Pourquoi je ne crois plus en Dieu

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2079
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Pourquoi je ne crois plus en Dieu.

Message non lupar Suliko » ven. 05 août 2016, 13:13

Bonjour,
J'ai vécu ma vie amoureuse (hors mariage) sans qu'il y ait le moindre conflit entre cette vie et ma vie spirituelle.
C'est tout de même un peu problématique...Nous revenons sans cesse, chère axou, au fameux débat que vous vous proposiez de mener au sujet de l'enseignement moral de l'Eglise et de son caractère contraignant.
Dans tous les cas, il n'est pas charitable de faire croire à Myg qu'il peut envoyer promener tout l'enseignement moral de l'Eglise sans que cela ait une incidence sur sa vie spirituelle et son destin éternel. N'oublions pas que charité et vérité ne doivent jamais être opposés, mais marcher main dans la main.

Jeanbaptiste,
Passons rapidement sur la pornographie ( je parle ici aussi bien de films que de livres ou autre médias ) qui est à 90% composée de choses "avilissantes pour la femme" et tout ça. La réalité c'est qu'il existe, surtout en littérature mais aussi un peu au cinéma, des oeuvres dites pornographiques porteuses d'un vrai "message", d'une "réflexion", et même d'une grande sensibilité ( si si ).
Je serais ravie d'avoir des exemples d’œuvres pornographiques délivrant un message positif, car j'avoue mon ignorance dans ce domaine.
Claude Morin ne prend pas au sérieux l'argument de la morale sans Dieu qui est une volonté de régulariser par la loi le non empiètement des désirs de chacun sur celui des autres. Il projette immédiatement la problématique de la perte de la croyance au Paradis qui n'a, en fait, de sens ... que pour un chrétien.
Pas seulement pour un chrétien, mais aussi pour un juif, un musulman et même, au sens large, un bouddhiste ou un hindouiste.
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3315
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Pourquoi je ne crois plus en Dieu.

Message non lupar Kerniou » ven. 05 août 2016, 18:25

Le plaisir ne se prend pas tout seul !
Au delà des exigences religieuses, on ne se donne pas du plaisir à soi même tout seul dans son coin sinon cela s'appelle: la satisfaction d'une pulsion. Le plaisir se partage dans une relation d'amour où l'on donne et l'on reçoit. Que vous ayez des pulsions est normal, y céder est une autre étape. S'adonner au plaisir solitaire de la satisfaction de ses pulsions éloigne de la relation d'amour où l'on veille au plaisir de l'autre , où l'on échange et partage dans l'amour de l'autre ... Que diriez-vous d'un mariage où seriez marié tout seul avec vous-même ?
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6984
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Pourquoi je ne crois plus en Dieu.

Message non lupar Cinci » sam. 06 août 2016, 3:27

Astya,
@ Cinci : les stoïciens ne sont pas athées, plutôt panthéistes.
La moralité des humains n'est pas strictement corrélées au fait qu'ils pratiquent une religion : donc l'humain est un être moral de toute façon ? La religion apporte un plus, spirituel peut être ?
Je pense que mon auteur se référait à une attitude stoïque, faisant allusion au comportement d'indifférence du sujet devant les épreuves et que les stoïciens semblaient promouvoir. Autrement, vous avez raison. Les stoïciens eux-mêmes étaient panthéistes. Mais le discours fait sens, parce que les athées d'aujourd'hui (beaucoup) recommandent effectivement un même type de comportement de courageuse lucidité que celui des stoïciens de l'époque face à l'horrible vérité, etc.

C'est vrai que la bête humaine serait plutôt un animal moralisateur. Les trotskystes-léninistes de la belle époque étaient, d'ailleurs, presque aussi sévères que des jansénistes (ou des moonistes) sur le plan des principes, sur celui des comportements qu'il fallait adopter. L'auteur reconnaît bien cette propension universelle à moraliser. Il trouve évidemment la chose absurde, si notre existence vient du néant et doit y retourner.

Je rajouterais ici un détail. Voilà : C'est Philippe Muray dans son bouquin sur le XIXe siècle. Selon lui, les prétendus athées du communiste n'étaient autant de réels athées que des panthéistes justement (spiritualistes vagues). Alors athées, stoïciens ... les camarades devaient se sacrifier en attendant le grand soir ... en serrant les dents, sans révolte ... oeuvrer afin que dans un futur ... Puis Claude Tresmontant disait lui aussi que les athées sont en fait des panthéistes.

;)

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6984
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Pourquoi je ne crois plus en Dieu.

Message non lupar Cinci » sam. 06 août 2016, 4:04

Jeanbaptiste,
Passons rapidement sur la pornographie ( je parle ici aussi bien de films que de livres ou autre médias ) qui est à 90% composée de choses "avilissantes pour la femme" et tout ça. La réalité c'est qu'il existe, surtout en littérature mais aussi un peu au cinéma, des oeuvres dites pornographiques porteuses d'un vrai "message", d'une "réflexion", et même d'une grande sensibilité ( si si ).
Vous pensez peut-être à certains pornographes français des années 1970 ... avant l'ère de la grande industrie ... C'est vrai qu'il y a bien eu quelques véritables artisans dans le domaine, à l'époque en tout cas, des réalisateurs à la Gérard Kikoïne ou Jean Rollin qui pouvaient oeuvrer à la fois dans le porno et dans le cinéma régulier. Des bonshommes qui se piquaient - c'est vrai - d'un certain regard critique sur la société, qui voulaient utiliser le porno à l'occasion pour promouvoir certaines grandes idées de l'époque : le renversement des rôles, la transgression des vieilles valeurs bourgeoises, l'indépendance de la femme ... servi sur un ton humoristique, avec un scénario, des répliques ... Ouais, j'aurai déjà vu une grande entrevue de Gérard Kikoïne sur Youtube où il racontait l'époque, son parcours et tout. C'est vrai que ce n'était pas tout à fait le même état d'esprit qu'aujourd'hui.

:)

https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9rard_Kiko%C3%AFne

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6984
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Pourquoi je ne crois plus en Dieu.

Message non lupar Cinci » sam. 06 août 2016, 14:45

Jeanbaptiste
C'est une vision de la morale qui est théo-centrée : puisque moi je ne fais pas cela, non pas parce que je ne le veux pas mais parce que je serais jugé à la Fin des Temps, alors si je pense qu'il n'y a pas un Paradis, une récompense, je serais tenté de faire n'importe quoi.
Il soulignait que ceux qui refusent l'existence de Dieu ne feront pas n'importe quoi en retour. Ils ne sombrent pas dans l'amoralité. Non, leur tentation n'est pas de s'ouvrir à tous les vices mais de s'enligner souvent sur une certaine morale aussi pesante et si ce n'est plus que celle de nos curés d'une certaine époque. Il s'étonne de cela. Il perçoit juste quelque chose d'absurde là-dedans.

Il ne dit pas, tel un curé d'Ars jadis, qu'en retirant Dieu de la tête des gens alors tous se mettront à adorer les bêtes.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12558
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Pourquoi je ne crois plus en Dieu.

Message non lupar etienne lorant » sam. 06 août 2016, 18:32

Bonjour à vous,

Si je me confie à vous aujourd'hui c'est pour vous dire pourquoi je ne crois plus en Dieu. Aujourd'hui j'ai 18 ans et j'étais né dans une famille très chrétienne.
Mais au cours de mon adolescence j'avais de forte crise de dépression à cause de la religion. J'avais l'impression d'être en prison à cause de ça. Je ne pouvais pas me masturber en paix car c'est un péché, regarder du porno idem.
Avoir une relation sexuelle en dehors du mariage était interdit. Et en plus j'allais à l'église malgré moi tellement cela m'ennuyait juste parce que la religion le demande. Bref j'avais l'impression de ne pas vivre et que tout ce que j'avais envie de faire était un péché.

Au fil du temps j'ai commencé à me dire, si le plaisir existe pourquoi l'interdire. Je ne fais du mal à personne et en quoi cela pourrait-il faire du mal à Dieu etc... (Je connais déjà les arguments sur le sujet mais c'est ma vision des choses). Au fil des années j'ai abandonné ma foi et je vis désormais comme je l'entends. Je ne vais plus jamais à l'église et je vis ma vie sans me poser de questions. Et je vous assure que je ne me suis jamais senti aussi heureux. Je suis enfin heureux de vivre.

Ce fardeau qu'était la religion m'a enfin quitté. Bref, tout ça pour dire que je pense que si Dieu existe le fait d'être gentil avec autrui et de ne faire de mal à personne seraient suffisant pour aller au paradis. Et vous quels sont vos avis, expériences etc ?
Je vous répondrais en quelques mots. Pour ma part, je suis revenu à l’Église car en dehors d'elle, il ne demeurait qu'une chose qui compte : réussir, me réussir moi-même, être heureux par moi-même. Sans la foi, l'obligation de la réussite totale par soi-même devenait l'unique voie possible. Réussir ou tout perdre. Réussir quitte à faire semblant d'aimer. Réussir par tous les moyens. "L'homme est quelque chose qui doit se dépasser, disait Nietzsche. Et puis un jour, en ayant détesté cela, je me suis mis à aimer gratuitement. Horreur, quel mauvais coup de bambou : se mettre à aimer gratuitement une vieille grand mère au visage tout fripé - horreur !

Mais l'amour qui faisait battre son coeur est passé dans le mien. J'aime et c'est tant pis pour moi !

Bonne chance hors de l'amour ... il vous en faudra de la "baraka" !!!!
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6984
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Pourquoi je ne crois plus en Dieu.

Message non lupar Cinci » dim. 07 août 2016, 11:45

@ Myg,
Ce fardeau qu'était la religion m'a enfin quitté. Bref, tout ça pour dire que je pense que si Dieu existe le fait d'être gentil avec autrui et de ne faire de mal à personne seraient suffisant pour aller au paradis. Et vous quels sont vos avis, expériences etc ?
J'en pense qu'il peut y avoir de fausses projections sur Dieu dont la perte est une bonne chose, des misconceptions. C'était peut-être votre cas. Je l'ignore. Le simple fait d'être gentil par la suite? Un peu vague.

Il y a le jeune homme riche de la parabole et qui semblait bien gentil et qui s'en retourne tout triste, et qui sait si le mauvais riche ne faisait rien de mal au fond, rien en dehors du fait de ne rien faire de vraiment bien (péché par omission). En admettant même que vous puissiez finir par arriver à bon port, et ce, en empruntant un chemin détourné, ce qui n'est pas impossible : il reste que vous aurez perdu l'occasion d'entrer dès maintenant dans le salut. Le radicalisme de l'Évangile correspond surtout à ça, je pense. La chance c'est maintenant. On peut repousser l'occasion, repousser, repousser, repousser et finalement jusqu'à ce qu'il soit trop tard.

Le problème avec la gentillesse c'est que ça peut vouloir dire bien des choses, pas nécessairement les meilleures. On peut être gentil pour acheter la paix et alors entrer dans le mensonge. Tout le problème est là. C'est valable pour vous, valable pour moi aussi.

Jeremy43
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1020
Inscription : dim. 29 sept. 2013, 22:12

Re: Pourquoi je ne crois plus en Dieu.

Message non lupar Jeremy43 » dim. 07 août 2016, 19:46

Bonsoir,

Pour vous répondre Myg je pense (et je ne suis pas le seul à penser ainsi) que ce vice est la partie visible du vice de l'orgueuil qui est le pire de tous et le père de tous les vices. En effet, qu'y-t-il de plus abjecte pour des purs esprits que de se retrouver à pousser les hommes sur leur chair et même à se nourrir de cette "friction" des sens, c'est une telle chute de dignité, c'est donc les anges les plus orgueilleux qui se retrouvent dans ce cas.

Donc au final, si l'on fait abstraction des hormones, c'est l'orgueil qui est à combattre et les lumières sont à demander pour devenir humble. La continence parfaite étant un don de Dieu bien au dessus de notre nature, don qu'il faut demander dans la prière et recevoir dans l'action de grâces.

Axou, vous avez tort quand vous parlez d'une vie amoureuse possible en dehors du mariage, c'est un mensonge même si sensiblement il vous a semblé que c'était l'inverse, en effet le mariage est le seul contrat légal permettant à deux êtres de se livrer l'un à l'autre. Ce qui est impossible en dehors du mariage où il ne peut y avoir que des amitiés qui peuvent être également magnifiques évidemment mais rien à voir avec la communion parfaite du mariage entre l'homme et la femme.

C'est du vol de faire cela, vis à vis de Dieu et vis à vis de la personne qui nous est destinée, c'est jeter aux pourceaux ce qui n'est destiné qu'à son prince (ou à sa princesse). Et le résultat de cette moralité d'aujourd'hui est bien visible : on change de "copain" comme de chemise, on collectionne les hommes ou les femmes comme des trophées de chasse. L'Evangile, qui place la dignité de la personne humaine au premier plan, est bien loin et la stabilité si bonne à l'âme humaine est, elle, totalement oubliée.

En rejettant Dieu, on se rejette soi même de toutes les manières, c'est perdant sur perdant.

Avatar de l’utilisateur
Didyme
Quæstor
Quæstor
Messages : 344
Inscription : dim. 16 août 2009, 12:42

Re: Pourquoi je ne crois plus en Dieu.

Message non lupar Didyme » jeu. 11 août 2016, 17:51

Je pense Myg que vous êtes jeune et qu'on ne peut pas s'attendre à ce que vous vous comportiez comme un vieux sage. Je pense qu'il est normal que vous butiez sur ces points.
Mais je pense que quoique vous décidiez de faire, ne rejetez pas la foi pour vous "autoriser" à vivre certaines choses. Je ne suis pas parfait, je fais des choses que je sais ne pas être conforme à ma foi mais je ne fuis pas ma foi pour les faire. Je sais que je suis à l'ouest mais je crois en Dieu, j'espère en Dieu et qu'un jour j'arriverai à mettre en accord ma foi et ma vie.
Ne renier pas votre foi pour vivre selon vos envies mais parce que vous ne croyez vraiment plus en Dieu. Mais si quelque part au fond de vous, il reste de la foi, acceptez de la vivre avec vos faiblesses, avec vos limites, et d'avancer dans cette vie avec ce qu'elle présente de difficultés.
L'autre est un semblable.

Cepora
Quæstor
Quæstor
Messages : 211
Inscription : lun. 08 sept. 2014, 18:32

Re: Pourquoi je ne crois plus en Dieu.

Message non lupar Cepora » lun. 22 août 2016, 8:59

Bonjour,

Si un jour ma foi en Dieu venait à disparaître, je ne vivrais pas cela comme une libération, mais j'en serais très malheureux (et pourtant, Dieu sait que je n'ai pas une foi à déplacer des montagnes, et que j'ai énormément de lacunes). Je m'interroge sur ceux qui vivent leur manque de foi comme une libération : l'ont-ils déjà eu ?

Gallix
Barbarus
Barbarus

Re: Pourquoi je ne crois plus en Dieu

Message non lupar Gallix » jeu. 25 août 2016, 1:55

Bonsoir,

Je me retrouve dans ce que vous vivez. La croyance me souffrir. Et je vais m'en libérer. J'ai reçu un éducation et je sais faire la différence entre le Mal et le Bien. Je veux vivre et œuvrer dans le bien. Et je pense donc avoir reçu l'essentiel. Le reste importe peu. J'ai autant de respect pour les croyants que les athées. Mais personnellement, la recherche de la foi n'apporte que de la souffrance intérieure.

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 434
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Pourquoi je ne crois plus en Dieu

Message non lupar Pathos » jeu. 25 août 2016, 11:51

Bonjour Gallix,
Avez-vous parlé de ce que vous éprouvez à un prêtre ?
Dans tous les cas la Foi ne se vit pas seul.
Le combat est rude mais avant de déserter le champ de bataille soyez assuré que la victoire est possible si nous nous tenons auprès de notre Roi et le trésor promis inestimable.
Qu'allez vous chercher en ce bas monde ou tout n'est que vanité, où tout passe ?
La liberté, le bonheur que nous vante notre société ne sont que périssables.

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Senator
Senator
Messages : 864
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Pourquoi je ne crois plus en Dieu

Message non lupar prodigal » jeu. 25 août 2016, 11:56

Bonsoir,

Je me retrouve dans ce que vous vivez. La croyance me souffrir. Et je vais m'en libérer. J'ai reçu un éducation et je sais faire la différence entre le Mal et le Bien. Je veux vivre et œuvrer dans le bien. Et je pense donc avoir reçu l'essentiel. Le reste importe peu. J'ai autant de respect pour les croyants que les athées. Mais personnellement, la recherche de la foi n'apporte que de la souffrance intérieure.
Cher Gallix,
je trouve qu'il serait intéressant de nous expliquer en quoi consiste cette souffrance.
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 229
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: Pourquoi je ne crois plus en Dieu

Message non lupar Alizee » jeu. 25 août 2016, 13:11

Que la recherche de la foi peut fait souffrir, surtout quand on cherche sans trouver, oui je le comprends pour l'avoir vécu à l'adolescence.
La foi en tant que telle, non, je vois moins donc oui ce serait intéressant de nous partager de quelle souffrance vous parlez. Personnellement, j'y ai trouvé paix et joie, à ceci près que je souffre parfois de l'incompréhension de mon entourage y compris proche quand je tente de témoigner avec mes modestes moyens. Mais ce n'est pas grand chose au final.

Ignotus
Quæstor
Quæstor
Messages : 366
Inscription : dim. 31 août 2008, 13:30
Localisation : Berry

Re: Pourquoi je ne crois plus en Dieu

Message non lupar Ignotus » jeu. 25 août 2016, 16:52

je pense donc avoir reçu l'essentiel. Le reste importe peu.
La Palissade (ou tautologie...) !


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : archi et 6 invités