Page 3 sur 3

Re: Rite byzantin catholique

Publié : sam. 01 juil. 2017, 21:47
par Socrate d'Aquin
Je crois que c'était S. Pie X qui disait: "Nous ne verrons jamais sans la plus grande répugnance le passage d'un chrétien de rite oriental au rite latin".

De là à dire que la réciproque est vraie... comme il y a plus de latins que d'orientaux, je crois que ce serait moins grave, mais enfin il faudrait tout de même de bonnes raisons.

Re: Rite byzantin catholique

Publié : sam. 01 juil. 2017, 21:55
par Suliko
Et pourtant, si mes souvenirs de lectures sont bons, au début du second millénaire (12-13ème siècles), Rome a latinisé plusieurs monastères de l'est de l'Europe. De même, lors de certaines missions en terre orientale, le rite latin fut introduit malgré la présence ancienne d'un ou de plusieurs rites orientaux. Je pense notamment à la Géorgie.

Re: Rite byzantin catholique

Publié : sam. 01 juil. 2017, 21:59
par AdoramusTe
Je crois que c'était S. Pie X qui disait: "Nous ne verrons jamais sans la plus grande répugnance le passage d'un chrétien de rite oriental au rite latin".
Cela ressemble plutôt à un jugement de valeur.

Parmi les bonnes raison, on peut imaginer que cela se produite suite à des mariages mixtes, par exemple.

Re: Rite byzantin catholique

Publié : sam. 01 juil. 2017, 22:21
par Socrate d'Aquin
Je crois que c'était S. Pie X qui disait: "Nous ne verrons jamais sans la plus grande répugnance le passage d'un chrétien de rite oriental au rite latin".
Cela ressemble plutôt à un jugement de valeur.

Parmi les bonnes raison, on peut imaginer que cela se produite suite à des mariages mixtes, par exemple.
En fait, je crois que ça s'explique par la volonté de S. Pie X de défendre la légitimité des rites orientaux dans l'Eglise catholique. On l'a oublié, mais il fut un vrai pionnier dans le domaine de la reconnaissance des catholiques orientaux, qui avaient été un peu laissés de coté. Il voulait aussi tendre la main aux "orthodoxes", leur montrer que l'on pouvait être pleinement catholique et pleinement oriental.
Un bon exemple de cela pourrait être le Bx. Leonide Feodorov.

Re: Rite byzantin catholique

Publié : sam. 01 juil. 2017, 22:31
par AdoramusTe
En fait, je crois que ça s'explique par la volonté de S. Pie X de défendre la légitimité des rites orientaux dans l'Eglise catholique. On l'a oublié, mais il fut un vrai pionnier dans le domaine de la reconnaissance des catholiques orientaux, qui avaient été un peu laissés de coté. Il voulait aussi tendre la main aux "orthodoxes", leur montrer que l'on pouvait être pleinement catholique et pleinement oriental.
Un bon exemple de cela pourrait être le Bx. Leonide Feodorov.
Je comprends. Il fallait donner l'explication avec son contexte pour éviter les contresens.
Cette répugnance fait référence à l'obligation de passage d'un rit à l'autre.

Re: Rite byzantin catholique

Publié : sam. 01 juil. 2017, 22:54
par Socrate d'Aquin
En fait, je crois que ça s'explique par la volonté de S. Pie X de défendre la légitimité des rites orientaux dans l'Eglise catholique. On l'a oublié, mais il fut un vrai pionnier dans le domaine de la reconnaissance des catholiques orientaux, qui avaient été un peu laissés de coté. Il voulait aussi tendre la main aux "orthodoxes", leur montrer que l'on pouvait être pleinement catholique et pleinement oriental.
Un bon exemple de cela pourrait être le Bx. Leonide Feodorov.
Je comprends. Il fallait donner l'explication avec son contexte pour éviter les contresens.
Cette répugnance fait référence à l'obligation de passage d'un rit à l'autre.
Ce doit être cela.

Re: Rite byzantin catholique

Publié : sam. 01 juil. 2017, 22:58
par Socrate d'Aquin
Et pourtant, si mes souvenirs de lectures sont bons, au début du second millénaire (12-13ème siècles), Rome a latinisé plusieurs monastères de l'est de l'Europe. De même, lors de certaines missions en terre orientale, le rite latin fut introduit malgré la présence ancienne d'un ou de plusieurs rites orientaux. Je pense notamment à la Géorgie.
C'est vrai, mais cette attitude a été condamnée par la suite (et ce dès Benoit XIV qui disait: "Les chrétiens orientaux devraient être catholiques; ils n'ont aucunement besoin de devenir des latins. Car Notre-Seigneur a explicitement donné l'ordre à ses disciples d'appartenir à l'unique Eglise Catholique, qu'Il a fondée; Il ne leur a jamais commandé à tous de dire leurs prières en latin ou d'user du rite romain".

Re: Rite byzantin catholique

Publié : jeu. 13 juil. 2017, 22:54
par Socrate d'Aquin
Un autre point auquel je viens de penser: quelqu'un qui veut passer à "l'Orthodoxie" le fera de toute façon. Pas seulement pour des raisons liturgiques; mais aussi (et surtout) pour des raisons doctrinales.

Bien sur, il est possible qu'il soit simplement séduit par la liturgie; mais en général, il veut aller plus loin.