Les cathos traditionalistes

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 876
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Argentoratum

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Kerygme » dim. 02 févr. 2020, 2:18

Le nombre de clichés ....

Celui qui m'amuse le plus est celui sur les statues. C'est à croire que l'Eglise catholique pour certains se résume à la seule Eglise de France. Qui cela dit a connu un véritable carnage de son patrimoine d'Eglise lors de la révolution Française, et qui n'a pas été renouvelé surtout pour des raisons historico-politiques que conciliaires. Il suffit de voir encore le nombre de fresques en pierre et sculptures avec la tête brisée par les révolutionnaires (ex: la cathédrale de Verdun). Il faut aussi voyager un peu et voir ce qu'est l'Eglise ailleurs, sommes-nous si chauvins que nous pensons que l'Eglise gravite autour de nos seuls nombrils au point d'ignorer le reste du monde ?

Par exemple à Malte, incroyable richesse des églises en statues (la Croatie ne démérite pas non plus) et pourtant ce sont bien des églises emplies de "conciliaires". Et je ne parle même pas des processions à La Valette, celle de st Dominique et sa statue de 450kg portée par 8 hommes et suivie par plus de 3000 personnes pendant près de 6 heures dans une ferveur à nous cacher tous sous les pierres. Et il y en une par semaine sur l'ensemble de l'île, avec des rues magnifiquement décorées de tentures aux couleurs du saint célébré, de statues religieuses peintes dans les rues, plus de 400 églises toutes plus belles les unes que les autres sur un territoire moins grand qu'un département Français.

Et toutes ces bâtiments et maisons avec des petites niches enfoncées dans leurs flancs qui abritent une statue de Marie, fleurie, et tous ces magasins qui vendent des articles religieux. Les offices bien remplis et qui s'enchaînent en Français, en Italien, en Anglais, en Allemand et ce ... toute l'année.

Non, le problème n'est pas l'Eglise suite à Vatican2, le problème est surtout Franco-Français.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 876
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Argentoratum

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Kerygme » dim. 02 févr. 2020, 2:53

Suliko a écrit :
dim. 02 févr. 2020, 1:50
Cela ne change rien au problème : c'est interdit !
C'est très bien Suliko, grand bien vous fasse mais vous êtes épuisante. Si c'est pour revenir systématiquement vers des condamnations permettez que je m'en passe.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1696
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Altior » dim. 02 févr. 2020, 7:44

Socrate d'Aquin a écrit :
dim. 02 févr. 2020, 0:07
la FO contiennent des hérésies. Donc reconnaître que l'on s'était trompé en les accusant d'hérésie.
Socrate d'Aquin a écrit :
dim. 02 févr. 2020, 1:05
si l'on admet que la liturgie rénovée contient des hérésies,
Vous sortez d'où cette bêtise que vous répétez ? Dans quel document de la FSSPX vous avez vu que la Fraternité affirme que le Novus Ordo Missae contient des hérésies ? Veuillez, s'il vous plaît, le mettre sur la table! Trouvez un seul document officiel, signé par un supérieur général, évêque, doyen de séminaire, quelque chose de sorte, selon lequel le NOM serait hérétique.

Si vous ne parvenez pas, veuillez écrire en gras (afin que je le retrouve facilement pour future référence): «J'ai accusé la FSSPX d'avoir affirmé que le Nouveau Missel Romain est hérétique. Je me suis trompé, je le regrette, je demande pardon à mes frères catholiques de spiritualité traditionnelle».

Par contre, si vous mettez sur notre table virtuelle un pareil document, je m'engage à écrire, pendant tout le mois de février, en bas de mes messages: «Socrate d'Auquin est bien documenté. Ses critiques sont toujours à prendre au sérieux. Par erreur, j'ai pris la défense de la FSSPX que je considérait comme catholique. Je le regrette.»

Chiche ?

Thurar
Censor
Censor
Messages : 103
Inscription : dim. 19 janv. 2020, 13:59
Conviction : Catholique

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Thurar » dim. 02 févr. 2020, 10:39

Socrate d'Aquin a écrit : On fait habituellement une distinction entre :
- la prière de l'Eglise, collective, à savoir la liturgie (Messe et Office divin) ;
- la prière privée, à usage dévotionnel, comme le chapelet. Cette prière est dite privée en cela qu'elle n'est pas à proprement parler la prière de l'Eglise (ce qui ne la rend pas mauvaise, loin de là !).
La loi de l'Eglise réglemente le premier type de prière ; elle laisse le second à la discrétion des fidèles.
Donc on peut prier comme on veut chez soi ? Si je prie le chapelet en latin ou en vouvoyant le Père est-ce que c'est considéré comme une prière "valide" par l'Église?

Avatar de l’utilisateur
Socrate d'Aquin
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 587
Inscription : mar. 27 déc. 2016, 21:00
Conviction : Catholique romain, "philosophe"
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Socrate d'Aquin » dim. 02 févr. 2020, 13:27

Thurar a écrit :
dim. 02 févr. 2020, 10:39
Socrate d'Aquin a écrit : On fait habituellement une distinction entre :
- la prière de l'Eglise, collective, à savoir la liturgie (Messe et Office divin) ;
- la prière privée, à usage dévotionnel, comme le chapelet. Cette prière est dite privée en cela qu'elle n'est pas à proprement parler la prière de l'Eglise (ce qui ne la rend pas mauvaise, loin de là !).
La loi de l'Eglise réglemente le premier type de prière ; elle laisse le second à la discrétion des fidèles.
Donc on peut prier comme on veut chez soi ? Si je prie le chapelet en latin ou en vouvoyant le Père est-ce que c'est considéré comme une prière "valide" par l'Église?
Bien sur. La prière privée est libre.
La prière publique, ou liturgique, est réglementée par l'Eglise.
Ἐν ἀρχῇ ἦν ὁ λόγος, καὶ ὁ λόγος ἦν πρὸς τὸν θεόν, καὶ θεὸς ἦν ὁ λόγος. Οὗτος ἦν ἐν ἀρχῇ πρὸς τὸν θεόν. Πάντα δι’ αὐτοῦ ἐγένετο, καὶ χωρὶς αὐτοῦ ἐγένετο οὐδὲ ἓν ὃ γέγονεν. Ἐν αὐτῷ ζωὴ ἦν, καὶ ἡ ζωὴ ἦν τὸ φῶς τῶν ἀνθρώπων, καὶ τὸ φῶς ἐν τῇ σκοτίᾳ φαίνει, καὶ ἡ σκοτία αὐτὸ οὐ κατέλαβεν.

Avatar de l’utilisateur
Socrate d'Aquin
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 587
Inscription : mar. 27 déc. 2016, 21:00
Conviction : Catholique romain, "philosophe"
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Socrate d'Aquin » dim. 02 févr. 2020, 13:59

Altior a écrit :
dim. 02 févr. 2020, 7:44
Socrate d'Aquin a écrit :
dim. 02 févr. 2020, 0:07
la FO contiennent des hérésies. Donc reconnaître que l'on s'était trompé en les accusant d'hérésie.
Socrate d'Aquin a écrit :
dim. 02 févr. 2020, 1:05
si l'on admet que la liturgie rénovée contient des hérésies,
Vous sortez d'où cette bêtise que vous répétez ? Dans quel document de la FSSPX vous avez vu que la Fraternité affirme que le Novus Ordo Missae contient des hérésies ? Veuillez, s'il vous plaît, le mettre sur la table! Trouvez un seul document officiel, signé par un supérieur général, évêque, doyen de séminaire, quelque chose de sorte, selon lequel le NOM serait hérétique.

Si vous ne parvenez pas, veuillez écrire en gras (afin que je le retrouve facilement pour future référence): «J'ai accusé la FSSPX d'avoir affirmé que le Nouveau Missel Romain est hérétique. Je me suis trompé, je le regrette, je demande pardon à mes frères catholiques de spiritualité traditionnelle».

Par contre, si vous mettez sur notre table virtuelle un pareil document, je m'engage à écrire, pendant tout le mois de février, en bas de mes messages: «Socrate d'Auquin est bien documenté. Ses critiques sont toujours à prendre au sérieux. Par erreur, j'ai pris la défense de la FSSPX que je considérait comme catholique. Je le regrette.»

Chiche ?
Ceci vous intéressera peut-être :
Cela semble une application de sa célèbre déclaration du 21 novembre 1974, qu’il n’est pas inutile de rappeler. Il y affirme son adhésion « à la Rome éternelle, maîtresse de sagesse et de vérité », mais aussi son refus « de suivre la Rome de tendance néo-moderniste et néo-protestante qui s’est manifestée clairement dans le concile Vatican II et après le concile dans toutes jules réformes qui en sont issues. Toutes ces réformes, en effet, ont contribué et contribuent encore à la démolition de l’Église, à la ruine du sacerdoce, à l’anéantissement du sacrifice et des sacrements, à la disparition de la vie religieuse (…). Aucune autorité, même la plus élevée dans la hiérarchie, ne peut nous contraindre à abandonner ou à diminuer notre foi catholique clairement exprimée et professée par le magistère de l’Eglise depuis dixneuf siècles (…). Cette réforme étant issue du libéralisme, du modernisme, est tout entière empoisonnée ; elle sort de l’hérésie et aboutit à l’hérésie, même si tous ses actes ne sont pas formellement hérétiques. Il est donc impossible à tout catholique conscient et fidèle d’adopter cette réforme et de s’y soumettre de quelque manière que ce soit. La seule attitude de fidélité à l’Église et à la doctrine catholique, pour notre salut, est le refus catégorique d’acceptation de la réforme (…) (Manifeste de Mgr Lefebvre, le 21 novembre 1974) ».
« C’est précisément parce que cette union voulue par les libéraux, entre l’Église et la Révolution et la subversion, est une union adultère, que de cette union adultère ne peuvent venir que des bâtards ! Et qui sont ces bâtards ? Ce sont nos rits, le rit de la nouvelle messe est un rit bâtard ! Les sacrements sont des sacrements bâtards : nous ne savons plus si ces sacrements donnent la grâce ou ne la donnent pas. » (homélie de Mgr Lefebvre à Lille, 29 août 1976)
"(...) le fait d'imiter dans la liturgie de la Messe la Réforme de Luther conduit infailliblement à adopter peu à peu les idées de Luther (...). On ne peut imiter indéfiniment les protestants sans le devenir." (Conférence de Mgr Lefebvre, le 15 février 1975 à Florence)
La nouvelle messe n’est donc pas bonne, au sens où elle est privée des explicitations nécessaires à l’expression intègre de la Foi catholique. En raison de cette déficience intrinsèque, elle ne saurait faire l’objet d’une loi obligeant comme telle toute l’Eglise. En effet, la loi liturgique a pour objet de proposer avec autorité le bien commun de l’Eglise et tout ce qui lui est requis. La nouvelle messe de Paul VI représentant la privation de ce bien ne saurait faire l’objet d’une loi : elle est non seulement mauvaise mais encore illégitime, en dépit de toutes les apparences de légalité dont on a pu l’entourer et dont on l’entoure encore (https://fsspx.news/fr/la-nouvelle-messe ... nser-36173.
« Le nouveau missel ne propage plus la lex credendi de l'Eglise mais une doctrine à saveur hétérodoxe. Aussi ne peut-on pas dire que le rite de la Messe issu de la réforme de 1969 soit celui de l'Eglise, même s'il fut conçu par des hommes d'Eglise (...). En raison de ses déficiences graves, "la seule attitude de fidélité à l'Eglise et à la doctrine catholique, pour notre salut, est le refus catégorique d'acceptation de la réforme" ». (Le problème de la réforme liturgique, p. 115).
Commentons cette dernière déclaration : d'après cet ouvrage (publié par la FSSPX et préfacé par Mgr Fellay), le nouveau missel "ne propage plus la lex credendi de l'Eglise" (donc la loi de la foi catholique et apostolique) mais "une doctrine à saveur hétérodoxe" (donc une autre doctrine, qui n'est pas la doctrine catholique ; ce qui se rapproche furieusement d'une hérésie).
Au moins, c'est clair.

J'ajouterai à cela que, d'après Christophe Geffroy dans Benoit XVI et la paix liturgique, Mgr Lefebvre a célébré des confirmations... qui avaient déjà été conférées selon le nouveau rituel ; ce qui implique très clairement qu'il ne croyait pas à la validité de ce rituel ou que, tout du moins, il avait de graves doutes quand à sa validité. Dans tous les cas, c'est là chose gravissime.

Je vous dispense d'avoir à écrire que la FSSPX n'est pas catholique ; je ne doute pas de l'intégrité de la foi catholique de cette fraternité ou de ses fidèles.
Je vous dispense également d'avoir à écrire que "les critiques de Socrate d'Auquin (sic) sont toujours pertinentes", car ce n'est pas toujours le cas, je le reconnais :-D
Ἐν ἀρχῇ ἦν ὁ λόγος, καὶ ὁ λόγος ἦν πρὸς τὸν θεόν, καὶ θεὸς ἦν ὁ λόγος. Οὗτος ἦν ἐν ἀρχῇ πρὸς τὸν θεόν. Πάντα δι’ αὐτοῦ ἐγένετο, καὶ χωρὶς αὐτοῦ ἐγένετο οὐδὲ ἓν ὃ γέγονεν. Ἐν αὐτῷ ζωὴ ἦν, καὶ ἡ ζωὴ ἦν τὸ φῶς τῶν ἀνθρώπων, καὶ τὸ φῶς ἐν τῇ σκοτίᾳ φαίνει, καὶ ἡ σκοτία αὐτὸ οὐ κατέλαβεν.

Thurar
Censor
Censor
Messages : 103
Inscription : dim. 19 janv. 2020, 13:59
Conviction : Catholique

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Thurar » dim. 02 févr. 2020, 15:31

Socrate d'Aquin a écrit :
sam. 01 févr. 2020, 23:09
Puis, je ne parviens pas à suivre votre logique: admettons que les tradis tutoient Dieu et la Sainte Vierge quand ils prient en latin. Alors, ne seraient-ils plus enclins de faire la même chose lorsqu'ils prient en français ?
Je n'ai pas dit cela. Je dis que pour les tradis, la question du vouvoiement et du tutoiement ne se pose tout simplement pas, le latin ne permettant que l'une de ces deux manières de parler (ce qui exclut.
Jamais. J'habite le tréfonds de Ouest France. Quand je suis à Paris le Dimanche, je profite pour assister habituellement aux Messes en rite traditionnel byzantin, qui est mon rite propre en tant qu'ancien orthodoxe. J'ai eu le plaisir d'apprendre que le jeune prêtre de cette petite mission à Paris a été promu évêque. Il sera un bon évêque et il le sera longuement, car il est très jeune et plein de zèle pour la vigne de Dieu.
Vous avez bien raison. Restez fidèle à votre rite d'origine.
Les feuilles de Messes de Saint-Eugène (LA paroisse tradie de Paris, où je vais de temps en temps) tutoient systématiquement Dieu (et le clergé) dans leurs traductions.
Longue vie à ce jeune évêque.
Oulah, c'est bien subtil ces arguments... s'il faut avoir Bac + 10 option théologie pour comprendre la messe c'est qu'il y a un problème. Je ne suis pas grand clerc, je parle de mon point de vue de fidèle ''de base'' : pour moi le tutoiement est familier, et le vouvoiement exprime le respect et la dévotion, point. Les anglais font ce qu'ils veulent mais chez nous c'est comme ça.

Dieu est notre Père bien sûr, mais c'est aussi notre maître, on lui doit la crainte et le respect. Dans les paraboles Notre Seigneur est plus souvent un maître intransigeant et brutal qu'un ''petit papa'' (comme dit le pape François) : les dix vierges, les talents, les vignerons, le créancier et le débiteur... nous sommes les ''serviteurs inutiles'' de Dieu, c'est lui qui nous fait grâce dans sa miséricorde, il ne nous doit rien. Imaginez que votre maître vous annule une dette faramineuse, est-ce que vous allez le tutoyer ? ''Ah merci, c'est gentil de ta part, maître''. Même le fils prodigue vouvoie son père dans la traduction française. Tutoyer le bon Dieu est clairement un blasphème.

Quant à la Ste Vierge, j'ai cherché, je n'ai pas trouvé d'explication. Apparemment le Je vous salue Marie n'aurait juste ''pas été retravaillé'' au Concile. (?) https://www.reponses-catholiques.fr/tut ... ave-maria/
Dernière modification par Thurar le dim. 02 févr. 2020, 15:43, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Socrate d'Aquin
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 587
Inscription : mar. 27 déc. 2016, 21:00
Conviction : Catholique romain, "philosophe"
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Socrate d'Aquin » dim. 02 févr. 2020, 15:37

Oulah, c'est bien subtil ces arguments... s'il faut avoir Bac + 10 option théologie pour comprendre la messe c'est qu'il y a un problème.
Le temps de la foi du charbonnier est terminé. Si vous voulez rester chrétien, vous devez vous instruire. Sinon, vous deviendrez païen. Au choix.
Je ne suis pas grand clerc, je parle de mon point de vue de fidèle ''de base'' : pour moi le tutoiement est familier, et le vouvoiement exprime le respect et la dévotion, point. Les anglais font ce qu'ils veulent mais chez nous c'est comme ça.
Ben oui, mais j'ai jamais dit le contraire ! Pour ma part, dans ma prière personnelle, je vouvoie Dieu. A titre personnel, je trouve que ça a plus de sens.
Cela dit, le tutoiement n'est pas de soi un problème. La plupart des Eglises orientales de langue française usent du tutoiement, mais si vous assistiez à l'un de leurs offices, vous ne pourriez pas douter un seul instant du sens de la transcendance qui s'en détache.
Tutoyer le bon Dieu est clairement un blasphème.
Donc nos ancêtres ont blasphémé pendant des siècles en chantant de pieux cantiques qui, pour beaucoup, tutoyaient Dieu. Dont acte.
Ἐν ἀρχῇ ἦν ὁ λόγος, καὶ ὁ λόγος ἦν πρὸς τὸν θεόν, καὶ θεὸς ἦν ὁ λόγος. Οὗτος ἦν ἐν ἀρχῇ πρὸς τὸν θεόν. Πάντα δι’ αὐτοῦ ἐγένετο, καὶ χωρὶς αὐτοῦ ἐγένετο οὐδὲ ἓν ὃ γέγονεν. Ἐν αὐτῷ ζωὴ ἦν, καὶ ἡ ζωὴ ἦν τὸ φῶς τῶν ἀνθρώπων, καὶ τὸ φῶς ἐν τῇ σκοτίᾳ φαίνει, καὶ ἡ σκοτία αὐτὸ οὐ κατέλαβεν.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2934
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Suliko » dim. 02 févr. 2020, 15:53

C'est très bien Suliko, grand bien vous fasse mais vous êtes épuisante. Si c'est pour revenir systématiquement vers des condamnations permettez que je m'en passe.
Si pour vous, l'Eglise peut accepter un jour ce qu'elle a toujours fermement rejeté sans perdre toute cohérence, je ne sais pas trop comment vous faites. Et c'est à vrai dire le problème dans ce genre de discussions sur les traditionalistes. Leurs opposants sont finalement obligés de se baser principalement sur l'argument d'autorité ("L'Eglise le dit, donc vous devez obéir !"), car harmoniser certains enseignements conciliaires avec la théologie traditionnelle relève de la contorsion intellectuelle. En outre, il n'est pas juste de réclamer des traditionalistes une cohérence que l'on ne demande pas, ou si peu, aux autres catholiques. Mais je reconnaîtrais malgré tout que je suis assez d'accord avec Socrate d'Aquin lorsqu'il déclare que les sédévacantistes sont plus logiques que la FSSPX dans leurs déductions.
Assez longtemps la foule a entendu parler de ce qu'on appelle les droits de l'homme ; qu'elle entende parler quelquefois des droits de Dieu ! (Léon XIII)

Avatar de l’utilisateur
Socrate d'Aquin
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 587
Inscription : mar. 27 déc. 2016, 21:00
Conviction : Catholique romain, "philosophe"
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Socrate d'Aquin » dim. 02 févr. 2020, 15:56

En outre, il n'est pas juste de réclamer des traditionalistes une cohérence que l'on ne demande pas, ou si peu, aux autres catholiques.
Je demande à tout catholique la même cohérence, à commencer par moi-même.
Il m'est arrivé d'échanger, vivement, avec des catholiques orientaux plaçant l'Orient (ou ce qui était perçu comme tel) avant la catholicité.
Ἐν ἀρχῇ ἦν ὁ λόγος, καὶ ὁ λόγος ἦν πρὸς τὸν θεόν, καὶ θεὸς ἦν ὁ λόγος. Οὗτος ἦν ἐν ἀρχῇ πρὸς τὸν θεόν. Πάντα δι’ αὐτοῦ ἐγένετο, καὶ χωρὶς αὐτοῦ ἐγένετο οὐδὲ ἓν ὃ γέγονεν. Ἐν αὐτῷ ζωὴ ἦν, καὶ ἡ ζωὴ ἦν τὸ φῶς τῶν ἀνθρώπων, καὶ τὸ φῶς ἐν τῇ σκοτίᾳ φαίνει, καὶ ἡ σκοτία αὐτὸ οὐ κατέλαβεν.

Thurar
Censor
Censor
Messages : 103
Inscription : dim. 19 janv. 2020, 13:59
Conviction : Catholique

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Thurar » dim. 02 févr. 2020, 16:01

Socrate d'Aquin a écrit :
dim. 02 févr. 2020, 15:37
Oulah, c'est bien subtil ces arguments... s'il faut avoir Bac + 10 option théologie pour comprendre la messe c'est qu'il y a un problème.
Le temps de la foi du charbonnier est terminé. Si vous voulez rester chrétien, vous devez vous instruire. Sinon, vous deviendrez païen. Au choix.
Et toit tu es qui pour me parler comme ça ? Tu connais mon parcours ?
Ce sont des questions qui regardent le clergé de toute façon. Quand on est un fidèle, si on est cohérent, on ne se mêle pas des questions de liturgie.
Donc nos ancêtres ont blasphémé pendant des siècles en chantant de pieux cantiques qui, pour beaucoup, tutoyaient Dieu. Dont acte.
Lesquels ? Je veux bien voir s'il te plaît.

Avatar de l’utilisateur
Socrate d'Aquin
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 587
Inscription : mar. 27 déc. 2016, 21:00
Conviction : Catholique romain, "philosophe"
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Socrate d'Aquin » dim. 02 févr. 2020, 16:30

Et toit tu es qui pour me parler comme ça ? Tu connais mon parcours ?
Je réponds par rapport à ce que vous avez écrit : "s'il faut avoir bac + 10...". Et je vous réponds que si le temps de la foi du charbonnier est révolu.
Si vous avez une bonne formation philosophique et théologique, tant mieux pour vous.
Ce sont des questions qui regardent le clergé de toute façon. Quand on est un fidèle, si on est cohérent, on ne se mêle pas des questions de liturgie.
Voilà typiquement le genre de remarques que le mouvement liturgique visait à abolir. La liturgie est le bien commun de tous les fidèles, qui sont tous concernés par la liturgie.
Lesquels ? Je veux bien voir s'il te plaît.
Je ne vous ai pas permis de me tutoyer.
"O Jésus, tu m'embrases de célestes extases" ; "O Trinité" ; « Dieu, nous te louons. », « Tu es, Seigneur, le lot de mon coeur. », « Pitié pour moi, Seigneur en ta bonté. » etc.
Bien sûr, il y a d'autres cantiques dans lesquels Dieu était vouvoyé.
Ἐν ἀρχῇ ἦν ὁ λόγος, καὶ ὁ λόγος ἦν πρὸς τὸν θεόν, καὶ θεὸς ἦν ὁ λόγος. Οὗτος ἦν ἐν ἀρχῇ πρὸς τὸν θεόν. Πάντα δι’ αὐτοῦ ἐγένετο, καὶ χωρὶς αὐτοῦ ἐγένετο οὐδὲ ἓν ὃ γέγονεν. Ἐν αὐτῷ ζωὴ ἦν, καὶ ἡ ζωὴ ἦν τὸ φῶς τῶν ἀνθρώπων, καὶ τὸ φῶς ἐν τῇ σκοτίᾳ φαίνει, καὶ ἡ σκοτία αὐτὸ οὐ κατέλαβεν.

Thurar
Censor
Censor
Messages : 103
Inscription : dim. 19 janv. 2020, 13:59
Conviction : Catholique

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Thurar » dim. 02 févr. 2020, 16:46

Socrate d'Aquin a écrit :
dim. 02 févr. 2020, 16:30
Je réponds par rapport à ce que vous avez écrit : "s'il faut avoir bac + 10...". Et je vous réponds que si le temps de la foi du charbonnier est révolu.
Si vous avez une bonne formation philosophique et théologique, tant mieux pour vous.
Je n'ai aucune formation en philosophie ni en théologie !
Voilà typiquement le genre de remarques que le mouvement liturgique visait à abolir. La liturgie est le bien commun de tous les fidèles, qui sont tous concernés par la liturgie.
Les curés me disent le contraire ! Certains me disent ne pas lire la Bible, et de me contenter du catéchisme. La théologie c'est le travail des clercs, la philosophie c'est celui des intellectuels.
Je ne vous ai pas permis de me tutoyer.
"O Jésus, tu m'embrases de célestes extases" ; "O Trinité" ; « Dieu, nous te louons. », « Tu es, Seigneur, le lot de mon coeur. », « Pitié pour moi, Seigneur en ta bonté. » etc.
Bien sûr, il y a d'autres cantiques dans lesquels Dieu était vouvoyé.
Oui, désolé, je me suis un peu énervé, je n'aime pas être pris de haut, surtout par un inconnu derrière son clavier qui a 8 ans de moins que moi.
Ces cantiques sont des traductions de l'Ancien Testament apparemment. A part ''Ô Jésus, tu m'embrasses etc. '' et ''ô Trinité'' qui ont été écrits par des mystiques. https://www.christ-roi.net/index.php/Tutoiement_de_Dieu

Avatar de l’utilisateur
Socrate d'Aquin
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 587
Inscription : mar. 27 déc. 2016, 21:00
Conviction : Catholique romain, "philosophe"
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Socrate d'Aquin » dim. 02 févr. 2020, 16:53

Les curés me disent le contraire ! Certains me disent ne pas lire la Bible, et de me contenter du catéchisme. La théologie c'est le travail des clercs, la philosophie c'est celui des intellectuels. Mais la philosophie je ne m'en mêle pas non plus, ça ne ''vaut pas une heure de peine''.
Vos curés se trompent gravement. La liturgie, la Bible, la théologie sont les biens de tous les fidèles catholiques. Bien évidemment, vous n'avez pas l'obligation de devenir docteur en théologie ; mais je me permettrais de vous conseiller, humblement, de vous y mettre un tant soit peu, si ce n'est pas déjà le cas.
Et si c'est déjà le cas, Deo gratias ! :)

Ce que je ne supporte pas, c'est cette espèce d'anti-intellectualisme qui fait rage chez les catholiques. Pendant des années, on nous a répété que nous devions être le levain dans la pâte, que nous devions agir au lieu de parler, que l'approche intellectuelle de la foi était à proscrire. Résultat : la majorité des chrétiens sont des incultes. Et je m'inclus dans le lot.
Après, on s'étonne que tant de gens partent dès qu'ils entendent un discours un peu argumenté contre l'Eglise...
Oui, désolé, je me suis un peu énervé, je n'aime pas être pris de haut, surtout par un inconnu derrière son clavier qui a 8 ans de moins que moi.
Ces cantiques sont des traductions de l'Ancien Testament apparemment. A part ''Ô Jésus, tu m'embrasses etc. '' qui a dû être écrit par une mystique célèbre.
Je ne vous ai pas pris de haut. Si vous l'avez perçu comme tel, veuillez m'excuser.
Ces cantiques n'en ont pas moins été chantés pendant des années par de pieux fidèles qui, donc, tutoyaient Dieu. Sont-ils tous de fieffés blasphémateurs ?
Pour plus d'informations, je vous conseille certains numéros de "La Maison-Dieu" sur la question.
Ἐν ἀρχῇ ἦν ὁ λόγος, καὶ ὁ λόγος ἦν πρὸς τὸν θεόν, καὶ θεὸς ἦν ὁ λόγος. Οὗτος ἦν ἐν ἀρχῇ πρὸς τὸν θεόν. Πάντα δι’ αὐτοῦ ἐγένετο, καὶ χωρὶς αὐτοῦ ἐγένετο οὐδὲ ἓν ὃ γέγονεν. Ἐν αὐτῷ ζωὴ ἦν, καὶ ἡ ζωὴ ἦν τὸ φῶς τῶν ἀνθρώπων, καὶ τὸ φῶς ἐν τῇ σκοτίᾳ φαίνει, καὶ ἡ σκοτία αὐτὸ οὐ κατέλαβεν.

Thurar
Censor
Censor
Messages : 103
Inscription : dim. 19 janv. 2020, 13:59
Conviction : Catholique

Re: Les cathos traditionalistes

Message non lu par Thurar » dim. 02 févr. 2020, 17:03

Pour être honnête c'est un curé (traditionaliste) qui m'avait dit cela. Mais moi je suis d'accord, chacun à sa place.

Verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 5 invités