J'ai rêvé du Christ

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
Scratchy
Censor
Censor
Messages : 143
Inscription : mer. 22 févr. 2012, 12:30

Re: Je rêve du Christ?

Message non lupar Scratchy » sam. 09 mars 2013, 11:06

Bonjour,

Les rêves sont parfois surprenants de par leur symbolique et le message qu'il véhicule, ce qui peut faire penser à tort à des visions.
Le cas m'est arrivé il y a quelques mois quand j'ai rêvé qu'une force maléfique sous forme de bête avec une tête de femme affreuse me poursuivait jusqu'à la piscine. Elle se mettait dans un coin à me regarder et j'étais le seul à la voir. Elle essayait de m'attirer à elle et je résistais en fuyant autour du bassin. Au bout d'un moment est apparu au bord d'un bassin un personnage qui se faisait passer pour le Christ avec une fleur à la main mais j'ai su qu'il s'agissait d'une tromperie. D'ailleurs quand j'ai pensé ça, le faux Christ est redevenu une bête et je me suis retrouvé dans une Eglise avec d'autres personnes.
Tout d'un coup la bête qui était au plafond essayait de fondre sur nous et je me souviens avoir dit qu'il fallait prier avant qu'elle nous touche. Au moment de la prière, une sorte de bouclier de verre s'est matérialisé au dessus de nous empêchant la bête de nous toucher. Une voix s'est fait entendre et a dit "Ta foi t'a sauvé, tu ne mourras pas".

Je me suis réveillé couché sur le dos avec les mains posées sur le bas du ventre les doits de la main gauche dans ceux de la main droite (un peu à la façon de disposition des cadavres si vous avez déjà vu). J'avoue que ce rêve m'a laissé perplexe et quelque peut effrayé mais par la suite je l'ai mis sur le compte de l'imagination du cerveau qui a été alimenté par beaucoup de lecture du Nouveau Testament dans les jours précédents. La symbolique a juste donc matérialisé cela.

Bien à vous.
Bonjour Scratchy, :)

Il était comment ce bouclier de verre? Juste pour savoir. Merci mon ami.

Fraternellement en Notre Seigneur Jésus Christ. :ciao:
Désolé de ne pas avoir répondu avant...Je dis que c'était un bouclier de verre en ce sens qu'il était transparent mais je ne pense pas qu'il était en verre. Il devait être immatériel et pourtant je le voyais...c'est difficile à expliquer.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Je rêve du Christ?

Message non lupar Mac » dim. 10 mars 2013, 16:28

Désolé de ne pas avoir répondu avant...Je dis que c'était un bouclier de verre en ce sens qu'il était transparent mais je ne pense pas qu'il était en verre. Il devait être immatériel et pourtant je le voyais...c'est difficile à expliquer.
Bonjour Scratchy, :)

La prière c'est un bouclier de verre transparent, immatériel. Dieu vous a donné peut-être de voir ce que c'était sous forme de rêve :)

Fraternellement en Notre Seigneur Jésus Christ. :ciao:

nad
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1124
Inscription : ven. 24 sept. 2010, 23:09

Re: Je rêve du Christ?

Message non lupar nad » dim. 10 mars 2013, 18:22

Bonjour Mariamagdala,

Nous sommes dans l'année de la Foi, avancez, ne prêter attention qu'au regard miséricordieux de Notre Seigneur et apprenez à vos regarder et à regarder les autres avec ce même regard.

Si vous avez encore es fautes sur votre cœur, le mieux serait de vous préparer et de vivre une confession générale, voire en parlant avec un prêtre de l'indulgence plénière...

En tout cas ne vous laissez pas embarrasser par un rêve avancez comme vous le faites en fixant Notre Seigneur et en demandant à Notre Mère Marie de vous enseigner son oui.

Que Notre Seigneur vous bénisse

:ciao: :)
nad
"Reste avec nous, car le soir vient et déjà le jour baisse". Et Il resta avec eux. Luc 24, 29
« La parole de Dieu est première dans la mission, non seulement elle est antérieure au sacrement, mais il nous faut croire qu'elle est antérieure à l'annonce proprement dite faite par le disciple qui lui-même est d'ordre sacramentel. » p Christian de Chergé

Avatar de l’utilisateur
MariaMagdala
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 502
Inscription : jeu. 22 sept. 2011, 20:10

Re: Je rêve du Christ?

Message non lupar MariaMagdala » dim. 10 mars 2013, 18:30

Merci Nad!


Ce rêve commence a être un peu loin (aout 2012) et son souvenir s'estompe!
Je suis totalement passé à autre chose....

Mais il pourrait être interessant que d'autres personnes nous parlent de leur rêves qui concernent le Christ.

Le rêve s'estompe et dans mon cas, malheureusement, mon sentiment de proximité avec Dieu... Très étrange sensation de vide. Attendons que ça passe! :ange:
" A celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré" (Mc 4,25)
" A celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir " (Lc 8,18)
[/color]

Avatar de l’utilisateur
Maxime62
Censor
Censor
Messages : 128
Inscription : mar. 29 janv. 2013, 22:10
Contact :

Re: Je rêve du Christ?

Message non lupar Maxime62 » dim. 10 mars 2013, 19:29

Bonjour à tous,

Un sujet intéressant ma foi ! Puisque l'on en est à partager nos expériences nocturnes (!), j'aimerais vous raconter un rêve / cauchemar que j'ai fait.

C'était il y a deux / trois ans. Au moment de ma conversion, je rêvais souvent de scènes du film "La Passion du Christ" de Mel Gibson (que je n'ai jamais eu le cran de regarder jusqu'au bout, mais qui m'a néanmoins profondément marqué).

Pour résumer la scène :

"Je suis à Jérusalem, au milieu d'un groupe de personnes, sûrement des pèlerins. Nous marchons sur un petit chemin escarpé avec des grosses pierres, des virages (comme un chemin de montagne). Je sais que je marche vers le Golgotha, le jour de la Passion (plus précisément le soir car "il fait noir"). Or, à un endroit du chemin, je vois le Christ, décédé, couvert de blessures et recouvert de son manteau de pourpre, gisant au milieu du chemin. Et les pèlerins qui l'"enjambent", sans prêter aucune attention à Lui. Je sais qu'à ce moment je m'arrête, perplexe devant cette scène, voulant dire aux autres de s'arrêter, que rien ne sert d'avancer, que notre but est atteint. Mais personne ne m'écoute et tous avancent inexorablement. Je finis par continuer mon périple pour voir jusqu'où ils se rendent et pourquoi. Arrivé en haut je les trouve tous amassés autour de la croix, couverte du sang du Christ. Mais Lui n'y est pas, évidemment. Ensuite je redescends vers le corps du Christ mais c'est toujours la même scène, la même indifférence."

Je n'ai jamais cherché tellement à comprendre ce rêve mais je trouvais intéressant de vous le soumettre, vu que c'est précisément l'objet de ce sujet. Tout ce que je sais c'est que je m'en souviens toujours aujourd'hui.
Le rêve s'estompe et dans mon cas, malheureusement, mon sentiment de proximité avec Dieu... Très étrange sensation de vide. Attendons que ça passe!
Nos rêves sont peut-être liés à notre conversion. Peut-être qu'à ce moment nous ressentions davantage la proximité avec Dieu (par les rêves, lors des méditations, des prières). Cette période de "sécheresse spirituelle", comme certains l'appellent, est normale et commune à tous les fidèles. L'amour n'en reste pas moins présent ;)

Fraternellement :ciao:
"Et quand je serai allé et que je vous aurai préparé une place,
à nouveau je viendrai et je vous prendrai près de moi,
afin que, là où je suis,
vous aussi, vous soyez.
Et du lieu où je vais, vous savez le chemin."
(Jean, XIV, 3 & 4)

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Je rêve du Christ?

Message non lupar Mac » dim. 10 mars 2013, 20:04

... Ensuite je redescends vers le corps du Christ mais c'est toujours la même scène, la même indifférence."
Bonjour Maxime, :)

Dans ce rêve vous êtes redescendu vers le corps du Christ, mais l'avez vous retrouvé, était-il toujours au même endroit?

Vous dites :
"Arrivé en haut je les trouve tous amassés autour de la croix, couverte du sang du Christ".
Est-ce que cela signifie que ces personnes étaient mortes, blessées?

Fraternellement :ciao:

Avatar de l’utilisateur
Maxime62
Censor
Censor
Messages : 128
Inscription : mar. 29 janv. 2013, 22:10
Contact :

Re: Je rêve du Christ?

Message non lupar Maxime62 » dim. 10 mars 2013, 22:34

Bonjour cher Mac :)

Oui il était toujours au même endroit et les gens continuaient à parcourir le chemin, sans s'occuper de Lui.
"Arrivé en haut je les trouve tous amassés autour de la croix, couverte du sang du Christ".
Est-ce que cela signifie que ces personnes étaient mortes, blessées?
C'est vrai que je n'ai pas été clair. Non personne n'est mort ils sont juste réunis autour de la croix, comme arrivés au terme de leur pèlerinage.

Fraternellement :ciao:
"Et quand je serai allé et que je vous aurai préparé une place,
à nouveau je viendrai et je vous prendrai près de moi,
afin que, là où je suis,
vous aussi, vous soyez.
Et du lieu où je vais, vous savez le chemin."
(Jean, XIV, 3 & 4)

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7011
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Je rêve du Christ?

Message non lupar Cinci » lun. 11 mars 2013, 4:30

Scratchy,
Le cas m'est arrivé il y a quelques mois quand j'ai rêvé qu'une force maléfique sous forme de bête avec une tête de femme affreuse me poursuivait jusqu'à la piscine. Elle se mettait dans un coin à me regarder et j'étais le seul à la voir. Elle essayait de m'attirer à elle et je résistais en fuyant autour du bassin. Au bout d'un moment est apparu au bord d'un bassin un personnage qui se faisait passer pour le Christ avec une fleur à la main mais j'ai su qu'il s'agissait d'une tromperie. D'ailleurs quand j'ai pensé ça, le faux Christ est redevenu une bête et je me suis retrouvé dans une Eglise avec d'autres personnes.
Tout d'un coup la bête qui était au plafond essayait de fondre sur nous et je me souviens avoir dit qu'il fallait prier avant qu'elle nous touche. Au moment de la prière, une sorte de bouclier de verre s'est matérialisé au dessus de nous empêchant la bête de nous toucher. Une voix s'est fait entendre et a dit "Ta foi t'a sauvé, tu ne mourras pas".
Illustration :

http://www.youtube.com/watch?v=_9xmUidNvw8

Peut-être Jacques Tourneur aura-t-il déjà fait un rêve inquiétant semblable au vôtre (sourire).

http://www.youtube.com/watch?v=nx_ARMHDMbE

«... sous forme de bête avec une tête de femme affreuse »

Votre monstre onirique est à 0 : 41, Scratchy. Ne cherchez plus ! En tout cas, moi j'en recevrais une imprégnation onirique puissante digne de cauchemard à voir cette gueule de damnée échappée de Transylvanie (sourire). Comme un frisson dans le dos ...





Maxime62,

A voir la description de votre rêve, je n'ai pas trouvé facile l'ombre d'un début de décodage. Vous m'avez fait ramer sur le sable pendant quelques minutes. C'est jusqu'à ce que, songeant à la croix ou à des synonymes, il me sera revenu à l'idée l'expression archaïque du pendu au bois ou pendu à l'arbe et j'aurai cherché mentalement un élément de mythologie quelconque relatif à la pendaison. J'ai alors songé au bon vieux tarot avec son symbole du pendu.

Alors un petit clic sur Internet par curiosité :

http://lamedetarot.com/tarot_lame_pendu.html

Il reste le manteau qui ressort dans votre description. C'est original. Il y a bien des éléments saillants avec cette carte du pendu apparemment. À comparer ensuite avec votre rêve ... Il y a peut-être des éléments dans tout cela qui ferait du sens pour vous.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Je rêve du Christ?

Message non lupar Mac » lun. 11 mars 2013, 13:48

Bonjour Maxime, :)

Merci pour votre réponse précédente.

Il y a quand même beaucoup éléments bibliques dans votre rêve.

Je suis à Jérusalem > Jérusalem
au milieu d'un groupe de personnes, sûrement des pèlerins > la foule?
Nous marchons sur un petit chemin escarpé > étroite le chemin qui mène à la vie
avec des grosses pierres > parabole du semeur - pierre au bord du chemin
des virages (comme un chemin de montagne) >montagne c'est biblique aussi
Je sais que je marche vers le Golgotha > calvaire-martyr
le jour de la Passion (plus précisément le soir car "il fait noir"). > noir = ténèbre, malheur, cela me semble logique vu les évènements.
Or, à un endroit du chemin, je vois le Christ, décédé, couvert de blessures et recouvert de son manteau de pourpre, gisant au milieu du chemin. > étrange pourquoi vous le voyez là, et le manteau de pourpre a été tiré au sort? en même temps cela me ferait penser a la parabole du bon samaritain où ce voyageur est laisser pour mort.
Et les pèlerins qui l'"enjambent", sans prêter aucune attention à Lui.> Ils ne le reconnaissent pas.
Je sais qu'à ce moment je m'arrête, perplexe devant cette scène, voulant dire aux autres de s'arrêter, que rien ne sert d'avancer, que notre but est atteint. Mais personne ne m'écoute et tous avancent inexorablement. > vous le reconnaissez et interpellez les autres qui sont sourds et continue car pour eux le but est la croix
Je finis par continuer mon périple pour voir jusqu'où ils se rendent et pourquoi.>ok
Arrivé en haut je les trouve tous amassés autour de la croix, couverte du sang du Christ. > étrangement sur le chemin vous avez vu le corps du Christ, et au niveau de la croix vous avez vu son sang répandu sur ceux qui entouraient la croix.
Mais Lui n'y est pas, évidemment. > ce serait logique puisqu'il est ressuscité...
Ensuite je redescends vers le corps du Christ mais c'est toujours la même scène, la même indifférence."> ...Mais comme vous le revoyez

Déjà comme vous dites ce rêve tombait au moment de votre conversion, donc c'est pour moi une manière pour Dieu de vous dire que vous étiez sur la bonne voie, la voie étroite.
Peut-être que cela a un sens plus précis l'avenir nous le dira. En règle général quand on fait un rêve, il y a des choses peuvent paraître ou être complètement absurdes comme dans le rêve de Scratchy qui court autour de la piscine avec le démon qui le poursuit, mais là je ne vois pas d'éléments absurdes. Dans votre rêve il y a des choses qui sont justes imprécis mais tout est à première vu biblique; Jésus au beau milieu de ce chemin alors qu'on s'attendrait à ce qu'Il soit sur la croix, le vêtement de pourpre qui a été tiré au sort. Après pour le reste finalement je dirais que vous avez rêvé de la passion du Christ.

Fraternellement :ciao:

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7011
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Je rêve du Christ?

Message non lupar Cinci » lun. 11 mars 2013, 17:26

Le fait que le corps du Christ soit positionné en travers du chemin est intéressant. Tout le contexte de mort appelle à une renaissance. L'indifférence de la foule en mouvement ferait songer qu'un aspect des choses là-dedans vous concernant personnellement = intimité, intériorité. Le fait de vouloir attirer l'attention des autres dans le rêve (révélation ?) paraît renvoyer à la nécéssité d'une décision quelconque. L'élément étant renforcé ici symboliquement par le fait du chemin.

Autre chose (en pensant décision) :

«Laisses les morts enterrer les morts !»

C'est amusant de voir comment dans votre rêve mais vous vous trouverez apparemment à prendre le Christ à rebrousse-poil de sa parole. Au lieu que ce soit vous qui poursuiviez de l'avant mais alors c'est vous qui retournez sur vos pas. A bien y penser, on dirait que c'est de côté qu'il serait un truc intéressant à fouiller. A part ça, la représentation traditionnelle des corps morts ou des cadavres nous les figureraient dépouillés, pour ne pas dire complètement nus. Mais vous voyez le corps du Christ tout habillé avec son manteau. Pour un peu le Christ serait étalé sur le chemin comme un gisant du Moyen Âge.

« ... dans la pensée médiévale, les activités artisanales étaient mises en rapport avec des planètes. Ainsi la planète Mercure protégeait, outre les commerçants et les brigands, les cuisiniers et les tailleurs [...] le tailleur appartient à Hermès-Mercure, au dieu espiègle, avec toutes ses qualités, son intelligence versatile, ses traits d'esprit et sa faculté de changements chatoyants [...] le tailleur est, par ailleurs, celui qui confectionne des vêtements pour autrui. Généralement on interpréte les habits comme se rapportant à la personna, au personnage public que nous jouons, ce qui, dans une certaine mesure est exact, puisque nous en revêtons la vérité nue de notre personnalité pour offrir à notre entourage un aspect plus décent que ce que nous sommes en réalité.

L'idée des vêtements, symbolisant la personna est très bien illustrée par le conte de Hans Andersen : Les habits neufs de l'empereur. [...] L'empereur commande ces habits. Lui-même ne peut pas les voir, mais il se garde d'en rien dire. Et dans la ville la rumeur court qu'il apparaîtra en public dans ses nouveaux vêtements magiques. Chacun l'admire jusqu'au moment où un petit enfant s'écrie : «Mais il est nu !», et tout le monde se met à rire. Le tailleur est le fripon qui révèle la prétention stupide et démesurée de la personna de l'empereur.

Nous pouvons dire que la figure du tailleur se rapport à un pouvoir archétypique capable de transformer les êtres et de leur insuffler une attitude nouvelle.

Par ailleurs, les cultes à mystères de l'Antiquité ainsi que les cérémonies d'initiation et les rituels de nombreuses civilisations nous montrent que l'on revêtait certains habits non pas pour représenter la personna, mais afin d'exprimer une attitude intérieure [...] Les initiés masculins aux mystères de Mithra et d'Isis revêtaient un costume qui représentait le dieu-soleil, rendant visible aux yeux de la foule leur transformation intérieure archétypique.» (Marie-Louise von Franz, L'interprétation des contes de fées, Albin Michel, 1995; «L'ombre et le mal dans les contes de fées», p. 272)



En un mot, Maxime, le corps que l'on verrait étendu au travers du chemin, celui que l'on croirait être celui du Christ : il se pourrait que ce soit vous.

«...parce que tu dis : je suis riche et je me suis enrichi, je n'ai besoin de rien et que tu ne sais pas que tu es malheureux, oui, pitoyable et pauvre et aveugle et nu, je te conseille d'acheter chez moi de l'or épuré au feu afin que tu t'enrichisses, ainsi que des vêtements blancs pour t'en couvrir et aussi un onguent pour enduire tes yeux afin que tu voies. Moi, tous ceux que j'aime, je les corrige et les éduque. Demeure donc ardent et fais retour [...]» (Apocalypse 2, 17)


Avec la figure du ''pendu au bois'' (tarot), le conte d'Andersen, l'Apocalypse ... Ça commence à faire du matériel ...

Le rêve renvoi comme à une révélation apparemment, une affaire de conduite personnelle, de façon de se gouverner ... suivre le bon chemin, marcher ... le corps de l'empereur par terre (dans la poussière : humilité ?) et dans ses habits neufs indiquant la transformation archétypale reste invisible aux yeux de la foule. Le rêve joue avec le visible/l'invisible comme dans le conte d'Andersen, puis avec cette histoire de vêtement. Mercure dans la mythologie est tel le passeur d'âme, psychopompe, celui qui vous transférerait de la terre au domaine du divin.

Isabelle47
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1949
Inscription : mer. 22 juin 2011, 22:49

Re: Je rêve du Christ?

Message non lupar Isabelle47 » lun. 11 mars 2013, 17:42

Les récits de rêves sont souvent fascinants. Et le désir de les interpréter aussi; mais il faut y aller avec prudence car le risque est grand de mettre, dans ces interprétations, des "projections" personnelles et d'influencer le "rêveur" - pas forcément dans le bon sens.
"Aussi, croyez-moi, vous pratiquerez beaucoup mieux la vertu en considérant les perfections divines, qu'en tenant le regard fixé sur votre propre limon"
(Thérèse d'Avila)

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Je rêve du Christ?

Message non lupar Mac » lun. 11 mars 2013, 18:09

Oui effectivement Isabelle, en fait il y a tout un symbolisme intéressant d'ailleurs à connaître et qui permet de comprendre un rêve lorsque celui ci a du sens.

Dans le cas de Scratchy, ce que j'ai trouvé vraiment fascinant c'est qu'au beau milieu de ce rêve il se soit dit qu'il fallait se mettre en prière et la petite réponse lumineuse de Dieu "Ta foi t'a sauvé" avec ce bouclier de verre :) Vraiment intéressant, peut-être devrait-il persévérer dans la prière :?:

Fraternellement en Jésus Christ. :ciao:

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7011
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Je rêve du Christ?

Message non lupar Cinci » lun. 11 mars 2013, 19:29

Oui, il ne s'agit pas de se prendre au sérieux et pour asséner de grandes vérités avec ça. Il ne s'agit pas de science délivrée du haut d'un podium. Et il ne s'agirait pas non plus d'encourager les charlatans qui donnent dans l'ésotérisme.

Non

Il est juste amusant de constater qu'existe une sorte de langage symbolique, une banque d'images qui se répartissent au travers de mythes, de contes et jusque dans la Bible aussi. L'imaginaire du rêveur ou son inconscient peut reformater une petite scène symbolique en réemployant de vieux symboles. Le résultat onirique ressemble beaucoup à certaines visions présentes dans la Bible : Jacob à Bethel avec sa vision de l'échelle qui monte jusqu'au ciel, le pharaon avec son rêve de vaches maigres passé en dicton depuis (sept années de vaches maigres; la misère), le fameux songe de la grande statue que Daniel va décoder.

Probable qu'il existe bien toutes sortes de rêve, la plupart sans grande portée, rien de magique, rien de métaphysique; quoique ?, il ne soit pas impossible qu'à l'occasion le rêve soit branchée sur quelque petit truc très important concernant la personne du dormeur.

Marie-Louise von Franz en donne des exemples relativement triviaux :


  • «... un homme d'affaires était sur le point de signer un accord avec une entreprise dont il n'avait aucune raison de se méfier. Or dans la nuit il rêva qu'il signait le contrat et que sa main devenait noire et répugnante de saleté. Il rapport a son rêve à Jung qui lui déconseilla de signer sans s'informer davantage et, de fait, l'affaire en question s'avéra très louche. On voit que dans ce cas l'inconscient lui donnait un avertissement qui coïncidait avec le code moral courant; il lui disait textuellement : «si tu entres dans cette affaire, tu te saliras les mains» [...] ils peuvent dire «si tu continues à t'épuiser tu tomberas malade»; « Ne prends pas ta voiture, tu es fatigué et tu auras un accident» - ou même «Danger, ta voiture a besoin d'une revision.» (p.428)



Ce peut être juste comme un sentiment, une intuition ou une sorte d'appréhension qui n'avait pas encore atteint la couche de la conscience (ou bien la conscience est prise par d'autres choses et alors étouffe le signal émotionnel) et alors le sentiment s'exprime au travers d'un symbole rêvé.

Des banalités ... avoir un rendez-vous important tôt le matin ... l'oublie de mettre en marche la sonnerie ... à l'heure prévue pour le réveil .... pas de sonnerie évidemment ... zzzzzz (le sommeil profond) ... et alors un rêve de cloche d'églises, les pompiers qui rappliquent dans un bruit de sirène infernal, le détecteur de fumée qui lance son cri d'alarme perçant à deux pas ... jusqu'au réveil brutal. «Aaarg ! le rendez-vous.» Une expérience qui me sera déjà arrivé. Une partie de la conscience pendant le sommeil se révèle créative, très bonne pour exploiter une imagerie de cloche et même de sons d'alarmes pour susciter efficacement la réaction d'urgence. Il y a urgence ''vitale'' à quelque part.

D'une manière ou d'une autre, c'est le rêveur lui-même qui peut estimer ce qui fait sens pour lui, à quel point tel rêve devrait être signifiant ou pas. Une interprétation ne s'impose pas d'elle-même.

Avatar de l’utilisateur
Scratchy
Censor
Censor
Messages : 143
Inscription : mer. 22 févr. 2012, 12:30

Re: Je rêve du Christ?

Message non lupar Scratchy » lun. 11 mars 2013, 19:59

Scratchy,


Illustration :

http://www.youtube.com/watch?v=_9xmUidNvw8

Peut-être Jacques Tourneur aura-t-il déjà fait un rêve inquiétant semblable au vôtre (sourire).

http://www.youtube.com/watch?v=nx_ARMHDMbE

«... sous forme de bête avec une tête de femme affreuse »

Votre monstre onirique est à 0 : 41, Scratchy. Ne cherchez plus ! En tout cas, moi j'en recevrais une imprégnation onirique puissante digne de cauchemard à voir cette gueule de damnée échappée de Transylvanie (sourire). Comme un frisson dans le dos ...
Je suis désolé, c'est peut être la fatigue, mais je ne suis pas sûr d'avoir bien compris votre message

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7011
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Je rêve du Christ?

Message non lupar Cinci » lun. 11 mars 2013, 20:45

Les éléments de cauchemards que vous dépeignez (une certaine trame) se retrouvent dans le vieux film d'angoisse de Jacques Tourneur.

Vous disiez :
Le cas m'est arrivé il y a quelques mois quand j'ai rêvé qu'une force maléfique sous forme de bête avec une tête de femme affreuse me poursuivait jusqu'à la piscine. Elle se mettait dans un coin à me regarder et j'étais le seul à la voir. Elle essayait de m'attirer à elle et je résistais en fuyant autour du bassin. Au bout d'un moment est apparu au bord d'un bassin un personnage qui se faisait passer pour le Christ avec une fleur à la main mais j'ai su qu'il s'agissait d'une tromperie. D'ailleurs quand j'ai pensé ça, le faux Christ est redevenu une bête et je me suis retrouvé dans une Eglise avec d'autres personnes.
Tout d'un coup la bête qui était au plafond essayait de fondre sur nous [...]
Voir :
le metteur en scène de La Féline n’a bien évidemment pas mis en théorie sa pratique de l’art cinématographique, lui qui répétait à qui voulait l’entendre qu’il travaillait avant tout en s’en remettant à son instinct, mais il est cependant revenu avec une régularité certaine sur la place de la peur dans son œuvre. [...]
http://books.openedition.org/pur/2062

Je suggérais que Tourneur avait peut-être lui aussi rêvé d'un truc semblable au vôtre avant de réaliser son film à l'époque. Les éléments de cinéma qui font vraiment peur sont souvent aussi comme des symboles archétypiques déjà bien présents dans notre imaginaire (donc dans nos rêves, etc.)


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités