Piété mariale

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
Etrigan
Senator
Senator
Messages : 853
Inscription : jeu. 09 févr. 2006, 13:21
Localisation : Pas loin de Paris, dans une ville protégée par une Sainte et des bois.
Contact :

Interrogations sur la dévotion mariale…

Message non lupar Etrigan » lun. 16 févr. 2009, 11:12

Voici ce que je ressens actuellement :

J’aime sincèrement Marie, mère de Jésus, mère de Dieu, toujours Vierge et sans souillure du pêché… Néanmoins, je m’interroge sur la prière qui lui est faite, sur la dévotion qu’elle suscite : Jamais la Bible ne nous autorise ou invite à prier quelqu’un d’autre que Dieu.

Quand on s’adresse à Marie, j’ai beau me dire qu’on demande à Marie d’intercéder pour nous, qu’on prie avec elle et pas elle directement, je ne peux pas m’empêcher de m’inquiéter de ce que je fais car il n’y de Dieu que la Sainte Trinité…

Je serais donc content de pouvoir en discuter avec vous.

Amicalement
Etrigan
« Le Verbe s’est incarné pour la Rédemption du Péché. Faudra-t-il que le Saint-Esprit s’incarne pour la rédemption de la sottise ? » Léon Bloy

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8199
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Inquiétude mariale…

Message non lupar Raistlin » lun. 16 févr. 2009, 11:54

Bonjour Etrigan,

C'est aussi quelque chose avec laquelle je ne suis pas encore très à l'aise. Je pense très sincèrement qu'il s'agit, du moins chez moi, d'une certaine immaturité spirituelle. J'ai encore le vieux réflexe de me dire "pas d'intermédiaire entre Dieu et moi", comme si le fait de prier Marie pouvait faire écran... :/

Je pense qu'il faut voir ça avec plus de sérénité : l'Eglise ne nous oblige pas à la dévotion mariale. Certes, elle juge que c'est préférable - car Marie est d'un grand secours dans le combat qui est le nôtre - mais vous ne serez pas excommunié si vous n'adressez vos prières qu'à Dieu.

J'ai lu quelque part que les saints présentaient une prière plus belle à Dieu, une prière qui Lui est plus agréable. Alors je me dis parfois qu'en priant Marie ou les saints, ceux-ci présentent à Dieu ma prière embellie, dépouillée de ce qui la rend laide aux yeux de Dieu (égoïsme, ingratitude, etc...).

Bon, après, c'est aussi une affaire de sensibilité personnelle. Nous n'avons pas tous la même spiritualité.

Fraternellement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Inquiétude mariale…

Message non lupar coeurderoy » lun. 16 févr. 2009, 12:08

Marie ayant donné sa chair au Verbe Incarné, il faut la voir comme un vitrail très pur qui ne prend sa beauté qu' entièrement traversé par la Lumière divine.
Pardonnez moi ces images symboliques. Nous savons qu'elle est "de notre race" cependant la sublimité de son Immaculée Conception nous permet de nous approcher, par elle, du Sauveur avec infiniment d'assurance et de confiance.
A l'égard du péché Bernanos faisait remarquer que Marie ne pouvait avoir nul dégoût (puisqu'elle a été épargnée) mais de l'étonnement, et surtout de la compassion pour ses frères et soeurs (nous-mêmes) qui en subissons les conséquences.
Lorsque vous admirez un beau vitrail, c'est le jeu des couleurs, la vie lumineuse que le soleil lui confère que vous contemplez, pas l'armature de verre et de plomb qui, vue de l'extérieur est sombre et triste.

Il en est ainsi de Notre-Dame, "aqueduc" de la Grâce, Etoile du Matin, reflètant toutes les perfections du Sauveur qu'elle a engendré.
In Christo !
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Etrigan
Senator
Senator
Messages : 853
Inscription : jeu. 09 févr. 2006, 13:21
Localisation : Pas loin de Paris, dans une ville protégée par une Sainte et des bois.
Contact :

Re: Inquiétude mariale…

Message non lupar Etrigan » lun. 16 févr. 2009, 12:21

Raistlin, votre réponse me rassure : merci !

Coeurderoy, votre texte est très beau ^__^

Marie, les Anges et les Saints comme des vitraux qui filtreraient notre message à Dieu : c'est une très belle vision. Mais une chose : nous sommes bien d'accords que nous ne prions pas Marie, mais avec Marie ? La prière s'adresse bien à Dieu et nous demandons alors à Marie de la faire "transiter" : c'est bien cela ?
« Le Verbe s’est incarné pour la Rédemption du Péché. Faudra-t-il que le Saint-Esprit s’incarne pour la rédemption de la sottise ? » Léon Bloy

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Inquiétude mariale…

Message non lupar coeurderoy » lun. 16 févr. 2009, 12:42

Oui l'image est belle ...mais elle n'est pas de moi : j'essaierai de retrouver le poème médiéval où un trouvère compare Marie à une verrière (symbole de sa virginité puisque traversée du soleil sans rien perdre de son intégrité). Marie doit toujours nous conduire vers son Fils, sinon ce serait une "déesse" mais étant l'humilité même elle sait s'effacer, se sachant simplement "le pur Miroir de Dieu".

Je prie Marie : lui demandant de présenter ma prière à son Fils :
"pleine de Grâce" : référence à l'Esprit Saint
"Le Seigneur est avec vous" (paroles de Gabriel, christocentriques)
"et Jésus, le fruit de vos entrailles est béni" : la Mère du Verbe Incarné
"Mère de Dieu" : la Théotokos (scandale pour tant d'hommes ici-bas !) celle qui nous engendre à la grâce
"Priez pour nous, pauvre pécheurs" : présentez, en bonne avocate, notre supplication au Père céleste !
Cordialement
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Inquiétude mariale…

Message non lupar coeurderoy » lun. 16 févr. 2009, 13:50

J'ajouterai que la nouvelle Eve celle qui a dit "oui" au plan de Dieu, est le rempart assuré de ceux qui subissent les assauts du Malin. Que la hargne du père de l'orgueil se soit parfois acharnée sur ceux qui propageaient le culte de la Vierge est compréhensible : n'ayant rien en elle qui appartienne au mauvais, sa prière et sa protection sont toutes puissantes !
Voyez comme les contrées où le culte marial a été délaissé sont infestées d'histoires de fantômes, possessions et autres revenants...
Marie est mère de l'Eglise et, dans les apparitions qu'elle fit sur cette terre, l'infatigable messagère du salut : cette puissance et cet amour sont insupportables à ses ennemis, aussi méfions nous des théologiens qui ridiculisent son culte.
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Etrigan
Senator
Senator
Messages : 853
Inscription : jeu. 09 févr. 2006, 13:21
Localisation : Pas loin de Paris, dans une ville protégée par une Sainte et des bois.
Contact :

Re: Inquiétude mariale…

Message non lupar Etrigan » lun. 16 févr. 2009, 14:10

Ses apparitions sont un signe, c'est clair.
Voyez comme les contrées où le culte marial a été délaissé sont infestées d'histoires de fantômes, possessions et autres revenants...
Tiens, ça je ne savais pas. Auriez-vous des sources ?
« Le Verbe s’est incarné pour la Rédemption du Péché. Faudra-t-il que le Saint-Esprit s’incarne pour la rédemption de la sottise ? » Léon Bloy

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Interrogations sur la dévotion mariale…

Message non lupar coeurderoy » lun. 16 févr. 2009, 14:53

Je songeais à l'Angleterre, au goût des sorcières et fantômes du monde anglo-saxon en général.
En Allemagne, la bienheureuse Anne-Catherine Emmerick (décédée vers 1820) signale, dans ses écrits le nombre d'âmes en peine réclamant les prières de l'Eglise. Là où on ne prie plus pour les défunts on constate semble-il les lieux infestés et le retour des pratiques occultes.
On n'est pas tenu de prendre pour articles de foi les écrits de la bienheureuse Anne-Catherine,mais ses descriptions d'une précision...archéologique de la Palestine du temps de Jésus, ou d'autres époques postérieures (détails de vêtements, bijoux, coutumes), détails vérifiés de nos jours par les découvertes les plus scientifiques est un fait troublant, même s'il reste anecdotique.
Pour en revenir à Marie, tous les saints ayant eu affaire aux attaques du démon ont insisté sur la protection de la Vierge, Tour invincible, Reine de la milice céleste !
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Etrigan
Senator
Senator
Messages : 853
Inscription : jeu. 09 févr. 2006, 13:21
Localisation : Pas loin de Paris, dans une ville protégée par une Sainte et des bois.
Contact :

Re: Interrogations sur la dévotion mariale…

Message non lupar Etrigan » lun. 16 févr. 2009, 15:27

Merci de votre réponse. Effectivement, vos propos sur Anne-Catherine Emmerick nous entrainerait dans un autre débat... Finalement, se pose la question de la tradition et de sa transmission : d'après ce que je crois comprendre, on me dit que la dévotion mariale remonte aux Apôtres même et que donc il est normal de la confirmer car elle fait partie d'une histoire toute récente de l'Eglise. Je me demande donc quelles sont les preuves de cette dévotion primaire, d'autant qu'à l'époque, certains dogmes n'avaient pas été promulgués.
« Le Verbe s’est incarné pour la Rédemption du Péché. Faudra-t-il que le Saint-Esprit s’incarne pour la rédemption de la sottise ? » Léon Bloy

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1929
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Interrogations sur la dévotion mariale…

Message non lupar DavidB » lun. 16 févr. 2009, 15:43

Quelques points
1- Jésus vient pour nous donner la vie en plnitude.
2- Celui qui fait la Volonté du Père reçoit le Royaume en partage.
3- Marie est celle qui s'est abandonné à la Parole de Dieu, lui donnant chair jusqu'à l'incarnation du Verbe.

Marie étant pleinement donnée à Dieu a reçu de Dieu la Vie en plénitude à laquelle tous les chrétiens sont appelés.
Ayant reçu le Royaume en partage, elle a été trouvée digne d'intervenir et elle est souveraine auprès de Dieu.
Marie est donnée au disciple en tant que mère par Jésus sur la croix. Elle est la mère du chrétien, de ce que Marie, toute donnée à Dieu, celui qui se confie en Marie ne peut que se confier en Dieu, mais Marie étant celle des nôtres ayant laisser Dieu s'incarner, elle est aussi celle qui fait l'espace à l'Esprit Saint, dans toute son humilité, qui permette de former les membres du corps du christ. Cette réalité est vraie aussi en ce qui concerne le corps mystique du christ. Le chrétien moyen étant souvent encore très attaché à toutes sortes d'égoïsme et de recherche de gloire humaine ne peut souvent faire une prière pure et pleinement efficace. Alors s'abandonnant à Marie, celle-ci le prend en elle, et ouvre pour lui les portes qui permettent à L'Esprit Saint de passer. Ce n'est pas pour rien que Marie est la seule femme nommée à l'épisode de la pentecôte.

Il n'y a aucune crainte à se confier en Marie, à Marie, à la prier ELLE, comme jadis l'on priait les prophètes et autres amis de Dieu. Marie est celle qui, comme on l'a dit, présente la prière parfaite à Dieu qui lui fait un fiat qui a sur le coeur de Dieu une incidence insondable. Si Marie fait tout cela, c'est bien dans la grâce et les mérites du Christ qui transcendent tous les temps et l'espace. Se confier en Marie, c'est seulement reconnaître l'arme puissante que le Christ nous a lui-même donné en nous la confiant comme mère sur la croix. Elle est celle qui fait espace à L'Esprit Saint, forme les membres du christ, comme ses membres mystique et qui rend le chrétien agréable à Dieu.

Je sais que j'y vais très fort, mais c'est ce que je crois très profondément. Si je suis hétérodoxe, on me corrigera. Mais c'est aussi pourquoi on dit de Marie qu'Elle est Mère et Modèle de l'Église. Tout ce que je viens de dire de Marie est aussi valable pour ce qui concerne l'Église. Mais Marie en est l'achèvement parfait.


David
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Interrogations sur la dévotion mariale…

Message non lupar Mac » lun. 16 févr. 2009, 16:01

Raistlin, votre réponse me rassure : merci !

Coeurderoy, votre texte est très beau ^__^

Marie, les Anges et les Saints comme des vitraux qui filtreraient notre message à Dieu : c'est une très belle vision. Mais une chose : nous sommes bien d'accords que nous ne prions pas Marie, mais avec Marie ?
Effectivement, nous prions Marie d'intercéder pour nous et de prier avec nous le seul Dieu vrai. Nous ne prions pas Marie pour elle même.
Entre le mauvais et Marie une hostilité est mise par Dieu dès l'origine ( cf genèse). Donc elle occupe une place privilégié dans la hiérarchie au ciel, dans le cœur de Dieu. De plus à Cana, l'heure n'était pas venue, pourtant le Seigneur accorde à Marie son premier signe. Par ailleurs, au pied de la Sainte croix, le Seigneur donne Sa mère à chaque homme lorsqu'Il dit à Jean, femme voici ton fils, fils voici ta mère.

La prière s'adresse bien à Dieu et nous demandons alors à Marie de la faire "transiter" : c'est bien cela ?

C'est bien cela, elle reçoit nos prières qu'elle présente à Dieu. Moi j'ai le problème inverse, en réalité, je me dis que pécheur comme je suis, comment je peux prier Dieu sans que quelqu'un ne présente mes prières. Dans certaines guérisons du Seigneur, je ne sais pas si cela vous a interpellé, il y a un intermédiaire, quelqu'un qui demande non pour lui mais pour un autre, un père pour son fils, une mère pour sa fille, un centurion pour son serviteur.... Saint Padre Pio explique l'avantage de s'unir à la communion des Saints à laquelle nous sommes appelé appartenir, sans doute que notre prière et même tout notre être est purifié par la prières des Saints lorsque nous nous unissons à eux, la Sainte Vierge en faisant partie. N'oublions jamais le grand amour de Marie sur la terre, sa pureté qui est allé jusqu'à touché le Cœur de Dieu Lui-même, qui l'a choisi pour mère de Son Fils. Enfin, il me semble que vous aimez particulièrement la lecture, alors je ne peux que vous conseiller la lecture de Saint Padre Pio.

PS/ J'ai bien aimé david " Marie qui ouvre les portes pour que l'Esprit Saint puisse passer. J'y vois une vérité.

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Interrogations sur la dévotion mariale…

Message non lupar coeurderoy » lun. 16 févr. 2009, 16:26

Enfin, Etrigan, à l'appui du dogme de l'Assomption de la Vierge (Pie XII, 1950), malgré la vénération d'innombrables générations de fidèles, on n'a jamais trouvé dans nos églises une seule relique du corps de Marie. Or, connaissant la place qu'elle occupe dans la hiérarchie céleste et la vénération accordée aux reliques des martyrs depuis l'origine de l'Eglise, on aurait pu s'attendre à voir une multitude de reliquaires en son honneur. Sa présence "corporelle" auprès de Dieu depuis son Assomption est un gage de plus : Marie, à la suite de son Fils nous ouvre les cieux et y entraîne les fils d'Adam.
Cordialement
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Etrigan
Senator
Senator
Messages : 853
Inscription : jeu. 09 févr. 2006, 13:21
Localisation : Pas loin de Paris, dans une ville protégée par une Sainte et des bois.
Contact :

Re: Interrogations sur la dévotion mariale…

Message non lupar Etrigan » lun. 16 févr. 2009, 16:28

David, vous dites de belles choses mais vous êtes trop exalté sur le sujet et c'est là que je me ferme. De plus, vous écrivez :
Ayant reçu le Royaume en partage, elle a été trouvée digne d'intervenir et elle est souveraine auprès de Dieu.
Le terme "souveraine" me gêne profondément. Marie n'a pas autorité sur Lui...

Mac, ce que vous dites :
Dans certaines guérisons du Seigneur, je ne sais pas si cela vous a interpellé, il y a un intermédiaire, quelqu'un qui demande non pour lui mais pour un autre, un père pour son fils, une mère pour sa fille, un centurion pour son serviteur....
me paraît vraiment intéressant. Merci !
« Le Verbe s’est incarné pour la Rédemption du Péché. Faudra-t-il que le Saint-Esprit s’incarne pour la rédemption de la sottise ? » Léon Bloy

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1929
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Interrogations sur la dévotion mariale…

Message non lupar DavidB » lun. 16 févr. 2009, 16:33

Pourtant, Etrigan, telle est le don de Dieu, telle est la promesse du salut dans le Christ, nous recevons le Royaume en partage. Dieu nous fait participer à son oeuvre, et cela concrètement.

Mais il est de ces réalité que seule la contemplation permet de découvrir. Je n'insiste pas. J'ai aussi eu de très gros doutes sur les dévotions à Marie et aux saints, et j'ai demandé à Jésus de m'éclairer et j'ai continué à prier Marie dans un acte de confiance à l'Église. Et aujourd'hui on me dit que je suis trop exalté... Pourtant, je n'ai fait que lire les promesses de l'Évangile et j'y ai cru...

Marie n'a pas autorité sur Dieu, c'est vrai, elle a autorité avec Dieu, de ce qu'elle en a été trouvée digne absolument lavée dans le christ et épouse de l'Esprit Saint en totalité, comment l'Époux refuserait-il des quartiers à son Épouse?

comme je l'ai dit plus haut, ce qui concerne Marie, concerne aussi l'Église, mais trouve son aboutissement en Marie.


David
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Interrogations sur la dévotion mariale…

Message non lupar coeurderoy » lun. 16 févr. 2009, 16:37

Saint Bernard de Clairvaux a écrit de fort belles pages sur Marie, son rôle dans l'économie du salut, sa place dans l'Eglise, je vous conseille de le lire Etrigan. Ce n'est pas de la dévotionnette, succédané de quelque culte païen mais le fruit des méditations d'un familier de Notre-Dame, Docteur de l'Eglise de surcroît, âme virile et amoureuse.
Cordialement
P.S : "Souveraine" vous choque pour celle qui s'est dite "servante du Seigneur". Dieu l'a exaltée et le couronnement de Marie présenté aux portails des cathédrales (Reims par ex) nous donne l'image de cette femme "couronnée d'étoiles" de l'Apocalypse, Marie-Eglise, Regina caeli, Reine du Ciel. Sa souveraineté est également à comprendre comme "puissance souveraine" déléguée par Dieu à l'humanité régénérée pour vaincre les forces du mal : en ce sens chaque baptisé vainqueur du mal est Fils du Roi et appellé à régner près de Lui.[/justifier]
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités