A propos du guide ou père ou directeur spirituel

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
ma7
Ædilis
Ædilis
Messages : 45
Inscription : dim. 09 déc. 2012, 10:12
Conviction : Catholique

Confesseur et père spirituel

Message non lupar ma7 » lun. 08 sept. 2014, 17:40

Bonjour à tous,

Je vous sollicite car, il y a deux jours j'ai confessé de très gros péchés et j'ai oublié d'en citer quelque uns très graves, j'y retourne donc ce week-end. Mais voilà depuis quelques jours déjà je suis totalement perdu et dissiper en moi et quelque chose en moi a du mal à m'ouvrir au Christ, malgré mes confessions.

Voilà ma question est simple, j'ai entendu parlé de guide spirituel qui nous aide à nous accompagner dans notre conversion et dans notre chemin de foi, j'en ai vraiment besoin j'aimerais que ce soit le prêtre qui me confesse, est-ce possible ?

Je ne sais pas vraiment comment ça marche, est-ce que quelqu'un pourrait m'aider s'il vous plait ?

Fraternellement, ma7
Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. [Jean 3:16]

Avatar de l’utilisateur
francismichel
Quæstor
Quæstor
Messages : 348
Inscription : sam. 28 juin 2014, 10:03
Conviction : Chrétien orthodoxe
Localisation : Orleans
Contact :

Re: Guide spirituel

Message non lupar francismichel » mar. 09 sept. 2014, 8:22

Bonjour,

Je crois qu'il est préférable de parler de "père spirituel", c'est à dire d'un prêtre ou d'un moine qui vous accompagne dans votre vie chrétienne, à qui l'on confie ses pensées pour en recevoir conseils spirituels.

Votre prêtre de paroisse auprès de qui vous vous confessez peut être aussi votre père spirituel; mais le père spirituel peut être aussi une autre personne, prêtre ou moine.

Un prêtre confesseur peut ne pas encore avoir la maturité spirituelle, le charisme pour être votre père spirituel.

En Christ

Francis
Saint Séraphin de Sarov : « Acquiers la paix intérieure (sauve ton âme, acquiers l'Esprit Saint), et alors des âmes par milliers trouveront auprès de toi le Salut ».

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1878
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: Guide spirituel

Message non lupar Belin » mar. 09 sept. 2014, 18:35

Est ce que tous les prêtres ont le "charisme" pour être directeur spirituel? j'en doute. Du coup j'ai l'impression que avoir un bon directeur spirituel ( car il y en a des mauvais) c'est la "chance", c'est un peu comme trouvez un "bon ami" dans sa vie

Avatar de l’utilisateur
ma7
Ædilis
Ædilis
Messages : 45
Inscription : dim. 09 déc. 2012, 10:12
Conviction : Catholique

Re: Guide spirituel

Message non lupar ma7 » mer. 10 sept. 2014, 0:50

Bonsoir à tous,

Merci pour avoir pris le temps de me répondre. Je voudrais savoir,

Comment je lui demande ?
Je lui dis "bonjour mon père, pouvez-vous être mon père spirituel ?" Faut-t-il faire des démarches particulières ?

Comment ça se passe ?

Je veux dire, est-ce que je peux prendre ses coordonnées et le joindre quand j'ai des questions à lui poser, devons-nous prendre rendez-vous pour en discuter etc...

Et comment me guidera-t-il ?
Me conseillera-t-il des prières, des passage à lire, à méditer ...

Comment ça se passe quand on est suivi spirituellement ? Car voila je suis en réalité plutôt jeune (19 ans) et mes parents mes frères et sœurs ne sont pas pratiquants et ils ne savent pas que je me confesse, que j'étudie les textes, etc... Et je n'ose pas vraiment leur dire que je fais toutes ses choses, je m'attend à des réactions bizarres vis-à-vis d'eux. C'est pour ça que j'aimerais savoir un peu le déroulement.

Fraternellement, ma7.
Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. [Jean 3:16]

Avatar de l’utilisateur
francismichel
Quæstor
Quæstor
Messages : 348
Inscription : sam. 28 juin 2014, 10:03
Conviction : Chrétien orthodoxe
Localisation : Orleans
Contact :

Re: Guide spirituel

Message non lupar francismichel » mer. 10 sept. 2014, 4:43

Bonjour,

d'une manière générale, on dit "père" à un prêtre seulement. A un moine, on lui dira "frère".

Toutefois, le père spirituel ne se décrète pas, en ce sens que c'est par la fréquentation régulière d'un homme spirituel (chrétien) qu'une relation personnelle de foi et de confiance va se créer, et qu'il va naturellement devenir votre "père spirituel" dans le temps...........

Fréquenter un monastère, demander conseil et des relations personnelles pourront de mettre en place..........

Mais débuter par faire confiance à votre prêtre confesseur, prêtre de paroisse.

Toutefois, voici quelques propos d'hommes spirituels orthodoxes qui vous parlent de la paternité spirituelle.

http://www.maldevivre-therapeute.com/Paternite-spirituelle-par_Eglise-orthodoxe.html


Vous trouverez des propose similaires auprès d'hommes spirituels (moines catholiques)

Approfondissez personnellement votre foi par les évangiles et lectures des pères de l'Eglise, tout particulièrement les pères anciens. Lisez des écrits spirituels des "pères du désert". Bien sûr, ces conseils de pères du désert ne s'appliquent pas tous, car ils s'adressaient à des moines, mais beaucoup sont toujours d'actualité pour nous tous.

En Christ.

Francis
Saint Séraphin de Sarov : « Acquiers la paix intérieure (sauve ton âme, acquiers l'Esprit Saint), et alors des âmes par milliers trouveront auprès de toi le Salut ».

Avatar de l’utilisateur
ma7
Ædilis
Ædilis
Messages : 45
Inscription : dim. 09 déc. 2012, 10:12
Conviction : Catholique

Re: Guide spirituel

Message non lupar ma7 » sam. 13 sept. 2014, 1:43

Bonsoir à tous,

Je vais demander à mon père demain si il voudrait bien m'aider quand même dans mon chemin de foi.

Je vous remercie vraiment beaucoup pour le réponses apportée, ainsi que pour ces écrit, ils regroupent tout ce que je cherchais ! :>

Fraternellement, ma7.
Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. [Jean 3:16]

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2260
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Guide spirituel

Message non lupar poche » jeu. 25 sept. 2014, 6:59

Si vous avez oublié de mentionner quelque chose dans la confession juste parler la prochaine fois que vous allez à la confession. Il suffit de dire, "je l'ai fait X"

Claude
Barbarus
Barbarus

Défraiement accompagnateur spirituel

Message non lupar Claude » ven. 08 janv. 2016, 17:52

Bonjour, je voudrais aborder une question un peu délicate.

J'ai depuis presque un an un accompagnateur spirituel, que je vois environ une heure une fois par mois. Je sais qu'il accomplit ce ministère gratuitement mais je trouve normal aussi de participer financièrement. Mais combien donner ? Je ne trouve nulle part d'information là-dessus. Sa réponse à ma question : "Ce que tu veux". Avec ça...

De plus, je dois faire une retraite avec lui prochainement. Je le verrai tous les deux jours pendant huit jours. Là encore, je ne sais pas combien donner... ni d'ailleurs comment le faire : une enveloppe dans la boîte aux lettres avec un petit mot ? de la main à la main (ça ne me plaît pas !). Et puis : en espèces ? en chèque ?

Certains d'entre-vous ont sûrement déjà connu cette situation. Comment faites-vous ?

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Quæstor
Quæstor
Messages : 310
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Défraiement accompagnateur spirituel

Message non lupar Foxy » ven. 08 janv. 2016, 20:33

Bonsoir Claude

Votre question vous honore !

Mon directeur spirituel est un prêtre ami, religieux.

Je l'invite de temps en temps pour un repas et je pense que cela lui plait bien.
De temps en temps aussi, je lui demande une messe, par exemple, pour l'anniversaire de la mort de mes parents, de ma belle-mère.

Le retraite que vous allez faire est certainement payante, donc là, je pense qu'il n'y a rien à donner en plus.
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1489
Inscription : dim. 08 juil. 2012, 11:56
Conviction : Catholique Romain
Localisation : Alsace

Re: Défraiement accompagnateur spirituel

Message non lupar Christophe67 » sam. 09 janv. 2016, 13:38

Bonjour Claude,


Comme vous le dis votre accompagnateur 'ce que vous voulez'.
Dans ce cas retournez la question différemment : à combien estimez-vous ce service puis combien êtes vous prêt à donner ?

Je vais vous faire part d'une expérience qui ne sera pas une réelle réponse mais une façon d'aborder le problème.

Lorsque je fais une retraite avec un accompagnateur spirituel, ce service est facturé entre 13€ et 30€ selon les moyens de chacun.
Alors certes dans Matthieu 10:8, Jésus dit : "Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement" mais dans ce monde il y a des frais partout ne serait ce que pour entretenir un lieu de retraite.
Pour ma part lorsque arrive le passage en "caisse" (hôtellerie, nourriture, accompagnateur) il y a cette fourchette laissée à mon libre arbitre.
Les pensées qui me sont venues la première fois étaient :

- si le prix était fixé par avance, aurais je pour autant refuser de venir ou de faire cet effort ?
- Est il mesquin de négocier le prix au minimum par après ?
- Est-ce que ce que m'a apporté mon accompagnateur valait moins ou plus de 30 euros ?
- Est ce qu'en payant le maximum je prends sur mon superflu? Cela me coûte t'il un peu ? Cela me coûte t'il beaucoup ?

En fonction de ces éléments, vous devriez être en mesure de définir le prix juste, car c'est ce qui est demandé.
Non pas de payer une facture avec un prix fixe (ce qui semblerait vous mettre à l'aise car répondant aux codes de ce monde) mais de fixer vous -même, avec justice, le prix reçu et que vous pouvez donner.

Il est fort probable que vous trouviez que ce qui a été reçu valait bien plus, il faut donc des fois se faire violence pour faire une estimation ;)
Dans le cas de la retraite il est vrai que le prix maximum est une aide, et cela permet éventuellement de faire un don supplémentaire.

Cordialement.
"Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. 2Tim 4:3-4

« La compréhension est la récompense de la foi. Ne cherche donc pas à comprendre pour croire, mais crois afin de comprendre, parce que si vous ne croyez pas, vous ne comprendrez pas. » St Augustin

Claude
Barbarus
Barbarus

Re: Défraiement accompagnateur spirituel

Message non lupar Claude » sam. 09 janv. 2016, 18:59

C’est tout à fait cela, Christophe67 : je trouve que ce que je reçois dans cet accompagnement est sans prix :)

J’avais pensé à 50 ou même 60 euros/heure. Je l’ai vu une douzaine de fois cette année, je pourrais donc donner entre 600 et 700 euros.

Quant à la retraite, Foxy, je n'ai pas d'ordre de grandeur : il s'agira d’une retraite « ouverte » : je la ferai chez moi (je vis en solitaire) et je verrai mon accompagnateur tous les deux jours...

Financièrement ça ne me pose pas de problème mais... ce qui me me fait hésiter, je croix, c'est que je pourrais le gêner en donnant une somme si importante ! Croyez-vous que ce pourrait être le cas ?

Je vais réfléchir aux questions que vous posez. Elles me semblent pertinentes. Merci !

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1489
Inscription : dim. 08 juil. 2012, 11:56
Conviction : Catholique Romain
Localisation : Alsace

Re: Défraiement accompagnateur spirituel

Message non lupar Christophe67 » sam. 09 janv. 2016, 19:26

Re Claude,

Il est difficile de fixer un prix à une "prestation" spirituelle.

Si vous dites que financièrement cela ne vous gène pas, alors cela n'est pas un problème pour vous si vous estimez le prix comme un prix juste.

Concernant votre accompagnateur, sa réponse est envisageable mais il doit aussi penser que si c'est le prix juste que vous vous êtes fixé, il doit l'accepter humblement.
Si il y a une forme de gène, il faut la dissiper en lui disant que c'est le prix que vous avez estimé, et que si lui juge que c'est de trop, alors qu'il garde ce qu'il juge bon et donne le superflu à ses bonnes œuvres (association/monastère/paroisse de son choix et qui en aurait besoin).

Cela me semble un bon compromis, c'est en tous les cas comme cela que je l'envisagerai, à voir si cette solution vous convient.


Cordialement.
"Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. 2Tim 4:3-4

« La compréhension est la récompense de la foi. Ne cherche donc pas à comprendre pour croire, mais crois afin de comprendre, parce que si vous ne croyez pas, vous ne comprendrez pas. » St Augustin

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2113
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Est-il nécessaire ou pas d'avoir un guide spirituel ?

Message non lupar Géraldine » sam. 11 juin 2016, 0:14

Je suis tout à fait en accord avec Théophile.
Je cherche d'ailleurs un conseiller Spirituel.
Ça n'est pas évident.
Et il faut effectivement bien prier, être bien orientée.....
Géraldine
Xto
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1878
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: Est-il nécessaire ou pas d'avoir un guide spirituel ?

Message non lupar Belin » sam. 11 juin 2016, 10:01

Voici l'analyse de St Vincent Ferrier que je partage totalement:
La nécessité d'un directeur.
Chose certaine : celui qui tend à la perfection y arrivera plus facilement et plus vite s'il a un directeur auquel il obéit en toutes choses, petites et grandes. Tout seul, même avec une intelligence très vive et les meilleurs livres de spiritualité, il y parviendra moins aisément.
Bien plus, jamais Notre-Seigneur n'accordera sa grâce, sans laquelle on ne peut rien, à celui qui, ayant à sa disposition un directeur de conscience capable de l'instruire, néglige ce secours, persuadé qu'il se suffit à lui-même et qu'il peut trouver tout seul la voie du salut. C'est que l'obéissance est la voie royale qui mène sûrement les hommes au sommet de cette échelle mystérieuse où le Seigneur paraît s'appuyer.


L'exemple des saints.
C'est la voie qu'ont suivie les saints Pères du désert, et tous ceux qui sont parvenus à la perfection ont cheminé par là. Si, par une grâce spéciale, Dieu a directement instruit certaines âmes, c'est qu'alors sa bonté a remédié au manque de directeur. Il en use de la sorte dans ces cas, pourvu qu'on ait recours à Lui d'un cœur humble et fervent.


Rareté des bons directeurs.
Il est infiniment regrettable que de nos jours si peu de gens soient capables d'enseigner la perfection. Pire encore, si quelqu'un veut suivre les voies de Dieu, beaucoup l'en détourneront et bien peu l'aideront.
Dans ce cas, il faut recourir à Dieu de toute son âme et Lui demander par des prières pressantes et humbles de vouloir remplir Lui-même l'office de directeur. Oui, il faut se jeter dans ses bras, s'abandonner à Lui comme un orphelin, afin qu'Il vous reçoive avec bonté, car Il ne veut la mort de personne, mais que tous arrivent à la connaissance de la vérité.
À vous donc qui désirez ardemment trouver Dieu et aspirez à la perfection afin d'être plus utile aux autres, j'adresse ma parole. Je m'adresse à vous qui allez à Dieu d'un cœur simple et sans aucune duplicité, qui visez au plus parfait dans la vertu et souhaitez parvenir à la gloire éternelle par la voie de l'humilité.
[...]

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4406
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Est-il nécessaire ou pas d'avoir un guide spirituel ?

Message non lupar gerardh » sam. 11 juin 2016, 10:38

________

Bonjour,

La Bible nous enseigne que dans l'Eglise (la communauté des chrétiens), se déploient des dons de l'Esprit comme docteurs (enseignants), prophètes, pasteurs et même "aides". Vous pourriez vous adresser à l'un d'entre eux.


___________


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités