Début de carême 2018

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Huevofrito
Civis
Civis
Messages : 3
Inscription : mar. 13 févr. 2018, 22:27
Localisation : Saint Andiol-13-

Début de carême 2018

Message non lupar Huevofrito » mar. 13 févr. 2018, 22:36

Bonjour à toutes et à tous

Demain commence le carême et je vous souhaite un excellent carême.

Ce sera le premier pour moi et étant novice dans ce domaine je souhaite avoir vos avis ou conseils.

Je compte faire uniquement un seul repas sans viande et un petit déjeuner "frugal" café avec 1 ou 2 biscotte. Suis je confirme au souhait de notre Seigneur ?

Avatar de l’utilisateur
Théodore
Prætor
Prætor
Messages : 756
Inscription : jeu. 07 mars 2013, 23:43
Conviction : Catholique.
Localisation : Berlin, Allemagne.

Re: Début de carême

Message non lupar Théodore » mar. 13 févr. 2018, 22:44

Bonjour Huevofrito,
La seule chose à laquelle vous contraint l'Eglise, c'est de jeûner (i.e, au maximum, un repas et deux collations, par exemple une pomme ou une soupe, dont la somme ne dépasse pas la quantité du repas) et faire abstinence (ne pas manger de viande ni de jus de viande) demain et le Vendredi Saint, et de faire abstinence tous les vendredis.
C'est une discipline très légère comparée à ce qu'a historiquement été le Carême, et ce qu'il est toujours aujourd'hui chez les chrétiens orientaux. Mais elle est tout ce que requiert l'Eglise, et ce que vous ferez en-dehors est un "plus". Je ne sais pas trop si votre "petit déjeuner" peut techniquement compter comme un second repas, à vous de l'estimer en conscience.
Unam peti a Domino, hanc requiram,
Ut inhabitem in domo Domini omnibus diebus vitae meae.
Ut videam voluptatem Domini, et visitem templum eius.


Psaume XXVI, verset 7-8.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2066
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Début de carême 2018

Message non lupar Relief » mer. 14 févr. 2018, 1:43

Merci Huevofrito. Bon et saint Carême à vous aussi.

Huevofrito
Civis
Civis
Messages : 3
Inscription : mar. 13 févr. 2018, 22:27
Localisation : Saint Andiol-13-

Re: Début de carême 2018

Message non lupar Huevofrito » mer. 14 févr. 2018, 14:43

Merci pour ces précisions Théodore.

En fait vu que je fait 10h de sport par semaine, le fait de garder un petit déjeuner light, me permettrait de ne pas mettrea santé en difficulté.

En ce qui concerne la viande j'ai décidé d'y renoncer pendant ce carême. Et depuis quelques temps je réduit ma consommation de viande.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2066
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Début de carême 2018

Message non lupar Relief » jeu. 15 févr. 2018, 20:50

Tout ce qu’il faut savoir sur le Carême

Le 14 février 2018 débute le Carême, période qui prépare la fête de Pâques. Afin de bien vivre ce temps si particulier, découvrez tous nos articles sur Aleteia.

Le Carême, qui dure quarante jours, débute le mercredi des cendres jusqu’à la fête Pâques. Ce temps nous rappelle l’épisode où Jésus passe quarante jours au désert pour préparer sa mission. 40 jours où, seul, il a été tenté par le diable. De la même manière, le Carême est pour nous comme un désert où nous mesurons tout ce qui est mal en nous. Pendant quarante jours, nous sommes donc invités à éloigner ce mal qui nous tente si souvent. Comment ? En priant, en pratiquant la charité, en faisant de petits sacrifices. À travers ces actes nous sommes invités à nous rapprocher de Dieu.

La suite ici : https://fr.aleteia.org/2018/01/31/tout- ... le-careme/

Image

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2066
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

L'acteur Mark Wahlberg et sa femme vous souhaitent un bon Carême

Message non lupar Relief » ven. 16 févr. 2018, 20:25

Image

Le front marqué de cendre, l'acteur a publié ce matin une vidéo sur Twitter à l'occasion du mercredi des Cendres.


Le grand acteur d’Hollywood, confiait à Aleteia en novembre 2016 que « la foi est ce qu’il y a de plus important, la foi et ma famille ».
Il le prouve de nouveau aujourd’hui en publiant une vidéo sur Twitter à l’occasion du mercredi des cendres. À l’écran apparaît également sa femme, marquée des cendres, à qui il souhaite une bonne Saint-Valentin ainsi qu’à l’ensemble de ses followers.

Happy Ash Wednesday and Happy Valentine’s Day! 🙏🏼❤❤❤❤❤ pic.twitter.com/hEtR0sE5Uq

— Mark Wahlberg (@markwahlberg) February 15, 2018

L’acteur américain avait déjà sévi l’année dernière sur Instagram en souhaitant un bon mercredi des Cendres à ceux qui le célèbrent.
Comme le rapporte un journaliste de RTS Info aux État-Unis, « le mercredi des Cendres se célèbre ici avec un peu moins de discrétion qu’en Europe ». Ainsi l’on retrouve des comptes Twitter certifiés avec de nombreux abonnés qui n’hésitent pas à s’afficher sur les réseaux sociaux avec les cendres.
Dans les rues – et sur les plateaux TV – le mercredi des cendres se célèbre ici avec un peu moins de discrétion qu’en Europe.

https://fr.aleteia.org/2018/02/15/mark- ... on-careme/

Toto
Senator
Senator
Messages : 959
Inscription : mar. 04 sept. 2012, 20:21
Conviction : Catholique pratiquant traditionaliste

Re: L'acteur Mark Wahlberg et sa femme vous souhaitent un bon Carême

Message non lupar Toto » sam. 17 févr. 2018, 11:16

Oui, c'est sympa! Surtout que Wahlberg dans le passé n'a pas fait que des photos/vidéos/films très catholiques...C'est beau de voir quelqu'un changer dans le bon sens.
Nous réclamons votre zèle contre les ennemis du célibat ecclésiastique, cette ligue impure, qui se grossit par des transfuges de l'ordre clérical. Jouets de passions séductrices, ils ont présenté des requêtes pour abolir ce point sacré… si honteuses tentatives… Défendre de toutes vos forces, d'après les règles des Canons, une loi de si haute importance, de la conserver dans toute son intégrité, de repousser les traits dirigés contre elle par des hommes que tourmentent les plus infâmes passions.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2066
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: L'acteur Mark Wahlberg et sa femme vous souhaitent un bon Carême

Message non lupar Relief » sam. 17 févr. 2018, 17:34

Oui, c'est sympa! Surtout que Wahlberg dans le passé n'a pas fait que des photos/vidéos/films très catholiques...C'est beau de voir quelqu'un changer dans le bon sens.
Absolument.

Etats-Unis: Mark Wahlberg s'excuse auprès du pape pour avoir joué dans «Ted»

L'acteur américain Mark Wahlberg a profité de la visite du Pape François aux États-Unis, et plus précisément de sa présence, ce week-end, au Congrès mondial des familles de Philadelphie pour s’excuser d’avoir joué dans Ted 1 et sa suite, Ted 2.

Dans ces deux films de Seth MacFarlane, produits et interprétés par Mark Wahlberg, le héros-ours en peluche est plus que grossier, fume de l’herbe, drague lourdement des jeunes filles souvent dévêtues et emploie des gros mots à tour de bras. Rien de très catholique, donc.

Alors ce dimanche, le héros de Transformers et maître de cérémonie a profité du passage de Bobby Hill, un jeune soliste de 14 ans, pour indiquer que ce dernier lui avait glissé à l’oreille être fan de deux Ted. « Je lui ai bien sûr dit que ce film n’était pas de son âge. A ce sujet, Saint Père, pardonnez-moi », a d’emblée indiqué Mark Wahlberg.

Encouragé par le léger sourire du pape, l’acteur abonné aux rôles de bad boy a poursuivi : « J’ai toujours compté sur le sens de l’humour de notre Seigneur, surtout compte tenu de quelques films dans lesquels j’ai joué. »

https://www.20minutes.fr/insolite/16972 ... r-joue-ted

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9766
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Début de carême 2018

Message non lupar Fée Violine » dim. 18 févr. 2018, 22:58

Carême dans la ville, la méditation du jour :
http://go.communaute.retraitedanslavill ... NnqmuBDkN0
En pays de dissemblance

Dieu dit: «Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance.»
Livre de la Genèse, chapitre 1, verset 26

Frère Adrien Candiard,
Couvent du Caire

Dieu a créé l’homme à son image, c’est la Bible qui le dit. En un peu moins beau tout de même, ai-je souvent envie d’ajouter en écoutant les informations. À travers ses guerres, sa violence, son égoïsme, l’homme ne donne pas toujours à voir en lui la face resplendissante de Dieu.
En nettement moins beau, décidément, me dis-je en secouant la tête devant mon miroir. Car si je me sens loin, Dieu merci, des criminels ou des bourreaux qui peuplent les journaux, je ne suis pas bien sûr de refléter beaucoup mieux son visage.
Il y a mon péché, qui m’humilie à force de répétition ; il y a mes petites mesquineries, mon horizon trop étroit, que je ne sais pas élargir ; il y a ma résignation, surtout, à n’être pas un saint, mon manque d’envie, parfois mon découragement. Rien de bien dramatique, sans doute. Mais je suppose que Dieu est autrement plus présentable. « Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance », avait-il dit ; pourtant, si je sens bien qu’il y a en moi quelque chose de plus grand que moi, quelque chose de divin, je constate également que bien souvent, je ne suis pas à la hauteur.
Cette dissonance en moi, des théologiens anciens l’ont expliquée ainsi : dans notre chute, nous avons conservé en nous l’image de Dieu, mais nous avons perdu la ressemblance. Nous laisser relever, cela consiste justement à retrouver cette ressemblance. Car en la perdant, je me suis perdu moi-même. « Cela ne me ressemble pas », c’est ce que je dis quand j’ai fait quelque chose dont j’ai honte.
Et parfois, j’ai l’impression de ne plus tellement me ressembler.
C’est pour cela que le Christ, en ce début de carême, nous invite à le suivre au désert. Pas pour fuir les hommes, encore moins pour me fuir moi-même, mais pour retrouver les chemins de l’intimité avec Dieu, le temps passé à écouter sa parole ou simplement à être avec lui dans tout ce qui occupe mon quotidien.
Car c’est cette intimité qui me rendra cette ressemblance, comme deux vieux amis qui n’ont pas du tout les mêmes traits, mais qui finissent par partager, après des années de familiarité, le même inimitable sourire.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2230
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Début de carême

Message non lupar Suliko » dim. 18 févr. 2018, 23:44

La seule chose à laquelle vous contraint l'Eglise, c'est de jeûner (i.e, au maximum, un repas et deux collations, par exemple une pomme ou une soupe, dont la somme ne dépasse pas la quantité du repas) et faire abstinence (ne pas manger de viande ni de jus de viande) demain et le Vendredi Saint, et de faire abstinence tous les vendredis.
C'est une discipline très légère comparée à ce qu'a historiquement été le Carême, et ce qu'il est toujours aujourd'hui chez les chrétiens orientaux. Mais elle est tout ce que requiert l'Eglise, et ce que vous ferez en-dehors est un "plus". Je ne sais pas trop si votre "petit déjeuner" peut techniquement compter comme un second repas, à vous de l'estimer en conscience.
Bonsoir Théodore et saint Carême à vous,

Je voulais juste exprimer sur ce sujet un avis un peu différent. En fait, le type de mortifications de carême dépend de la liturgie à laquelle on assiste régulièrement. Si c'est la liturgie traditionnelle (FERM), alors on ne peut pas se contenter de ce que vous mentionnez, qui est lié à la FORM, et il faut au minimum jeûner tous les jours sauf les dimanches et jeûner et s'abstenir les vendredis ainsi que les jours des Quatre-Temps (cf le code de 1917). Par contre, si c'est la nouvelle liturgie, le carême a de fait été supprimé, donc la question ne se pose même pas, sauf pour le mercredi des Cendres et les vendredis (mais on ne peut pas raisonnablement appeler cela une période de jeûne).
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

Avatar de l’utilisateur
Théodore
Prætor
Prætor
Messages : 756
Inscription : jeu. 07 mars 2013, 23:43
Conviction : Catholique.
Localisation : Berlin, Allemagne.

Re: Début de carême

Message non lupar Théodore » lun. 19 févr. 2018, 0:10

La seule chose à laquelle vous contraint l'Eglise, c'est de jeûner (i.e, au maximum, un repas et deux collations, par exemple une pomme ou une soupe, dont la somme ne dépasse pas la quantité du repas) et faire abstinence (ne pas manger de viande ni de jus de viande) demain et le Vendredi Saint, et de faire abstinence tous les vendredis.
C'est une discipline très légère comparée à ce qu'a historiquement été le Carême, et ce qu'il est toujours aujourd'hui chez les chrétiens orientaux. Mais elle est tout ce que requiert l'Eglise, et ce que vous ferez en-dehors est un "plus". Je ne sais pas trop si votre "petit déjeuner" peut techniquement compter comme un second repas, à vous de l'estimer en conscience.
Bonsoir Théodore et saint Carême à vous,

Je voulais juste exprimer sur ce sujet un avis un peu différent. En fait, le type de mortifications de carême dépend de la liturgie à laquelle on assiste régulièrement. Si c'est la liturgie traditionnelle (FERM), alors on ne peut pas se contenter de ce que vous mentionnez, qui est lié à la FORM, et il faut au minimum jeûner tous les jours sauf les dimanches et jeûner et s'abstenir les vendredis ainsi que les jours des Quatre-Temps (cf le code de 1917). Par contre, si c'est la nouvelle liturgie, le carême a de fait été supprimé, donc la question ne se pose même pas, sauf pour le mercredi des Cendres et les vendredis (mais on ne peut pas raisonnablement appeler cela une période de jeûne).
Chère Suliko, je vous souhaite un très bon et saint Carême, et bon dimanche tant qu'il en est encore temps ! J'espère que le Trait n'a pas été trop insupportablement long ce matin ? ;-)

Vous serez surprise de savoir que dans le Novus Ordo la mention du jeûne est omniprésente en Carême ! (je tiens cette information d'un prêtre qui le célèbre quotidiennement en latin). Il y a donc une incohérence entre les exigences minimales de l'Eglise latine telles qu'exprimées dans le Code de Droit Canon de 1917 et sa liturgie ordinaire.
En ce qui concerne le code de 1917 : en Carême il impose l'abstinence complète le vendredi et le samedi, ainsi qu'aux Quatre-Temps, et le jeûne quotidien sauf le dimanche, où toute pénitence est levée. L'ccurence d'une fête en semaine ne modifie pas la discipline.
A noter qu'il s'agit là d'un adoucissement considérable de la discipline traditionnelle de l'Eglise latine, qui, si j'en crois mon bon ami Dom Prosper Guéranger, impose l'abstinence tous les jours, même le dimanche. A titre personnel je m'efforce de suivre cette discipline.
Unam peti a Domino, hanc requiram,
Ut inhabitem in domo Domini omnibus diebus vitae meae.
Ut videam voluptatem Domini, et visitem templum eius.


Psaume XXVI, verset 7-8.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2230
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Début de carême

Message non lupar Suliko » lun. 19 févr. 2018, 0:35

Chère Suliko, je vous souhaite un très bon et saint Carême, et bon dimanche tant qu'il en est encore temps ! J'espère que le Trait n'a pas été trop insupportablement long ce matin ? ;-)
Merci à vous !
Savez-vous pourquoi le Trait est si long le premier dimanche de Carême ? (Ce n'est pas une question-piège !)
Vous serez surprise de savoir que dans le Novus Ordo la mention du jeûne est omniprésente en Carême ! (je tiens cette information d'un prêtre qui le célèbre quotidiennement en latin).
Je suis extrêmement surprise, car je viens de parcourir rapidement et au hasard quelques oraisons de Carême selon la forme ordinaire et je n'y ai vu aucune allusion au jeûne et à la mortification, alors que dans la FERM, presque chaque oraison mentionne ces points ! C'est d'ailleurs pour cela que j'écrivais qu'on ne peut à mon sens pas être un fidèle de la FERM et ne pas jeûner et s'abstenir.
En ce qui concerne le code de 1917 : en Carême il impose l'abstinence complète le vendredi et le samedi, ainsi qu'aux Quatre-Temps, et le jeûne quotidien sauf le dimanche, où toute pénitence est levée. L'ccurence d'une fête en semaine ne modifie pas la discipline.
Oui, je sais. Sauf que dans mon calendrier liturgique traditionnel, il n'est pas indiqué que les samedis sont caractérisés par l'abstinence. Bizarre...
A noter qu'il s'agit là d'un adoucissement considérable de la discipline traditionnelle de l'Eglise, qui, si j'en crois mon bon ami Dom Prosper Guéranger, impose l'abstinence tous les jours, même le dimanche. A titre personnel je m'efforce de suivre cette discipline.
Oui, j'ai bien lu ce que mentionne Dom Guéranger dans son Année liturgique. Personnellement, je m'efforce également de suivre un "vrai jeûne et une vraie abstinence". Je suis loin (très loin...) des pratiques ascétiques des premiers chrétiens (orientaux et latins), mais moins "laxiste" que le code de 1917.
Depuis la seconde guerre mondiale, le sens du carême a été perdu par la très grande majorité des catholiques latins, si bien que pour beaucoup de pratiquants, jeûner peut être par exemple se passer de chocolat, d'alcool ou de tabac. Je ne nie pas que ce soit un effort bien réel, mais on est très loin du jeûne et de l'abstinence traditionnels, qui consistent à ressentir physiquement la faim, voire la soif, et à se priver de certains aliments fortifiants (viande, etc...). Un autre souci de la pratique actuelle, qui consiste à choisir à sa guise ce que l'on désire sacrifier pour le Carême, c'est qu'elle fait totalement perdre la dimension communautaire du jeûne et de l'abstinence. Faire carême, c'est aussi se soumettre à une norme qui ne vient pas de soi, mais de l'Eglise. C'est donc aussi une manière de pratique l'obéissance.

Je finirai en citant le pape Benoît XIV :
“L’observance du Carême est le lien de notre milice; c’est par elle que nous nous distinguons des ennemis de la Croix de Jésus-Christ; c’est par elle que s’éloignent les fléaux de la colère divine; c’est par elle que, protégés par l’aide céleste durant le jour, nous nous fortifions contre les princes des ténèbres. Si cette observance se relâchait, ce serait au détriment de la gloire de Dieu, pour le déshonneur de la religion catholique et le péril des âmes chrétiennes; et sans aucun doute, cette négligence deviendrait la source de malheurs pour les peuples, de désastres dans les affaires publiques, d’infortunes pour les individus” .
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3102
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Début de carême 2018

Message non lupar Héraclius » lun. 19 févr. 2018, 1:15

Il ne me semble pas improbable que dans l’esprit de certains réformateurs, adoucir la loi du Carême à un minimum ne voulait pas forcément dire qu’ils espéraient voir les chrétiens s’abaisser à ce minimum, mais que tout en lui donnant autant de force, ils seraient plus libres de choisir une pénitence qui leur soit utile et soit adaptable aux cas particuliers (travailleurs en extérieur ayant besoin de fournir de grands efforts physiques, etc...).

Bien sûr c’était humainement stupide (en ôtant la loi on a ôté le Carême lui-même) mais cela ne part pas forcément de l’idée d’abolir la force de la discipline.

Mon bréviaire en temps de carême est rempli d’allusions aux mortifications.
Savez-vous pourquoi le Trait est si long le premier dimanche de Carême ? (Ce n'est pas une question-piège !)
Les longueurs dans les lectures étant pénitentielles (c’est pour cela qu’elles n’en finissent pas en cette période), je suppose que c’est la même chose pour le trait. :)
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
Théodore
Prætor
Prætor
Messages : 756
Inscription : jeu. 07 mars 2013, 23:43
Conviction : Catholique.
Localisation : Berlin, Allemagne.

Re: Début de carême 2018

Message non lupar Théodore » lun. 19 févr. 2018, 1:56

Suliko, je pense que la traduction française a expurgé les références au jeûne et à la mortification, et n'est pas fidèle à l'original latin. Ce ne serait d'ailleurs pas la première fois ^^
Sinon, pour la longueur du Trait (que j'ai chanté ce matin :D ), j'ai entendu une explication intéressante : si tout le Propre du jour est basé sur le Psaume 90, c'est non seulement parce que c'est le Psaume de confiance dans le Seigneur dans le combat et l'adversité, si approprié au combat de la milice chrétienne en ce Saint Jeûne, mais également parce que c'est exactement le Psaume que le diable cite hors de son contexte dans l'Evangile ! L'Eglise aurait donc voulu nous faire entendre ce Psaume quasiment en entier avant d'entendre l'Evangile, afin que nous puissions démasquer le mensonge du démon, et aussi nous en armer avant de partir avec le Christ au désert !
Unam peti a Domino, hanc requiram,
Ut inhabitem in domo Domini omnibus diebus vitae meae.
Ut videam voluptatem Domini, et visitem templum eius.


Psaume XXVI, verset 7-8.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2230
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Début de carême 2018

Message non lupar Suliko » lun. 19 févr. 2018, 18:27

Suliko, je pense que la traduction française a expurgé les références au jeûne et à la mortification, et n'est pas fidèle à l'original latin. Ce ne serait d'ailleurs pas la première fois ^^
Je ne pense pas, car j'ai parcouru quelques oraisons dans les deux langues... Je suis d'ailleurs très étonnée par les propos de ce prêtre que vous connaissez et qui célèbre la FORM en latin. Malheureusement, je n'ai pas de Missel version FORM pour contrôler tout cela...
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Relief et 6 invités