Trainer vos ados à la Messe..

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 442
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Trainer vos ados à la Messe..

Message non lupar Pathos » dim. 09 oct. 2016, 22:37

Bonsoir,

Encore un dimanche où je n'ai pu convaincre que ma petite dernière de venir avec moi ; à 7 ans elle est encore curieuse de tout, mais alors j'ai un mal fou avec ses aînés.
Méthode douce, méthode dure, ça traine , ca rale ; "j'suis crevé" ; "ya qu'des vieux" :-[
et je n'ai vraiment pas envie de me battre...
Certes je connais une paroisse plus dynamique dans un autre quartier de ma ville, mais je suis attaché à la mienne, qui plus est, juste en face de chez moi.
Aux parents de jeunes ados ; êtes vous sur le même constat de semi-échec ou avez vous des techniques ?..je serais preneur.

Avatar de l’utilisateur
Prokofiev
Ædilis
Ædilis
Messages : 39
Inscription : jeu. 01 sept. 2016, 13:11
Conviction : Catholique

Re: Trainer vos ados à la Messe..

Message non lupar Prokofiev » lun. 10 oct. 2016, 13:58

Pas facile de traîner mon fils de 11 ans...
Plus facile de convaincre ma fille de 13 ans qui je le crois, a une vraie vie spirituelle, bien qu'elle s'ouvre peu.
Le problème c'est qu'ils décrochent et ne suivent plus et donc s'ennuient encore plus. C'est le cercle vicieux. la présence de vieux n'aide pas.
Le fruit de mon humble expérience :
- Ne pas leur demander de venir à la messe mais demander s'ils veulent aller à la masse du matin ou à celle du soir (dans les deux cas, ils vont quand même à la messe :-D). Avec ce truc je me tape souvent les messes du dimanche soir....mais, bon....
- Annoncer le programme la veille: "Demain, à la messe, on va raconter l'histoire des 10 lépreux, vous la connaissez, cette histoire ?" ou bien "Demain c'est une messe spéciale car on fête blabla..."
- Fuir le fond de l'église où, spontanément ils aimeraient se réfugier mais, au contraire, se rapprocher de l'autel au max.
- Chanter à tue-tête sans complexe et avec joie. Ils finissent par nous imiter (timidement). Ils finissent aussi par sentir qu'on n'est pas là pour se montrer ou être vu (c'est la loose) mais pour passer un bon moment ensemble avec Dieu.
- Commenter l'action, durant la messe : "Et cette partie de la messe s'appelle comment ?", "et ce chant ?", "Et qu'est-ce qui vient après le credo ?" La messe n'est plus un magma sans structure mais un jeu dans lequel on cherche à deviner ce qui va se passer après.
- Et, mon number One : Profiter du don de "la paix du christ" pour faire vraiment la paix avec son fils, lui faire un franc sourire et un bisou appuyé. Et si je l'avais réprimandé le matin, je reste volontairement fâché jusqu'à la messe (ah le père indigne et calculateur !)

Résultat : mon fils vient à la messe, de mauvais gré, certes, mais il n'est pas mécontent à la sortie.

Bon, maintenant vous me direz que rien de tout cela n'a de sens, spirituellement. Je crois que ce travail spirituel doit se faire au quotidien, en parlant de Dieu à la maison régulièrement.


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités