Travailler le dimanche...

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
SergeA
Senator
Senator
Messages : 927
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par SergeA » jeu. 12 sept. 2019, 13:44

PaxetBonum a écrit :
lun. 09 sept. 2019, 9:07
SergeA a écrit :
sam. 07 sept. 2019, 10:49
Le jour du Seigneur peut être n'importe quel jour que chacun peut choisir.
Non le premier commandement de l'Eglise est clair là-dessus :

« Les Dimanches et les autres jours de fête de précepte, les fidèles sont tenus par l’obligation de participer à la Sainte Messe et de s’abstenir des œuvres serviles ».
Un autre avis, pas catholique sans doute :
Jésus est le le repos du sabbat parfait de Dieu

Comme Jésus est lui-même le repos du sabbat parfait de Dieu et la source de la véritable sainteté, les croyants n’ont plus la moindre raison d’observer le septième jour de la semaine ou tout autre jour particulier. Les propos de l’auteur de l’épître aux Hébreux et de Paul le démontrent d’ailleurs: «Pour nous qui avons cru, nous entrons dans le repos, selon qu’il dit : […] Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu. Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses œuvres, comme Dieu s’est reposé des siennes» (Hé4.3,9,10), et: «Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune, ou des sabbats : c’était l’ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ » (Col 2.16,17).

Le commandement exigeant l’observance du jour du sabbat est le seul des dix commandements que le Nouveau Testament n’impose pas aux chrétiens. Par sa grâce, Jésus-Christ accorde à tous les croyants une libération jubilaire parfaite, finale et éternelle. Le chrétien ne transgresse donc pas le sabbat s’il travaille le jour du Seigneur, mais il le transgresse s’il persiste à accomplir des œuvres légalistes dans l’espoir présomptueux d’ajouter à ce que le Sauveur a déjà accompli.
source : https://evangile21.thegospelcoalition.o ... du-sabbat/
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4915
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par gerardh » jeu. 12 sept. 2019, 14:19

______

jean-Mic,

Le fait que le Dimanche, jour du Seigneur, soit un jour particulier pour les chrétiens, étant le premier jour de la semaine, ou le huitième jour (chiffre souvent repris dans l'AT), c'est à dire un jour symbole de résurrection, est une raison suffisante en elle même (voir Actes 20, 7).

Il n'y a donc pas de rapport avec le jour du sabbat, qui est symbole de repos.

On ne peut donc pas relier l'un à l'autre, et notamment faire du Dimanche un jour obligatoire de repos; néanmoins on peut comprendre que beaucoup de chrétiens pour des raisons de conscience, puissent avoir à cœur de cesser ou de diminuer leurs activités un tel jour, sans pour que cela devienne une obligation légale.

Aussi on peut s'étonner (entre autres) que certains catholiques viennnen à la messe le samedi au lieu du Dimanche.

_______

Avatar de l’utilisateur
Levergero
Ædilis
Ædilis
Messages : 31
Inscription : dim. 08 sept. 2019, 15:00
Conviction : Catholique

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par Levergero » ven. 13 sept. 2019, 11:17

"et Dieu se reposa le 7ème jour après avoir fini la création...."

Alors le 7ème jour est-il le dimanche ou le samedi ? That is the question...

On peut en délibérer à l'infini....

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1496
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par prodigal » ven. 13 sept. 2019, 12:22

Il me semble que tout le monde est d'accord là dessus, du moins je n'ai jamais entendu de désaccord à ce sujet. Le septième jour est le samedi, jour du sabbat. Le huitième jour, qui est aussi par voie de conséquence le premier, est le dimanche, jour de la résurrection. C'est bien ce que viennent de dire Jean-Mic et Gerardh, et pourtant je n'ai pas copié, promis! :D
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9501
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par Cinci » ven. 13 sept. 2019, 13:28

Levergero :
On peut en délibérer à l'infini....
Écoutez.

Le dimanche c'est le premier jour de la semaine. Si pour les Juifs leur septième jour correspond à notre samedi alors le jour suivant c'est le premier. Il n'y a rien à délibérer à ce sujet. Sauf pour des ergoteurs invétérés du genre à vouloir délibérer aussi sur leur propre origine ou leur propre identité sexuelle allez savoir ? ''Oui mais les enfants naissent peut-être dans des choux ? Qui peut savoir ? On pourrait en discuter longtemps ... ''

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9501
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par Cinci » ven. 13 sept. 2019, 13:47

gérardh :
Aussi on peut s'étonner (entre autres) que certains catholiques viennent à la messe le samedi au lieu du Dimanche.
Si étonnement il y a chez quelqu'un, cet étonnement n'en peut provenir que de l'ignorance. Ce n'est pas un bien gros mystère cependant. C'est que dans le calendrier liturgique de l'Église catholique : la veille au soir compte pour le jour du lendemain. Ainsi, la messe qui se déroule un samedi soir à 19h30 n'est autre que la messe du dimanche. Le fidèle sachant d'avance son impossibilité de se présenter à la messe le dimanche matin peut tourner l'empêchement en participant à la messe de la veille.

Avatar de l’utilisateur
Levergero
Ædilis
Ædilis
Messages : 31
Inscription : dim. 08 sept. 2019, 15:00
Conviction : Catholique

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par Levergero » ven. 13 sept. 2019, 17:30

Cinci a écrit :
ven. 13 sept. 2019, 13:28
Levergero :
On peut en délibérer à l'infini....
Écoutez.

Le dimanche c'est le premier jour de la semaine. Si pour les Juifs leur septième jour correspond à notre samedi alors le jour suivant c'est le premier.
Il n'y a rien à délibérer à ce sujet. Sauf pour des ergoteurs invétérés du genre à vouloir délibérer aussi sur leur propre origine ou leur propre identité sexuelle allez savoir ? ''Oui mais les enfants naissent peut-être dans des choux ? Qui peut savoir ? On pourrait en discuter longtemps ... ''
Si vous considérez que les textes juifs ont la primauté, c'est votre problème.

Dieu nous dit par la Genèse qu'Il décida de se reposer le septième jour après la fin de la création. Or, dans la religion catholique le Dimanche est considéré comme LE JOUR DE REPOS où l'on doit assister à la messe et si possible aux autres offices. C'est bien le jour du Seigneur, non ?

Le lundi est le premier jour de la semaine où on reprend le travail..

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4915
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par gerardh » ven. 13 sept. 2019, 22:21

______

Bonjour Cinci,

Je reçois votre explication sur le Samedi soir (je suppose après le coucher du soleil à la manière juive). Il s'ensuivrait donc qu'une messe le Dimanche après 18 heures ne serait pas considérée comme une messe du Dimanche.


___

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1136
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par Altior » ven. 13 sept. 2019, 23:03

Levergero a écrit :
ven. 13 sept. 2019, 17:30
Dieu nous dit par la Genèse qu'Il décida de se reposer le septième jour après la fin de la création. Or, dans la religion catholique le Dimanche est considéré comme LE JOUR DE REPOS où l'on doit assister à la messe et si possible aux autres offices. C'est bien le jour du Seigneur, non ?
L'une ne découle pas de l'autre. Non sequitur. Si Dimanche est bien le jour du Seigneur pour les catoliques (tout comme pour les orthodoxes et pour la plupart des protestants) il n'est pas le septième jour de la semaine, mais le premier (ou, dans un sens théologique, le huitième: le jour de l'accompissement). Preuve est mon agenda catholique, dans laquelle j'ai chaque semaine sur deux pages: depuis le Dimanche jusqu'au samedi.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9501
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par Cinci » sam. 14 sept. 2019, 10:38

Levergero :
Si vous considérez que les textes juifs ont la primauté, c'est votre problème.
Ce n'est pas plus "mon" problème que le vôtre. Il s'agit simplement d'un fait, disais-je. Et c'est vous qui venez parler de la Bible ! Or il est de fait que pour les Hébreux, leur sabbat qui correspond à notre samedi est le septième jour de la semaine. Un fait c'est un fait. Un fait n'a rien à voir avec la primauté de je ne sais quoi. Un fait c'est une constatation.

Si le sabbat des Juifs se tient le septième jour pour eux alors le jour suivant sera forcément le premier.



Évangile de Jean

Chapitre 20

1 Le premier jour de la semaine, Marie-Madeleine se rendit au sépulcre, dès le matin, avant que les
ténèbres fussent dissipées, et elle vit la pierre enlevée du sépulcre.
2 Elle courut donc, et vint trouver Simon-Pierre et l'autre disciple que Jésus aimait, et leur dit : " Ils
ont enlevé du sépulcre le Seigneur, et nous ne savons où ils l'ont mis. "

Quelqu'un qui se prétendra "catholique" doit bien s'exprimer comme le reste de l'Église s'exprime. Et il se trouve que pour l'Église catholique le dimanche correspond bien au premier jour de la semaine, mais à l'instar de ce que l'on voit même dans l'Évangile de Jean.

Le catéchisme officiel de l'Église va lui aussi parler du dimanche comme du premier jour de la semaine. Y aurait-il quelque chose à discuter à l'infini sur un détail semblable ? Non.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9501
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par Cinci » sam. 14 sept. 2019, 10:48

gérardh :
Je reçois votre explication sur le Samedi soir (je suppose après le coucher du soleil à la manière juive). Il s'ensuivrait donc qu'une messe le Dimanche après 18 heures ne serait pas considérée comme une messe du Dimanche.
Oui.

Puis je n'aurai jamais vu un "office du dimanche" être célébré après 18 heure le dimanche.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2519
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par Suliko » sam. 14 sept. 2019, 11:29

Bonjour,

Le dimanche est effectivement le premier jour de la semaine d'un point de vue liturgique.
En ce qui concerne les messes du dimanche soir, je me rappelle que dans mon enfance, il y avait effectivement une messe à 18h00... Mais rappelons la règle traditionnelle sur le temps qui convient pour célébrer la messe :
Le début de la messe à célébrer ne peut avoir lieu plus tôt qu'une heure avant l'aurore et plus tard qu'une heure après midi.
Il s'agit d'un extrait du droit canon de 1917, mais la règle ici décrite est très ancienne et fut respectée jusqu'à la Seconde Guerre mondiale.
Quand au fait de faire commencer un jour la veille au soir, à la manière juive, il me semble tout de même que c'est une pratique qui n'est plus en usage dans l'Eglise depuis très longtemps. Personnellement, lorsqu'il y a un jour de jeûne, je ne le commence pas la veille au soir pour le rompre en fin de journée...
Isaïe 66 ;7 : "Avant d'être en travail, elle a enfanté ; avant le temps de l'enfantement, elle a mis au monde un enfant mâle."
Targum Jonathan : "Avant que la détresse ne vienne sur elle [=Jérusalem], elle sera rachetée ; avant que le tremblement ne vienne sur elle, comme les souffrances sur une femme en train d'enfanter, son roi [=le roi-Messie] sera révélé."

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1136
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par Altior » sam. 14 sept. 2019, 18:39

Suliko a écrit :
sam. 14 sept. 2019, 11:29
Quand au fait de faire commencer un jour la veille au soir, à la manière juive, il me semble tout de même que c'est une pratique qui n'est plus en usage dans l'Eglise depuis très longtemps.
« L'office du dimanche commence aux premières -vêpres (office du samedi soir) où tout est pris au psautier, sauf ce qui est assigné comme propre.

Quand une fête du Seigneur se célèbre le dimanche, elle a ses premières Vêpres propres (office de la veille au soir)»

PGLH de 1970, en vigueur, art 204 et 205, c'est ici.
Personnellement, lorsqu'il y a un jour de jeûne, je ne le commence pas la veille au soir pour le rompre en fin de journée...
J'ai posé exactement cette question à mon directeur spirituel, ne sachant pas comment il faut faire le mieux. Il m'a répondu que soit je commence le jeûne le soir, pour finir l'après-midi (donc selon la journée liturgique), soit je commence depuis heure 0 jusqu'à 24h (donc selon la journée astronomique, ou plutôt selon la montre). Ce que je ne peux pas faire en bonne conscience est de commencer à 0h pour finir l'après-midi, en adoptant ce qui me convient le mieux des deux possibilités.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2628
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par Trinité » sam. 14 sept. 2019, 22:05

Cinci a écrit :
sam. 14 sept. 2019, 10:48
gérardh :
Je reçois votre explication sur le Samedi soir (je suppose après le coucher du soleil à la manière juive). Il s'ensuivrait donc qu'une messe le Dimanche après 18 heures ne serait pas considérée comme une messe du Dimanche.
Oui.

Puis je n'aurai jamais vu un "office du dimanche" être célébré après 18 heure le dimanche.
Chez moi, il y a une messe du dimanche à 18 heures.
En juin,juillet et août, c'est même 19 heures.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9501
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par Cinci » dim. 15 sept. 2019, 2:42

Et ?

La volonté de vouloir étirer la sauce au maximum et tel que pour soi-disant accommoder un maximum d'individus ne changera rien au fait que la norme fixe une limite supérieure. Normalement c'est 18 heure ou avant le crépuscule.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités