que le fait de l'avoir caché, et d'avoir communié dans ces conditions. N'ayez pas peur ! :-)
Unam peti a Domino, hanc requiram,
Ut inhabitem in domo Domini omnibus diebus vitae meae.
Ut videam voluptatem Domini, et visitem templum eius.


Psaume XXVI, verset 7-8.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1998
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Rapports intimes avant le mariage

Message non lupar Trinité » ven. 15 avr. 2016, 11:21

Merci de vos réponses!

Non je ne l'ai pas caché,je l'ai tout simplement oublié...il faut dire que j'avais un lourd passif...Je vais aller me confesser rapidement ,mais il est bien possible que j'en oublie encore...
En tous cas ,merci!

Avatar de l’utilisateur
hussard
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 402
Inscription : mer. 30 sept. 2015, 15:56
Conviction : Catholique
Localisation : Austrasie

Re: Rapports intimes avant le mariage

Message non lupar hussard » ven. 15 avr. 2016, 11:42

Il me semble qu'en confession les péchés sincèrement oubliés sont absous. Un pro de la confession peut-il nous répondre ?
« Sufficit Tibi Gratia Mea » St Paul (2 Co XII:9)
« Il faut tout calculer, mais ne pas tout craindre. » Cardinal de Bernis
« Quand il n’est pas nécessaire de changer, il est nécessaire de ne pas changer. » Georges Bidault
« Il faut être avare de son mépris, vu le grand nombre de nécessiteux. » Chateaubriand
« La meule des dieux moud lentement, mais elle n'en moud que plus fin. » Proverbe pythagoricien

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1998
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Confession : n'ayez pas peur !

Message non lupar Trinité » ven. 15 avr. 2016, 23:28

Merci à vous tous!

Le problème est résolut ,je viens d'aller me confesser :fleur:

Avatar de l’utilisateur
Théodore
Prætor
Prætor
Messages : 825
Inscription : jeu. 07 mars 2013, 23:43
Conviction : Catholique de Rit latin.
Localisation : Berlin, Allemagne.

Re: Confession : n'ayez pas peur !

Message non lupar Théodore » ven. 15 avr. 2016, 23:45

Oui bien sûr, un péché qu'on aurait confessé si on ne l'avait oublié est pardonné par l'absolution.
Unam peti a Domino, hanc requiram,
Ut inhabitem in domo Domini omnibus diebus vitae meae.
Ut videam voluptatem Domini, et visitem templum eius.


Psaume XXVI, verset 7-8.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8754
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Confession : n'ayez pas peur !

Message non lupar PaxetBonum » sam. 16 avr. 2016, 10:16

Merci à vous tous!

Le problème est résolut ,je viens d'aller me confesser :fleur:
Deo Gratias !
Soyez dans la Paix et la Joie du Seigneur !
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1998
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Confession : n'ayez pas peur !

Message non lupar Trinité » dim. 17 avr. 2016, 23:30

Merci à vous tous!

Le problème est résolut ,je viens d'aller me confesser :fleur:
Deo Gratias !
Soyez dans la Paix et la Joie du Seigneur !
Merci!

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2201
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Dix petites astuces pour vaincre sa peur de la confession

Message non lupar Relief » ven. 02 mars 2018, 18:21

La confession demande courage et humilité. Une fois passé le cap du premier pas, c’est plus facile qu’on ne le pense. Il faut seulement commencer par chasser certaines fausses idées et se donner les bons moyens.

Pourquoi craindre la confession ? Par timidité ? Par gène ? Par peur ou honte d’avouer à un autre toutes les fautes commises ? D’avoir commis des péchés si graves qu’ils ne puissent être pardonnés ? Nombreuses sont les raisons qui peuvent aller jusqu’à rendre malade quelqu’un à la seule idée d’aller se confesser. Certains voient cela comme une corvée humiliante. D’autres deviennent nerveux à cette idée et se retrouvent bloqués.

Mais tous aimeraient bien savoir comment faire pour briser ces chaines qui empêchent de connaître la joie du pécheur pardonné. Non, Jésus n’a pas institué la confession pour rendre tristes, inquiets, mais pour libérer et donner cette joie. Regardez les visages de ceux qui viennent de se confesser… Alors, voici dix astuces qui peuvent aider à surmonter cette peur et faire de ce moment un grand moment de retrouvailles qu’on aura envie de répéter.

Partir d’un bon pied

Commencer par chasser cette idée que ce n’est « pas la peine… ça fait trop longtemps que je n’y vais plus ». Il n’est jamais trop tard pour se repentir, pour tirer un trait et recommencer.

Retirer le masque

Se mettre en mode « honnêteté » et accepter d’avoir commis des erreurs et qu’on ne peut pas tout contrôler. Puis demander à Dieu un coup de pouce. Prier pour qu’il vous donner la force et le courage dont vous avez besoin pour franchir le pas. C’est tout ce que Dieu attend.

Pour se sentir à l’aise

N’importe quel confesseur peut faire l’affaire, mais si cela est un problème au début pour se mettre en confiance, choisir un prêtre avec qui vous vous sentez à l’aise, ou alors un confessionnal anonyme.

Arriver avec des notes

Écrire sur une feuille ou dans un petit carnet les étapes du processus confessionnel pour ne pas risquer de devenir nerveux au fil de la confession et de se laisser distraire à nouveau par la peur.

Arriver à l’avance

Arriver un peu à l’avance. Fermer les yeux et penser à Dieu en train de vous observer avec son regard plein d’amour et de miséricorde. L’imaginer en chair et en os, et prier.

On n’est pas à un examen

Face au confesseur, se rappeler que ce n’est pas un examen. Si on ne sait pas « comment faire », le dire en toute simplicité. Si on a peur de parler ouvertement, se rappeler que le prêtre est tenu au plus strict secret sur ce qu’on lui dit en confession.

Briser la honte

Avouer tout de suite ce dont on a honte, qui nous humilie le plus, pour enlever cette chape de plomb qui nous opprime et ainsi permettre à la lumière de l’amour de mieux pénétrer et montrer l’orgueil endurci qui nous empêche d’aimer et de nous laisser aimer.

Tout dire


Ne rien cacher volontairement. Et, inversement, ne pas avoir peur de dire toujours la même chose si on recommence. À chaque fois que l’on retombe, Dieu veut nous relever. Il ne se lasse jamais. L’essentiel est de ne pas se lasser nous aussi de nous confesser.

Ne pas se justifier

Ne pas chercher à plaider des circonstances atténuantes au péché tout juste avoué. Dieu connaît le dossier. Il connaît tout le mal qui est en nous. On n’a rien à lui apprendre. On est là pour présenter notre mal et notre douleur afin qu’Il nous libère, nous pardonne et nous guérisse. La question n’est pas de savoir à quel point on est mauvais, mais de réaliser à quel point Dieu est bon.

Penser juste

Ne pas assimiler la pénitence à une punition. Contrairement à la punition, qui est un acte de vindicte imposé, la pénitence est l’expression d’une affliction libre et sincère à « réparer les dommages causés » et effacer les blessures que le péché a infligées à autrui. La pénitence est une œuvre d’amitié. Les péchés étant remis à Dieu, Dieu les a oubliés, et on va de l’avant.

https://fr.aleteia.org/2018/03/01/dix-p ... onfession/


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit