A propos du guide ou père ou directeur spirituel

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10546
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Père spirituel/confesseur

Message non lu par Fée Violine » mar. 27 avr. 2010, 13:40

muirgheal a écrit :Je n'ai pas la prétention de devenir une sainte, seuls quelques hommes ou femmes peuvent y arriver et je doute sincèrement que ça soit mon cas. Je souhaite juste progresser dans la foi et dans la voie du Christ et changer pour devenir meilleure.
Personne n'est capable de devenir saint, c'est toujours une grâce donnée par Dieu. La sainteté est notre vocation à tous. Ce n'est pas une prétention, c'est notre nature profonde !

Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2000
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

Re: Père spirituel/confesseur

Message non lu par Théophane » mar. 27 avr. 2010, 17:28

Fée Violine a écrit :Personne n'est capable de devenir saint, c'est toujours une grâce donnée par Dieu. La sainteté est notre vocation à tous. Ce n'est pas une prétention, c'est notre nature profonde !
Tout à fait d'accord avec Fée Violine. :)

Mère Teresa disait que la sainteté n'est pas un luxe réservé à une élite mais un devoir pour tous.
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3172
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Père spirituel/confesseur

Message non lu par Griffon » mar. 27 avr. 2010, 18:28

Jésus a tout donné !
Pourrions-nous mesurer notre réponse et ne nous donner à Lui qu'en partie ?

Chère muirgheal,

Votre réponse est si gentille, ne vous étonnez donc par qu'on vous aime !
Comme vous le disent la gentille Fée et notre ami Théophane, il ne s'agit pas de "prétention" d'être saint.
Contentons-nous de l'abandon et de la reconnaissance, et laissons l'Esprit faire son travail.
Se regarder nous distrait de l'unique essentiel : Jésus.
Vous m'avez l'air d'être sur la bonne route. Marcher humblement sous le regard de Dieu, et se fier à son intention placée dans les mains de Jésus. Le but est clair, "impossible pour un être humain, mais à Dieu, tout est possible".

Cher Théophane,
J'avais parlé de la possibilité de laïc uniquement parce que je vous avais déjà lu, et que j'avais vu que votre accompagnateur était un laïc. Mais, il faut noter que c'est dans le cadre de l'Opus Dei, non ?
Je me méfie des psychologues chrétiens... Il ne s'agit pas d'un accompagnement psychologique.
Le caractère gratuit est essentiel pour un accompagnement spirituel.

Chère Fée,
Vous avez toujours le mot juste.

Que Dieu vous bénisse tous,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10546
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Père spirituel/confesseur

Message non lu par Fée Violine » mar. 27 avr. 2010, 21:32

Griffon a écrit :[Chère Fée,
Vous avez toujours le mot juste.
Merci!
Je me méfie des psychologues chrétiens... Il ne s'agit pas d'un accompagnement psychologique.
Le caractère gratuit est essentiel pour un accompagnement spirituel.
Il est pourtant important de recourir à un professionnel qualifié en cas de besoin.
Les psychologues chrétiens ont leur rôle à jouer, les accompagnateurs spirituels le leur aussi.

Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2000
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

Re: Père spirituel/confesseur

Message non lu par Théophane » mar. 27 avr. 2010, 21:46

J'avais parlé de la possibilité de laïc uniquement parce que je vous avais déjà lu, et que j'avais vu que votre accompagnateur était un laïc. Mais, il faut noter que c'est dans le cadre de l'Opus Dei, non ?
Oui, c'est cela.
J'ai un directeur spirituel laïc que je vois chaque semaine ainsi qu'un autre directeur spirituel qui est un prêtre auquel je me confesse.
Cette pratique de l'Opus Dei concernant la direction spirituelle remonte aux premiers temps de l'Église. Je pense qu'elle a un grand intérêt dans la mesure où la spiritualité de l'Opus Dei est à 100% laïque et séculière. Pour chaque membre de l'Œuvre cela se passe ainsi. Dans la section féminine, le directeur spirituel laïc est bien entendu une femme.

Je me méfie des psychologues chrétiens... Il ne s'agit pas d'un accompagnement psychologique.
Le caractère gratuit est essentiel pour un accompagnement spirituel.
Je suis d'accord avec vous. Bien sûr, il ne faut pas dénigrer le travail des psychologues qui est très utile auprès de certaines personnes. Mais la direction spirituelle est d'un ordre différent puisqu'elle concerne en premier lieu la vie intérieure et la sanctification, tandis que la psychologie a vocation à intervenir plutôt dans le cas de personnes en difficulté. En outre, la direction spirituelle n'est pas une psychanalyse mais une conversation amicale et chaleureuse où l'on peut demander et recevoir de bons conseils.


Saint Josémaría disait que de même qu'on ne peut bâtir une maison sans architecte, on ne peut non plus bâtir sans directeur l'édifice de notre sanctification. De plus en plus je m'aperçois qu'il a raison !
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)

Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2000
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

Re: Père spirituel/confesseur

Message non lu par Théophane » mar. 27 avr. 2010, 21:47

Fée Violine a écrit :Il est pourtant important de recourir à un professionnel qualifié en cas de besoin.
Les psychologues chrétiens ont leur rôle à jouer, les accompagnateurs spirituels le leur aussi.
Je suis d'accord avec Fée Violine. Dans certains cas particuliers, un professionnel sera sans doute plus compétent. Bien entendu, il va de soi qu'il est préférable de consulter un psychologue catholique.
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3172
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Père spirituel/confesseur

Message non lu par Griffon » mer. 28 avr. 2010, 18:20

Oups !
Je sens que je dois m'expliquer...
Griffon a écrit :Je me méfie des psychologues chrétiens... Il ne s'agit pas d'un accompagnement psychologique.
Le caractère gratuit est essentiel pour un accompagnement spirituel.
Chers amis,

Excusez-moi pour cette expression maladroite.
Si vous le permettez, je vais préciser ma pensée.

Nous avons besoin de psychologues chrétiens, absolument !
Ils sont irremplaçables et se serait une grossière erreur de laisser cette profession dans les mains de ceux qui ne le sont pas. Si on a besoin d'un accompagnement psychologique, et même à l'occasion pour faire le point, on recourra à leurs services.

Mais nous parlons ici d'accompagnement spirituel.
Quand on parle d'accompagnement, certains oublient un peu facilement le qualificatif de spirituel.
Cela a vraiment son importance. Et ce que j'ai lu m'indique que vous le comprenez.

Cette différence n'est pas claire pour tous...
Il me semblait important de la souligner.

Cordialement,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2000
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

Re: Père spirituel/confesseur

Message non lu par Théophane » sam. 01 mai 2010, 17:25

Ils sont irremplaçables et se serait une grossière erreur de laisser cette profession dans les mains de ceux qui ne le sont pas.
Je suis entièrement d'accord avec ce que vous dites. Dans tous les milieux (qu'il s'agisse de la politique, de la médecine, de l'enseignement, de la recherche...) il est nécessaire que des chrétiens soient présents. Autrement, on assistera à une paganisation croissante de la société. C'est à nous de la rendre plus humaine et de la christianiser en apportant la lumière de la foi là où nous nous trouvons.

Pour ce qui est de la psychologie, certains aspects de cette science sont clairement contraires à la morale catholique, par exemple dans le domaine de la sexualité. D'où la nécessité que des catholiques étudient et travaillent dans le domaine de la psychologie afin de donner une saine orientation à cette science tellement utile et bénéfique.

En revanche, la direction spirituelle n'a rien à voir avec la psychologie.
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)

pajaro
Quæstor
Quæstor
Messages : 291
Inscription : dim. 20 sept. 2009, 19:33
Localisation : Dioecesis Massiliensis

Re: Père spirituel/confesseur

Message non lu par pajaro » sam. 01 mai 2010, 19:53

Théophane, encore une fois je suis d'accord avec vous sur un sujet, les chrétiens se doivent d'être présents dans tous les domaines, que ce soit dans l'éducation, la santé ou la politique. Et comme le voulait Jean Paul II, une nouvelle évangélisation de l'Europe est nécessaire, car l'Europe est maintenant un continent indifférent au catholicisme et pluriel sur les différents confessions présentes dans ce continent. Les gens voient le christianisme comme des fables pour enfants, quelque chose de mythique et de légendaire qui disparaitra inévitablement avec le progrès de la civilisation. Ce qu'il faut faire c'est peut-être montrer l'exemple, montrer que la religion chrétienne est une réalité importante sur le plan culturel, historique et moral de notre continent.
A quien Dios quiere hacer muy santo, lo hace muy devoto de la Virgen María.
San Luis de Monfort

Avatar de l’utilisateur
MAELYS
Quæstor
Quæstor
Messages : 245
Inscription : ven. 05 sept. 2008, 14:11

Qu'est-ce qu'un directeur spirituel et comment le trouver

Message non lu par MAELYS » mer. 08 sept. 2010, 9:51

Bonjour,
cela fait quelques mois maintenant que j'ai trouvé un directeur spirituel. Hier soir nous nous sommes vus et au cours de notre échange, il m'a avoué ne pas savoir comment faire pour m'aider(j'ai pas compris le rapport avec notre discussion)
J ene m'y attendais pas du tout et du coup et le trouble m'a soudain envahie, je suis vite passée à autre chose. n'empêche que je n'en ai pas dormi de la nuit.
Selon vous est ce possible que l'on continue notre chemin ensemble ou vaudrait-il mieux arrêter? Là il me semble avoir touché à ses limites mais au plus profond de moi j'ai la certitude de devoir continuer à marcher avec lui. d'un autre côté j'ai besoin de quelqu'un qui me pousse vers l'avant et je crains de ne pas pouvoir progresser convenablement dans ma vie spirituelle. pourtant les conseils qu'il m'a donné jusqu'à aujourd'hui ont toujours portés leur fruits.
pensez vous qu'il faille que je le rencontre à nouveau pour lui exposer ce que je viens d evous dire car nous ne nous reverrons normalement que dans un mois . En attendant je prie pour nous.
Bref je suis vraiment troublé. vos avis peuvent m'être d'une grande aide

Merci par avance à ceux qui prendront le temps d eme lire et de me répondre
Dernière modification par MAELYS le sam. 02 avr. 2011, 21:39, modifié 1 fois.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13263
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Directeur spirituel. besoin de vos avis

Message non lu par etienne lorant » mer. 08 sept. 2010, 10:24

La chose la plus urgente, c'est de retrouver le calme ! Ensuite, vous ne dépendez plus seulement de votre confesseur, mais aussi de Sr Sangwina, à qui vous pouvez faire part de cette difficulté. Notez que soeur Faustine avait rencontré la même difficulté, dès le début. Elle a prié beaucoup pour obtenir celui qui conviendrait, et le Seigneur lui a indiqué l'abbé Sopocko. De la même manière, priez (et je prierai aussi) pour cette intention. Cette difficulté constitue aussi comme une première épreuve pour la foi de confiance. Le prêtre déjà âgé qui me suivait à l'époque de mon adhésion m'avait tout simplement mis en garde: "Attention, à cette histoire de Faustinum, c'est sans doute une secte !" <:
En réalité, soeur Faustine venait d'être canonisée (en l'an 2000), mais encore aujourd'hui, beaucoup de prêtres ne connaissent pas la dévotion à la miséricorde divine.... et songent rarement à la Solennité de la Miséricorde, le 1er dimanche après Pâques !
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
MAELYS
Quæstor
Quæstor
Messages : 245
Inscription : ven. 05 sept. 2008, 14:11

Re: Directeur spirituel. besoin de vos avis

Message non lu par MAELYS » mer. 08 sept. 2010, 10:59

Bonjour Bruno

Mon directeur spirituel connait trés bien la spiritualité de Sainte Faustine et connait aussi l'association faustinum ; il est vietnamien et la dévotion à la Miséricorde Divine est trés répandue dans son pays.Il a lui même approuvé mon désir d'adhérer à l'association, et m'y encourage sans aucuns soucis.

J'ai omis de préciser qu'il a été ordonné prêtre en 2008 (ça je ne le savais pas lors de ma demande), je pense donc que je suis la premiére âme à lui être confiée . cependant je sais que lui aussi a un directeur spirituel et je me surprend à penser qu'il est probable qu'il fasse part de ses difficultés à ce dernier...mais là je en me vois aps aborder ce sujet avec lui.

J'ai prié durant 1 an le Seigneur pour qu'il me fasse la grâce de trouver un directeur spirituel et quand il est arrivé dans notre paroisse cela m'a paru comme une évidence. aujourd'hui je me dis que je me suis peut être un peu trop emballée et n'ai pas su me mettre à l'écoute...cependant j'ai une grande confiance en lui et assurément c'est un homme trés profond,plein de sagesse et d'humilité. comme je le disais plus haut ses conseils ont toujours portés leurs fruits.

Je vais m'appliquer à ne pas me laisser tourmenter et à retrouver la paix intérieur. Assurément j'ai besoin plus que jamais de votre priére à mon intention mais surtout surtout à la sienne


Merci beaucoup


Virginie

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3172
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Directeur spirituel. besoin de vos avis

Message non lu par Griffon » mer. 08 sept. 2010, 19:33

- Selon vous est ce possible que l'on continue notre chemin ensemble ou vaudrait-il mieux arrêter?
Bonjour Maelys,

Selon nous ? Bon... ce n'est jamais qu'en vous lisant le plus attentivement possible qu'on peut vous refléter ce que vous avez dans le coeur en nous écrivant.

Et c'est dans votre coeur que se trouve la réponse.
- au plus profond de moi j'ai la certitude de devoir continuer à marcher avec lui
- les conseils qu'il m'a donné jusqu'à aujourd'hui ont toujours portés leur fruits
Donc,... voilà ce que vous dit votre coeur, appuyé par votre raison.

Et pourquoi donc ne suivriez-vous pas votre coeur ?
- le trouble m'a soudain envahie
- j'ai besoin de quelqu'un qui me pousse vers l'avant et je crains de ne pas pouvoir progresser convenablement dans ma vie spirituelle

Ne savez-vous pas, Maelys, que le trouble et la crainte ne viennent pas de Dieu, et ne sont pas de bons conseils.

Continuez donc votre chemin avec votre directeur actuel.
Cela n'empêche pas de continuer à chercher ailleurs. D'ailleurs, votre directeur sait bien que les besoins d'une âme sont trop larges et profonds pour que toutes les réponses soient en lui. Il a eu la correction de vous le dire clairement.
C'est une démarche qui démontre confiance et liberté.
Pour progresser, vous avez intérêt à faire comme lui. Parlez-lui librement de votre trouble, de vos craintes et des choix que vous avez faits et les raisons.

Puis-je poursuivre un instant sur vos besoins et vos désirs.
Ils sont sains et instillés en vous par l'Esprit.
Mais la manière de les prendre n'est pas la manière habituelle qu'on apprend dans le monde. En effet, si vous voulez réussir quelque chose, il faut vous entraîner et vous démener. Ce n'est pas la même chose en matière spirituelle car "le Seigneur comble son bien-aimé quand il dort".
Evidemment, je ne vous conseillerais jamais la paresse, mais bien de vous confier à Jésus et de vous appuyer sur Lui. Dites-vous que vous n'avez pas idée de la belle Maelys qu'il va réaliser. Aussi,... donnez-lui les rennes, sans inquiétude.

Bonne chance,

Griffon.[/color]
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13263
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Directeur spirituel. besoin de vos avis

Message non lu par etienne lorant » jeu. 09 sept. 2010, 9:50

Je soutiens tout à fait la réponse de Griffon. Si des doutes apparaissent, des difficultés inattendues, c'est que l'engagement que vous avez choisi a dû déplaire fortement... du côté sombre de la force ( :bomb: :furieux: ): vous savez qui je désigne ainsi. Après mon adhésion, à côté de signes évidents que le Seigneur voulait d'abord me faire miséricorde à moi (j'ai été délivré du tabac après avoir vainement effectué une tentative par an durant des dizaines d'années...), j'ai aussi eu des illusions de changements de vie extraordinaire - et je fus très déçu - mais il fallait lutter aussi.

Griffon dit : confiez-vous à Jésus et Jésus demande qu'après chaque rosaire de la miséricorde, on dise "Jésus, j'ai confiance en Toi !" Eh bien, cette oraison: Jésus, j'ai confiance en Toi !, j'ai encore quelques difficultés à la dire, car ma chair y résiste toute seule !!!

Etienne
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
MAELYS
Quæstor
Quæstor
Messages : 245
Inscription : ven. 05 sept. 2008, 14:11

Re: Directeur spirituel. besoin de vos avis

Message non lu par MAELYS » ven. 10 sept. 2010, 20:36

Merci à tout les deux. je en suis pas venue poster sur le forum depuis car beaucoup de choses se sont passées.
tout d'abord je tiens à préciser, chose que je n'avais pas faite lors de ma présentation il me semble, que je suis mariée avec un homme divorcé. j'en avais fait part à mon directeur spirituel lors de notre toute premiére rencontre mais il ne m'avait rien dit à ce sujet. Je précise aussi que mon mari est catholique mais non pratiquant.

Je me suis rendue mercredi soir à la messe pour la nativité de la Sainte Vierge et c'est pendant l'offertoire que tout a pris sens en ce qui concernait les paroles de mon directeur spirituel que je ne comprenais pas: en effet il a prononcé ces mots juste quelque temps aprés m'avoir dit qu'il cherchait une solution pour mon mari (j'emploie ses propres termes qui me sont revenus au cours de la messe et dont je ne me souvenais absolument pas). En temps normal j'aurai réagi en lui demandant de préciser ce qu'il voulait dire mais là je ne sais aps je l'ai laissé dire sans même comprendre ce que mon mari venait faire dans notre échange du moment.
Je reviens donc à ce fameux moment pendant la messe : en quelques secondes j'ai été frappée par l'état de pêché dans le lequel on se trouvait; Jamais je n'avais pris conscience de cet adultére dans lequel on est depuis longtemps maintenant. la signification profonde du mariage religieux , j'oserai dire, m'a sauté à la gorge et là j'ai vu toute notre misére. Je me souviens m'être sentie vraiment mal , tremblant de partout , un vrai vertige à m'en donner la nausée
Dernière modification par MAELYS le sam. 02 avr. 2011, 21:43, modifié 1 fois.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Trinité et 4 invités