Page 5 sur 6

Re: Réapproprions-nous Halloween !

Publié : ven. 12 oct. 2012, 14:38
par felixcvh
... Parmi ses détracteurs, on compte l’ancien porte-parole de la Conférence des évêques de France, Stanislas Lalanne, pour qui Halloween « dénature le sens de la vie et de la mort » ou l’évêque Jean Bonfils qui affirme que « cette fête et ses rites n’ont rien à voir avec notre culture méditerranéenne et chrétienne ». L’évêque de Clermont-Ferrand, Hippolyte Simon, avait ajouté : « Tout se passe comme si la société française était à la recherche d’une sorte de religion civile capable de remplacer la symbolique chrétienne ».
Je suis totalement d'accord avec les déclarations ci-dessus.

Bonjour.

Je partage pleinement cet avis : cette fête n'a rien d'anodin.

Est-ce que les catholiques devraient célébrer Halloween ?

Publié : dim. 14 oct. 2012, 18:41
par davidfiliusangeli
Chers amis,
Voici la version française d’un article de l’auteur catholique américain et père de famille Scoti Richert :
Est-ce que les catholiques devraient célébrer Halloween ? [version française]

J'espère que vous le trouverez aussi intéressant que je l'ai trouvé. :clap:

Re: Réapproprions-nous Halloween !

Publié : lun. 15 oct. 2012, 17:23
par pajaro
Halloween signifie All Hallows Eve en anglais ancien, soit "la veillée de la Toussaint". Cependant, l'ancienne coutume anglo-saxonne lui a volé son strict sens religieux afin de célébrer à la place la nuit de la terreur, des sorcières et des fantômes. Cette fête de Halloween marque un retour au paganisme antique.

Brève histoire de Halloween

La célébration de Halloween a commencé avec les peuples celtes, anciens habitants d'Europe Orientale, Occidentale et d'une partie de l'Asie Mineure. Parmi eux, vivaient les druides, prêtres païens adorateurs des arbres, et plus spécialement du chêne. Ils croyaient en l'immortalité de l'âme, laquelle selon eux entrait dans un autre individu en abandonnant le corps; mais durant la nuit du 31 octobre, l'âme revenait à son ancien foyer afin de demander de la nourriture à ses habitants, lesquels étaient obligés de l’approvisionner.

Le nouvel an celtique se déroulait à cette date qui coïncide avec l'automne, dont la caractéristique principale est la chute des feuilles. Pour eux, cette saison signifiait la fin de la mort ou le commencement d'une nouvelle vie. Cet enseignement s'est propagé avec les années, tout comme l'adoration à leur dieu le "seigneur de la mort", ou "Samhain", qu'ils invoquaient pour le consulter sur le futur, la santé, la prospérité, la mort et d'autres choses encore.

Quand les peuples celtiques se christianisèrent, pas tous renoncèrent aux coutumes païennes. C'est à dire que la conversion ne fut pas complète. La coïncidence chronologique de la fête païenne avec la fête chrétienne de la Toussaint, qui est le jour suivant, a fait que les deux traditions se mélangent. Au lieu de se souvenir des bons exemples des saints et de prier pour les aïeux, ils tremblaient de peur face aux vieilles superstitions sur la mort et les défunts.

Quelques immigrants irlandais purent introduire Halloweens aux États-Unis, où cette fête fait maintenant partie du folklore national. Ensuite furent ajoutés divers éléments païens pris des différentes cultures d'origine des immigrants jusqu'à arriver à inclure la croyance aux fantômes, sorcières, esprits, Dracula et autres monstres de toute espèce. A partir de la, Halloween s'est propagée dans le monde entier.

Dans les pays de culture anglo-saxonne ou d'héritage celte, on fête la veillée de la Toussaint la nuit du 31 octobre, avec toute une scénographie qui avant rappelait les morts, ensuite avec l'arrivée du Christianisme aux âmes du Purgatoire, et qui s'est maintenant convertie en une salade mentale dans laquelle ne manquent pas les croyances aux sorcières, aux fantômes et autres choses similaires.

En échange, dans les pays de culture méditerranéenne, le souvenir des défunts et l'attention à la mort est centrée le 2 novembre, le jour suivant à la célébration de la résurrection et la joie du paradis qui attend la communauté chrétienne, une famille de "saints" comme l'entendait Saint Paul.
Diverses traditions s'unissent, se mélangent et s'influencent mutuellement en ce début novembre dans les pays occidentaux. En Asie et En Afrique, le culte aux aïeux et aux morts est fortement enraciné mais il n'est pas autant lié à une date concrète comme dans notre culture.

Source: http://www.aciprensa.com/controversias/halloween1.html

Re: Réapproprions-nous Halloween !

Publié : lun. 15 oct. 2012, 18:31
par nijiad
Dans une paroisse voisine, on "recrute" des parents ou des grands jeunes pour accompagner les enfants du caté qui iront distribuer des images de saints dans les maisons du quartier... :)

Re: Est-ce que les catholiques devraient célébrer Halloween

Publié : lun. 15 oct. 2012, 20:46
par Anaisunivers
Bonsoir,

Mouais, mouais, je ne suis pas convaincue.
Les enfants quémandent des bonbons ou alors on a droit à un sort...

Re: Réapproprions-nous Halloween !

Publié : mar. 16 oct. 2012, 23:32
par Columbanus
Ce furent les catholiques d’Irlande qui eurent l’idée de se souvenir aussi de ceux qui n’étaient pas parvenu à éviter l’enfer. Après tout, ces âmes-là aussi avaient été créées à l’image de Dieu et, bien qu’à jamais séparées de Lui, le Seigneur n’avait cessé de les aimer. Ainsi, chaque veille de la Toussaint, les catholiques irlandais eurent comme coutume de frapper sur des casseroles et des marmites afin que les damnés sachent qu’ils n’avaient pas été oubliés. De cette manière, on se souvenait en Irlande de tous les morts, qu’ils furent au ciel (1er novembre), au purgatoire (2 novembre) ou en enfer (31 octobre).

Ah, bon? Je n'ai pas la science absolue et je ne dis pas que ce qui est écrit est obligatoirement faux mais j'ai un cursus en histoire et histoire des religions et ai étudié le christianisme irlandais: c'est la première fois que je lis cela. Je serais très intéressé par les sources de l'auteur. Je crois que cela relève surtout de l'amalgame et de la spéculation sans base solide. Je perçois l'halloween, soit-disant chrétien, comme une réappropriation d'anciennes traditions des Royaumes-Unis (qui incluaient alors toute l'Irlande) puis fusionnée au nouveau corpus de croyances issu des vagues de "protestanisation" qui ont frappé ces pays entre le XVIème et le XVIIIème siècles.

Re: Réapproprions-nous Halloween !

Publié : mer. 17 oct. 2012, 5:04
par AMaria
Dans une paroisse voisine, on "recrute" des parents ou des grands jeunes pour accompagner les enfants du caté qui iront distribuer des images de saints dans les maisons du quartier... :)
Idée très originale nijad
Et comment cela se passe t il, ils déposent juste les cartes dans Les boîtes ou frappent? Mais qui peuvent ils dire? J aurais un peu peur qu on nous prennent pour des TJ. .

Re: Est-ce que les catholiques devraient célébrer Halloween

Publié : mer. 17 oct. 2012, 18:59
par NihilEstInHomine
'Soir,

Bon, je ne suis pas vraiment concerné, mais je vais quand même me permettre de débattre.
Les enfants quémandent des bonbons ou alors on a droit à un sort...
Et alors ? J'avoue ne pas comprendre où est le problème.

Re: Est-ce que les catholiques devraient célébrer Halloween

Publié : ven. 19 oct. 2012, 15:04
par davidfiliusangeli
'Soir,

Bon, je ne suis pas vraiment concerné, mais je vais quand même me permettre de débattre.
Les enfants quémandent des bonbons ou alors on a droit à un sort...
Et alors ? J'avoue ne pas comprendre où est le problème.
Les enfants quémandent des bonbons ou alors on a droit à un sort...
Vous avez raison de n'y voir aucun problème, NihilEstInHomine, surtout lorsqu'on sait que « sort » est une mauvaise traduction de l'anglais trick qui n'a aucune connotation magique-maléfique.

Re: Est-ce que les catholiques devraient célébrer Halloween

Publié : ven. 19 oct. 2012, 15:07
par davidfiliusangeli
Plutôt que d'envoyer des enfants chrétiens hideusement déguisés dans les rues à menacer les gens de les ensorceler...
Même remarque que précédemment.

Re: Est-ce que les catholiques devraient célébrer Halloween

Publié : ven. 19 oct. 2012, 15:10
par davidfiliusangeli
les parents de ces enfants feraient mieux de les emmener sur la tombe de leurs ancêtres ainsi que de fêter la belle fête de la Toussaint en emmenant leurs enfants à la messe ce jour-là.
Vous n'avez pas lu les articles. La Toussaint est la fête de tous les saints : c'est une erreur d'en faire un jour réservé à la visite des cimetières.

Re: Réapproprions-nous Halloween !

Publié : ven. 19 oct. 2012, 15:15
par davidfiliusangeli
Merci pour l'article, davidfiliusangeli. Intéressant. Je vous félicite de contester cette affaire de rabat-joie au sujet de la Toussaint, tiens !

:)
Merci pour vos encouragements, Cinci. Et merci d'avoir lu ces articles et d'avoir examiné sérieusement les arguments présentés -- ce que beaucoup ne feront pas :)

Re: Réapproprions-nous Halloween !

Publié : ven. 19 oct. 2012, 15:25
par davidfiliusangeli
Ce n'est qu'un divertissement... se déguiser en fantôme et aller demander des friandises aux gens, je n'appelle pas exactement cela du paganisme...
N'exagérons pas quand même.
Par contre, il serait bien que la Toussaint frappe plus les esprits.
Je suis d'accord avec vous, François.

Montrer le lien qui existe entre cette fête et la Toussaint permettra, entre autres choses, de susciter une réflexion sur la Toussaint, ainsi que sur les destinations de l'âme après la mort (le paradis, l'enfer et le purgatoire).

Re: Réapproprions-nous Halloween !

Publié : ven. 19 oct. 2012, 15:26
par davidfiliusangeli
J'ai lu les phrases suivantes (...)
Quel dommage que vous n’ayez pas lu le reste ! :)

Re: Réapproprions-nous Halloween !

Publié : ven. 19 oct. 2012, 15:30
par davidfiliusangeli
Brève histoire de Halloween
Ou plutôt « Réinvention de l'histoire de Halloween ».