Carême 2016

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1429
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Carême 2016

Message non lupar Trinité » mar. 22 mars 2016, 10:53

Bonjour ,

Je ne savais pas ou poster! mais comme nous sommes en période de carême ,je pense que c'est ici.

Le jeûne du vendredi saint, consiste t'il a ne rien consommer, ou simplement à ne pas manger de viande?

Merci de vos réponses!

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9680
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Carême 2016

Message non lupar Fée Violine » jeu. 24 mars 2016, 11:43

Le jeûne consiste à ne rien manger du tout.
D'ailleurs si on pense vraiment à ce que signifie le Vendredi saint, aux souffrances de Notre Seigneur, il y a de quoi couper l'appétit. Et ça continue :
http://fr.aleteia.org/2016/03/21/yemen- ... zhunnalil/
Prions pour ce prêtre !

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9680
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Carême 2016

Message non lupar Fée Violine » jeu. 24 mars 2016, 11:45

Vous serez vraiment grands dans la mesure où vous êtes petits


La parole de Dieu
« Sachant que l’heure était venue pour lui de passer de ce monde à son Père, Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’au bout. »
Évangile selon saint Jean, chapitre 13, verset 1

La méditation (frère David Macaire)
Le plan de Dieu est simple : faire de nous ses fils et ses filles. Merveilleuse entreprise du Dieu amour qui veut restaurer la ressemblance initiale défigurée par le vieil homme. Ainsi, tout le ministère de Jésus consiste à faire en sorte que l’homme nouveau agisse comme lui et aime comme lui. Pour cela, il nous a aimés jusqu’au bout, jusqu’au sacrifice de sa vie dont nous faisons mémoire à chaque eucharistie.
L’orgueil humain est malheureusement capable de s’affranchir de tout et d’abord de Dieu. Il est le virus le plus répandu, le plus dangereux et le plus tenace de nos cœurs… Tout péché, même le plus mignon, s’enracine dans un acte d’orgueil : un moment où nous refusons, les yeux dans les yeux, l’amour et l’intelligence divine et choisissons de suivre notre propre désir. C’est pour cela que le Fils de l’homme a pris le chemin de l’abaissement pour sauver ceux que l’orgueil a perdus : il s’abaisse en prenant chair. Il s’abaisse en lavant les pieds de ses disciples. Il s’abaisse en livrant son corps et en versant son sang. Il s’abaisse et cet abaissement n’est qu’amour pour les hommes qu’il vient toucher et consécration à la volonté du Père. Il s’abaisse, mais c’est pour être élevé plus tard au-dessus des cieux. Il s’abaisse pour que, même si nous sommes tombés bien bas, avec lui nous soyons élevés au rang des vrais adorateurs et des vrais frères. Il s’abaisse jusqu’à nos lèvres et nous devenons ce que nous recevons.

Méditation enregistrée dans les studios de Radio Saint Louis (Martinique)

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9680
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Carême 2016

Message non lupar Fée Violine » sam. 26 mars 2016, 21:44

Son règne arrive


La parole de Dieu

« Les femmes trouvèrent la pierre roulée sur le côté du tombeau. Elles entrèrent, mais ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus. »
Évangile selon saint Luc, chapitre 24, versets 2 & 3

La méditation (fr. David Macaire)
Il n’y a pas grand-chose à faire aujourd’hui. À Jérusalem, c’est le sabbat, la commémoration hebdomadaire du repos divin. Après que tout a été accompli, Dieu s’est reposé. De même, le Fils de l’homme repose au tombeau. L’œuvre du salut, plus admirable encore que l’œuvre de la création, mérite ce grand calme du Samedi saint. Seul le repos apaise le cœur. L’Église aussi, comme les disciples, attend, les yeux fermés.
De fait, il n’y a pas grand-chose à voir dans la nuit. Les saintes femmes attendront le jour pour visiter et embaumer le corps de celui qu’elles aiment, mais le spectacle risque d’être bien triste dans la pénombre du tombeau, elles se dépêcheront. Et pourtant, seule cette nuit permet de voir… Il n’est pas prévu qu’elles s’attardent, elles se tairont, car la mort semble avoir le dernier mot. D’ailleurs, il n’y a pas grand-chose à dire ce matin. Tout a été dit : le Verbe est venu, le Verbe est né, le Verbe a parlé, le Verbe a souffert, le Verbe est mort… Qu’ajouter encore à la plénitude de la révélation ? Seul le silence permet d’entendre.
Rien à faire, rien à voir et rien à dire : le mouvement de l’histoire est comme arrêté. Mais celui du cœur et de l’esprit est d’autant plus en ébullition. Et si repos, nuit ou silence sont une ambiance de mort pour certains, ils signalent le temps de l’espérance pour d’autres. Ceux qui croient que, dans le repos, la vie entre en mouvement ; que la lumière jaillit de la nuit et qu’un cri de victoire viendra transpercer le silence. Tout est en devenir : la vie arrive, le règne de la Miséricorde arrive.

Méditation enregistrée dans les studios de Radio Saint Louis (Martinique)


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invités