Obligations pour Pâques ?

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
muirgheal
Quæstor
Quæstor
Messages : 363
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 14:35

Obligations pour Pâques ?

Message non lupar muirgheal » mar. 01 juin 2010, 21:55

Le jeûne à Pâques

Bonsoir,

Je sais que la période est passée, mais j'ai appris aujourd'hui que certains catholiques jeûnent du vendredi saint au dimanche de Pâques au soir. Et il semblerait que ça soit juste de l'eau pendant ces 3 jours et rien de consistant.

Est-ce une pratique courante ? Je savais qu'on jeûnait le vendredi saint, mais qu'on avait malgré tout le droit de manger une petite collation sur la journée. J'avoue avoir du mal à comprendre comment on peut tenir 3 jours sans manger, tout en assumant une vie familiale.

Cordialement,
Dernière édition par muirgheal le jeu. 03 juin 2010, 11:43, édité 1 fois.
Tu as frappé à la porte de mon cœur !
J'ai entendu ta voix et je t'ai ouvert.
Allume en mon cœur un grand feu de joie.

Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2000
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

Re: Le jeune à Paques

Message non lupar Théophane » mar. 01 juin 2010, 22:13

Dans le Chemin néo-catéchuménal, on jeûne complètement depuis le vendredi saint à quinze heures jusqu'au festin qui suit la veillée pascale. Je trouve cela très beau, même si je n'aurais sans doute pas la force d'en faire autant.

Ce que l'Église impose, c'est simplement de ne pas manger de viande les vendredi de Carême et de jeûner le mercredi des cendres et le vendredi saint. Dans l'Opus Dei, on conseille simplement pour ces deux jours-là de prendre un petit déjeûner très léger, pas de goûter, un repas normal et un repas léger (à midi ou le soir, au choix).
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)

Avatar de l’utilisateur
muirgheal
Quæstor
Quæstor
Messages : 363
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 14:35

Re: Le jeune à Paques

Message non lupar muirgheal » mar. 01 juin 2010, 22:26

Dans le Chemin néo-catéchuménal, on jeûne complètement depuis le vendredi saint à quinze heures jusqu'au festin qui suit la veillée pascale. Je trouve cela très beau, même si je n'aurais sans doute pas la force d'en faire autant.

Ce que l'Église impose, c'est simplement de ne pas manger de viande les vendredi de Carême et de jeûner le mercredi des cendres et le vendredi saint. Dans l'Opus Dei, on conseille simplement pour ces deux jours-là de prendre un petit déjeûner très léger, pas de goûter, un repas normal et un repas léger (à midi ou le soir, au choix).
Merci de m'avoir répondu. Je connaissais le fait de ne pas manger de viande les vendredis de Carême, le jeûne du mercredi des cendres et du vendredi saint (=déjeûner très léger ou pas de déjeûner, et repas légers, sans desserts ni goûter ...).
J'ai été très étonnée d'apprendre celà (sans compter que la veillée pascale, c'est apparemment toute la nuit, jusqu'au petit matin). Je n'avais jamais entendu ce genre de chose. Et je dois admettre que je ne suis pas certaine non plus d'avoir la force de jeûner ainsi, surtout avec une nuit blanche.
Tu as frappé à la porte de mon cœur !
J'ai entendu ta voix et je t'ai ouvert.
Allume en mon cœur un grand feu de joie.

Avatar de l’utilisateur
Benedicte
Censor
Censor
Messages : 54
Inscription : ven. 28 mai 2010, 14:39

Re: Le jeune à Paques

Message non lupar Benedicte » mer. 02 juin 2010, 15:02

Jeûner est une pratique courante dans de nombreux pays (notamment ceux qui ne mangent pas à leur faim). C'est également une pratique de médecine douce (à utiliser de manière sage et avec précautions, mais qui n'a jamais fait de mal à personne). Ca m'arrive de jeûner quelques jours quand j'en ressens le besoin (et hors contexte religieux). Je suis encore en vie et bien portante :D On peut jeûner à l'eau, aux liquides (jus, soupes) et aux collations maigres (de la simple pomme à la purée de légumes)...

Et j'imagine que dans mon parcours catéchuménal, je vais y avoir droit mais avec la Foi comme motivation, ça devrait passer sans souci !
"Il me tira du gouffre tumultueux,
de la vase du bourbier;
il dressa mes pieds sur le roc,
affermissant mes pas"
Ps 40

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3174
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Le jeune à Paques

Message non lupar Griffon » mer. 02 juin 2010, 17:10

Jeûner est une pratique courante dans de nombreux pays (notamment ceux qui ne mangent pas à leur faim). C'est également une pratique de médecine douce (à utiliser de manière sage et avec précautions, mais qui n'a jamais fait de mal à personne).
C'est aussi une pratique de lutte non violente.
Mais on est bien loin de la grève de la faim, qui est une tentative de chantage (et donc violence).

Je connais par exemple un jeune homme qui hébergeait une jeune fille (en tout bien tout honneur, restez calmes), laquelle ne faisait rien de sa journée. La situation perdurait et lui se voyait dans une impasse.
Il lui a expliqué que puisqu'elle mangeait sans travailler, et bien lui allait arrêter de manger en continuant à travailler, et ainsi, faire cesser l'injustice de la situation.
N'étant pas surhomme, il proposa de suivre ce régime un jour par semaine.
Et il verrait bien. En fait, une semaine plus tard, le problème était réglé et la jeune fille avait trouvé un emploi.

Comme quoi...!

Cordialement,

Griffon.

Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1389
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Obligations pour Pâques ?

Message non lupar françois67 » sam. 19 avr. 2014, 7:35

Bonjour,

Communier : Je me demandais si cette obligation était spécifique au dimanche de Pâques ou à la Veillée Pascale, ou s'étalait sur toute la période pascale, c'est à dire l'intervalle entre le dimanche de Pâques et le dimanche de Pentecôte.
J'ai entendu parler de la seconde option sur des sites anglais, tandis qu'en français j'ai ouï dire "à Pâques".
Je vous remercie.
Bien à vous.
Dernière édition par françois67 le dim. 27 avr. 2014, 18:56, édité 1 fois.
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3910
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Obligation de communier à Pâques

Message non lupar Kerniou » dim. 20 avr. 2014, 0:40

Sauf erreur de ma part, on peut "faire ses Pâques" dans le temps de Pâques, soit le jour de Pâques et pendant le temps des dimanches "d'après Pâques".
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Toto
Barbarus
Barbarus

Re: Obligation de communier à Pâques

Message non lupar Toto » dim. 20 avr. 2014, 16:30

Can. 920 – § 1. Tout fidèle, après avoir été initié à la très sainte Eucharistie, est tenu par l’obligation de recevoir la sainte communion au moins une fois l’an.

§ 2. Ce précepte doit être rempli durant le temps pascal, à moins que pour une juste cause, il ne le soit à une autre époque de l’année.

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2304
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Obligation de communier à Pâques

Message non lupar poche » mar. 22 avr. 2014, 6:15

Lorsque les pourparlers de l'Église catholique sur l'obligation de recevoir dignement la sainte communion à Pâques, elle pense à la saison de Pâques. Le temps serait de Vigile pascale jusqu'au dimanche de la Trinité.

James
Senator
Senator
Messages : 753
Inscription : mar. 25 avr. 2006, 0:02
Conviction : Catholique

Manger de l’agneau à Pâques, est-ce vraiment un rite?

Message non lupar James » mar. 22 avr. 2014, 13:40

Manger de l’agneau à Pâques, est-ce vraiment un rite?


Aux origines de ce fameux rite pascal, réalité et symbole s'entremêlent dans une certaine ambiguïté. Décryptage.


Pour les défenseurs des animaux, c’est certainement un combat important : chaque année, 3,5 millions d'’agneaux sont abattus juste avant Pâques, rien qu'en Italie. Les biblistes et les théologiens, quant à eux, se penchent sur les textes sacrés, de l’Ancien et du Nouveau Testament. Même Benoit XVI, lors de l’homélie du Jeudi Saint en 2005, avait souligné que Jésus lui-même n’avait probablement pas mangé d’agneau durant la célébration de la Pâques avec ses disciples, mettant ainsi en doute la tradition religieuse juive.

Cette tradition, avait alors ajouté Benoit XVI s’est certainement installée afin de substituer l’Agneau comme symbole de l’incarnation de Dieu. Mais Moïse lui-même, selon les textes de l’Exode, n’aurait jamais demandé à son peuple de manger d’agneau le jour de Pâques. C’est seulement plus tard, en rassemblant les coutumes des peuples semi-nomades et païens, que les juifs auraient commencé à consommer de l’agneau à Pâques.

Nous avons donc souhaité approfondir la question. Une question intéressante quant à la notion de tradition pascale, mais également pour redécouvrir quelques notions fondamentales à l’origine de notre foi. Pour cela, nous avons fait appel à un célèbre bibliste, Monseigneur Romano Penna, professeur émérite à l’Université Pontificale Lateranense...
(...)
http://www.aleteia.org/fr/religion/inte ... 3093899264?

Et vous, avez-vous mangé de l'agneau à Pâques?
Pensez-vous qu'il s'agit d'une tradition intéressante/importante à perpétuer?

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3910
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Manger de l’agneau à Pâques, est-ce vraiment un rite?

Message non lupar Kerniou » mar. 22 avr. 2014, 19:31

L'agneau de Pâques a sans doute une origine religieuse.
En outre, sous nos climats, les agneaux naissent à la fin de l'hiver, le plus souvent en février et les " agneaux sous la mère " (exclusivement nourris au lait maternel), sont "bons à manger" à Pâques, qui se situe souvent en avril quand les agneaux ont entre 2 et 3 mois.
Réponse terre-à-terre ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Tinga
Civis
Civis
Messages : 5
Inscription : jeu. 01 mai 2014, 15:32

Re: Manger de l’agneau à Pâques, est-ce vraiment un rite?

Message non lupar Tinga » ven. 02 mai 2014, 9:21

L'agneau de Pâques a sans doute une origine religieuse.
En outre, sous nos climats, les agneaux naissent à la fin de l'hiver, le plus souvent en février et les " agneaux sous la mère " (exclusivement nourris au lait maternel), sont "bons à manger" à Pâques, qui se situe souvent en avril quand les agneaux ont entre 2 et 3 mois.
Réponse terre-à-terre ...
Pâques donne lieu surtout a un bon repas en famille au sortir de la messe.
Ici en bourgogne, dans mon enfance on ne mangeait pas de l'agneau, mais ma grand mère faisait une bonne volaille, ou un pate de foies de volaille avec des quenelles.
Par contre il y avait toujours la brioche de Pâques.
L'important c'est de se réunir pour cette fête fondatrice de notre foi, et de partager la joie.
Les chrétiens sont libres et n'ont pas de commandement alimentaire, en dehors du jeune a certains moments, ou de manger maigre le vendredi saint. Enfin, il me semble... :oui:

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Manger de l’agneau à Pâques, est-ce vraiment un rite?

Message non lupar Peccator » ven. 02 mai 2014, 14:19

Même Benoit XVI, lors de l’homélie du Jeudi Saint en 2005, avait souligné que Jésus lui-même n’avait probablement pas mangé d’agneau durant la célébration de la Pâques avec ses disciples, mettant ainsi en doute la tradition religieuse juive.
Quelqu'un sait-il où il serait possible de lire cette homélie ? A Pâques 2005, Benoit XVI n'était pas encore Pape : nous sommes 3 jours avant la Pâques où Jean-Paul II n'arrivera pas à prononcer sa bénédiction urbi et orbi et restera silencieux.

Le 24 mars 2005, Jeudi Saint, l'homélie de la messe chrismale a été prononcée par Mgr Giovanni Battista card. Re, et l'homélie de la Cène a été prononcée par Mgr Alfonso card. López Trujillo. Ces deux homélies ont été prononcées au nom du Saint Père, et il n'est fait aucune mention de la composition du menu de le Cène...
http://www.vatican.va/liturgical_year/h ... dex_fr.htm

La lettre du Saint Père aux prêtres est bouleversante, mais elle ne contient pas le mot "agneau".




D'autre part, si la Passion de Jésus a eu lieu telle que Jean l'a rapportée, alors effectivement il n'y avait pas d'agneau pascal à table, puisque les agneaux ne seraient sacrifiés que le lendemain. Si elle a eu lieu selon les évangiles synoptiques, alors il serait bien étonnant que des juifs aussi pieux n'aient pas offert d'agneau en sacrifice...

Enfin, si beaucoup de chrétiens aiment manger de l'agneau à Pâques, ce n'est bien sûr pas pour continuer le sacrifice de la Pâque juive (qui n'a plus lieu d'être), mais simplement en mémoire de Jésus, qui est l'Agneau de Dieu immolé pour notre salut. Et ce n'est certainement pas une prescription de l'Eglise, juste une habitude répandue dans les pays où l'on élève des moutons.
Pour ma part, j'aime bien manger de l'agneau à Pâques, tout comme j'aime bien avoir une bûche à Noël, ou avoir un gâteau avec des bougies quand on fête un anniversaire. Rien de tout cela n'est un commandement religieux : ce ne sont que des habitudes sociales bien agréables.



Les chrétiens sont libres et n'ont pas de commandement alimentaire, en dehors du jeune a certains moments, ou de manger maigre le vendredi saint. Enfin, il me semble...
Le vendredi saint (et le mercredi des cendres), c'est jeûne, pas jour maigre.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

James
Senator
Senator
Messages : 753
Inscription : mar. 25 avr. 2006, 0:02
Conviction : Catholique

Re: Manger de l’agneau à Pâques, est-ce vraiment un rite?

Message non lupar James » mar. 13 mai 2014, 20:18

Quelqu'un sait-il où il serait possible de lire cette homélie ? A Pâques 2005, Benoit XVI n'était pas encore Pape : nous sommes 3 jours avant la Pâques où Jean-Paul II n'arrivera pas à prononcer sa bénédiction urbi et orbi et restera silencieux.

Le 24 mars 2005, Jeudi Saint, l'homélie de la messe chrismale a été prononcée par Mgr Giovanni Battista card. Re, et l'homélie de la Cène a été prononcée par Mgr Alfonso card. López Trujillo. Ces deux homélies ont été prononcées au nom du Saint Père, et il n'est fait aucune mention de la composition du menu de le Cène...
http://www.vatican.va/liturgical_year/h ... dex_fr.htm

La lettre du Saint Père aux prêtres est bouleversante, mais elle ne contient pas le mot "agneau".
Effectivement, la date ne colle pas.
Ça doit être une faute de frappe sans doute.
Il s'agit de l'homélie du Jeudi Saint de l'année 2007 : http://www.vatican.va/holy_father/bened ... ni_fr.html

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Manger de l’agneau à Pâques, est-ce vraiment un rite?

Message non lupar Peccator » mar. 13 mai 2014, 20:45

Merci beaucoup James.

Il y a donc des raisons convaincantes de retenir la datation johannique. Ce n'est pas la première fois que je lis que Jean est le plus historique des 4 évangélistes.

Reste alors à expliquer pourquoi les synoptiques ont changé la date...
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit