Confession : n'ayez pas peur !

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2304
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

La Confession

Message non lupar poche » ven. 27 sept. 2013, 8:26

Je connais une personne qui est allé à la confession, mais il y avait tant de monde qu'il n'a pas été en mesure d'obtenir la confession. Cela dure depuis deux semaines. Y a-t-il un temps que quelqu'un doit faire la queue, sans être en mesure d'obtenir à la confession où ils pouvaient aller à la sainte communion?

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8759
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La Confession

Message non lupar PaxetBonum » ven. 27 sept. 2013, 8:34

Pourquoi ne pas aller dans une autre paroisse ?
Prendre un rendez-vous avec le prêtre ?

Essayez les paroisses traditionnelles elles offrent souvent des plages de confessions plus fréquentes, ou les monastères.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Johnny
Senator
Senator
Messages : 751
Inscription : mar. 26 mars 2013, 16:44
Localisation : Ile-de-France

Re: La Confession

Message non lupar Johnny » ven. 27 sept. 2013, 9:37

La dernière fois que je me suis confessé, j'ai attendu une bonne heure, debout : et bien je ne l'ai pas regretté : ce temps d'attente permet de préparer sa confession, de faire le tri dans ce qui est vraiment important, ce sur quoi on souhaite progresser, et surtout ce fut un temps de prière, où je me suis demandé "Pourquoi le Christ me pardonne t-il alors que je suis pécheur ?"
Se croire soi-même imparfait et trouver les autres parfaits, voilà le bonheur. (Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus)

Ce qui attire le plus de grâces du bon Dieu, c'est la reconnaissance, car si nous le remercions d'un bienfait, il est touché et s'empresse de nous en faire dix autres et si nous le remercions encore avec la même effusion, quelle multiplication incalculable de grâces ! (idem)

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2304
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: La Confession

Message non lupar poche » sam. 28 sept. 2013, 8:19

Pourquoi ne pas aller dans une autre paroisse ?
Prendre un rendez-vous avec le prêtre ?

Essayez les paroisses traditionnelles elles offrent souvent des plages de confessions plus fréquentes, ou les monastères.
J'ai attendu trop longtemps pour être en mesure de se confesser. Cette personne a attendu longtemps mais il n'était pas en mesure de faire sa confession. Il est revenu la semaine prochaine et il n'y avait pas de confessions. Je connais quelqu'un d'autre il ya quelques années qui a pendant trois semaines d'affilée avant qu'ils faisaient leur confession.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8759
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La Confession

Message non lupar PaxetBonum » sam. 28 sept. 2013, 8:41

Je me répète mais avez vous essayé dans une paroisse traditionnelle où les confessions sont souvent proposées très régulièrement ? Dans un monastère où sur demande s'est généralement toujours possible ?

Mais ce que vous décrivez là est symptomatique de notre église actuelle où parfois les fidèles sont plus attachés à la confession que les prêtres eux-mêmes, d'où des créneaux de confessions qui font peau de chagrin 'quand ils ne se résument pas aux veilles de Pâques) et des lieux qui proposent les confessions qui voient les files d'attentes devenir interminables…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: La Confession

Message non lupar Peccator » sam. 28 sept. 2013, 16:17

Je n'écrirai pas que les fidèles sont plus attachés à la confession que les prêtres. Je connais effectivement quelques prêtres qui montrent un certain étonnement quand on leur demande à recevoir le sacrement de réconciliation, mais l'immense majorité des prêtres que j'ai pu rencontrer invitent au contraire leurs ouailles à demander ce sacrement, dont elles se sont beaucoup éloignées.

Cela étant, il y a une réalité douloureuse qu'entraîne le manque de prêtres : l'accès aux sacrements, à tous les 7 sacrements, devient difficile.

Nos prêtres ont un emploi du temps épuisant, et on ne peut pas réduire leur ministère uniquement aux sacrements.


Je pense que cela est à vivre comme une épreuve qui doit renforcer notre foi. Si nous ressentons pas cette faim, si cela ne nous pose finalement pas de problème, alors c'est qu'il y a un problème !

Et logiquement, cela devrait nous pousser à faire tout ce que nous pouvons pour susciter des vocations.

Enfin, nous devons prier pour nos prêtres pour les soutenir dans leur ministère, et pour que leur foi reste forte, lumineuse et vivifiante.


Lorsque plus de monde prendra conscience du dévouement de nos prêtres, du don qu'ils font de leur vie pour la gloire de Dieu, mais aussi pour notre salut, peut-être verrons-nous moins de laïcs vouloir s'approprier le "pouvoir" des prêtres et se mettre finalement à hésiter avant de réclamer à porter le joug.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

seba15
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 475
Inscription : sam. 23 févr. 2013, 21:05

Re: La Confession

Message non lupar seba15 » sam. 28 sept. 2013, 19:31

Pourquoi ne pas confesser ses péchés à dieu directement ?
A défaut d'avoir un prêtre disponible.
On fait bien nos prières directement aussi à part dans les messes.
Personnelement je me suis confessé une seule fois à ma première communion ou confirmation je me rapelle plus.

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: La Confession

Message non lupar Peccator » sam. 28 sept. 2013, 20:40

On peut faire acte de contrition dans ses prières. On peut faire son examen de conscience seul dans sa chambre (c'est même recommandé avant d'aller se confesser). Ce sont là de bonnes et louables pratiques.


Mais la confession, c'est aller parler à un homme bien réel, le prêtre. Ce n'est pas juste parler à Dieu dans nos prières. C'est se confronter au côté incarné de notre foi.

Bien sûr, dans nos prières, Dieu est là en personne. Il n'en reste pas moins que notre propre réalité corporelle nous montre bien que nous avons aussi besoin de vivre les choses avec notre corps. Recevoir l'absolution par l'imposition des mains, ce n'est pas tout à fait la même chose que de ressentir la miséricorde divine dans nos prières.

En particulier, si l'on souffre beaucoup du péché d'orgueil, la contrition personnelle ne remplacera jamais l'acte profondément humble que d'aller voir un homme en chair et en os. Même si au final, c'est toujours le pardon de Dieu que nous recevons.


Enfin, c'est un peu accessoire mais pas sans intérêt : pendant la confession, on ne fait pas que lister nos péchés, réciter l'acte de contrition et recevoir l'absolution. On a aussi un vrai dialogue avec le prêtre, où il nous conseille aussi, nous fait des propositions pour mieux vivre notre foi... sans oublier que le prêtre nous indique aussi comment faire pénitence, de manière juste par rapport à notre péché et notre avancement dans la foi.


Bref, la prière personnelle, la préparation pénitentielle avant l'eucharistie : rien de cela ne saurait remplacer le sacrement de réconciliation.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

seba15
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 475
Inscription : sam. 23 févr. 2013, 21:05

Re: La Confession

Message non lupar seba15 » sam. 28 sept. 2013, 21:48

Oui mais bon c'est quand même dur.
Dire tout ses péchés a quelqu'un c'est quand même subir de la honte de les avoirs commis.
Donc c'est plus pratique de les confesser directement a dieu. :>
Surtout que l'homme est né pécheur, donc a peine la confession terminé, l'homme est de nouveau salle et touché par le péché.

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: La Confession

Message non lupar Peccator » sam. 28 sept. 2013, 22:33

Oui mais bon c'est quand même dur.
Dire tout ses péchés a quelqu'un c'est quand même subir de la honte de les avoirs commis.
Donc c'est plus pratique de les confesser directement a dieu. :>
Parce que devant Dieu, vous n'avez pas honte ? J'ai bien plus de facilités à parler de mes péchés à un homme qu'à Dieu : l'homme sait bien que c'est difficile, il partage mon humanité.

Dieu, je dois me rappeler qu'il me demande de Lui donner mes péchés pour qu'Il puisse les pardonner, et je dois me rappeler qu'il s'est fait homme justement pour que je puisse lui parler comme à un homme. Tant mieux pour vous si c'est facile, pour moi c'est dur.

Ce qui est facile, c'est de me tourner vers moi-même et de me dire que tout ça n'est pas bien grave, que de toute façon Dieu me pardonne. Je l'ai fait pendant longtemps... dans les 25 ans peut-être (je ne sais plus à quel âge j'avais été me confesser pour la dernière fois avant que je ne renoue avec ce sacrement, mais c'était probablement pour ma 1e communion ou ma profession de foi) mais jamais concrètement je n'allais demander ce pardon que j'étais sûr de me voir accorder.

Et oui, quand j'ai frappé à la porte du presbytère pour demander à recevoir le sacrement de réconciliation, ça a été dur. Entre le jour où j'ai compris que je devais le faire et le jour où j'ai concrètement fait le geste, il a bien dû s'écouler un mois.


Surtout que l'homme est né pécheur, donc a peine la confession terminé, l'homme est de nouveau salle et touché par le péché.
Non. Le péché originel a été effacé par le baptême, qui est mort et renaissance à une vie nouvelle. Depuis notre baptême, nous sommes appelés à vivre dans la sainteté, et par notre baptême nous recevons la grâce de l'Esprit qui nous en rend capable...

Au moment où le prêtre dit "je te pardonne tous tes péchés", tous les péchés sont pardonnés.

Il est erronné de croire que sorti du confessionnal, on est à nouveau en situation de péché.


Par contre, il est vrai que l'homme est faible, et que bien souvent nous cédons assez vite à la tentation de nous détourner à nouveau de Dieu. Parfois, nous le faisons avant même d'être sorti du confessionnal. Mais la pratique de la prière et des sacrements aide efficacement à renforcer sa foi et à tenir plus longtemps entre deux rechutes...

Il semblerait que la petite Thérèse n'ait jamais commis de péché mortel (dans sa Vie d'une âme, elle dit que c'est ce que son confesseur lui a dit un jour). Mais elle a vécu toute sa vie en prière, dans une communion à Dieu permanente... La plupart d'entre nous sommes loin d'avoir une foi aussi brûlante...
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2304
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: La Confession

Message non lupar poche » dim. 29 sept. 2013, 9:11

Je me répète mais avez vous essayé dans une paroisse traditionnelle où les confessions sont souvent proposées très régulièrement ? Dans un monastère où sur demande s'est généralement toujours possible ?

Mais ce que vous décrivez là est symptomatique de notre église actuelle où parfois les fidèles sont plus attachés à la confession que les prêtres eux-mêmes, d'où des créneaux de confessions qui font peau de chagrin 'quand ils ne se résument pas aux veilles de Pâques) et des lieux qui proposent les confessions qui voient les files d'attentes devenir interminables…
Je n'ai pas un problème d'aller à une paroisse traditionaliste. Cependant, aucun des prêtres traditionalistes parlent la même que cette personne parle. Il ya un monastère, mais il est très loin.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1015
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: La Confession

Message non lupar Altior » dim. 29 sept. 2013, 13:39

Personnelement je me suis confessé une seule fois à ma première communion ou confirmation je me rapelle plus.
Se confesser au moins une fois par an est un commandement de l'Eglise. Donc, ne pas aller à la Sainte Confession pendant une année est, en lui même, un péché mortel. Communier en état de péché mortel c'est le sacrilège. Je pense qu'il serait bien, pour votre âme, de parler de ces choses à votre curé.

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: La Confession

Message non lupar Peccator » dim. 29 sept. 2013, 14:06

Personnelement je me suis confessé une seule fois à ma première communion ou confirmation je me rapelle plus.
Se confesser au moins une fois par an est un commandement de l'Eglise. Donc, ne pas aller à la Sainte Confession pendant une année est, en lui même, un péché mortel. Communier en état de péché mortel c'est le sacrilège. Je pense qu'il serait bien, pour votre âme, de parler de ces choses à votre curé.
C'est vrai... mais tant qu'on ne comprend pas en quoi c'est un péché, qu'on ne se sent pas pécheur, on ne va pas se confesser. Tout le monde n'a pas l'humilité de savoir obéir sans comprendre, beaucoup de gens (dont je fais partie) ont besoin de percevoir le sens du "commendement".

Pourriez-vous expliquer, par exemple, pourquoi ne pas aller se confesser régulièrement (l'Eglise dit au moins une fois par an) est un péché mortel ? Parce que oui, c'en est un... mais il m'a fallu 25 ans pour le comprendre ;) Et la raison n'est pas simplement parce que c'est une infraction au "réglement de l'Eglise".
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1015
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: La Confession

Message non lupar Altior » dim. 29 sept. 2013, 15:17

Pourriez-vous expliquer, par exemple, pourquoi ne pas aller se confesser régulièrement (l'Eglise dit au moins une fois par an) est un péché mortel ? Parce que oui, c'en est un... mais il m'a fallu 25 ans pour le comprendre ;) Et la raison n'est pas simplement parce que c'est une infraction au "réglement de l'Eglise".
Je pense qu'on pourrait facilement penser aux raisons pourquoi l'Eglise a donné ce commandement. Par example, le danger de l'oubli. Ou bien s'accoutumer avec le scandal du péché comme état naturel, comme on s'accoutume avec une maladie ou une infirmité qui ne crie pas qu'elle est là: on commence a ne plus se rendre compte qu'on a un problème.

Mais, pourquoi me casser la tête ? L'Eglise a pris une décision dans un domaine ou elle est compétente. Ils sont des pros, il y a là des têtes de bonne qualité, plus habituées que moi dans des question pareilles. Le jugement privé dans des questions de morale peut devenir dangereux. S'interroger si l'Eglise a eu raison ou pas avec ce commandement c'est comme j'expliquerais à un vigneron comment nettoyer son vigne.

seba15
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 475
Inscription : sam. 23 févr. 2013, 21:05

Re: La Confession

Message non lupar seba15 » dim. 29 sept. 2013, 21:21

J'ai pas lu les différents textes de l'église mais pourquoi si la confession est si importante, les curé ou le pape n'en parle pas ? Parce que là ce que vous m'annoncez c'est la news du jour. Je connais des gens pratiquant ou même des prêtres qui ne m'ont jamais parlé de ça.
Enfin bref, c'est bien compliqué tout ça, le sacrifice de jésus pardonne les péchés, mais pas tous et il faut être expert ou initié pour les connaître. C'est bien ça ? :/
Peut être on viendra dire un jour a ceux qui vienne à la messe , qu'il peuvent repartir car de toutes façon vu les péchés mortel qu'ils ont fait ils n'iront pas au paradis et sont donc condamné.


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit