Comment bien vivre le Carême

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9679
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Comment bien vivre le Carême

Message non lupar Fée Violine » ven. 20 févr. 2015, 0:16

Bonsoir le Croisé,

avez-vous regardé la petite vidéo que j'ai mise juste au-dessus? C'est court et très clair : ce prêtre explique qu'il ne s'agit pas de se priver de nutella, mais de savoir si je suis libre par rapport au nutella. Il s'agit de faire de la place dans ma vie, pour que Dieu vienne la remplir.

Avatar de l’utilisateur
Le croisé
Censor
Censor
Messages : 119
Inscription : lun. 11 août 2014, 18:46
Conviction : Catholique romain

Re: Comment bien vivre le Carême

Message non lupar Le croisé » ven. 20 févr. 2015, 0:29

Bonsoir,

Oui j'ai regardé votre vidéo qui est très bien faite mais...un peu vague je trouve :clown:

En pratique, cela consiste à se priver d'un aliment que l'on aime et si l'on s'en sent affecté, on continue de se priver, sinon on passe à un autre aliment ? :sonne:
Ad majorem Dei gloriam.
« Pour la plus grande gloire de Dieu »

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9679
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Comment bien vivre le Carême

Message non lupar Fée Violine » ven. 20 févr. 2015, 0:40

Bon, c'est vrai que c'est peut-être intéressant surtout quand on est déjà au courant.
Mais non, il ne s'agit pas de nourriture, il s'agit de liberté. Se priver d'une chose inutile peut être un moyen de se libérer de ce qui nous empêche de vivre. Le but est de vivre !

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 2973
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Comment bien vivre le Carême

Message non lupar Héraclius » ven. 20 févr. 2015, 8:22

Dans la définition classique du terme, le jeûne du carême c'est un seul repas par jour (avec l'abstinence de viande).
Deus illum exaltavit et donavit illi nomen super omne nomen ut in nomine Iesu omne genu flectat caelestium et terrestrium et infernorum.

"Seul l'Amour est digne de Foi" - Hans-Urs von Balthasar

nad
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1124
Inscription : ven. 24 sept. 2010, 23:09

Re: Comment bien vivre le Carême

Message non lupar nad » ven. 20 févr. 2015, 11:40

Bonjour

et si pour bien vivre Carême nous autorisions tout simplement Notre Seigneur à agir dans notre vie et dans notre coeur selon sa volonté... Et si nous autorisions Marie à nous éduquer comme ses vrais enfants, si nous l'autorisions tout simplement à nous apprendre à accueillir l'Esprit Saint et sa conduite sur nous?

C'est bêta ce que je suis en train d'écrire parce que bien sûr nous disons oui pour suivre Jésus et faire la volonté de Notre Père mais est-ce que nous l'autorisons vraiment à prendre les rênes ?

Mon premier jeûne et celui-là il sera en surabondance (autant que c'est possible pour un pécheur... :p :oops: ) est de dire de tout mon cœur : Marie je vous autorise à... et Esprit Saint, je vous autorise à agir dans ma vie selon votre volonté.....

Je vous avais prévenu : c'est très bêta mais je viens de comprendre (ben oui, je comprends vite mais il faut m'expliquer longtemps ... :-D ) si nous n'autorisons pas Dieu à intervenir dans notre vie, tout en restant actif mais dans l'obéissance à la volonté du Père nous aurons beau dire "oui oui je te suis" la relation sera encore trop superficielle... Jésus n'a pas reçu l'autorisation de Pierre et autres pour les réveiller à Gethsemani même s'ils avaient dit on te suit... Jésus avait le pouvoir de les réveiller mais eux n'avaient pas donné leur autorisation alors Jésus les a laissé dormir....

En udp

Saint Carême à tous !

nad
"Reste avec nous, car le soir vient et déjà le jour baisse". Et Il resta avec eux. Luc 24, 29
« La parole de Dieu est première dans la mission, non seulement elle est antérieure au sacrement, mais il nous faut croire qu'elle est antérieure à l'annonce proprement dite faite par le disciple qui lui-même est d'ordre sacramentel. » p Christian de Chergé

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1457
Inscription : dim. 08 juil. 2012, 11:56
Conviction : Catholique Romain
Localisation : Alsace

Re: Comment bien vivre le Carême

Message non lupar Christophe67 » ven. 20 févr. 2015, 13:34

Bonjour Nad,


Vos propos me rappellent une prière que j'ai faite il y a quelques mois. Elle disait en substance:

"Seigneur, vous m'avez voulu libre, libre au point de pouvoir Vous dire non. C'est en toute conscience de cette liberté que je Vous demande d'agir dans ma vie, et dans mon coeur, selon Votre volonté et non ma volonté. C'est donc en toute liberté que je Vous offre cette liberté d'agir en moi et dans ma vie, afin que je puisse venir à Vous, car j'ai toute confiance. Amen"

J'avais trouvé un peu contradictoire de parler de liberté, tout en y renonçant, et je craignais ainsi de m'opposer au principe même de liberté voulu par Dieu. J'avoue que vos propos me rassurent car ils apportent une réflexion extérieure sur cette demande toute personnelle. Ce carême s'annonce bien.


Cordialement.


PS: Je n'ai pas trouvé cela bêta du tout.
"Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. 2Tim 4:3-4

« La compréhension est la récompense de la foi. Ne cherche donc pas à comprendre pour croire, mais crois afin de comprendre, parce que si vous ne croyez pas, vous ne comprendrez pas. » St Augustin

Louve du Cotentin
Civis
Civis
Messages : 6
Inscription : jeu. 19 févr. 2015, 12:10
Conviction : Pratiquante solitaire
Localisation : Cotentin, Normandy, France

Re: Comment bien vivre le Carême

Message non lupar Louve du Cotentin » ven. 20 févr. 2015, 14:00

Finalement ma mère m'a fait la surprise hier soir de m'apprendre que ce sera samedi soir et non pas dimanche midi.

Puis-je faire une "compensation" et me priver d'un repas ce week-end ?

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 2973
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Comment bien vivre le Carême

Message non lupar Héraclius » ven. 20 févr. 2015, 18:18

Finalement ma mère m'a fait la surprise hier soir de m'apprendre que ce sera samedi soir et non pas dimanche midi.

Puis-je faire une "compensation" et me priver d'un repas ce week-end ?
Si vous voulez mon avis, faites comme vous l'entendez pour que les choses soient justes. Et comme quelqu'un l'a évoqué plus haut, rappelons nous que "le Sabbat est fait pour l'homme et non l'homme pour le Sabbat". Ce n'est pas une observation scrupuleuse de la Loi qui nous sauve, c'est son esprit, sa substance !
Deus illum exaltavit et donavit illi nomen super omne nomen ut in nomine Iesu omne genu flectat caelestium et terrestrium et infernorum.

"Seul l'Amour est digne de Foi" - Hans-Urs von Balthasar

nad
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1124
Inscription : ven. 24 sept. 2010, 23:09

Re: Comment bien vivre le Carême

Message non lupar nad » ven. 20 févr. 2015, 18:37

Bonjour Louve du Cotentin

D'une façon générale il n'y a pas de jeûne le dimanche, même en Carême. Le dimanche est un jour de fête... cela peut même commencer le samedi soir...
Ensuite le jeûne doit correspondre à un effort qui coûte; or, ce qui va vous coûter le plus est justement de ne pas jeûner : alors c'est à vous de voir mais peut-être devriez-vous rajouter un temps de prière à l'intention de chaque invité plutôt que de remplacer un jeûne par un autre...

Enfin quand Jésus envoie ses disciples, il leur donne comme direction d'être au diapason de ceux qui les accueillent, de manger ce qu'ils leur est donné, de ne pas se mettre à part et de bénir la maison et les habitants... alors pareil pour nous. Le Seigneur connait les intentions de notre coeur cela est suffisant, personne n'a à voir et à savoir nos efforts de jeûne. Le plus simple est de demander directement au Seigneur ce qu'Il veut et d'aller demander l'avis d'un prêtre.

Parfois le péché est plus dans l'excès de jeûne que dans l'absence de jeûne. Par exemple la déception de pouvoir faire jeûne peut provoquer de la tristesse chez une personne qui a fait des efforts pour tout préparer pour faire une belle fête; le chrétien doit mettre de la joie dans le coeur des personnes pas de la tristesse ... (pour autant cela ne signifie pas de casser l'obéissance à Dieu aux commandements...)

Bonjour Christophe67

Merci. :) Deo gratias : c'est Lui qu'Il faut remercier de nous faire comprendre petit à petit en nous faisant entrer dans la patience de la recherche pour mieux découvrir et mieux prendre le temps d'aimer....
Saint carême à vous.

En udp
nad
"Reste avec nous, car le soir vient et déjà le jour baisse". Et Il resta avec eux. Luc 24, 29
« La parole de Dieu est première dans la mission, non seulement elle est antérieure au sacrement, mais il nous faut croire qu'elle est antérieure à l'annonce proprement dite faite par le disciple qui lui-même est d'ordre sacramentel. » p Christian de Chergé

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2248
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Comment bien vivre le Carême

Message non lupar poche » dim. 22 févr. 2015, 9:14

J'essaie d'encourager les enfants de la classe de catéchisme de renoncer à dire de mauvais mots ou d'être gentils avec quelqu'un qu'ils n'aiment pas.

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1878
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: Comment bien vivre le Carême

Message non lupar Belin » dim. 22 févr. 2015, 12:46

Le carême nous rappelle comment nous devons nous comporter envers Dieu ( la prière) envers le prochain ( l'aumône) et envers nous même ( le jeûne). Ceci dit, celui qui n'attend que le carême pour jeûner, à mon avis, n'est pas encore dans une logique d'amour dans sa relation avec Dieu, mais dans une logique du "permis" , du "défendu", et de "l'obligation" pour avoir sa conscience tranquille et fière. Ces trois piliers de la vie chrétienne sont étroitement liés, ce qui fait que si on fait l'un sans faire les deux autres c'est qu'on fait mal.
La parabole du trésor dans un champ présente, dans un certain sens, le lien qu'il y a entre les trois piliers.

Le Royaume des Cieux est semblable à un trésor caché dans un champ. L'homme qui l'a trouvé le cache et, dans sa joie, il s'en va et met en vente tout ce qu'il a, et il achète ce champ.

Quand, grâce à la prière contemplative et méditative, on a perçu la beauté du Ciel et l'Amour de Dieu, on lui demande alors, dans une prière de supplication, la grâce pour pouvoir "vendre" tous nos biens. Et alors on cache dans notre coeur l'amour de Dieu et c'est avec joie qu'on désire se priver de nos biens (c'est le jeûne de désir) pour les offrir à Dieu (par une prière d'action de grâce) afin de posséder ce champ et son trésor, et on les offre effectivement à Dieu en les offrant au prochain qui en a besoin ( c'est l'aumône ), ou bien en s'en abstenant s'il n'y a aucune nécessité de charité à les conserver ( c'est le jeûne effectif).
Donc lorsqu'on est émerveillé par la beauté du Ciel et qu'on désire la posséder, le jeûne se fait dans la joie et spontanément, on est aux aguets des opportunités pour pouvoir jeûner et cela consiste dans le fond à faire des sacrifices pour le bien et le salut du prochain.

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1878
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: Comment bien vivre le Carême

Message non lupar Belin » dim. 22 févr. 2015, 13:19

A mon avis le carême, c'est d'abord un moment pour rappeler aux chrétiens comment est-ce qu'ils devraient vivre ordinairement en tant que chrétiens, et c'est ensuite un moment où nos pénitences, nos privations et nos méditations de la Passion du Christ se font en union avec l'Eglise, alors que dans les temps "ordinaires" nos privations sont beaucoup plus "privées".
A propos du chemin de croix, comment cela se passe-t-il chez vous? On en parle très peu ici. Dans mon diocèse c'est une tradition, cela se fait trois fois chaque jour (sauf le dimanche) et beaucoup de gens y participent.

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 2973
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Comment bien vivre le Carême

Message non lupar Héraclius » dim. 22 févr. 2015, 13:48

Ceci dit celui qui n'attend que le carême pour jeûner à mon avis n'est pas encore dans une logique d'amour dans sa relation avec Dieu, mais dans une logique du "permis" , du "défendu", et de "l'obligation" pour avoir sa conscience tranquille et fière.
Dans votre représentation du jeûne du carême, je pense que vous omettez l'esprit d'obéissance qui peut être un aspect d'un authentique esprit d'amour. Celui qui porte le jeûne comme un fardeau n'ira pas loin, sans doute, mais celui qui obéit joyeusement peut recueillir de grandes grâces. :)
A mon avis le carême, c'est d'abord un moment pour rappeler aux chrétiens comment est-ce qu'ils devraient vivre ordinairement en tant que chrétiens, et c'est ensuite un moment où nos pénitences, nos privations et nos méditations de la Passion du Christ se font en union avec l'Eglise, alors que dans les temps "ordinaires" nos privations sont beaucoup plus "privées".
Je pense qu'il y a aussi l'idée qu'on peut toujours aller plus loin. Même quelqu'un qui fait de grands efforts en temps normal peut approfondir encore les choses. Le Carême est un appel à une conversion encore plus forte, encore plus intense, et ce même pour le plus saint des moines dans sa cabane au fond du désert.

La sanctification n'est que conversion permanente, il n'y a pas d'état stable.
A propos du chemin de croix, comment cela se passe-t-il chez vous? On en parle très peu ici. Dans mon diocèse c'est une tradition, cela se fait trois fois chaque jour (sauf le dimanche) et beaucoup de gens y participent
.

En France le chemin de croix est généralement réservé au Vendredi saint ; en Angleterre, il y a un chemin tous les vendredis.


Dieu vous bénisse et vous garde,


Héraclius -
Deus illum exaltavit et donavit illi nomen super omne nomen ut in nomine Iesu omne genu flectat caelestium et terrestrium et infernorum.

"Seul l'Amour est digne de Foi" - Hans-Urs von Balthasar

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1878
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: Comment bien vivre le Carême

Message non lupar Belin » dim. 22 févr. 2015, 14:14

Ceci dit celui qui n'attend que le carême pour jeûner à mon avis n'est pas encore dans une logique d'amour dans sa relation avec Dieu, mais dans une logique du "permis" , du "défendu", et de "l'obligation" pour avoir sa conscience tranquille et fière.
Dans votre représentation du jeûne du carême, je pense que vous omettez l'esprit d'obéissance qui peut être un aspect d'un authentique esprit d'amour. Celui qui porte le jeûne comme un fardeau n'ira pas loin, sans doute, mais celui qui obéit joyeusement peut recueillir de grandes grâces. :)

Héraclius -
Sous cet angle vous avez entièrement raison. L’obéissance est le renoncement à sa volonté propre, et de tous les renoncements, il est de loin le meilleur. Mais quand on est conscient du bien que l'on fait en jeûnant, alors on va le faire chaque fois que l'opportunité s'y prêtera et ce sera pour la plus grande gloire de Dieu, pour notre plus grand bien et pour celui du prochain. N'oublions pas, l'amour est la mesure de toutes choses, et ne pas rechercher où se trouve l'Amour dans tel ou tel précepte que l'Eglise nous propose c'est prendre le risque de sombrer dans la pharisaïsme.

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1878
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: Comment bien vivre le Carême

Message non lupar Belin » dim. 22 févr. 2015, 15:32

Un exemple de pharisaïsme: l'Eglise me demande de jeûner les vendredis, il me faut obéir à l'Eglise, ainsi je me prive de nourriture, et je deviens très peu productif dans mon service, à la fin de la journée à l'heure de "rupture" du jeûne, j'ai ma conscience tranquille, mais j'oublie quand ayant été très peu productif dans mon travail, j'ai peut être volé mon employeur, car il me donne un salaire en échange d'une certaine productivité de ma part. Au final mon jeûne aura été un bien? Car la finalité de tout ce qu'on fait est d'aimer le plus possible Dieu par un juste service au prochain.


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités