Une autre voie s'ouvre à moi

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
ChristChrist
Censor
Censor
Messages : 108
Inscription : jeu. 29 oct. 2015, 15:39
Conviction : Chrétienne sans chichi/blingbling/blabla

Une autre voie s'ouvre à moi

Message non lupar ChristChrist » dim. 20 mars 2016, 0:15

Bonjour,

Je me fais baptisée dans une église catholique parisienne la semaine prochaine. Je suis plutôt proche de ma paroisse et de l'équipe pastorale avec qui je déjeune de temps en temps au restaurant.

Mais voilà, je pense m'être trompée de chemin vers Dieu et d'être plutôt de confession protestante. L'Église ne veut pas me donner la confirmation cette année et je ne compte pas la demander. Je ne me retrouve pas dans la lithurgie catholique et dans ses dogmes. Et je n'ai jamais pu aborder la question durant la cathéchese puisque, de un, "l'accompagnateur n'était pas la pour discuter", de deux, on n'a pas le droit de critiquer l'Église qui est notre mère.

Comment puis-je faire la transition ? J'ai déjà un rdv avec un pasteur d'une église réformée de ma ville (femme de 27 ans et mère de trois enfants!). Elle a insisté pour me recevoir rapidement. Mon parrain catholique qui est un homme âgé m'a dit qu'il me suivrait quel que soit mon choix.

Est il déjà arrivé un tel cas parmi vous? Merci de vos lumières.

Solidairement dans le Christ.
Je t'ai saisi d'une région lointaine et je t'ai dit : "Tu es mon serviteur que j'ai choisi avant tout autre". Ne crains rien car je suis avec toi, n'aies pas peur car je suis ton dieu. Je t'ai donné la force, et puis je t'ai aidé, et je t'ai soutenu de ma main victorieuse. Ceux qui crient après toi s'en iront déçus, confus ; tes adversaires seront réduits à rien et périront. Tu chercheras les opposants et tu ne les trouveras plus. Car moi, Yahvé, je suis ton Dieu.

Esaïe 41-9

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3045
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Une autre voie s'ouvre à moi

Message non lupar Héraclius » dim. 20 mars 2016, 1:34

Cher ChristChrist,


Tout cela me rend un peu triste.

Vous savez, je peux vous comprendre lorsque vous critiquez le cadre dans lequel vous avez fait votre catéchuménat. Moi-même en temps que catholique, j'ai énormément de choses à reprocher à l'Eglise de France. J'ai reçu pendant des années des cours de catéchisme qui ne m'ont virtuellement rien appris. J'ai assisté à une messe déritualisée pendant des années sans avoir conscience du fait que la Messe est un sacrifice - une notion fondamentale. Pareil pour la nature du Christ et de Son Eglise, des raisons de croire, de la nature du salut... Tout ce que j'ai pu apprendre de la religion chrétienne, j'ai dû le faire par moi-même. J'ai compris la nature du sacrifice de la croix, ce fait si fondamental, il y a moins d'un an, et c'est d'un protestant convertit au catholicisme (enfin, au christianisme apostolique) que j'ai dû recevoir cet enseignement - il s'agit de Théodore un intervenant du forum. J'ai parfois beaucoup de colère envers l'Eglise en France - pour son manque de sérieux, son refus d'expliquer la foi, la manque de cadre de ses paroisses dont la seule activité se limite à distribuer les sacrements - ce qu'elle fait, du reste, très mal.

Mais pour autant, je peux vous assurer que la communion avec l'Eglise Catholique est la chose la plus importante de mon existence toute entière. L'Eglise Catholique n'est pas résumable à ceux qui la représentent au niveau local. C'est une réalité mystique immense, céleste, divine.

Il est terrible qu'on ne vous ait pas dit clairement les raisons profondes qui font que le protestantisme es profondément dans l'erreur. Si vous voulez me posez os questions par MP, je peux y répondre. Je prend même la liberté de vous inviter à contacter Théodore, si vous préférez l'avis d'un ancien protestant : http://www.cite-catholique.org/memberli ... ile&u=7312


En tout cas, je peux vous promettre deux choses : (1) que vous êtes tout à fait en droit de vous poser des questions et (2) que le protestantisme est une doctrine hérétique qui perd les âmes.


Dieu vous bénisse,


Héraclius -
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Une autre voie s'ouvre à moi

Message non lupar Invité » dim. 20 mars 2016, 8:56

Cher ChristChrist,


Tout cela me rend un peu triste.

Vous savez, je peux vous comprendre lorsque vous critiquez le cadre dans lequel vous avez fait votre cathecumenat.

En tout cas, je peux vous promettre deux choses : (1) que vous êtes tout à fait en droit de vous poser des questions et (2) que le protestantisme est une doctrine hérétique qui perd les âmes.


Dieu vous bénisse

Héraclius -
Bonsoir Heraclius,

Ne soyez pas triste. Comme dit notre Seigneur, nous sommes voués à être dans la joie.
Merci de vos lumières. Je prendrai avec plaisir contact avec vous et Théodore. Je considere cela comme un enseignement et des signes de Dieu.
Néanmoins je ne suis plus en lutte.
Il m'a fallu verser beaucoup de larmes pour enfin comprendre ce que Dieu attend de moi.

Oui mon cathecumenat a été un autre chemin de croix dans ma vie. Mon accompagnateur m'a fait pleurer et je m'étais promise de passer mon temps à dire Amen à tout et baisser les yeux sur ma Bible pour que les heures passent plus en cathéchese.

Mais au delà de tout ça car cela appartient enfin au passé, à une semaine du baptême, je n'ai plus trouvé de sens à me retrouver sous la croix du Christ pour prêter allégeance.
Tous ces rites d'entrée en cathecumenat, cet appel décisif devant le cardinal à la cathédrale Notee Dame, ces 3 scrutins sont pour pour des rires qui ne ressemblent pas à la simplicité de notre Christ. Je me suis laissée entraînée sans conviction dans tout cela et je me suis même retrouver incapable de m'agenouiller devant le Christ durant un scrutin car je ne savais plus devant qui donner mon respect : à l'église ou devant mon seigneur ?
Si je ne reçois pas la confirmation cette année c'est parce que je je serai pas un bon témoin du christ cette année selon le curé. J'ai été convoquée devant les 3 prêtres et la religieuse et mon accompagnateur pour expliquer mon attitude autour d'un repas. Ils ont prié pour ma délivrance.

Voilà la conception de l'église catholique. Je ne suis pas une brebis qui suit le troupeau.

Je ne suis plus pleine de colère. Je suis enfin apaisée. Une amie catholique m'a dit que le fait que la confirmation m'ait été refusée est une grace de Dieu qui souhaite autre chose pour moi et sûrement respecter la liberté protestante.

Au delà de mes divergences dogmatiques, je ne supporte plus les affaires de pedophilie et la position hypocrite de l'Eglise. J'ai rencontré le
Pere Bergson appartenant au service d'exorcisme de Paris et il ne croit pas au Diable. Tous les prêtres sont au courant. Quel illogisme !

J'appréhende mon baptême car je me sens indigne de Dieu. Mais le fait de savoir qu'aux yeux des protestants, je suis une bonne brebis, j'arrive à avancer.
Malheureusement je me retrouve hypocrite à recevoir le sacrement dans une Eglise catholique puis à être convoquée en avril par l'archevêque de Paris qui finalise mon chemin. Je sais que je ne peux en parler. Mon parrain me dit que du moment que je suis chrétienne, le reste n'est pas important.

Je compte aller au rdv que m'a fixé en urgence le pasteur de ma ville puis à l'oratoire du Louvre qui se trouve être le lieu de rassemblement des protestants.
J'espère après le baptême annoncer mon choix à ma paroisse et leur demander d'assister à une messe par mois dans chaque Eglise pour faire la transition jusqu'à' une appartenance totale à une communauté.

Je me sens enfin en paix. L'église m'a demandé de lâcher prise. C'est ce que j'ai fait au sens littéral du mot.
Les protestants sont plus proches des écritures. Dieu ne me guide pas vers eux pour rien.

Que dieu te garde Heraclius. Je te mp.

Solidairement dans notre Christ.

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 1885
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: Une autre voie s'ouvre à moi

Message non lupar Nanimo » dim. 20 mars 2016, 15:30

Salut,
Oui, votre cas est triste, mais malheureusement pas unique. L'Église catholique a été ébranlée par la Réforme, puis en France, par la laicité et ne s'est pas vraiment remise ni de l'un, ni de l'autre. Pour être bien guidé, il vaut mieux parfois abandonner sa paroisse et approcher les communautés nouvelles que l'Église essaime depuis quelque temps. (J'ai été recommençante et je ne vais pas m'étendre sur la mauvaise réception à laquelle j'ai eu droit auprès de ma paroisse!)

Je reconnais dans la promptitude efficace de la pasteur évangélique à vous recevoir, l'efficacité du monde protestant anglo-saxon dans lequel je vis; je reconnais dans ce que vous dites ses qualités, mais aussi ses défauts : la confusion entre les affaires de Dieu et les affaires du monde. Aujourd'hui, nous arrivons aux limites de cette confusion : la permissivité sur les questions de l'avortement fait quitter nombre de protestants qui rejoignent les rangs catholiques (qui sont restés - il est vrai - nettement plus dynamiques en Amérique du Nord). Ceci est juste un exemple, il y a d'autres motifs de sortie plus criants les uns que les autres.

Donc, vous quittez la débâcle catholique en Europe, mais ici, en Amérique du Nord, on quitte les excès protestants pour l'Église catholique. Je vous laisse réfléchir sur ce phénomène, sachant que tout ce qui se fait en Amérique (je vous laisse finir ma phrase). ;)
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

Toto
Senator
Senator
Messages : 932
Inscription : mar. 04 sept. 2012, 20:21
Conviction : Catholique pratiquant traditionaliste

Re: Une autre voie s'ouvre à moi

Message non lupar Toto » dim. 20 mars 2016, 23:52



Je ne suis plus pleine de colère. Je suis enfin apaisée. Une amie catholique m'a dit que le fait que la confirmation m'ait été refusée est une grace de Dieu qui souhaite autre chose pour moi et sûrement respecter la liberté protestante.

Mon parrain me dit que du moment que je suis chrétienne, le reste n'est pas important.
On notera en passant ces effroyables marques de relativisme venant de catholiques, n'en doutons pas, directement héritées de l'obsession du dialogue oecuménico-syncrétique.

Si vous regrettez les attitudes de certaines personnes, cher Invité, de l'Eglise catholique, sachez que moi aussi il m'arrive de déplorer l'attitude ou les déclarations de certains catholiques (et je ne me suis pas privé de le faire savoir sur ce forum). Et pourtant, je reste inébranlablement attaché à l'Eglise catholique, appartenance qui transcende complètement et fait oublier les incompétences ou mesquineries de Jean-Paul ou Christophe. Le premier Pape, Pierre, a renié Jésus, heureusement que les autres apôtres n'ont pas quitté Pierre pour faire scissions sur ce motif!

Si vous voulez à tout prix rejoindre les protestants, au moins, ne le faites pas pour de mauvaises raisons ; il n'y a pas que dans l'Eglise catholique qu'il y a des affaires de pédophilie, qui touchent beaucoup d'institutions, y compris protestantes. Quant à la proximité avec les Ecritures...mouais...disons que les catholiques savent aussi reconnaître la valeur de la Tradition et l'importance du Magistère. D'ailleurs, il est étonnant que cette fameuse proximité avec les Ecritures se concrétise par une multitude de petits groupes aux croyances assez différentes (entre un conservateur de la Bible Belt et un épiscopalien progressiste, il y a un monde).
Nous réclamons votre zèle contre les ennemis du célibat ecclésiastique, cette ligue impure, qui se grossit par des transfuges de l'ordre clérical. Jouets de passions séductrices, ils ont présenté des requêtes pour abolir ce point sacré… si honteuses tentatives… Défendre de toutes vos forces, d'après les règles des Canons, une loi de si haute importance, de la conserver dans toute son intégrité, de repousser les traits dirigés contre elle par des hommes que tourmentent les plus infâmes passions.

Avatar de l’utilisateur
Ambrogio
Ædilis
Ædilis
Messages : 19
Inscription : jeu. 20 nov. 2014, 11:54
Conviction : Catholique

Re: Une autre voie s'ouvre à moi

Message non lupar Ambrogio » lun. 21 mars 2016, 13:15

Bonjour ChristChrist,

Je me pose une question à la lecture de votre message : pourquoi vous faire baptiser samedi soir dans l'Eglise Catholique ?
Comment pourrez vous prononcez le Credo du baptême et notamment répondre "Je Crois", lorsque le prêtre vous demandera :
Croyez-vous en l'Esprit-Saint, à la sainte Eglise catholique, à la communion des saints, au pardon des péchés, à la résurrection de la chair, et à la vie éternelle ?
Je ne suis pas à votre place, mais personnellement je serais confronté de tels doutes et interrogations je demanderais en urgence un rendez-vous au prêtre de ma Paroisse pour m'en ouvrir à lui. Vous ne devez pas rester seule avec un tel dilemme, c'est avec votre prêtre que vous devez en discuter (et ce avant samedi) et voir ensemble ce qu'il convient de faire.


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invités