A propos des childfree

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
LaForceDAimer
Ædilis
Ædilis
Messages : 40
Inscription : jeu. 24 avr. 2014, 18:25

Re: Les childfree

Message non lupar LaForceDAimer » mar. 02 mai 2017, 14:49

Merci a tous pour vos avis.
Je pense tout d'abord que les deux ne sont pas prêts à faire ce que devrait être l'engagement de leur vie. Vous décrivez deux personnes timorées, apeurées, mues par la crainte plus qu'autre chose. Effectivement, difficile de s'abandonner dans de telles circonstances et de choisir la vie. Déjà pour eux-mêmes. Il faut déjà une stabilité et une maturité affectives pour s'engager l'un envers l'autres. Cela ne me paraît pas acquis, ni chez lui ni chez elle. Une fois ce choix radical du mariage pris, le suivant, le don de la vie, pourra venir plus sereinement.
J'ai l'impression qu'on met la charrue devant les bœufs, si je puis m'exprimer ainsi.
Il faudra d'abord un accompagnement vers le mariage.
Alizee, vous me semblez viser en plein dans le mille et avoir denoue en un instant le noeud plus profond qui se tenait au milieu de leur relation et d'eux-memes surtout...

Je suppose, du coup, qu'enormement de couples childfree sont en fait dans la meme problematique, sous des formes differentes.

Au-dela du refus de la Vie a travers la procreation, c'est un refus de la Vie plus general qui se joue, une colere contre la vie, une incomprehension, des apprehensions paralysantes... Tout cela est aussi le produit de notre epoque et des messages anxiogenes qu'elle diffuse, des parents qui offrent de moins en moins un message de stabilite a leurs enfants egalement...

Anthony Franchini
Ædilis
Ædilis
Messages : 30
Inscription : jeu. 26 oct. 2017, 21:02
Conviction : Athée

Re: Les childfree

Message non lupar Anthony Franchini » lun. 26 févr. 2018, 23:08

Je up, parce que je suis moi-même un Childfree. :)

Bonsoir à tous.

Je ne veux pas d'enfant parce que les responsabilités sociales ne m'intéressent pas. Je m'assume comme un individualiste (le sens philosophique, pas le sens moderne d'égoïsme). Je n'ai pas du tout l'esprit de famille aussi, et je reconnais que je ne fais de la famille une valeur.
Et puis les enfants, c'est un engagement. Je suis pas trop chaud pour les engagements dans la vie. Il faut dire aussi que je ne cherche pas à ce que l'on souvienne de moi après ma mort.

Enfin, je dois reconnaître que la théorie conservatrice de l"enracinement" ne m'attire pas du tout. Je ne me sens pas de rester toute une vie sur le même lieu. Faut dire aussi que je ne pratique pas du tout les traditions et les coutumes. ^^

Du point de vue global, nous estimons nous les childfree, que c'est l'individu qui est le sujet de base en démocratie. C'est pour ça que nous estimons qu'il n'y a pas d'argument politique à la fondation d'une famille (les retraites ? Vous savez très bien que la robotisation en terminera avec le travail de l'Homme, plus de travail humain, donc fin des salaires et des cotisations retraites et disparition des régimes de retraite, par exemple). La famille n'est pas vu non plus forcément comme une valeur.
On ne considère pas les couples avec enfants comme moralement supérieurs. Une vie de couple sans enfant ou de célibataire vaut autant pour nous. Parce que nous pensons que la fondation d'une famille est un choix purement individuel. D'ailleurs, à ce titre, c'est pour ça que nous insistons bien de parler de "projet parental", pour souligner que l'arrivée des enfants est un choix de vie et en aucun cas une obligation. Nous réfutons le "Devoir patriotique" de faire des enfants (faut-il voir encore si la notion de Devoir existe en Démocratie.).

À titre personnel, je pense que si le taux de natalité est aussi bas en Europe, c'est parce que la vie sans enfant est de plus en plus acceptée, et surtout, pratiquée. ;)

Voilà, j'espère avoir pu vous éclairer sur le mode de vie Childfree. :>

Bonne soirée à vous. :)

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2202
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Les childfree

Message non lupar Relief » mar. 27 févr. 2018, 0:14

À titre personnel, je pense que si le taux de natalité est aussi bas en Europe, c'est parce que la vie sans enfant est de plus en plus acceptée, et surtout, pratiquée. ;)
Bonjour Anthony,

En contrepartie, il n'y a jamais eu autant d’animaux de compagnies dans les foyers des pays ouest-européens, la France étant la championne dans ce domaine. Nous sommes d'ailleurs moqués par d'autres peuples venant d'autre cultures.
C'est sûr qu'un toutou c'est moins enquiquinant qu'un enfant, et puis on peut même l'abandonner avant de partir en vacances :siffle:
Qui n'a jamais entendu ces femmes child-free appeler leur chien "ma fille" ou dire que leur animal de compagnie est leur enfant.
Dans le monde occidental post-chrétien, ce n'est plus le règne de l'enfant-roi mais celui du toutou-roi.
Ces animaux de compagnie sont un don de Dieu, et pour ma part, je les aime beaucoup, mais ils ne peuvent se substituer par égoïsme à un enfant.

Autres conséquences du Child-free : la solitude et le suicide des personnes âgées, en progression constante dans les pays ouest-européens.

Anthony Franchini
Ædilis
Ædilis
Messages : 30
Inscription : jeu. 26 oct. 2017, 21:02
Conviction : Athée

Re: Les childfree

Message non lupar Anthony Franchini » mar. 27 févr. 2018, 5:10

Après, les Childfree sont en très grosse majorité agnostiques et athées. On sait que les taux de natalité les plus bas sont chez les non-croyants, déjà.

Quand à la solitude, ça fait depuis longtemps qu'elle n'est plus forcément vu comme un état à éviter, mais elle est vu aussi comme une bonne chose par nos contemporains, individualisme oblige. À titre perso, je préfère plus tard quand je serais vieux me voir seul plutôt qu'accompagné.

Sans compter aussi les affaires du regret de la parentalité, un tabou qui se brise de plus en plus dans nos sociétés, je ne sais pas si en vous en avez connaissance ?

Avatar de l’utilisateur
ChristianK
Quæstor
Quæstor
Messages : 377
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Re: Les childfree

Message non lupar ChristianK » mar. 27 févr. 2018, 5:43

Voilà un domaine où la sociobiologie , chère à Dawkins, pourra s' appliquer peut-être, et pour la religion! Les groupes religieux seront favorisés par l'évolution, et les autres périront par inadaptation. C'est plus le conflit, c'est l'évolution qui favorise la religion...
D'ailleurs bien avant ca, les cohortes des années 40 seront massivement éliminées dans quelques années seulement...

SergeA
Senator
Senator
Messages : 868
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Les childfree

Message non lupar SergeA » mar. 27 févr. 2018, 8:47

Voilà un domaine où la sociobiologie , chère à Dawkins, pourra s' appliquer peut-être, et pour la religion! Les groupes religieux seront favorisés par l'évolution, et les autres périront par inadaptation. C'est plus le conflit, c'est l'évolution qui favorise la religion...
D'ailleurs bien avant ca, les cohortes des années 40 seront massivement éliminées dans quelques années seulement...
Bonjour ChristianK,
je trouve votre remarque pertinente.
Je lirai avec attention si certains la contredisent, mais au premier abord, je ressens que la loi naturelle que Dieu nous donne, sera toujours celle qui prédominera.
Si j'ai bien compris le mouvement childfree, celui-ci exprime une peur, bien légitime au demeurant, mais aussi par la force des choses, un manque de confiance en la vie, et en Dieu bien entendu. J'avoue que parfois, moi aussi, je me dis que j'aurais mieux fait de m'abstenir de faire un enfant, et même de me marier, mais en prenant un peu de recul, en considérant que cette vie n'est qu'un passage, un temps de prise de conscience ou d'éducation, j'arrive à relativiser. Il est vrai, que même si je n'ai pas peur pour moi, il m'arrive d'avoir peur pour mes proches.
Bonne journée.
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Anthony Franchini
Ædilis
Ædilis
Messages : 30
Inscription : jeu. 26 oct. 2017, 21:02
Conviction : Athée

Re: Les childfree

Message non lupar Anthony Franchini » mar. 27 févr. 2018, 14:50

Voilà un domaine où la sociobiologie , chère à Dawkins, pourra s' appliquer peut-être, et pour la religion! Les groupes religieux seront favorisés par l'évolution, et les autres périront par inadaptation. C'est plus le conflit, c'est l'évolution qui favorise la religion...
D'ailleurs bien avant ca, les cohortes des années 40 seront massivement éliminées dans quelques années seulement...

Ça, c'est vrai. Enfin, tout dépend, on sait que actuellement l'athéisme progresse le plus dans le monde musulman. C'est encore un combat pour beaucoup de gens de le revendiquer, l'athéisme est nié et même condamné et combattu par beaucoup d'État musulman. Beaucoup d'incroyants n'osent pas s'avouer comme tels. Et les études sur l'avenir de la religion ne prennent pas en compte cette réalité athée du monde musulman... bref, la reconnaissance officiel de l'athéisme dans le monde musulman sera crucial pour l'évolution des statistiques. :)

Cepora
Barbarus
Barbarus

Re: A propos des childfree

Message non lupar Cepora » mar. 27 févr. 2018, 15:00

Historiquement, et notamment en France, les familles les plus nombreuses sont majoritairement les plus pauvres. Il faut dire que souvent, chez les pauvres, les enfants sont considérés comme une richesse matérielle pour la famille. C’était déjà le cas, lorsque la société était encore très majoritairement paysanne, les enfants aidaient la famille dans les travaux agricoles. Plus tard aussi, lors de la révolution industrielle, les enfants des pauvres pouvaient être employés par des patrons, rapportant ainsi, à la sueur de leur petits fronts, de l’argent. De nos jours, les aides financières en faveur des familles et prodiguées par l’Etat ont changé la situation des enfants, mais au fond, la logique reste souvent la même. A contrario, mais toujours pour des raisons pratiques, on observe souvent chez les riches la politique de l’enfant unique. Cela permet de ne pas diviser l’héritage, évidemment.

Et je crois que ce phénomène de grande ampleur et sans précédent, des couples qui ne veulent pas d’enfant, peut s’expliquer par des raisons pratiques également.

Aujourd’hui, la situation du couple dont la femme travaille, et l’homme aussi, n’est tout simplement pas propice, financièrement parlant, à l’arrivée d’un enfant. Un enfant, non mais franchement ! Avec toutes les contraintes et les coûts que cela engendre, vous y pensez ?! Il faut être sacrément motivés... Et puis d’abord, pour quoi faire, puisqu’on peut s’en passer ?..

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3832
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: A propos des childfree

Message non lupar Kerniou » mar. 27 févr. 2018, 17:38

Certains ne veulent pas d'enfants, c'est vrai mais, en France, avec les allocations familiales et les modes de gardes, le femmes sont relativement privilégiées par apport à d'autres pays. Les statistiques disent que les femmes ont moins d'enfants qu'elles le souhaiteraient dans l'absolu ...
Le choix du travail pour les femmes, en cette longue période de chômage, n'est pas un luxe et quand un salaire fait défaut, il est important de pouvoir compter sur un deuxième...

Vous avez la chance d'avoir plusieurs enfants Cepora ?
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Fleur de Lys
Censor
Censor
Messages : 96
Inscription : sam. 20 avr. 2013, 9:59
Conviction : en chemin vers le baptême
Localisation : France

Re: A propos des childfree

Message non lupar Fleur de Lys » mer. 28 févr. 2018, 0:03

http://www.philomag.com/blogs/feminin-s ... me-liberte
Pour les générations de femmes nées après 1960, la proportion de celles qui ne seront jamais mères varie entre un peu moins de 15 % (France) et 30 % (Allemagne), ces taux ne cessant d’augmenter.

La philosophe Rivka Weinberg l’exprime ainsi : « Quand vous créez un être, vous faites peser sur lui tous les risques de la vie ». :s Il y aurait donc une dimension éthique dans le choix de donner la vie, celui-ci n’étant acceptable que dans la mesure où vous seriez prêts à accepter le risque que vous faites courir à l’enfant à naître comme une condition de votre propre naissance. Il serait pas exemple immoral d’enfanter quand le risque de transmission d’une maladie grave est élevé, mais également, selon l’auteure, dans des conditions matérielles de grande pauvreté. Pour les individus jouissant d’une bonne santé et de revenus confortables, la procréation se justifie de façon dégressive : l’engagement dans la relation parent-enfant déclinant au fur et à mesure des naissances, il serait moralement contestable de désirer une famille nombreuse.
Faut-il être parfaitement parfait pour "créer" un enfant? D'ailleurs, depuis quand l'enfant est la création de ses parents? Ah oui, quand bientôt on en choisira la couleur, le sexe... Bienvenue à Gattaca (film).

Il y a toujours eu des personnes ne souhaitant pas avoir d'enfants. La différence est que grâce à internet, elles se regroupent et s'affirment.
Pour ceux que j'ai rencontré, la raison première est "la liberté". Faire carrière, voyager, n'avoir personne à gérer... il y a tant à créer autre que des enfants... Et je pense en effet que c'est une bonne chose que ces personnes-là n'aient pas d'enfants si elles ont aussi peu de place à leur accorder.
D'autres mettent en avant l'argument écologique, surpopulation etc. L'argument serait valable et meme louable au Pakistan (6 enfants par femme si je ne me trompe pas) ou autre pays au reccord démographique. Mais ici? Je ne pense qu'ils se trompent de problème.

Pour les inquiets de la surpopulation, j'ai une solution: soyez catho! si dans une famille il y a 4 enfants, 1 se fait prêtre, 1 religieuse, 2 se marie. Équilibre démographique :-D

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2202
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Les childfree

Message non lupar Relief » mer. 28 févr. 2018, 5:11

Quand à la solitude, ça fait depuis longtemps qu'elle n'est plus forcément vu comme un état à éviter, mais elle est vu aussi comme une bonne chose par nos contemporains, individualisme oblige.
Les études sociologiques montrent qu'à tous les âges; les dépressions, addictions dangereuses et suicides se retrouvent davantage chez les personnes vivant seules, car pour la très grande majorité il s'agit d'une solitude subie.
Quant à ceux qui vivent une solitude "désirée", les études montrent qu'au fil des années elle se transforme la plupart du temps en solitude subie.

Anthony Franchini
Ædilis
Ædilis
Messages : 30
Inscription : jeu. 26 oct. 2017, 21:02
Conviction : Athée

Re: Les childfree

Message non lupar Anthony Franchini » mer. 28 févr. 2018, 17:12

Quand à la solitude, ça fait depuis longtemps qu'elle n'est plus forcément vu comme un état à éviter, mais elle est vu aussi comme une bonne chose par nos contemporains, individualisme oblige.
Les études sociologiques montrent qu'à tous les âges; les dépressions, addictions dangereuses et suicides se retrouvent davantage chez les personnes vivant seules, car pour la très grande majorité il s'agit d'une solitude subie.
Quant à ceux qui vivent une solitude "désirée", les études montrent qu'au fil des années elle se transforme la plupart du temps en solitude subie.

Et que pensez-vous du regret d'être parent, un tabou qui se brise de plus en plus ?
Dernière édition par Nanimo le sam. 03 mars 2018, 20:00, édité 1 fois.
Raison : Le vouvoiement est d'usage sur la Cité catholique (voir le Règlement).

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2202
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Les childfree

Message non lupar Relief » mer. 28 févr. 2018, 17:39

Et que penses-tu du regret d'être parent, un tabou qui se brise de plus en plus ?
Vous faites bien d'en parler car justement dans un autre sujet un membre a posté un lien sur une enquête récente en Allemagne montrant que 5 % des Teutones regrettent d'avoir fait des enfants.
Rien d'étonnant à cela puisque dans les sociétés post chrétiennes l'amour a été remplacé par le matérialisme et le jouir sans entraves qui est propre à toutes les civilisations en fin de vie. Ce n'est pas un hasard si nos sociétés post chrétiennes ont de très nombreux points communs avec l'empire romain de l'antiquité tardive.

En France, Brigitte Bardot et Anémone ont depuis longtemps déclaré haut et fort qu'elles regrettaient d'avoir eu des enfants. Débarrassées depuis longtemps de leurs progénitures, ces deux femmes respirent-elles pour autant le bonheur ? Leurs dernières interviews sont terribles et montrent à quel point elles vivent dans l'aigreur. Pourtant elles sont riches et vivent volontairement dans la solitude.

invité0
Barbarus
Barbarus

Re: Les childfree

Message non lupar invité0 » mer. 28 févr. 2018, 18:23

5 % des Teutones regrettent d'avoir fait des enfants. Rien d'étonnant à cela puisque dans les sociétés post chrétiennes l'amour a été remplacé par le jouir sans entraves
Bonjour,

Remarque très juste. En dehors de la peur de la société actuelle et d'un avenir qui s’annonce sombre, l’autre raison majeure au non désir de procréer est que l'enfant constitue une entrave à la jouissance de l'individu. Les responsabilités liées à un emploi sont suffisamment pesantes pour ne pas y ajouter encore des responsabilités de parent. Ce système de pensée est surtout le fait des classes moyennes et au-delà, et contamine même les milieux catholiques : dans les trois églises que je fréquente, les parents (de tout âge) n’ont jamais plus de deux enfants.

Avatar de l’utilisateur
VexillumRegis
Senator
Senator
Messages : 987
Inscription : ven. 21 mai 2004, 22:32
Localisation : Provence

Diversité : Étonnant article du Wall Street Journal

Message non lupar VexillumRegis » sam. 03 mars 2018, 19:25

"Childfree" (sic) ? Il n'y a pas de mot ou d'expression française pour exprimer l'idée ? Je comprends bien que le patriotisme ne doit guère vous étouffer, mais faites un petit effort...

Je suis moi-même célibataire et sans enfant. Mais je ne m'en glorifie pas, je n'en fais pas une vertu, ou la marque d'un quelconque progrès, d'une émancipation bienvenue... Ce n'est pas un choix, c'est un fait. Je vous le dis sans tergiverser : je trouve que l'idée sous-entendue derrière le terme "childfree" est profondément méprisable. On atteint là à l'égotisme le plus délirant, à un hédonisme paroxystique qui touche à l'abjection. En être fier et s'en vanter, cela relève de la pathologie...

Quand on connait l'ampleur de l'explosion démographique du continent africain, et au contraire la dépression de la natalité des peuples européens, on ne peut voir dans un tel discours qu'un ferment mortel de subversion et de dissolution de la patrie, un cancer de la pensée qu'il faut combattre et abattre quoi qu'il puisse en coûter. C'est une question de survie, purement et simplement. De vie, même, et pour qu'il y ait vie, il faut qu'il y ait génération. Élémentaire lapalissade...

Nous sommes héritiers, et cet héritage nous oblige. Nous avons une dette d'honneur, un devoir sacré, qui est d'enrichir et de transmettre ce que nous avons reçu, ce que nos ancêtres, au prix de bien des peines, de beaucoup de sueur et de sang, nous ont légué. Héritage patrimonial, mémoriel, héritage culturel, artistique, linguistique, etc. - combien grand, combien précieux et irremplaçable !

Mais je peux comprendre que ces considérations pourtant élémentaires puissent passer à mille lieues au-dessus de la tête d'un petit athée jouisseur qui vient se féliciter sur un forum catholique de la petitesse et de la bassesse de la règle de vie qu'il a adoptée.

Hélas ! je crains que la simple décence ne soit pas toujours la qualité la mieux partagée...

Cordialement,

- VR -


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité