Page 5 sur 8

Re: Directeur Spirituel

Publié : jeu. 02 févr. 2012, 14:38
par Griffon
Bonjour Coralie,

C’est un plaisir de vous lire !
Bienvenue sur le chemin vers la Lumière.
Le Christ tend vers vous ses bras et votre âme aspire à LA Rencontre.

Vous avez raison de penser à un accompagnateur.
Mais ce serait une erreur de le choisir « à la va-vite ».

Tout d’abord, un père ou une mère spirituel, c’est un don de Dieu.
Dans ce domaine, il est important de recevoir, et non pas de prendre.
Et donc… commencez déjà à prier pour celui que le Seigneur vous donnera.

Ensuite, il ne faut pas attendre un quelconque conseiller pour se mettre à la suite du Seigneur. Car, la volonté de Dieu est déjà exprimée.
1) Pratiquer les commandements (avant tout son commendement d’amour)
2) Pratiquer les sacrements (messe dominicale, confession régulière)
3) Vous mettre à la prière, quelle que soit la forme choisie
4) Adopter une attitude de confiance et de reconnaissance

Vous avez là un « 4x4 » qui vous mènera à travers tout vers le Seigneur.
Et notamment, suivre le Christ, vous conduira au monde qu’il vous demandera de faire lever par amour et grâce à l’amour.

De manière pratique, vous pouvez visiter les congrégations religieuses autour de votre domicile. Ne choisissez pas vous-même, mais demandez au Prieur ou à la Prieure de vous indiquer une personne qui vous conviendra.
Essayez aussi le bouche à oreille.

Que le Seigneur vous découvre sa Face,

Griffon.

Re: Directeur Spirituel

Publié : lun. 06 févr. 2012, 22:52
par MariaMagdala
Merci à vous deux pour vos conseils.

Je vais suivre vos conseils. Certains font déjà parti de ma vie et pour d'autres, il s'agira d'étape assez difficiles et importantes, en particulier pour la confession.

Grand programme en perspective.


God bless you!!!!

Re: Directeur Spirituel

Publié : sam. 11 févr. 2012, 14:49
par Griffon
Bonjour Coralie,

Vous avez eu l'occasion d'aller vous confesser ?
Je voudrais juste vous encourager avant la messe de demain.

Cela vaudrait la peine de faire un effort.
Comme d'essayer d'aller un peu plus tot à la messe pour y rencontrer le prêtre.

Vous n'avez pas l'habitude ?
Ne vous inquiétez pas, lui il a l'habitude.
Et il pourra utilement vous aider.

Ne visez pas la perfection.
Juste, faites le.

Courage !

Griffon.

Un directeur spirituel

Publié : mer. 01 août 2012, 19:10
par Mine
Bonjour à tous,

Voilà (oui encore des questions :-D ) depuis certains temps j'entend des gens sur le forum parler de directeur spirituel mais j'aimerais savoir c'est quoi ? :sonne:

Merci de vos réponses.

Re: un directeur spirituel

Publié : mer. 01 août 2012, 22:31
par VRTQ
Bonjour à tous,

Voilà (oui encore des questions :-D ) depuis certains temps j'entend des gens sur le forum parler de directeur spirituel mais j'aimerais savoir c'est quoi ? :sonne:

Merci de vos réponses.
Le directeur spirituel, en général un prêtre, assiste le chrétien dans sa vie spirituelle en lui prodiguant notamment des conseils pour s'améliorer. C'est un peu une sorte de psy, mais version chrétienne. On ne cherche pas à guérir sa tête, mais à améliorer son âme.

Re: un directeur spirituel

Publié : mer. 01 août 2012, 22:52
par MAELYS
Bonsoir Mine

un directeur spirituel (on emploi + le terme d'accompagnateur spirituel à présent) est un prêtre, ou un religieux/religieuse voir même un laïque qui va t'aider à découvrir l'action de l'Esprit Saint en toi , dans ta vie quotidienne. Il est aussi là pour répondre aux questions que tu peux te poser.Pour faire bref il va t'aider à cheminer et à approfondir ta vie spirituelle.
Un petit conseil : si tu te décides à contacter quelqu'un pour t'accompagner ne le choisit pas trop vite (je te dis ça car j'ai vécu une trés mauvaise expérience). laisse toi du temps pour l'"éprouver " en quelque sorte; par exemple, si c'est un prêtre essaye de voir comment ses homélies te parlent
Il y a un trés bon livre sur l'accompagnement spirituel de Dom André Louf, le titre c'est "la grâce peut d'avantage"
voilà, d'autres personnes viendront compléter et t'en parler autrement...

Re: un directeur spirituel

Publié : jeu. 02 août 2012, 10:25
par AMaria
bonjour

je ne sais pas si on peut mieux expliquer que ce qui n'a déjà été fait ^^ Le psy de l'âme c'est bien cela! Et Dieu sait le travail que cela demande! Le mien me remet "debout" tous les mois ^^
J'ai retrouvé la Foi il y a un an et des tas de "choses" me sont tombées dessus, comme si Dieu m'envoyait des gens, des signes...mais j'étais trop perdue pour pouvoir comprendre... je ne dis pas qu'aujourd'hui j'ai compris ce que le Seigneur attendait de moi, mais sans mon père spi, je pense que j'aurais certainement à nouveau couler dans les abîmes de ce monde et lâcher la main de mon Jésus à nouveau! Je lui dois beaucoup! De plus, l'idée me trottait dans la tête d'en avoir un...c'est lui qui m'a "trouvée" alors qu'on ne se connaissait pas!
C'est une personne très importante dans ma vie

:D

Re: un directeur spirituel

Publié : jeu. 02 août 2012, 10:42
par Isabelle47
Bonjour,

Comment cela se passent les entretiens?
Est-ce que ce sont des rendez-vous réguliers?
Qui décide du rythme des rendez-vous?

Il y a des années, je revenais au christianisme alors que je m'en étais éloignée; j'ai vainement tenté de trouver une main tendue du type "accompagnateur spirituel". Seul un laïc, me semblant lui-même peu convaincu et ayant quelques difficultés de communiquer, a répondu à ma demande mais ce ne fut pas concluant.
Le prêtre n'avait pas le temps. Après un quart d'heures d'entretien, il me l'a signifié.

Re: un directeur spirituel

Publié : jeu. 02 août 2012, 11:28
par Mine
Merci pour vos réponse, en réfléchissant un peu ces un peu la déscription que l'ont nous à fait du diacre dans notre paroisse lors d'un dialogue avec des volontaire d'association le curé et le diacre.

Re: un directeur spirituel

Publié : ven. 03 août 2012, 17:22
par Isabelle47
bonjour

je ne sais pas si on peut mieux expliquer que ce qui n'a déjà été fait ^^ Le psy de l'âme c'est bien cela! Et Dieu sait le travail que cela demande! Le mien me remet "debout" tous les mois ^^
J'ai retrouvé la Foi il y a un an et des tas de "choses" me sont tombées dessus, comme si Dieu m'envoyait des gens, des signes...mais j'étais trop perdue pour pouvoir comprendre... je ne dis pas qu'aujourd'hui j'ai compris ce que le Seigneur attendait de moi, mais sans mon père spi, je pense que j'aurais certainement à nouveau couler dans les abîmes de ce monde et lâcher la main de mon Jésus à nouveau! Je lui dois beaucoup! De plus, l'idée me trottait dans la tête d'en avoir un...c'est lui qui m'a "trouvée" alors qu'on ne se connaissait pas!
C'est une personne très importante dans ma vie

:D
Bonjour Amaria,

Votre témoignage est touchant - merci sincèrement; je suis heureuse pour vous.
Ce que vous dites ressemble à d'autres témoignages de personnes ayant eu la chance de trouver sur leur route une "accompagnateur spi".
Mais cela reste assez abstrait et général pour quelqu'un qui cherche sans trouver...
Peut-être cette relation entre "accompagnateur spi" et "accompagné" est-elle indicible?
On ne pourrait pas la raconter, ni la partager?
Pourtant cela pourrait être aussi concret puisque c'est une aide dans la vie spi quotidienne... Ou alors je n'ai rien compris...

Directeur spirituel

Publié : ven. 18 avr. 2014, 22:50
par Ahava
Ayant beaucoup souffert physiquement ces derniers temps, j'ai demandé à une communauté (qu'on appelera X) qu'un de leur frère soit mon directeur spirituel (ou conseiller spirituel, selon le terme qu'on voudra) pendant ce temps où je ne pouvais pas me rendre à la messe, ni être en contact avec des chrétiens.

Je dois avoué que le courant n'est pas passé de suite. Je vais maintenant mieux, ce frère est resté mon directeur spirituel. Or, je suis de plus en plus perplexe, déroutée, par certains de ses conseils. Un prêtre à qui j'en ai parlé : "obéissez, même si vous en souffrez. Obéissance, obéissance !" Certes, mais...

- Les sacrifices physiques qu'il me demande sont dangereux pour ma santé (j'ai un handicap et suis fragile de mes récents problèmes). Il m'a donné des saints en exemple... Et maintenant je me sens coupable. Quand je vois que Ste Bernadette ou St Jean Marie Vianney ont tant sacrifié... J'altère entre ses périodes de culpabilisations et de "ras le bol" physique.

- L'investissement financier... J'ai pas ou peu d'argent. ma famille n'en fournira pas. Il y a un même appel au sacrifice... Que je ferai volontier, si je pouvais ! Il y a toujours des appels au dons, pour des pélerinages, etc...

- il y a une barrière de classe entre nous. C'est dit sans a priori négatif ou marxisme, mais nous n'avons ni le même nom, ni la même éducation... Or, cette barrière me gène de plus en plus. J'aimerai un directeur spirituel qui soit "plus proche" de moi, pas dans le sens "je veux quelqu'un avec la même histoire que moi", juste quelqu'un qui puisse se mettre à ma place, comprendre mon environnement, pour pouvoir mieux me conseiller.

- Certaines parties de son enseignement me semble contestable, notamment deux qui m'ont beaucoup choquées :
L'évangile selon Saint jean serait supérieur aux autres évangiles.
L'Apocalypse sont des secrets de Marie qu'elle a confié à Jean.
J'aimerai avoir plus d'éclaircissement sur ces deux points.

Et j'aimerai bénéficier de vos conseils par rapport à ce directeur spi. Par respect pour lui et sa communauté qui font du reste un bel apostolat là où ils sont, j'aimerai éviter d'avoir à donner son nom ou le nom de la communauté. Puis je le quitter pour un autre, ou dois je rester avec lui par obéissance ? Cela m'épuise de plus en plus...

Re: Directeur spirituel

Publié : ven. 18 avr. 2014, 23:47
par Fée Violine
Bonjour Ahava,

vu ce que vous en dites, il semble clair que vous feriez bien de le quitter et d'en trouver un autre. Pourquoi devriez-vous lui obéir aveuglément? Vous êtes libre.
Bon courage ! :)

Re: Directeur spirituel

Publié : sam. 19 avr. 2014, 12:13
par Belin
A mon avis, on ne fait pas voeux d'obéissance à un directeur spirituel. Un directeur spirituel n'est pas un "supérieur" comme dans un congrégation religieuse. Donc on peut très bien changer de directeur spirituel si on a de bonne raison de croire qu'il nous éloigne de Dieu
Mais est ce que les motivations réelles qui vous poussent à vouloir quitter votre directeur spirituelle actuel sont justes?
j'ai l'impression que vous êtes encore trop centré sur vous. En effet un sentiment de culpabilité qui enferme dans la tristesse, et qui pousse au découragement, est une expression de l'orgueil. Car on aurait bien voulu de nous même poser des actes biens, et ainsi se sentir saint, en quelque sorte on veut obtenir la sainteté par la force de nos actes propres. Avec votre directeur spirituel, vous avez l'impression d'être un incapable, un faible, peut être de ne même pas mériter le ciel. Toutes ces considérations devraient normalement être un motif de joie pour vous et non le contraire:
Trois fois j'ai prié le Seigneur de l'éloigner de moi, et il m'a dit: Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi
Si vous voulez un directeur spirituel qui va demander de faire uniquement ce que vous pouvez faire par vos propre forces, comment Dieu pourra manifester sa puissance à travers vos actes?
Est ce que les sacrifices que votre directeur spirituel vous demande concourent effectivement à glorifier Dieu et à œuvrer pour le salut du prochain? si oui pourquoi avoir peur pour votre vie et votre bien être? donner sa vie par amour pour Dieu n'est ce pas la finalité de notre vie chrétienne?
Si c'est impossible pour vous, pourquoi ne pas présenter humblement vos faiblesses à Dieu afin qu'Il soit glorifié par elles?

Re: Directeur spirituel

Publié : sam. 19 avr. 2014, 22:34
par nijiad
Ce que vous exposez comporte de nombreux éléments qui me choquent.

Il vous demande de l’argent, avec insistance qui plus est ? Fuyez ! Un conseiller spirituel n’a pas à faire ce genre de demandes. C’est au mieux indélicat, au pire une dérive sectaire.

Il vous invite à des sacrifices physiques dont vous craignez qu’il ne soit pas bons pour vous ? Vous êtes libre et la mieux placée pour savoir ce que vous pouvez physiquement supporter ou pas. Les sacrifices physiques (de quoi s’agit-il ?) lorsqu’on y a recours doivent rester mesurés et proportionnés aux forces de la personne. Ils n’ont qu’un but : nous aider à progresser spirituellement. Leur usage doit donc logiquement faire grandir en vous la joie, la paix, la foi, l’amour pour les autres. Si leur résultat est « ras le bol physique » et « culpabilisation », c’est que cela ne vous convient pas, en tout cas au point où vous en êtes. Un bon conseiller spirituel veille à ne pas culpabiliser les personnes qu’il accompagne.

Vous parlez d’obéissance, un autre prêtre à qui vous vous êtes confiée en parle aussi… Cela me semble tout à fait inapproprié. Un conseiller spirituel n’est pas là pour vous imposer une obéissance aveugle. Il est là pour vous aider à démêler les fils de votre vie et de votre relation à Dieu, pour vous aider à voir ce qui vous fait grandir dans la foi et ce qui, au contraire, est de l’ordre du repli, du péché. Il peut vous suggérer telle ou telle action mais en aucun cas en faire une question d'obéissance !

Quant à ce qu’il raconte sur les évangiles et l’Apocalypse… c’est du grand n’importe quoi !

Vous avez par ailleurs tout à fait raison de vouloir quitter un directeur s’il vous semble qu’il ne vous convient pas. Un minimum de confiance est nécessaire entre vous et la personne à qui vous demandez de l’aide pour mieux vivre en chrétienne. Vous êtes libre de choisir qui vous semble le mieux convenir et libre de quitter qui ne vous convient pas ou ne vous convient plus. Et aucun conseiller spirituel digne de ce nom ne tentera de vous en empêcher.

Suivez votre bon sens de baptisée...

Re: Directeur spirituel

Publié : dim. 20 avr. 2014, 0:59
par Kerniou
Je partage tout à fait les conseils qui vous sont déjà donnés.
Les saints que vous citez, ont décidé d'effectuer des sacrifices quand ils ont été prêts à le faire.
A partir du moment où vous respectez les Commandements de Dieu et de l'Eglise, c'est l'adhésion personnelle et non une contrainte extérieure qui va guider votre cheminement.