Les cathos traditionalistes

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Altior
Senator
Senator
Messages : 789
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lupar Altior » lun. 09 oct. 2017, 23:49

je vais sans doute me procurer le missel bilingue.
Avec un peu de patience et de recherche, vous pourrez trouver un à moindre prix dans les vide-greniers au chez Emaus.
C'est très bien d'avoir un Missel, mais encore faut-il savoir l'utiliser. Voici quelques petits trucs qui vous aideront peut-être: le mieux c'est de préparer le Missel avant la Messe. Pour cela, vous utiliserez les rubans colorés que chaque Missel a pour marquer la pages. Une Messe a
-une partie commune (c'est à dire la même pour toutes les Messes). Vous mettrez le premier ruban là: chaque Messe commence par une partie commune.
-ensuite, pour les propres de la Messe, c'est essentiel de savoir de quel dimanche il s'agit. Nous sommes dans le temps des dimanches après la Pentecôte. Vous mettrez un deuxième ruban là.
-vous verrez encore quelques rubans: pas besoin d'eux: pour le début, les premiers deux sont tout ce qu'il vous faut.
J'ai été un peu déçue, je l'avoue, je ne m'attendais pas à ce qu'il y en ai dans toutes les églises de la paroisse mais au moins dans une, une fois de temps en temps.
Un pape récent (mais je ne me souvient pas lequel) parlait de «l'Église des six sacrements». Et encore des uns osent accuser les traditionalistes de désobéissance!

Philon
Censor
Censor
Messages : 120
Inscription : jeu. 05 juin 2008, 22:01
Localisation : Vers mon port d'attache

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lupar Philon » mar. 10 oct. 2017, 17:16

Merci beaucoup, c'est vrai que je n'ai pas l'habitude.
Pour la confession je l'ai toujours faite jusque là dans une église moderne et le prêtre n'était pas trop sévère avec les formes et le rituel, de ce fait je ne sais pas du tout comment on se confesse à un prêtre traditionnel. Que dit-on, etc. Est-ce qu'on dit l'acte de contrition en latin ?
Il va peut-être me donner une "grille" avec des listes de péchés possibles pour que je me rappelle les miens ?
Ma grand'mère m'avait dit autrefois que avant Vatican II les gens qui allaient à la messe ne devaient pas communier s'ils avaient auparavant mangé ou bu quelque chose, même un simple verre d'eau. On devait être totalement à jeun.
Pour moi c'est faisable car je ne mange rien le matin de toutes façons. Tant pis pour ma tasse de café je la prendrai en revenant.
Des gens m'ont dit que c'était trop contraignant mais bon, on peut quand même faire ce petit sacrifice un jour sur sept pour Celui qui a fait pour nous le sacrifice suprême !

Altior
Senator
Senator
Messages : 789
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lupar Altior » mar. 10 oct. 2017, 19:16

je ne sais pas du tout comment on se confesse à un prêtre traditionnel.
Voici comment je le fais moi: Je m'installe dans le fil d'attente au confessionnel. Pendant l'attente, je fais une révision des péchés (idéalement l'examen de conscience est fait la veille de la confession). Si j'ai le temps, je fais une petite méditation sur la Passion, en me situant parmi ceux qui L'a craché dans la foule pendant qu'Il montait le Calvaire. Une fois entré dans le confessionnel, je m'assure que le prêtre m'entend: «Monsieur l'abbé, vous m'entendez ?». Puis, je fais le signe de la croix et je dis «Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit ainsi soit-il. Je confesse à Dieu tout-puissant et à vous, M. l'abbé, mes péchés. Je ne me suis pas confessé depuis (...) et pendant ce temps j'ai fais ces péchés (le péché A une fois, le péché B trois fois, le péché C un nombre de fois dont je ne peux plus préciser exactement). Il se peut que j'aie fait aussi d'autres péchés dont je ne me souviens pas; pour toutes je demande pardon à Dieu et de vous, M. l'abbé, absolution et canon de pénitence». Ensuite, j'écoute les éventuelles questions de clarification de la part du confesseur. S'il n'a pas besoin, il passe à l'exhortation et ensuite au canon. Après, il me dit «et maintenant je vous donne l'absolution». Pendant qu'il donne l'absolution, je dis l'Acte de Contrition. Personnellement, je le dis en latin, mais apparemment je suis le seul à le faire, car tout le monde le dit en français. C'est tout, on se salue et je sors. Parfois, avant de sortir, je demande une confirmation du canon que j'ai à faire, pour être sûr que j'ai bien compris. Important: la confession ne s'arrête pas là, car une fois sorti et le rang regagné, je fais la prière de remerciement à Dieu.
Il va peut-être me donner une "grille" avec des listes de péchés possibles pour que je me rappelle les miens ?
Non, car on suppose que l'examen de conscience est déjà fait. Ces grilles sont très utiles, car elles sont des aides presque irremplaçables à l'examen de conscience. Maintenant, moi je les utilise rarement, mais c'est à cause de ma paresse, ne suivez pas mon exemple. Ce que je trouve encore plus utile c'est la prière d'avant l'examen de conscience, prière adressé à mon ange. Il ne faut pas oublier que se souvenir de ses péché est une grâce actuelle qu'on reçoit.
Ma grand'mère m'avait dit autrefois que avant Vatican II les gens qui allaient à la messe ne devaient pas communier s'ils avaient auparavant mangé ou bu quelque chose, même un simple verre d'eau. On devait être totalement à jeun.
C'est une matière disciplinaire dans laquelle l'Église a de la compétence. Les règles ont changé depuis, donc ce changement et légitime. On peut discuter de l'opportunité de ce changement, mais pas de sa légitimité. De nos jours, le jeun eucharistique comprend une heure et ne comprend pas l'eau et les médicaments. Beaucoup de tradis (probablement une majorité) suivent la vieille règle par désir et effort d'être plus parfaits, car il ne faut pas oublier que ce que l'Église nous demande c'est un minimum nécessaire pour le salut et pas un maximum recommandé. Par exemple la proposition «c'est interdit de manger de la viande les vendredis» ne veut pas dire «c'est obligatoire de manger de la viande les samedis». Je trouve que, surtout dans ces temps lourds de péchés et de désobéissance à Dieu, on doit faire plus de pénitence que le minimum syndical effectivement dû.

Bonne confession et n'oubliez pas de porter ma pauvre âme dans vos prières!

Philon
Censor
Censor
Messages : 120
Inscription : jeu. 05 juin 2008, 22:01
Localisation : Vers mon port d'attache

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lupar Philon » mer. 11 oct. 2017, 8:15

Merci Altior,
pour la viande, effectivement, je n'en fais pas les vendredis, c'est une habitude.
Je vais faire un examen de conscience et me confesser.

Philon
Censor
Censor
Messages : 120
Inscription : jeu. 05 juin 2008, 22:01
Localisation : Vers mon port d'attache

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lupar Philon » jeu. 12 oct. 2017, 8:48

Ouf, ça s'est très bien passé ,
grâce aux recommandations d'Altior, merci encore à vous !
J'ai confessé bien des fautes mais j'ai réservé des fautes de jeunesse plus graves pour un jour où il y aurait plus de temps car la queue était longue, il y avait beaucoup de pénitents.
J'ai vu aussi la petite librairie vendant des livres, des missels latins, des chapelets ( et même des mantilles, ce serait plus pratique).
L'exhortation est très belle : nous devons nous essayer, nous efforcer d'aimer avec charité et fraternité ceux que le bon Dieu place sur notre route et les élever vers Dieu.
J'ai pensé que ce serait plus réaliste de commencer d'abord par l'amour, la bienveillance, la sympathie...mais de parler de Dieu seulement quand on sait qu'on n'est pas en présence d'un anticlérical avéré. Je ne l'ai pas dit mais j'ai pensé que cela pourrait être difficile de parler de Dieu avec certaines personnes que je connais : elles le prennent comme une agression !
L'abbé m'a dit de bien prier souvent et a demandé si je priais, j'ai dit oui, que je faisais le chapelet.
Il m'a donné une petite pénitence , 10 "Ave".
L'on ressort de la confession le cœur léger !

Il faut dire aussi que j'ai eu un petit "coup de pouce" du Ciel pour y aller :
depuis deux mois je n'étais pas contente :diable: de deux de mes amis qui ont refusé catégoriquement que je leur parle de la Vendée, du génocide vendéen en 1793.
C'est parce qu'ils sont de conviction républicaine et admirent la "France pays des droits de l'homme".
On m'a brusquement remise à ma place de petite bretonne de rien du tout. :( :( :( Sous entendu les Alsaciens n'en ont rien à f...de ta Vendée et de tes Chouans. Nous, on a des choses plus importantes à s'occuper, etc, etc.
Ils sont catholiques fervents alors j'ai été étonnée car les Vendéens sont allés à la mort par amour pour Dieu.
Depuis deux mois je me posais des questions sur leur réaction un peu étrange. :( Les catholiques ne devaient-ils pas avoir au moins un peu de compassion pour les martyrs de la Vendée ?
Et voilà que je reçois un mail des AFC dont mes amis sont membres eux aussi.
Oh doux Jésus !!!!!! :fleur: :fleur: :fleur: :fleur: :fleur:
Alors ça !
L'AFC de Strasbourg donne une conférence film -projection de "La rébellion cachée" en présence de Daniel Rabourdin le réalisateur qui s'est largement inspiré des travaux de Reynald Secher dont je voulais recommander la lecture à mes amis.
Une première à Strasbourg ! :toast: :toast: :toast:
Si ça se trouve lls vont y aller !
J'y ai vu un petit signe du Ciel, comme si le Seigneur me disait "ne te tourmente pas à propos de ce que pensent tes amis, je sais bien moi, ce que les Vendéens ont subi, ils sont près de moi à présent et leurs souffrances sont terminées".
Mon cœur a été soulagé d'une grande peine.
Je me suis sentie moins seule et j'ai vraiment senti combien Il nous aime.
Je Lui devais donc d'aller me confesser, cela m'a motivée. Et maintenant que j'ai moins "peur" je compte bien y aller plus régulièrement ! :) :coeur:

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8446
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lupar PaxetBonum » jeu. 12 oct. 2017, 20:43

J'ai confessé bien des fautes mais j'ai réservé des fautes de jeunesse plus graves pour un jour où il y aurait plus de temps car la queue était longue, il y avait beaucoup de pénitents.
Bonsoir Philon
Deo Gratias pour votre confession !
Mais, désolé de ma franchise, je suis un peu inquiet de votre mise sous silence des 'fautes de jeunesses plus graves'…
A vrai dire en confession si il ne faut pas omettre quelque chose ce sont les péchés les plus graves (potentiellement mortels).
Si vous vous accusez de vous êtes moquée de votre vilaine voisine mais que vous passez sous silence d'avoir assassiné votre cousin il y a 10 ans… il y a un problème.
Le médecin ne commence pas par désinfecter les égratignures du front du soldat, il commence par poser le garrot sur l'hémorragie de la fémorale.
Bref si les fautes volontairement omises sont graves dans leur matière c'étaient les plus urgentes à confesser.
Vous arguez qu'il y avait la queue, mais le pasteur abandonne tout son troupeau pour rechercher la brebis perdue !
Examinez bien votre conscience car si la situation est bien telle, une nouvelle confession est nécessaire rapidement.

Je prie pour que vous ayez le bonheur de retrouver la Paix et la Joie dans le pardon du Seigneur !
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1462
Inscription : dim. 08 juil. 2012, 11:56
Conviction : Catholique Romain
Localisation : Alsace

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lupar Christophe67 » jeu. 12 oct. 2017, 21:09

Ma grand'mère m'avait dit autrefois que avant Vatican II les gens qui allaient à la messe ne devaient pas communier s'ils avaient auparavant mangé ou bu quelque chose, même un simple verre d'eau. On devait être totalement à jeun.
En effet et cela se pratique toujours sauf que maintenant on demande de ne rien prendre 1h avant l'Eucharistie (c'est la durée pour que le bol alimentaire passe dans les intestins et que l'estomac soit vide).

Personnellement je préfère l'ancienne façon de procéder, ne rien prendre après minuit et jusque après la messe vers 11h00. Ce n'est pas forcément parce que c'est une "bonne pratique" à suivre, mais quand on prend conscience de la présence réelle du Christ dans l'hostie on n'a pas forcément l'envie de Le mélanger avec la tartine beurrée ou l'arabica du matin.
On m'a brusquement remise à ma place de petite bretonne de rien du tout. :( :( :( Sous entendu les Alsaciens n'en ont rien à f...de ta Vendée et de tes Chouans. Nous, on a des choses plus importantes à s'occuper, etc, etc.
Ils sont catholiques fervents alors j'ai été étonnée car les Vendéens sont allés à la mort par amour pour Dieu.
Soyez patiente avec les Alsaciens, vous comprendrez quand vous aurez appris de leur histoire. Un peuple qui a changé 5 fois de nationalité en 1 siècle, qui a été pris dans la tourmente et en première ligne des 3 dernières guerres majeures ( 1870, 1ere et 2eme guerre mondiale), qui a vécu sous la botte nazie (visitez le camp du Struthof et de Schirmeck), qui a été déporté dans le sud-ouest de la France et qui a du servir comme "malgré nous" ou comme STO. De plus la région bien que catholique est aussi très fortement luthérienne et avec d'autres confessions; et que dans le respect de celles-ci c'est la seule région de France où la Saint Barthélémy n'a tué personne, ou les religions ont toujours vécues en harmonie. Un peuple qui n'offre pas superficiellement son amitié mais qui l'honore une fois donnée.


Cordialement.

PS: a moins que vous soyez attachée à la messe tridantine, vous pouvez aussi vous confesser à la cathédrale tous les jours de la semaine (sauf le lundi) ainsi que le samedi entre 16h30 et 18h00. A la chapelle au fond à gauche avec les grilles en fer forgé (j'ai oublié le nom), là ou se trouve la porte sainte, le baptistère et le Saint Sacrement. Peut être aurons nous l'occasion de nous y croiser un jour ;)
"Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. 2Tim 4:3-4

« La compréhension est la récompense de la foi. Ne cherche donc pas à comprendre pour croire, mais crois afin de comprendre, parce que si vous ne croyez pas, vous ne comprendrez pas. » St Augustin

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1433
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lupar Trinité » jeu. 12 oct. 2017, 22:18

Je viens de réagir!
Ah bon ! la viande est interdite le vendredi? Je croyais qu'il ne s'agissait que du Vendredi Saint!

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1433
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lupar Trinité » jeu. 12 oct. 2017, 22:37

Je viens de réagir!
Ah bon ! la viande est interdite le vendredi? Je croyais qu'il ne s'agissait que du Vendredi Saint!
En outre ,je croyais que cette prescription avait disparu depuis Vatican II !

Altior
Senator
Senator
Messages : 789
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lupar Altior » jeu. 12 oct. 2017, 23:17

J'ai confessé bien des fautes mais j'ai réservé des fautes de jeunesse plus graves
Ici il y a un point faible. On doit confesser tous les péchés qu'on se souvient depuis la dernière confession. Dans votre cas, mon humble avis est de revenir en confession et de dire au confesseur que vous n'avez pas tout confessé. Une fois cette nouvelle absolution obtenue, vous pourrez communier en bonne conscience et jusqu'alors ne communiez plus.

Vous avez raison sur la guerre de Vendée, c'est dommage que la propagande républicaine finit par être prise au sérieux. J'ai aussi rencontré beaucoup de négationnistes de ce génocide. Quelqu'un, dont je ne me souviens pas le nom, disait bien que l'histoire est écrite par les vainqueurs.

@Trinité: L'abstinence  de  viande est à être observée chaque vendredi de l'année, sauf le cas des solennités. Les normes en vigueur pour les catholiques traditionalistes sont ici.

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2556
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lupar AdoramusTe » jeu. 12 oct. 2017, 23:29

@Trinité: L'abstinence  de  viande est à être observée chaque vendredi de l'année, sauf le cas des solennités. Les normes en vigueur pour les catholiques traditionalistes sont ici.
Vous parlez de normes pour les catholiques traditionalistes, mais le code de droit canonique s'applique à tous les catholiques.
Ou bien, je n'ai pas compris ce que vous appelez traditionaliste. Vous utilisez cet adjectif dans presque tous vos messages.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Altior
Senator
Senator
Messages : 789
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lupar Altior » jeu. 12 oct. 2017, 23:41

Il ne s'agit pas de normes pour les cathos traditionalistes, mais de normes en vigueur pour eux. Autrement dit, les cathos traditionalistes sont ceux qui prennent au sérieux les normes. Les autres s'en fichent de tout norme au bien ils sont sélectifs: ils prennent au sérieux une normes si elle est convenable (ou si elle donne cette impression). Je ne dis pas qu'il n'y a pas d'exception d'un côté ou d'un autre, je dis que c'est ce que j'ai noté pour la plupart sur le terrain.

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2556
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lupar AdoramusTe » ven. 13 oct. 2017, 9:28

Il ne s'agit pas de normes pour les cathos traditionalistes, mais de normes en vigueur pour eux. Autrement dit, les cathos traditionalistes sont ceux qui prennent au sérieux les normes. Les autres s'en fichent de tout norme au bien ils sont sélectifs: ils prennent au sérieux une normes si elle est convenable (ou si elle donne cette impression). Je ne dis pas qu'il n'y a pas d'exception d'un côté ou d'un autre, je dis que c'est ce que j'ai noté pour la plupart sur le terrain.
Ah, mais ça sème un peu la confusion car ce terme n'est généralement pas employé pour décrire cette réalité.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4374
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lupar gerardh » ven. 13 oct. 2017, 11:00

_______

Bonjour,

Les traditionalistes ont au moins le sens de la logique : si l'on a changé les choses, cela suppose qu'avant c'était mal, ce qui est inacceptable pour tout catholique.


_______

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6716
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lupar Anne » sam. 14 oct. 2017, 2:59

:oh:
Vous ne changez des choses dans votre vie que quand/parce que c'est mal, gerardh?

Eh ben.

C'est étrange parce qu'il me semble que non, on ne change pas toujours quelque chose, forcément, parce que "c'est mal".

On peut avoir le désir de s'améliorer, de faciliter, d'évoluer, de s'adapter, d'avancer, de miser sur de nouvelles connaissances, de tenir compte de certains besoins, parce qu'on en est à un moment de vie où changer est la prochaine étape, entre plein d'autres raisons.
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités