Les cathos traditionalistes

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2920
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Suliko » lun. 03 févr. 2020, 18:49

Bonjour Kerygme,
Seulement vous ne voulez pas envisager que vos choix sont figés dans un espace-temps passé , d'une histoire ecclésiale qui ne s'est pas arrêtée pour autant.
Je ne peux pas l'envisager, car ce n'est pas vrai. L'interdiction des célébrations œcuméniques ou de cultes non catholiques dans une église catholique fait partie de l'enseignement constant de l'Eglise, que ce soit au Ve, XIIIe ou début du XXe siècle. Il ne s'agit donc pas d'être figé dans les années 50 ou dans le XIXe siècle, mais d'être fidèle à ce qui s'est toujours fait, pour des raisons évidentes. Ce qui était considéré comme théologiquement erroné un jour ne peut pas devenir acceptable un autre jour sous des prétextes pastoraux. Des chrétiens non catholiques, il y en a toujours eu. Ce n'est pas pour autant que l'Eglise a jugé bon d'instaurer des cultes œcuméniques ou quoi que ce soit dans le même genre. Et cette interdiction traditionnelle n'a pas pour base une soit disant rigidité, mais le souci du salut des âmes, qui ne profitent pas de la confusion engendrée par de telles pratiques.
Saint Paul VI a été également canonisé, il n'est pas moins saint qu'un autre.
Ce n'est pas sérieux. Canoniser l'homme sous le pontificat duquel l'Eglise a subi la pire crise de son histoire...
La messe du même nom également en 2018
Ah bon ?
, elle n'est pas moins sainte que celle de 1570. Laquelle avait pour but d'unifier la liturgie de l'Eglise catholique latine. C'est donc qu'elle n'a pas été de "toujours", 15 siècles l'ont précédée et pourtant l'Eglise vivait dans l'unité avec des rites liturgiques différents; et c'est toujours le cas dans la diversité de ses 23 composantes.
Détrompez-vous : la liturgie dite tridentine est bien plus vieille que le concile de Trente. Relisez Dom Guéranger, par exemple.
Et me dire qu'une liturgie faite de mains d'hommes serait tout aussi sainte et légitime que le rite latin traditionnel est un propos que je ne pourrai jamais accepter, parce qu'il est tout à fait déraisonnable.
Si la relation à Dieu est celle d'avec le père Fouettard, l'amour de l'Eglise celui du cléricalisme, la charité réservée à un groupe élitiste, le rejet à celui qui est différent, alors grand bien vous fasse.
Voilà bien des propos totalement gratuits à mon égard ! Vous êtes bien loin du compte, sachez-le. Mais les traditionalistes ont l'habitude de se faire traiter de rigides. Ne vous inquiétez donc pas, ce genre de critiques ne me touche plus vraiment.
Assez longtemps la foule a entendu parler de ce qu'on appelle les droits de l'homme ; qu'elle entende parler quelquefois des droits de Dieu ! (Léon XIII)

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 860
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Argentoratum

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Kerygme » mar. 04 févr. 2020, 9:33

Suliko,
Suliko a écrit :
lun. 03 févr. 2020, 18:49
Ce qui était considéré comme théologiquement erroné un jour ne peut pas devenir acceptable un autre jour sous des prétextes pastoraux.
La théologie n'est pas le dogme et il ne faut pas confondre unité de la théologie avec l'uniformité. Je passe trop de temps sur ce seul fil alors je vous laisse approfondir la chose.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

cmoi
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1139
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par cmoi » mar. 04 févr. 2020, 10:32

Carhaix,

oui, je le reconnais, bien que j'étais très loin je l'avoue d'y avoir songé.
Je reste malgré tout et bien que cela soit rendu plus difficile par tout ce que m'évoque votre remarque, persuadé qu'il le fallait ce concile et j'espère que le prochain qui en résoudra les soubresauts et les tensions n'en sera pas trop lointain, qu'il ira jusqu'à permettre la réunion de tous les catholiques (donc avec aussi les orthodoxes) autour d'une foi commune qui laissera à chacun l'initiative de son expression, dans des limites communes et reconnues meilleures et bonnes pour tous.
Il suffirait que le prochain pape soit l'homme de la situation, et c'est pourquoi j'avais invité ici à prier pour lui.
" Je puis me tromper, je ne puis pas être hérétique, car l'erreur est affaire d'intelligence, l'hérésie dépend de la volonté. " Maître Eckhart

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 860
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Argentoratum

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Kerygme » mar. 04 févr. 2020, 13:14

Bonjour Cmoi,
cmoi a écrit :
mar. 04 févr. 2020, 10:32
Il suffirait que le prochain pape soit l'homme de la situation, ...
Je pense que chaque pape est l'homme de la situation, c'est peut être nous qui en avons une certaine incompréhension dans cette société de l'immédiateté, ou l'efficacité est définie par la réactivité. Il ne s'agit pas d'avoir un gestionnaire ou un logisticien de manière ponctuelle mais véritablement un vicaire du Christ.
Si je voulais résumer très brièvement, et du coup être très réducteur, les 3 papes que j'ai connus, je dirais :

Saint Jean Paul II : pape des rapprochements et de la nouvelle évangélisation.
Le pape Benoit XVI : théologie et conservatisme, il enseigne et redonne de la profondeur (tout particulièrement à la base : le catéchisme).
Le pape François : considérant qu'il n'a rien à ajouter à ses prédécesseurs, il nous invite à vivre notre baptême par la pastorale (une autre forme d'enseignement).

Je dirais que dans une vue d'ensemble il sont très complémentaires. Le prochain aura très certainement à apporter/compléter, à sa façon.

Cordialement.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 860
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Argentoratum

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Kerygme » mar. 04 févr. 2020, 13:33

Bonjour Suliko,
Suliko a écrit :
lun. 03 févr. 2020, 18:49
La messe du même nom également en 2018
Ah bon ?
Mea culpa, à force de modifier au fil des relectures j'en oublie de retirer le trop ou d'accorder : "la messe du même nom n'est pas moins sainte que celle de 1570".
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

cmoi
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1139
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par cmoi » mar. 04 févr. 2020, 15:00

Quand même, Kérygme..., quand même...

Il peut nous laisser tourner dans le désert pendant 40 ans (même nous y accompagner, Lui et/ou son Vicaire)... ou nous ouvrir la terre promise en moins de deux jours (or sans son Vicaire, c'est impossible : mais vous avez raison, la prière dont il est ici question peut se formuler sans le mettre en cause... ce n'était qu'une façon de "donner du mou" mais pas trop, si je puis dire...)

Sur la balance il y a d'un côté nos péchés, et de l'autre nos prières... Bien des fois dans la bible, qui exprime parfois très directement pourquoi Dieu veut les choses ainsi avant même qu'elles arrivent, ce fait est mentionné.
N'oublions pas sa providence : elle ne fait jamais grève !

J'ai eu l'occasion d'expérimenter cela à titre personnel et à l'égard d 'une de mes prières, qui semblait "folle"...
Je n'en oublierai jamais la leçon..
Elle concernait la vie publique et communautaire. Quand elle fut "exaussée", environ 20 ans plus tard ! je l'avais oubliée.
Mais la grâce a fait en sorte à ce que je m'en souvienne, et j'ai "su" que si j'avais prié plus souvent pour cette "cause", elle se serait produite plus tôt. Elle avait été exaussée (ce fut très clair) à cause de l'intensité et de la "netteté" de ma demande, mais je n'y avais pas assez mis de fréquence, alors la réalisation avait traîné...
Du coup, j'ai regretté de n'avoir pas osé prier pour d'autres causes aussi "folles"... (Comme la nôtre ici qui a l'avantage qu'elle sera exaussée (acte de foi), ce n'est qu'une question de temps.)

Il y a le livre de Tobie qui exprime là-dessus quelque chose de très beau.

Bon, pour Saint Jean-Paul II, je trouve que vous avez fait très court. Il a renversé le communisme et redistribué les cartes en géopolitique comme personne n'aurait pu l'imaginer possible. C'est un autre bel exemple de foi, car nul doute que dans ses prières...
" Je puis me tromper, je ne puis pas être hérétique, car l'erreur est affaire d'intelligence, l'hérésie dépend de la volonté. " Maître Eckhart

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 860
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Argentoratum

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Kerygme » mar. 04 févr. 2020, 16:55

Cmoi,
cmoi a écrit :
mar. 04 févr. 2020, 15:00
Il peut nous laisser tourner dans le désert pendant 40 ans (même nous y accompagner, Lui et/ou son Vicaire)... ou nous ouvrir la terre promise en moins de deux jours)
C'est vrai. Par cette réflexion vous me ramenez d'ailleurs à l'objet premier de ma participation à ce fil : " Le premier blessé par cette absence d'unité est certainement le Christ. S'il supporte cela avec patience c'est qu'il doit y avoir une raison qu'il faut essayer de comprendre".
1988 à 2028, je suis encore dans les clous même si cela s'est transformé un peu en free fight (10 ans de boxe thaï çà doit influencer)
Bon, pour Saint Jean-Paul II, je trouve que vous avez fait très court. Il a renversé le communisme et redistribué les cartes en géopolitique comme personne n'aurait pu l'imaginer possible. C'est un autre bel exemple de foi, car nul doute que dans ses prières...
C'est exact, mais comme je n'ai pas voulu que la dimension politique prenne le dessus j'ai préféré regrouper pudiquement sous le terme de "rapprochements" (juifs, orthodoxes, anglicans ...).

je pense que le Seigneur nous envoie le pape dont nous avons besoin pour un temps et pas seulement un moment.


Cordialement.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2920
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Suliko » mar. 04 févr. 2020, 17:46

Mea culpa, à force de modifier au fil des relectures j'en oublie de retirer le trop ou d'accorder : "la messe du même nom n'est pas moins sainte que celle de 1570".
J'avais bien compris que vous considérez que la nouvelle messe est de même sainteté que la messe traditionnelle. Ce que je ne comprends pas, c'est l'allusion à 2018.
Assez longtemps la foule a entendu parler de ce qu'on appelle les droits de l'homme ; qu'elle entende parler quelquefois des droits de Dieu ! (Léon XIII)

Gaudens
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 581
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Gaudens » mar. 04 févr. 2020, 17:50

Bonjour Altior.
Je reviens sur votre post d’avant-hier dont le ton et la teneur m’ont agréablement frappés,si je peux me permettre de vous le dire.On était là dans un vrai échange pas dans l’affirmation brute d’une conviction granitique n’accceptant aucune discussion.
Je pense que votre analyse de départ est bonne tant des motifs du retour des prêtres et fidèles de la FSSP dans le giron romain que dans votre description de la dichotomie entre leurs opinions publiques et privées (il y faudrait sans doute des nuances :c’était sûrement vrai dans les premières années mais ça a pu évoluer quand les relations avec les initiatives romaines d’ouverture au fil des années et avec la capillarité que j’évoque plus bas..Vous connaissez bien mieux que moi ce milieu et de l’intérieur et je n’ai pas de raison de douter de vos constatations. A contrario je soupçonne que le raidissement des membres de la FSSPX tient à leur crainte de voir « dilapidés » leurs moyens financiers et humains (assez considérables visiblement) par une dilution dans la pastorale diocésaine catholique d’aujourd’hui (il se trouve que paradoxalement je connais personnellement des personnes laiques fidèles de ladite fraternité d’où je tiens ce genre de réflexion).

Venons-en à votre intéressante constatation de degrés de compromis /non compromis et là aussi je dois a priori suivre vos constatations.Il est vraisemblable que nous en tirions des conclusions opposées.Vous, que la pureté des intentions et la fermeté des actions correspondantes sont du côté du refus de compromis de la FSSPX ;moi au contraire dans leur approbation.A la fois parce que cela signifie le début d’une certaine capillarité (heureuse dans les deux sens) entre fidèles de la FSSP(et assimilés) et fidèles ‘conciliaires » normalement traditionnnels , ce qui ne peut qu’aider à la résolution de la crise.Mais aussi parce que le refus de toute compromission de la part des Jevebvistes me confirme dans ma perception d’un monde qui ne fait que jouer en permanence la même pièce de théâtre (« ils font sans doute des répétitions et ça se voit » ,écrivez-vous),un monde où toute spontanéité,toute ouverture aux thématiques nouvelles de ce monde en dangereuse mutation, sont exclus(cf le fil « Eglise verte »).
Mais est-ce figé pour l’éternité ? Il suffirait qu’émergent de ce côté-là des figures de grande qualité capables de dépasser les difficultés par le haut.Un abbé de Tanouarn serait peut-être de ce moule mais il est probablement grillé face à ses anciens amis maintenant qu’il a contribué à créer l’IBP…

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1813
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Carhaix » mar. 04 févr. 2020, 19:19

cmoi a écrit :
mar. 04 févr. 2020, 10:32
Carhaix,

oui, je le reconnais, bien que j'étais très loin je l'avoue d'y avoir songé.
Je reste malgré tout et bien que cela soit rendu plus difficile par tout ce que m'évoque votre remarque, persuadé qu'il le fallait ce concile et j'espère que le prochain qui en résoudra les soubresauts et les tensions n'en sera pas trop lointain, qu'il ira jusqu'à permettre la réunion de tous les catholiques (donc avec aussi les orthodoxes) autour d'une foi commune qui laissera à chacun l'initiative de son expression, dans des limites communes et reconnues meilleures et bonnes pour tous.
Il suffirait que le prochain pape soit l'homme de la situation, et c'est pourquoi j'avais invité ici à prier pour lui.
Il faudrait un miracle. Je ne vois pas comment le fossé peut être comblé. Le mal est fait, et me paraît définitif.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Cinci » mar. 04 févr. 2020, 21:05

Gaudens,

Vous écrivez :

Gaudens :

Altior : vous me paraissez jouer constamment sur les mots pour tâcher d’avoir le dernier … En cela (et en cela seulement,rassurez-vous) ,vous me rappelez beaucoup un certain Adieu12 qui sévit sur d’autres fils.En lisant tous les extraits bout à bout des déclaration de feu Mgr Lefevre ou d’autres tenants vivants de la FSSPX donnés par Socrate d’Aquin , il me parait évident que l’accusation d’hérésie traine partout.Et quand on emploie l’adjectif « bâtard » en matière de doctrine, on veut bien dire pas légitime,quelque chose comme un mélange d’ orthodoxie et d’hérésie, donc avec de l’hérésie dedans …
Altior se sera fait "déculotter"par les citations de Mgr Levebre rapportées par Socrate d'Aquin; lui, Socrate d'Aquin, qu'Il aura eu l'audace de défier. Il ne voudra jamais reconnaître sa nudité, Altior. C'est sûr !

Mais ...

N'importe qui lisant les propos susdits de feu Mgr Levebre comprendra que pour lui la messe régulière de l'Église catholique était illégitime, entachée d'hérésie ou vectrice de l'hérésie. Il disait que quiconque fréquenterait cette messe "assez" longtemps n'en pourrait pas faire autrement non plus que devenir protestant lui-même. Moralité ? Benoit XVI serait un protestant, Mgr Ouellet aussi; puis l'archevêque de Paris, l'abbé Pierre, soeur Emmanuelle, les moines cisterciens, les soeurs du Carmel etc.

Il disait ne pas savoir si la grâce pouvait être transmise via les sacrements de l'Église catholique post-Vatican II ...

Qu'un évêque de l'Église catholique ait pu dire pareille chose, c'était très grave. Ces seules affirmations en elles-mêmes méritaient déjà une sanction. C'était ce qu'on appellerait "travailler pour le schisme".

et

Comme le faisait remarquer Riou, il s'agissait d'un comportement semblable à celui des anciens partisans de Donat; eux qui disaient ne pas avoir l'assurance de la validité des sacrements, mais pas si ceux-ci devraient être reçus via le concours des prêtres douteux ( douteux = ecclésiastiques ayant pu désirer une fois se soustraire au martyre ou ceux qui tolèreraient ceux-là dans la fonction presbytérale). "Pour trouver la véritable Église : venez nous voir !" = Schisme ... "Allez voir Donat, pas Augustin !' ... schisme ...

Un traditionaliste qui prétend que l'Église catholique (le Vatican) colporterait des hérésies, ne serait pas en mesure de protéger le dépôt de la foi mais favoriserait au contraire la transmission des erreurs doctrinales en matière de foi : c'est un individu qui n'est plus en communion avec cette Église. Désolé. Ce catholique tradi ne serait pas plus en communion avec les évêques catholiques d'aujourd'hui qu'avec les chrétiens protestants évangéliques du Brésil. Il ne peut pas en être autrement. Un tradi de ce genre n'est pas plus en cpmmunion avec Rome que ceux de l'Église vieille catholique d'un autre siècle.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Cinci » mer. 05 févr. 2020, 0:14

Suliko :

Cela ne change rien au problème : c'est interdit ! Le fait est que les traditionalistes reçoivent des blâmes pour leur prétendue insoumission à l'autorité, alors qu'en même temps, les paroisses conciliaires se permettent tant de choses qui auraient autrefois été sévèrement condamnées ! Concrètement et en vrac : célébrations œcuméniques et non catholiques (ex : église prêtée pour des enterrements non catholiques), catéchismes inconsistants, baptêmes des nouveaux-nés retardés pendant des mois sans raison valable, communions sacrilèges tolérées et manque de respect envers les Saintes Espèces, etc... Pointer du doigt les traditionalistes, dans un tel contexte, est plus que de l'indécence !
De l'indécence !

Je ne vois pas d'Indécence dans le fait de trouver normal la sanction infligée à Mgr Lefevbre pour son acte d'insubordination qui défiait le pape ouvertement. Je ne vois rien de particulièrement indécent non plus dans le fait de pouvoir critiquer les agirs de certains intégristes. On critique bien aussi le discours ou les idées des progressistes.

Depuis le pontificat de Jean-Paul II, il y a bien des progressistes qui auront été châtiés. Mgr Gaillot, vous vous en souvenez ? Ce n'est pas vrai que l'autorité religieuse en aurait juste contre les traditionalistes.


célébrations œcuméniques et non catholiques (ex : église prêtée pour des enterrements non catholiques), catéchismes inconsistants, baptêmes des nouveaux-nés retardés pendant des mois sans raison valable, communions sacrilèges tolérées et manque de respect envers les Saintes Espèces, etc.. (Suliko, reprise)

Pour les églises prêtées, il n'y a pas d'insoumission attendu que le tout se fait en accord avec l'autorité de l'évêque. Le catéchisme de 1992 n'est pas inconsistant. Il est même développé comme jamais un catéchisme l'aura sans doute été. Le fait que l'Église ne puisse ni forcer ni ne veuille même le faire, quand on parlerait d'arracher la décision des parents, pour qu'ils puissent faire baptiser un enfant tout de suite au lieu d'attendre six mois, un an ou six ans : il n'y a pas là non plus de l'insoumission comme le simple fait que nous ne sommes plus dans une société chrétienne et dans laquelle personne n'aurait jugé bon d'attendre. A société différente, comportement pastoral pouvant aussi être un peu différent. Ce n'est pas un crime, du reste qu'il en aura toujours été ainsi dans l'histoire de l'Église. Des communions sacrilèges tolérées ? Non. Manque de respect ? C'est très relatif. Partout, moi, je trouve que le comportement des gens est assez correct.

Dans l'Église, il y a toujours eu aussi des lieux ou le protocole était plus sévère, plus surveillé, à côté d'autres plus populaires, plus laxiste. Ce que des fidèles pouvaient se permettre dans une église de campagne n'est pas ce tout le monde pourrait faire dans l'archi-cathédrale. C'est juste normal. Idem pour la vie en communauté religieuse. Ce n'est pas vrai que tout le monde aurait dû vivre d'une manière uniforme dans tous les pays de chrétienté occidentale depuis 2000 ans

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1674
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Altior » mer. 05 févr. 2020, 0:57

Cinci a écrit :
mar. 04 févr. 2020, 21:05

N'importe qui lisant les propos susdits de feu Mgr Levebre comprendra que pour lui la messe régulière de l'Église catholique était illégitime, entachée d'hérésie ou vectrice de l'hérésie.
Pourtant, la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, qui n'est pas juste «n'importe qui», ne la pas compris. On peut bien supposer que les inquisiteurs voulaient une raison doctrinale pour éliminer cet archevêque qui était devenu trop nuisible pour les gagnants du Concile. Sans doute, pour Rome il aurait été beaucoup mieux d'excommunier l'indésirable pour une question de foi plutôt que pour une matière disciplinaire, car on préfère toujours gagner un procès sur questions de fond plutôt que de procédure. Mais le chevronné archevêque Lefebvre, homme d'église qui les connaissait bien, à coup sûr a vu la turlutte. Il a évité de se faire piéger en formulant sa réponse de telle manière que même après des années, à l'occasion de la levée des excommunication, Rome n'a pas trouvé de raison pour une demande de rétractation.
Un traditionaliste qui prétend que l'Église catholique (le Vatican) colporterait des hérésies, ne serait pas en mesure de protéger le dépôt de la foi mais favoriserait au contraire la transmission des erreurs doctrinales en matière de foi : c'est un individu qui n'est plus en communion avec cette Église.

Mais, Cinci, alors je ne comprends pas une chose et vous êtes le seul à pouvoir m'éclairer. S'il n'y a aucun colportage d'hérésies dans l'Église catolique (au Vatican plus spécialement), si l'Église est si forte à protéger le dépôt de la foi, si aucune erreur doctrinale ne se transmet, alors pourquoi lorsque je regarde en haut de vos messages à gauche je vois «Cinci», mais à droite je vois «catholique perplexe» ?

Sur ce fil, nous voilà nombreux à essayer de voir ce que c'est un catho traditionaliste. On n'est pas tous d'accord, mais en tout cas chacun de nous a une certaine idée de la chose. Mais voilà, il arrive que je n'ai aucune idée de ce qu'un catho perplexe pourrait être. Merci de m'aider par vos astuces.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1674
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Altior » mer. 05 févr. 2020, 8:01

Bonjour, Gaudens!
Gaudens a écrit :
mar. 04 févr. 2020, 17:50
je soupçonne que le raidissement des membres de la FSSPX tient à leur crainte de voir « dilapidés » leurs moyens financiers et humains (assez considérables visiblement) par une dilution dans la pastorale diocésaine catholique d’aujourd’hui (il se trouve que paradoxalement je connais personnellement des personnes laiques fidèles de ladite fraternité d’où je tiens ce genre de réflexion).
C'est un problème mineur, duquel on doit tenir compte, mais facilement à solutionner. Quand Rome voudra une régularisation canonique de la FSSPX, les solutions seront là. Que ça soit un ordinariat, une prélature personnelle ou même une Église Particulière sui-iuris, il y en aura suffisamment de garanties pour qu'une autonomie financière et humaine soit préservée. Que vos personnes que vous connaissez ne s'inquiètent pas: leurs contributions pour la FSSPX, desquelles la Fraternité vit, car elle n'a pas de subvention ni de la part de l'État, ni de la part de l'Église, continueront bien à faire tourner la même machine.
Venons-en à votre intéressante constatation de degrés de compromis /non compromis et là aussi je dois a priori suivre vos constatations.Il est vraisemblable que nous en tirions des conclusions opposées.Vous, que la pureté des intentions et la fermeté des actions correspondantes sont du côté du refus de compromis de la FSSPX ;moi au contraire dans leur approbation.A la fois parce que cela signifie le début d’une certaine capillarité (heureuse dans les deux sens) entre fidèles de la FSSP(et assimilés) et fidèles ‘conciliaires » normalement traditionnnels , ce qui ne peut qu’aider à la résolution de la crise.
Une capillarité heureuse dans les deux sens ? Eh bien, nous avons déjà une expérience de plus de 30 ans depuis que la FSSP a fait son debut. Peut-on parler d'une contribution d'une iota à la résolution de la crise? Pourvu que nous parlions de la même crise. Moi, je ne vois rien. Je ne vois qu'un écart grandissant entre les «cathos tradis» et les «cathos non tradis». Et je doute que ça soit les cathos tradis qui aient changé. Vous voyez bien sur ce forum où on trouve de tout. Qu'on parle des églises label vert, qu'on parle de l' homosexualité (non)desordonnée, qu'on parle de la Sainte Doctrine adaptée à l'évolutionnisme ou qu'on parle de l'(in)errabilité de la Sainte Ecriture, le constat qui s'impose est le même: on parle de la même langue encore moins qu'il y a 30 ans.

Mais peut-on parler vraiment de capillarité ? À quelques exceptions près (comme le cas du diocèse de Toulon ou peu d'autres où il y a un évêque conservateur), la FSSP est mal incrustée dans le tissu diocésain et paroissial. Même là où elle est présente depuis longtemps, on est loin de pouvoir parler de capillarité. Voici l'exemple de la paroisse Saint Clément de Nantes, que je connais mieux car je la côtoie de temps en temps. Curé ouvert à la spiritualité traditionnelle. Messe FSSP très bien placé à 9.00 h (car pas mal de «cathos-tradis» préfèrent y venir à jeun). Messe en NOM après. Après un temps raisonnable pour que les tradis dégagent le lieu de culte. Résultat: zéro siphonnage. J'ai été à un piquenique organisé par la FSSP. Ouvert à tout le monde, publié dans le bulletin paroissial. Une bonne centaine de «tradis» sur le champ, aucun «non-tradi». Il y a sans doute des piqueniques de l'autre côté, auxquels c'est la réciproque. Je me pose la question si ce n'est pas sur un champ différent, car j'ai du mal à croire qu'un propriétaire tradi mette le domaine à disposition des non-tradis et inversement. Les choses sont encore plus cloisonnées si on parle de l'IBP, car là on ne parle plus de réserve prudente ou au plus indifférente d'un côté envers l'autre, mais de réserve hostile. Puis, j'ai mon exemple personnel. Il y a quelques jours, j'invite une bonne amie catholique «non-tradie» pour qu'elle soit la marraine de confirmation de mon fils. Chaque Dimanche, parfois plus souvent, elle va à la Messe. Elle connait d'innombrables prêtres. Quand elle entend qu'il s'agit d'une confirmation «en latin», pourtant par un évêque en bon rapport canonique avec Rome, elle bat en brèche. Elle rejette poliment l'invitation, en s'excusant de ne pas savoir comment faire car jamais été à une «messe en latin» et parce qu'elle ne connait pas le latin. Pourvu qu'elle ait été sincère, je vois une méconnaissance abyssale de la réalité du milieu tradi et de comment les choses se passent à «leurs» Messes, de type «je ne sais pas, mais je ne veux pas savoir non-plus». Du moins, Kerygme, qui a des opinions bien formées du milieu tradis, n'est jamais allé non plus, mais il nous a menacé qu'il ira prochainement après avoir mis en garde le prêtre qu'il n'est pas un des eux et qu'il est là simplement en visite de documentation.
Alors, vous avez dit «résolution de la crise» ? Et vous avez dit «capillarité» ?
Mais aussi parce que le refus de toute compromission de la part des Jevebvistes me confirme dans ma perception d’un monde qui ne fait que jouer en permanence la même pièce de théâtre (« ils font sans doute des répétitions et ça se voit » ,écrivez-vous),
Tiens! Mais je pensais que même les prêtres «conciliaristes» font des répétitions de Messes, du moins pendant leurs études. Car, s'il y a une chose dont je me méfie quand je vais à la Messe, c'est justement cette «spontaneité liturgique» que je vois si souvent aux Messes en NOM.
Mais est-ce figé pour l’éternité ? Il suffirait qu’émergent de ce côté-là des figures de grande qualité capables de dépasser les difficultés par le haut.Un abbé de Tanouarn serait peut-être de ce moule mais il est probablement grillé face à ses anciens amis maintenant qu’il a contribué à créer l’IBP…
Pendant quelque temps, les choses ne tournaient pas bien à l'IBP. Maintenant, avec le nouvel séminaire, auquel je suis fier d'avoir apporté ma brique, j'espère à un envol de l'oeuvre de ses braves prêtres. Mais je ne vois pas comment ça se fera autrement que toujours dans l'entre-soi, justement faute de capillarité. Veuillez, s'il vous plaît, m'annoncer d'avance quand l'abbé de Tanouarn sera invité pour tenir le sermon dans votre paroisse. Alors, avec le plus grand plaisir je reviendrai à une Messe en forme ordinaire.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1674
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Altior » mer. 05 févr. 2020, 8:16

(dupliqué pendant correction. Veuillez m'excuser svp)

Verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités