Sensations pendant la prière

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1677
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Sensations pendant la prière

Message non lupar axou » mer. 27 mai 2015, 17:47

Axou, vous avez donc vécu la même chose ? Comment aviez-vous accueilli cette grâce ?
Et pour répondre à votre question Axou, les sensations sont quasi quotidiennes depuis le début du mois de mai.
j'ai accueilli ça avec joie, une joie un peu enfantine. C'est toujours quelque chose de merveilleux d'avoir une "visite". Je m'en rappelle ensuite quand viennent les temps de sécheresse, de colère contre Dieu et de dégoût de la prière. Les jésuites appellent ça la mémoire spirituelle.

Si vous avez besoin d'en parler de manière plus précise, n'hésitez pas à le faire par MP. C'est un sujet en fait très intime et je ne peux donner de détails "en public".

Bien à vous, chère Pivoine !

Axou

Oxi
Civis
Civis
Messages : 8
Inscription : ven. 10 avr. 2015, 15:50
Conviction : Baptiste
Localisation : Cieux
Contact :

Re: Sensations pendant la prière

Message non lupar Oxi » jeu. 28 mai 2015, 13:40

Certains choses ne s'expliquent pas. Que ce qui vous ait envahie soit réel ou seulement rêvé, c'est désormais ancré dans votre cerveau, et c'est tout ce qui compte. Si vous vous sentez graciée lorsque vous priez, c'est que votre coeur et votre cerveau vous disent de continuer à prier.

Astoria
Censor
Censor
Messages : 87
Inscription : mer. 21 janv. 2009, 22:49

Re: Sensations pendant la prière

Message non lupar Astoria » mer. 03 juin 2015, 15:38

Il n'y a qu'une seule explication Pivoine, vous êtes le nouveau Messie.
Bien à vous.

Avatar de l’utilisateur
archi
Prætor
Prætor
Messages : 1662
Inscription : jeu. 22 mai 2008, 14:57

Re: Sensations pendant la prière

Message non lupar archi » mer. 03 juin 2015, 20:39

Bonjour.

Ce genre de sensations peut avoir une explication purement physiologique. On peut aussi envisager une explication paranormale, c'est-à-dire une action du démon qui s'efforce de perturber la prière d'un fidèle.

Dans tous les cas, CE N' EST PAS L'ESPRIT SAINT!!! . L'Esprit Saint ne donne pas des frissons électriques dans le dos, et la prière n'est pas et ne doit pas être une recherche de sensations, qu'elles soient des sensations électriques de ce genre ou de vagues sentiments de bien-être et de quiétude, ou à fortiori des manifestations extraordinaires. Le mieux est de les ignorer. Il est probable qu'elles disparaîtront d'elles-mêmes.

Le risque si l'on se fie à ses sensations est de finir assez vite par se croire quelqu'un de spirituellement privilégié (c'est toujours une grande tentation) sous prétexte qu'on ressent des choses dans la prière, et de tomber dans l'orgueil. C'est un des plus grands dangers spirituels qui soient!

In Xto,
archi.
Nous qui dans ce mystère, représentons les chérubins,
Et chantons l'hymne trois fois sainte à la vivifiante Trinité.
Déposons maintenant tous les soucis de ce monde.

Pour recevoir le Roi de toutes choses, Invisiblement escorté des choeurs angéliques.
Alléluia, alléluia, alléluia.

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1878
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: Sensations pendant la prière

Message non lupar Belin » mer. 03 juin 2015, 21:51

Il y a peut être une différence entre demander quelque chose de légitime et de vital (la santé pour un proche, la paix sur terre, la réponse à une question importante, ...) et des grâces qui, lorsqu'elles sont demandées, le sont plus pour flatter son propre ego et/ou par vanité.
On peut néanmoins demander la grâce pour mieux servir Dieu ce qui est légitime aussi.
Je ne partage pas totalement cette vision. Ce n'est pas nécessairement la santé, la paix, etc qui garantissent le salut. Par contre les grâces permettent de pratiquer les vertus qui concourent directement à notre salut.
Donc, à mon avis, il faut d'abord demander ce qui est directement nécessaire au Salut, et Dieu seul sait ce dont chacun a besoin par rapport à cette finalité: pour certains c'est la santé, pour d'autres la maladie, pour certains le travail, pour d'autres le chômage, etc.
Dernière édition par Anne le jeu. 04 juin 2015, 2:50, édité 1 fois.
Raison : Grammaire, ponctuation, etc

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Sensations pendant la prière

Message non lupar Mac » mer. 03 juin 2015, 22:18

Bonjour Archi, :)
Ce genre de sensations peut avoir une explication purement physiologique. On peut aussi envisager une explication paranormale, c'est-à-dire une action du démon qui s'efforce de perturber la prière d'un fidèle.
Ben oui, tout de suite, un catholique qui prie et qui ressent quelque chose cela ne peut être que le démon! C'est incroyable votre discernement!
Dans tous les cas, CE N' EST PAS L'ESPRIT SAINT!!! . L'Esprit Saint ne donne pas des frissons électriques dans le dos,
Qui vous dit que cela ne résulte pas de la manifestation du Saint Esprit?
Pour ma part un prêtre exorciste m'a déjà imposé les mains et j'ai ressenti un courant électrique.
Vous ne connaissez manifestement pas ce dont vous parlez.

Pour le reste de votre message je suis d'accord, mais si l'Esprit Saint se manifeste, puisque je suppose que Pivoine est baptisée "au Nom du Père du Fils et du Saint Esprit" je ne vois pas en vertu de quoi vous pouvez affirmer sans qu'elle ait vu quelqu'un de compétent en la matière que ce ne serait pas un petit signe de Jésus Christ pour affermir sa foi.

Fraternellement. :coeur:
Dernière édition par Mac le mer. 03 juin 2015, 22:26, édité 1 fois.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Sensations pendant la prière

Message non lupar Mac » mer. 03 juin 2015, 22:25

Donc à mon avis il faut d'abord demander ce qui est directement nécessaire au Salut, et Dieu seul sait ce dont chacun a besoin par rapport à cette finalité: Pour certain c'est la santé, pour d'autre la maladie, pour certain le travail pour d'autres le chômage etc
Bonjour Belin, :)

Quand vous priez vous demandez pour vous la maladie, à être au chômage, tous les malheurs de la terre, la souffrance totale?

Je partage certains de vos points de vue, mais la direction que vous indiquez là me laisse perplexe.

Fraternellement. :coeur:

Pivoine
Civis
Civis
Messages : 6
Inscription : mer. 25 mars 2015, 15:23

Re: Sensations pendant la prière

Message non lupar Pivoine » mer. 03 juin 2015, 23:12

Merci à tous pour vos messages :)
Ces sensations sont peut-être en effet un encouragement à continuer à prier, ou une manifestation du Saint Esprit, j'aime penser cela en tout cas !
j'ai acheté des bouquins de prières qui m'aident à trouver les mots...
Bonjour Pivoine, :)
Quels livres vous avez acheté svp?
Les avez-vous soumis à l'appréciation de votre prêtre?
Fraternellement. :coeur:
J'ai choisi "Prier comme un enfant de roi" de Jean Pliya et "Je suis avec vous" de Jean-Paul Dufour.
J'ai prix ces deux livres un peu au hasard, sans demander conseil ni au prêtre de ma paroisse ni au libraire... Je me suis beaucoup appuyée sur ces livres pendant un temps. Aujourd'hui, ma prière est plus spontanée...
CE N' EST PAS L'ESPRIT SAINT!!! . L'Esprit Saint ne donne pas des frissons électriques dans le dos, [...]

Le risque si l'on se fie à ses sensations est de finir assez vite par se croire quelqu'un de spirituellement privilégié (c'est toujours une grande tentation) sous prétexte qu'on ressent des choses dans la prière, et de tomber dans l'orgueil. C'est un des plus grands dangers spirituels qui soient!

In Xto,
archi.
Loin de moi l'idée d'être spirituellement privilégiée ou autre, je demandais simplement en ouvrant ce sujet si quelqu'un avait déjà ressenti des "choses" pendant la prière, je suis en pleine interrogation. J'ai évoqué un "courant électrique" car je suis dans l'incapacité de trouver une image plus précise pour décrire ce que j'ai réellement ressenti. C'était bien sûr au-delà du simple frisson, du vague bien-être, c'est indescriptible.

Bien à vous

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Sensations pendant la prière

Message non lupar Mac » jeu. 04 juin 2015, 0:08

J'ai choisi "Prier comme un enfant de roi" de Jean Pliya et "Je suis avec vous" de Jean-Paul Dufour.
J'ai prix ces deux livres un peu au hasard, sans demander conseil ni au prêtre de ma paroisse ni au libraire... Je me suis beaucoup appuyée sur ces livres pendant un temps. Aujourd'hui, ma prière est plus spontanée...
Bonjour Pivoine, :)

Jean Pliya, je connais c'est un charismatique catholique et donc je comprends mieux votre "sensation".
Jean Paul Dufour, je ne connais pas donc je ne saurais quoi vous dire sur son livre de prière.

Ce qu'il faut avoir à l'esprit, c'est que vous pouvez par mégarde acheter un livre de prière avec des anges inconnus dans l'Ecriture et de l'Eglise donc méfiance méfiance. Voilà pourquoi je vous conseillais de soumettre ces livres à votre prêtre, par prudence car la prière fervente n'est pas sans effet contrairement à ce que certains croient.

Pourquoi n'intégrez-vous pas un groupe de prière du renouveau charismatique si vous aimez prier? ;)

Fraternellement. :coeur:

SergeA
Senator
Senator
Messages : 690
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Sensations pendant la prière

Message non lupar SergeA » jeu. 04 juin 2015, 7:06

...
Dans tous les cas, CE N' EST PAS L'ESPRIT SAINT!!! . L'Esprit Saint ne donne pas des frissons électriques dans le dos, ....
Bonjour archi, vos certitudes me laissent perplexe.
Pour moi, tout ce qui peut nous amener à nous rapprocher de Dieu est l’œuvre de l'Esprit Saint, que ce soit un moment de silence, des frissons dans le dos, ou le calme serein de la contemplation.
Quand vous dites que la recherche de sensations n'est pas une bonne chose, je suis d'accord.
Je suis d'accord aussi pour affirmer que dans la majorité des cas, les grâces sont accordées à ceux qui en ont besoin pour avancer, ce qui n'est pas au demeurant un signe d'avancement spirituel, bien au contraire, mais plutôt de faiblesse et de fragilité. Mais Dieu est là pour ceux là aussi.
"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

"Le sens de la vie sur terre, c’est de se préparer à la vie dans l’éternité et aider les autres dans leur préparation. Je t’emporterai quand tu auras atteint la limite de tes possibilités et quand ton service sera accompli." Alice Lenczewska

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1878
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: Sensations pendant la prière

Message non lupar Belin » jeu. 04 juin 2015, 9:02

Bonjour Belin, :)

Quand vous priez vous demandez pour vous la maladie, à être au chômage, tous les malheurs de la terre, la souffrance totale?

Je partage certains de vos points de vue, mais la direction que vous indiquez là me laisse perplexe.

Fraternellement. :coeur:
Non je ne demande ni la maladie, ni la santé mais je demande d'abord des grâces pour pouvoir porter les croix que Dieu me donnera. Je suis malade, ou en chômage? Je confie tout cela à Dieu en lui demandant des grâces pour vivre heureux dans ces états, en attendant le jour où lui-même y mettra fin ( car tout malheur finit toujours un jour ou l'autre). Et même si je demande alors la santé ou le travail, ce sera afin d'accomplir certaines obligations de charité que ma maladie ou mon chômage empêchent, et non parce que je suis malheureux dans la maladie ou dans le chômage. Et de toute façon quand je suis empêché de faire quelque chose, Dieu lui-même prend les commandes, donc même si Dieu traîne pour me donner la santé je ne me fais pas de soucis non plus pour ceux qui pourraient souffrir du fait de ma maladie, car Dieu gère lui-même la situation tant que je suis malade.
Quand on a Dieu on n'a plus besoin d'autres choses pour être heureux : c'est ça une des essences de la Bonne Nouvelle.
Dernière édition par Anne le ven. 05 juin 2015, 1:31, édité 1 fois.
Raison : Grammaire, ponctuation, etc

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1677
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Sensations pendant la prière

Message non lupar axou » ven. 05 juin 2015, 13:52

Je suis d'accord aussi pour affirmer que dans la majorité des cas, les grâces sont accordées à ceux qui en ont besoin pour avancer, ce qui n'est pas au demeurant un signe d'avancement spirituel, bien au contraire, mais plutôt de faiblesse et de fragilité. Mais Dieu est là pour ceux là aussi.
Boum ! en plein mon égo ! vilain Serge ! :rire:

C'est vrai, c'est vrai que le Seigneur vient nous rejoindre au coeur de nos fragilités et principalement là où nous ne nous aimons pas, où nous sommes blessés, et Il peut le faire par une grâce sensible. Mais pas que ! sinon les grâces sensibles seraient très répandues, vu que "les avancés spirituels" ne sont pas très nombreux. Il me semble qu'il y a une forme de terrain hypersensible chez les personnes qui bénéficient de grâces sensibles, une faculté à percevoir, une forme d'ouverture au monde invisible par les sens; il faut des oreilles pour entendre et des yeux pour voir. Une ouverture. Une faille pour que le vent puisse pénétrer.

Bien à vous,

Axou

SergeA
Senator
Senator
Messages : 690
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Sensations pendant la prière

Message non lupar SergeA » ven. 05 juin 2015, 18:27

Je suis d'accord aussi pour affirmer que dans la majorité des cas, les grâces sont accordées à ceux qui en ont besoin pour avancer, ce qui n'est pas au demeurant un signe d'avancement spirituel, bien au contraire, mais plutôt de faiblesse et de fragilité. Mais Dieu est là pour ceux là aussi.
Boum ! en plein mon égo ! vilain Serge ! :rire:
:-D :-D :-D

Désolé Axou, mais sur ce coup là, je ne me sens pas trop coupable, étant moi même assez concerné (par la faiblesse et la fragilité) :s
C'est vrai, c'est vrai que le Seigneur vient nous rejoindre au cœur de nos fragilités et principalement là ou nous ne nous aimons pas,ou nous sommes blessés, et Il peut le faire par une grâce sensible. Mais pas que ! sinon les grâces sensibles seraient très répandues, vus que "les avancés spirituels" ne sont pas très nombreux. il me semble qu'il y a une forme de terrain hypersensible chez les personnes qui bénéficient de grâces sensibles, une faculté à percevoir, une forme d'ouverture au monde invisible par les sens, il faut des oreilles pour entendre et des yeux pour voir. une ouverture. Une faille pour que le vent puisse pénétrer.

Bien à vous,

Axou
Et je suis d'accord avec vous encore (décidément !).
Les grâces sont accordées à tous, mais tous ne les voit pas.
Après une matinée de travail, à midi je prenais mon repas à l'ombre de quelques arbres, et alors que j'écoutais l'AT (Judith), je laissais mon esprit vagabonder en regardant les feuilles des arbres frémir sous la brise. Presque dans un état second, j'ai ressenti une joie magnifique, la présence de Dieu, ... ou bien alors était ce juste un moment de sérénité de calme et de joie ... et au bout du compte, n'est ce pas la même chose ?

Fraternité. Serge
"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

"Le sens de la vie sur terre, c’est de se préparer à la vie dans l’éternité et aider les autres dans leur préparation. Je t’emporterai quand tu auras atteint la limite de tes possibilités et quand ton service sera accompli." Alice Lenczewska

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1878
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: Sensations pendant la prière

Message non lupar Belin » ven. 05 juin 2015, 19:11

Par contre je ne crois pas du tout que les grâces sanctifiantes soient accordées à tous en effet:
Quand on est dans le péché mortel, on est coupé des grâces de Dieu. Toutes les prières, œuvres qu'on peut faire dans un état de péché mortel sont vaines en ce sens que cela ne peut pas nous aider de quelque manière que ce soit pour notre salut.
Pour recevoir des grâces de Dieu il faut être au minimum dans une démarche droite pour sortir du péché mortel si on s'y trouve.

SergeA
Senator
Senator
Messages : 690
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Sensations pendant la prière

Message non lupar SergeA » ven. 05 juin 2015, 21:51

Par contre je ne crois pas du tout que les grâces sanctifiantes soient accordées à tous en effet:
Quand on est dans le péché mortel, on est coupé des grâces de Dieu. Toutes les prières, œuvres qu'on peut faire dans un état de péché mortel sont vaines en ce sens que cela ne peut pas nous aider de quelque manière que ce soit pour notre salut.
Pour recevoir des grâces de Dieu il faut être au minimum dans une démarche droite pour sortir du péché mortel si on s'y trouve.
Et selon vous, qu'est-ce qui fait qu'un grand pécheur décide tout à coup de changer ?
"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

"Le sens de la vie sur terre, c’est de se préparer à la vie dans l’éternité et aider les autres dans leur préparation. Je t’emporterai quand tu auras atteint la limite de tes possibilités et quand ton service sera accompli." Alice Lenczewska


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités