Suis-je dans le faux ?

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
jerome
Quæstor
Quæstor
Messages : 262
Inscription : sam. 09 janv. 2016, 17:05
Conviction : Catholique

Suis-je dans le faux ?

Message non lupar jerome » sam. 20 mai 2017, 19:39

Bonsoir,

J'adhère à une religion d'Amour, de Réconfort, du Porter-Secours.

J'adhère à une religion de l'Expression, du Partage, du Soutien.

J'adhère à une religion qui ne condamne pas, qui n'accuse pas, qui ne récrimine pas.

J'adhère à une religion d'Ouverture.

J'adhère à une religion de Compassion.

J’adhère à une religion de Miséricorde.

Ai-je encore la possibilité de me dire Catholique, ou dois-je aller voir ailleurs "si Dieu y est" ?

Être Catholique, est-ce juger l'autre ?

Être Catholique, est-ce condamner, menacer, rejeter ?

Être Catholique, est-ce renier l'Amour ?

A vous lire :coeur:
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1494
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Suis-je dans le faux ?

Message non lupar Trinité » sam. 20 mai 2017, 23:10

Cher Jérome,

J'adhère aux mêmes valeurs que vous! :coeur:

Je vous sens dépité et...je comprends... :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Cendrine
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 267
Inscription : mar. 04 avr. 2017, 19:50
Conviction : Catholique de rite romain

Re: Suis-je dans le faux ?

Message non lupar Cendrine » sam. 20 mai 2017, 23:29

Bonsoir Trinité et Jérôme,

Un catholique n'a pas à juger qui est catholique ou non, que ce soit parce qu'il est dit "traditionaliste" ou plutôt "progressiste" : seul le plein assentiment amoureux au Credo nous permet de nous réclamer du catholicisme, en notre for intérieur d'abord, en en actes ensuite. Tout est contenu dans ces mots surnaturels qui renferment beaucoup mieux que de simples valeurs humaines.

La réponse à votre question :
Être Catholique, est-ce juger l'autre ?
s'y trouve de façon on ne peut plus claire. Sainte Catherine de Sienne, dans ses dialogues, ne dit pas autre chose.

Le seul qui a le droit absolu de juger c'est le Seigneur, contentons-nous de le suivre avec l'abondant "matériel" que nous donne l'Église depuis de si nombreux siècles.

Bon dimanche ! :fleur:

Avatar de l’utilisateur
Xavi
Prætor
Prætor
Messages : 1203
Inscription : mar. 28 juil. 2009, 14:50

Re: Suis-je dans le faux ?

Message non lupar Xavi » dim. 21 mai 2017, 11:00

Bonjour Jérôme,

Votre cri exprime bien plus que les mots que vous envoyez.

Vous savez bien que tout catholique partage les valeurs que vous exprimez et que le Saint Père François a réactualisé avec tant de force depuis le début de son pontificat.

Souvent, l’expression des convictions chrétiennes sonne comme une condamnation pour tant de personnes et il est vraiment nécessaire d’en être conscient.

Vous faites bien de le rappeler et tous devons nous souvenir sans cesse des amis de Job, ces braves gens, pétris des bons enseignements religieux de l’époque, qui venaient les déverser comme autant de braises sur la souffrance de Job. Des paroles intrinsèquement vraies peuvent devenir fausses par l’usage qui en est fait.

Rappeler un commandement ou une vérité peut être reçu comme une condamnation fausse par la personne à qui le rappel est adressé.

N’oublions jamais la magnifique encyclique Splendor Veritatis de saint Jean-Paul II. Ne confondons jamais ce que nous pouvons penser des actes intrinsèquement mauvais avec le jugement des personnes dans les circonstances concrètes qui appartient à Dieu seul. Mais, inversement, ne glissons pas de la miséricorde et de l’empathie pour les personnes confrontées à des souffrances concrètes, à des raisonnements justificatifs qui amènent à déclarer bien ce qui est mal. Entre les deux, il y a souvent de la place pour du silence et de la compassion. Ne confondons pas « ne pas juger » avec « approuver ».

Votre cri fait percevoir cette difficulté au-delà des mots.

Hélas, le mal reste le mal et fait mal. Ayons de la compassion pour tous. La souffrance de toute personne confrontée au mal ne demande jamais de nier le mal de manière théorique ou générale, mais certainement toujours beaucoup de miséricorde.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1494
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Suis-je dans le faux ?

Message non lupar Trinité » dim. 21 mai 2017, 13:30

Bien sur Xavi!

Hélas ! L'exercice n'est pas facile...surtout dans le cadre d'un forum de dialogue avec des sensibilités différentes!
N'oublions pas :
"La frontière est tenue entre L'OPINION ET LE JUGEMENT" :oui:

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3427
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Suis-je dans le faux ?

Message non lupar Kerniou » dim. 21 mai 2017, 23:48

Non, cher Jérôme, vous n'êtes pas dans le faux ! Mais parfois nous avons tendance à nous éloigner de l'ouverture à l'autre, de la compassion, de la miséricorde ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
papillon
Persona
Persona
Messages : 1836
Inscription : sam. 25 juil. 2009, 3:21
Conviction : L'Amour sans conditions
Localisation : Les belles Laurentides, Province de Québec

Re: Suis-je dans le faux ?

Message non lupar papillon » mar. 23 mai 2017, 2:52

Des paroles intrinsèquement vraies peuvent devenir fausses par l’usage qui en est fait.
:coeur:
"Puissé-je aimer le meilleur des hommes aussi tendrement que Dieu aime le pire."
Mendel de Rimanov

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8512
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Suis-je dans le faux ?

Message non lupar PaxetBonum » mar. 23 mai 2017, 10:18

Si ce n'est pas faux c'est insuffisant.
Comme l'a rappelé notre St père lors de sa première élocution nous ne sommes pas une ONG : "Nous pouvons marcher tant que nous le voulons, construire un tas de choses, mais si nous ne confessons pas Jésus Christ, rien ne va. Nous deviendrions une philanthropique ONG mais non l’Église, l’Épouse du Seigneur. Si on ne bâtit pas sur la roche il arrive ce qu’il arrive aux enfants sur la plage avec leurs châteaux de sable. Sans consistance, ils s’effondrent.
SI vous n'adhérez pas à Notre Seigneur Jésus votre engagement est vain."

Donc si je devais faire une déclaration comme la vôtre je commencerais par : 'J'adhère au Seigneur Jésus le Christ Sauveur'
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1678
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Suis-je dans le faux ?

Message non lupar axou » mer. 24 mai 2017, 1:07

Bonsoir,

J'adhère à une religion d'Amour, de Réconfort, du Porter-Secours.

J'adhère à une religion de l'Expression, du Partage, du Soutien.

J'adhère à une religion qui ne condamne pas, qui n'accuse pas, qui ne récrimine pas.

J'adhère à une religion d'Ouverture.

J'adhère à une religion de Compassion.

J’adhère à une religion de Miséricorde.

Ai-je encore la possibilité de me dire Catholique, ou dois-je aller voir ailleurs "si Dieu y est" ?

Être Catholique, est-ce juger l'autre ?

Être Catholique, est-ce condamner, menacer, rejeter ?

Être Catholique, est-ce renier l'Amour ?

A vous lire :coeur:
Oui.
j'ajouterai que j'adhère à la religion du pardon, à l'autre et à soi-même.


Axou

Avatar de l’utilisateur
jerome
Quæstor
Quæstor
Messages : 262
Inscription : sam. 09 janv. 2016, 17:05
Conviction : Catholique

Re: Suis-je dans le faux ?

Message non lupar jerome » mer. 24 mai 2017, 21:17

Si ce n'est pas faux c'est insuffisant.
Comme l'a rappelé notre St père lors de sa première élocution nous ne sommes pas une ONG : "Nous pouvons marcher tant que nous le voulons, construire un tas de choses, mais si nous ne confessons pas Jésus Christ, rien ne va. Nous deviendrions une philanthropique ONG mais non l’Église, l’Épouse du Seigneur. Si on ne bâtit pas sur la roche il arrive ce qu’il arrive aux enfants sur la plage avec leurs châteaux de sable. Sans consistance, ils s’effondrent.
SI vous n'adhérez pas à Notre Seigneur Jésus votre engagement est vain."

Donc si je devais faire une déclaration comme la vôtre je commencerais par : 'J'adhère au Seigneur Jésus le Christ Sauveur'
En quoi le fait d'écrire "J'adhère à une religion d'Amour, de Réconfort, du Porter-Secours" diffère de "J'adhère au Seigneur Jésus le Christ Sauveur" ?

Les mots sont des inventions humaines. Point n'est besoin de nommer le Seigneur, de l'intellectualiser pour l'Aimer.

Proclamer l'Amour, la Miséricorde et l'Espérance, c'est invoquer le Christ, c'est proclamer sa foi.

Le Seigneur aime qu'on l'aime, puiqu'il est l'Amour. Il n'est pas orgueilleux comme les Hommes : pourquoi dire son nom, quand c'est, bien trop souvent, à mauvais dessein ? Pourquoi ne pas démontrer sa foi, son allégeance à l'Amour, à la Miséricorde, à l'Espérance, par des actes concrets qui servent Dieu en servant celles et ceux qui souffrent ?
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7416
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Suis-je dans le faux ?

Message non lupar Cinci » jeu. 25 mai 2017, 6:33

Jérôme :
En quoi le fait d'écrire "J'adhère à une religion d'Amour, de Réconfort, du Porter-Secours" diffère de "J'adhère au Seigneur Jésus le Christ Sauveur" ?
Il est convenable de préciser en quoi l'on croit tout simplement. Simple politesse.


Si on est catholique l'on précise que l'on adhère à la foi de l'Église. Se contenter d'évoquer une religion d'Amour sans plus : l'auditeur est renvoyé à la secte de Moon, au Temple solaire, à des groupuscule new age, etc. Le Dalaï-lama aussi pourrait se revendiquer d'une religion d'amour, de paix, de tolérance, de porter-secours, etc.

Prétendre adhérer à une "vague spiritualité d'amour" ce n'est pas adhérer à la foi du pape à Rome, à foi des enfants à Fatima, la foi de Thérèse de L'Enfant-Jésus.

Altior
Senator
Senator
Messages : 875
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Suis-je dans le faux ?

Message non lupar Altior » jeu. 25 mai 2017, 10:18

Prétendre adhérer à une "vague spiritualité d'amour"
C'est ça. Je trouve la description vague. Une parade de mots passe-partout. «Amour», oui, bien sûr. Mais sachant que l'amour chrétien, la charité, est différent de ce qu'on comprend communément sous ce mot, la plus grosse différence est que l'amour chrétien ne tient pas de la sphère des sentiments, mais est un acte de volonté.

«Réconfort» et «Soutien» qu'est-ce que cela veut dire exactement ? Car, s'il s'agit du réconfort et du soutien dans l'erreur et le péché, alors, désolé, je ne pose pas ma signature et moi-même je ne veux être ni réconforté, ni soutenu dans cette direction.

«Partage» c'est pareil, on nous sérine à satiété avec ce mot. Mais partager quoi exactement ?

«Ouverture» connaît la même gloire du moment. S'il s'agit de l'ouverture vers le Saint Esprit, alors je soutiens ça de tout mon cœur. Mais je vois trop souvent que, par «esprit d'ouverture» on comprend complètement autre chose: ouverture vers les erreurs du monde, ouverture vers ceux qui disent que Dieu n'existe pas, ou bien qu'il existe mais qu'Il n'a pas dit ce qu'Il a dit. Si, par «ouverture» on comprend que les phrases «Jésus Christ est Dieu» et «Baal est Dieu» sont équivalentes, chacune est vraie dans sa manière et chacune doit se réjouir du même droit dans la cité, alors, désolé, je préfère rester très, très fermé à cela.

La même chose, encore, pour «une religion qui ne condamne pas, qui n'accuse pas, qui ne récrimine pas». Il faut nuancer. Le commandement «ne jugez pas» veut dire qu'il ne faut pas juger l'état d'âme. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas faire des jugements en matière de morale. Cela ne veut pas dire que voler est bien, ni que celui qui fait un vol est autre chose qu'un voleur. Par contre, cela veut dire que dans tel ou tel cas de vol, on ne peut pas être sûr que ce voleur-là a perdu la grâce sanctifiante et qu'il sera rejeté par Dieu. Miséricorde pour les voleurs ? Oui, bien sûr, cela signifie qu'on doit avoir miséricorde pour son âme en danger de perdre le salut éternel. Lui ouvrir les yeux, lui montrer combien Dieu n'aime pas le vol, lui montrer que Dieu attend, avec patience et avec soif, qu'il obtient le pardon et qu'il change de vie. J'espère bien que vous n'essayerez pas, en invoquant la miséricorde, me laisser dans le chemin du péché qui va me porter droit dans le mur dans cette vie et droit dans l'enfer dans la vie éternelle. Ce n'est pas de cette miséricorde-là que j'ai besoin. Si vous avez vraiment ma vie à votre cœur, je vous prie de m'aider de sortir du marais où je nage, c'est ça le secours dont j'ai besoin.

JCNDA
Censor
Censor
Messages : 64
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Contact :

Re: Suis-je dans le faux ?

Message non lupar JCNDA » jeu. 25 mai 2017, 11:05

Bonjour,
L'homme n'est pas parfait. Il faut agir selon votre conscience, Dieu est présent en chaque personne pour rétablir un équilibre. Les mots, les calculs, les unités de mesure, les textes sont des inventions de l'homme afin que l'on puisse interagir.
Je pense qu'il ne faut pas réfléchir au delà du raisonnement de Dieu, de plus, le bon peut devenir mauvais, et l'inverse est aussi valable.
La nature a donné, une perception et une sensibilité à chaque individu différentes afin de nous apprécier, il faut y songer.
Bon courage

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2261
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Suis-je dans le faux ?

Message non lupar poche » lun. 05 juin 2017, 16:07

Être catholique, est-ce juger l'autre ? Non.
Être catholique, est-ce condamner, menacer, rejeter ?
Etre catholique est seulement de rejeter le péché, mais jamais pas le pécheur.


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités