Vendre son âme

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Emm
Barbarus
Barbarus

Vendre son âme

Message non lupar Emm » jeu. 25 avr. 2013, 15:06

La question que je vais vous poser est idiote mais je préfère être sûr... Est ce que si on pense des trucs du genre ''Je veux vendre mon âme au diable '' ou bien ''J'ai vendu mon âme'' cela veut dire qu'on l'a réellement vendue ou bien est ce juste le Malin qui veut nous faire croire ça en passant par nos pensées ? Parce que j'ai déjà pensé ça et cela me fait flipper parce que je ne suis pas du tout du coté du Malin. :sonne:

Je pense qu'il faut faire quelque chose de plus qu'une simple pensée pour réaliser ce pacte comme signer quelque chose avec son propre sang mais je préfère vérifier...

Avatar de l’utilisateur
Olivier C
Consul
Consul
Messages : 1178
Inscription : jeu. 13 août 2009, 22:44
Conviction : Catholique
Localisation : Forum Segusiavorum
Contact :

Re: vendre son âme

Message non lupar Olivier C » jeu. 25 avr. 2013, 22:13

Oui. Il faut plus qu'une simple pensée, l'implication doit être concrète. La liberté d'une personne s'implique par sa volonté, et non par une simple pensée ou par un sentiment.
Ἐμοὶ γὰρ τὸ ζῆν Χριστὸς καὶ τὸ ἀποθανεῖν κέρδος. < christus.fr >

Emm
Barbarus
Barbarus

Re: vendre son âme

Message non lupar Emm » jeu. 25 avr. 2013, 22:20

Oui. Il faut plus qu'une simple pensée, l'implication doit être concrète. La liberté d'une personne s'implique par sa volonté, et non par une simple pensée ou par un sentiment.
Je vois, merci pour votre réponse. :oui:

Cela veut donc dire que quelqu'un qui à par égarement souhaité vendre son âme l'a réellement vendue, sans avoir faire de rituel/cérémonie satanique ?

Avatar de l’utilisateur
Olivier C
Consul
Consul
Messages : 1178
Inscription : jeu. 13 août 2009, 22:44
Conviction : Catholique
Localisation : Forum Segusiavorum
Contact :

Re: vendre son âme

Message non lupar Olivier C » jeu. 25 avr. 2013, 23:07

On touche ici à la question de la liberté réelle de la personne, une personne pouvant être plus ou moins libre en fonction d'éléments indépendants de sa volonté...

Pour qu'un acte - bon ou mauvais - soit libre, il faut qu'il soit posé en connaissance de cause, et sans trop d'entraves psychiques (folie, aliénation, etc). Sinon la responsabilité morale d'une personne en sera d'autant minimisée.

Donc on ne vend son âme au Diable comme cela, il faut quand même le vouloir. Les adeptes allant très loin pratiques des rituels initiatiques les poussants toujours plus avant dans le "don" d'eux même à Satan.

Ceux-là devront peut-être passer par un "grand exorcisme" pour en être délivré. Notons que seul le prêtre exorciste d'un diocèse est accrédité pour célébrer un grand exorcisme, en aucun cas un groupe de prière par exemple.

Pour les cas "border line" (pratique de la chiromancie, faire "tourner les tables" avec des copains, écriture automatique), à voir au cas par cas...

Pour le commun des mortels, en cas de doute (exemple : avoir consulté une astrologue), un exorcisme mineur suffit pour être délivré : la confession en est le sacrement tout indiqué! Le sacrement du baptême comporte lui aussi une dimension d'exorcisme pour le rejet du mal.
Ἐμοὶ γὰρ τὸ ζῆν Χριστὸς καὶ τὸ ἀποθανεῖν κέρδος. < christus.fr >

Emm
Barbarus
Barbarus

Re: vendre son âme

Message non lupar Emm » jeu. 25 avr. 2013, 23:21

Je vois bien là où vous voulez en venir. Cependant je parle ici d'une personne qui aurait voulu pendant ne serait ce que quelques secondes vendre son âme au Malin et qui n'aurait fait que le penser, qui n'aurait donc pas fait de rituels, fait tourner les tables ou ce genre de choses. Dans le cas présent, cette personne aura-t-elle réellement vendue son âme ?

Par ailleurs, qu'est ce que la chiromancie a à voir avec le Malin ?

Quand vous parlez d'une consultation chez une astrologue, que voulez vous dire ?

Avatar de l’utilisateur
Olivier C
Consul
Consul
Messages : 1178
Inscription : jeu. 13 août 2009, 22:44
Conviction : Catholique
Localisation : Forum Segusiavorum
Contact :

Re: vendre son âme

Message non lupar Olivier C » ven. 26 avr. 2013, 8:26

Je parle ici d'une personne qui aurait voulu pendant ne serait ce que quelques secondes vendre son âme au Malin et qui n'aurait fait que le penser.
C'était l'objet de mon premier post. Je n'ai rien à dire de plus sur le sujet. Il faut poser un acte pour engager sa liberté. Cet acte peut très bien se faire uniquement par la pensée, mais il nous faut souvent plus que quelques secondes. N'étant pas de purs esprits nous sommes soumis aux fluctuations psychologiques inhérentes à notre nature (nous ne sommes pas des anges !).
Par ailleurs, qu'est ce que la chiromancie a à voir avec le Malin ? Quand vous parlez d'une consultation chez une astrologue, que voulez vous dire ?
La chiromancie, la cartomancie, l'astrologie, et de manière générale toutes les pratiques divinatoires ont comme motivation une volonté de maitrise sur son destin.

Pratiquer ces sciences est une reconnaissance implicite par leur utilisateur de "forces" dépassant le cadre de la nature. Cette reconnaissance implicite met l'utilisateur sous l'allégeance de ces forces, qu'il les crois intellectuelle ou non. Il leur prête "foi" si l'on peut dire, ce qui le rend désormais perméable à elles...

Volonté de maîtrise donc. Le moteur des sciences occultes c'est le pouvoir : derrière ces forces se cache des puissances démoniaques.
Ἐμοὶ γὰρ τὸ ζῆν Χριστὸς καὶ τὸ ἀποθανεῖν κέρδος. < christus.fr >

Emm
Barbarus
Barbarus

Re: vendre son âme

Message non lupar Emm » ven. 26 avr. 2013, 12:19

C'était l'objet de mon premier post. Je n'ai rien à dire de plus sur le sujet. Il faut poser un acte pour engager sa liberté. Cet acte peut très bien se faire uniquement par la pensée, mais il nous faut souvent plus que quelques secondes. N'étant pas de purs esprits nous sommes soumis aux fluctuations psychologiques inhérentes à notre nature (nous ne sommes pas des anges !).
Merci. Je pense avoir compris cette fois : tant que la personne ne l'a pas réellement désiré de tout son coeur elle ne l'a pas fait, le Malin cherche juste à mettre le doute dans son esprit et à la tenter.
Par ailleurs, qu'est ce que la chiromancie a à voir avec le Malin ? Quand vous parlez d'une consultation chez une astrologue, que voulez vous dire ?
La chiromancie, la cartomancie, l'astrologie, et de manière générale toutes les pratiques divinatoires ont comme motivation une volonté de maitrise sur son destin.

Pratiquer ces sciences est une reconnaissance implicite par leur utilisateur de "forces" dépassant le cadre de la nature. Cette reconnaissance implicite met l'utilisateur sous l'allégeance de ces forces, qu'il les crois intellectuelle ou non. Il leur prête "foi" si l'on peut dire, ce qui le rend désormais perméable à elles...

Volonté de maîtrise donc. Le moteur des sciences occultes c'est le pouvoir : derrière ces forces se cache des puissances démoniaques.
Je comprends mieux désormais, merci pour toutes ces explications.

Par ailleurs, hier soir sans que je puisse expliquer comment ou pourquoi (bien que je pense que ce soit du à la fatigue et au stress que j'avais accumulé toute la journée à cause de certains problèmes personnels) j'ai pendant quelques minutes visualiser le Malin dans mon esprit, j'ai en quelque sorte imaginé à quoi il pouvait ressembler. Qu'est ce que cela signifie ?

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Vendre son âme

Message non lupar Invité » ven. 26 avr. 2013, 21:25

Bonsoir. J'ai eu récemment une expérience qui peut se rapprocher de la situation qui a été décrite précédemment : me renseignant comme vous sur la vente de l'âme, j'ai lu qu'on pouvait vendre son âme au diable puis ensuite obliger quelqu'un à nous vendre la sienne. Je me suis mis à imaginer la scène dans ma tête (la vente de l'âme au diable + le fait que quelqu'un nous donne son âme en signant un pacte) et j'ai pensé d'une manière honteuse et naive ''ah ouais ça serait bien en fait, tu vends la tienne et t'en récupère une autre'', après avoir pensé cela je me suis demandé comment j'avais pu penser une chose pareille et j'en ai aujourd'hui encore très honte, croyez moi.

Vous qui avez l'air expérimenté sur le sujet, pensez vous qu'en imaginant la scène et en ayant cette réflexion, qui au passage sur le moment était réellement pensée par ma propre personne, j'ai vendu mon âme ?

C'est le fait d'avoir réellement pensé la réflexion que j'ai émise (donc par ma propre volonté) et d'avoir imaginé cela qui me fait douter et avoir réellement peur, même si je dois avouer que si je n'avais pas vu ce post je n'aurais pas émis la possibilité d'avoir réellement vendu mon âme par la pensée, cela m'aurait paru impossible.

Je vous remercie d'avance pour votre prochaine réponse qui je l'espère fera disparaître mes doutes et mes peurs.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9668
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Vendre son âme

Message non lupar Fée Violine » sam. 27 avr. 2013, 13:28

Bonjour touriste,

je pense que cette pensée qui vous est venue est seulement une tentation.
Vous l'avez vite repoussée, vous n'avez rien fait de mal.

Avatar de l’utilisateur
Olivier C
Consul
Consul
Messages : 1178
Inscription : jeu. 13 août 2009, 22:44
Conviction : Catholique
Localisation : Forum Segusiavorum
Contact :

Re: vendre son âme

Message non lupar Olivier C » sam. 27 avr. 2013, 20:33

Par ailleurs, hier soir sans que je puisse expliquer comment ou pourquoi (bien que je pense que ce soit du à la fatigue et au stress que j'avais accumulé toute la journée à cause de certains problèmes personnels) j'ai pendant quelques minutes visualisé le Malin dans mon esprit, j'ai en quelque sorte imaginé à quoi il pouvait ressembler. Qu'est ce que cela signifie ?
Sérieusement : rien. Il s'agit simplement de votre imagination, il n'y a pas de conclusion à en tirer.
Ἐμοὶ γὰρ τὸ ζῆν Χριστὸς καὶ τὸ ἀποθανεῖν κέρδος. < christus.fr >

Emm
Barbarus
Barbarus

Re: Vendre son âme

Message non lupar Emm » lun. 29 avr. 2013, 21:16

Je suis cependant perdu... Durant plusieurs jours j'ai continué à penser ''Je veux vendre mon ame'', ou ce genre de choses. J'ai maintenant conscience de penser cela ''volontairement'', comme pour me faire peur, me torturer l'esprit. Il faut savoir que je suis de nature auto-destructive, je me fais du mal moi même, surtout moralement, par mal être. J'ai l'impression d'avoir plusieurs fois volontairement pensé cela par méchanceté envers ma propre personne, d'avoir réellement désiré cette vente si je puis m'exprimer ainsi, pour me faire du mal. Et cela me torture réellement au quotidien, j'en ai la gorge serrée en permanence et j'en dors très mal. J'ai donc peur d'avoir bel et bien commis l'irréparable... malgré ma peur et mon dégout envers le Malin. Notez bien que je n'ai jamais pensé cela par dévotion pour lui, bien au contraire je suis aux cotés de Dieu et non du diable. Pour résumer, je pense donc avoir voulu tout cela pour me faire du mal au plus au point.

Croyez vous donc que j'ai réellement réalisé cette vente ? J'ai de sérieux doutes et cela me fait plus de mal que vous ne pouvez l'imaginer...

Bonne soirée à tous et merci.

Avatar de l’utilisateur
Olivier C
Consul
Consul
Messages : 1178
Inscription : jeu. 13 août 2009, 22:44
Conviction : Catholique
Localisation : Forum Segusiavorum
Contact :

Re: Vendre son âme

Message non lupar Olivier C » mar. 30 avr. 2013, 8:14

Si vous ne vous sentez pas à l'aise avec votre conscience : aller vous confesser... la confession est un puissant exorcisme à ne pas négliger.
Ἐμοὶ γὰρ τὸ ζῆν Χριστὸς καὶ τὸ ἀποθανεῖν κέρδος. < christus.fr >

Avatar de l’utilisateur
Phileas Fogg
Censor
Censor
Messages : 127
Inscription : mar. 29 janv. 2013, 14:21

Re: Vendre son âme

Message non lupar Phileas Fogg » mar. 30 avr. 2013, 12:53

Bonjour :

Préciser peut être qu'on ne peut "vendre son âme" :

nous n'avons pas la disposition de notre âme,
pour la donner de façon définitive.

Ceci du reste pour Dieu aussi : on ne peut d'un acte unique devenir saint, sauf exception.
Car telle n'est pas notre nature.

Tout se joue dans la succession de chacun des instants.
Pour Dieu ou contre lui, c'est une décision jour après jour.

Vendre son âme signifie donc concrètement de faire un acte contre Dieu, de refuser Dieu en tant qu'il est Dieu, de le rejeter spécifiquement, etc.

Le risque est comme en effet : la possession ou l’infestation ou tout autre chose : de prendre la religion en dégout, de ressentir des tentations plus fortes, etc
Le diable existe et si on lui donne pouvoir, il en profite.

Mais possession, infestation, etc sont la conséquence du choix de se tourner vers le Diable,
et pas la conséquence du fait que le diable soit devenu propriétaire de l'âme.
Rien n'est définitif dans le monde sublunaire.
On peut toujours se rétracter.

Le risque est grand que les conséquences soient dévastatrices : possession par exemple.
De même que si l'on boit de l'alcool, sauf exception, le taux d'alcoolémie augmente et produit des effets.

Une fois possédé, peut on rétracter sa volonté ? je ne suis pas exorciste.
Je dirais : sans doute.
Il me semble concevable que la Providence ménage au moins un instant de rémission, que la personne puisse répondre à la grâce. Il me semble aussi concevable qu'une personne reste prise par le démon, dans son corps, son esprit, alors même qu'elle est revenue à Dieu.
Une fois saoul même si l'on regrette et que l'on prend l'engagement de ne pas recommencer, les effets ne se dissipent pas de ce seul fait.

Ce risque existe du reste tout aussi bien par le fait de fréquenter le diable
par exemple dans les pratiques qui sont citées : spiritisme, etc.
Dans ce genre de pratiques on se lie, on coopère avec quelque chose doué d'intelligence
et qui est plus fort de nous.
La nature angélique est supérieure à la nature humaine.
C'est la grâce qui nous fait supérieurs aux anges,
si l'on choisit de se placer sur le plan strictement naturel :
se détourner de la grâce pour faire confiance aux capacités des entités spirituelles, nous sommes à leur merci.

Je connais le pendule :
selon les seules lois de la nature il devrait toujours se comporter de la même façon autant que les circonstances ne changent pas.
Si on le pose sur des feuilles A4 par exemple, quelque soit la question et les signes imprimés sur les feuilles,
il ne devrait pas varier de comportement. Ce n'est qu'une feuille A4.
Or il va varier selon la question qu'on lui pose et donner des réponses, souvent justes.
C'est donc bien que l'usage de cet objet met en branle quelque chose qui comprend la question, le sens de l'interrogation, et qui connait la réponse laquelle souvent est pourtant un fait caché ou très éloigné... qu'il a donc une autre nature que la notre.
S'il s'agissait d'un ange bon l'Eglise ne proscrirait pas de telles pratiques.
Ce qu'on constate pour les usagers du pendule c'est qu'ils vont avoir de plus en plus de difficultés à assurer leur salut : un dégout de la prière, des obstacles pour recevoir les sacrements : le dimanche matin sommeil lourd, insomnie dans la nuit, voiture qui cale, gamins qui crient, etc.
on arrive en retard à la Messe, on ne la prépare plus, on ne pense plus à la communion durant la semaine, on fait confiance de plus en plus au pendule, et peu à peu la pente éloigne de l'Eglise.

Le démon ne peut atteindre Dieu directement, un des moyens est de l'atteindre dans son image en nous : notre intelligence.
L'usage de ces moyens spiritisme, cartomancie, pendule, etc
soit est un aveu franc de recours risqué aux entités spirituelles, de mettre en elles notre confiance
soit est de la crédulité : on se fie aux hasard, à des choses qu'on ne peut vérifier, qui ne sont pas scientifiques, plutôt que d'exercer notre raison et de faire des choix personnels.
dans les deux cas, c'est renier notre nature humaine.

Je me suis éloigné de votre question.

En bref il me semble que vous êtes troublé ;
et que la difficulté ne soit pas de ce que vous avez fait, mais d'un trait de caractère.
Une bonne spiritualité consiste à garder un gros bon sens :
quoique vous ayez fait, avez vous l'intention de chercher Dieu oui ou non.
Si la réponse est oui, cherchez le.

A la première occasion allez vous confesser. Vous expliquerez ce qui s'est passé, avec vos doute sur ce que vous avez fait ou non, on vous donnera une pénitence, vous la ferez et voilà.

L'amour de Dieu est premier : ce qui dépend de nous est d'y répondre et non de savoir quelle est la valeur de notre réponse.
A l'occasion de chacun de vos actes vous aurez des raisons de douteur : ais je vraiment prié ? ais je vraiment fait un acte de miséricorde alors que etc etc.
Tout cela n'a qu'un but : vous détourner de Dieu et concentrer vos énergies sur le flou de nos vie. Nous sommes sur terre, où croît l'ivraie avec le bon grain.

bon courage
ΦΧΦΠ

Avatar de l’utilisateur
archi
Prætor
Prætor
Messages : 1612
Inscription : jeu. 22 mai 2008, 14:57

Re: Vendre son âme

Message non lupar archi » mar. 30 avr. 2013, 20:35

Je suis cependant perdu... Durant plusieurs jours j'ai continué à penser ''Je veux vendre mon ame'', ou ce genre de choses. J'ai maintenant conscience de penser cela ''volontairement'', comme pour me faire peur, me torturer l'esprit. Il faut savoir que je suis de nature auto-destructive, je me fais du mal moi même, surtout moralement, par mal être. J'ai l'impression d'avoir plusieurs fois volontairement pensé cela par méchanceté envers ma propre personne, d'avoir réellement désiré cette vente si je puis m'exprimer ainsi, pour me faire du mal. Et cela me torture réellement au quotidien, j'en ai la gorge serrée en permanence et j'en dors très mal. J'ai donc peur d'avoir bel et bien commis l'irréparable... malgré ma peur et mon dégout envers le Malin. Notez bien que je n'ai jamais pensé cela par dévotion pour lui, bien au contraire je suis aux cotés de Dieu et non du diable. Pour résumer, je pense donc avoir voulu tout cela pour me faire du mal au plus au point.

Croyez vous donc que j'ai réellement réalisé cette vente ? J'ai de sérieux doutes et cela me fait plus de mal que vous ne pouvez l'imaginer...

Bonne soirée à tous et merci.
Premièrement, penser que vous avez vendu votre âme... c'est exactement ce que Satan veut vous faire croire.
Il vous fait croire que vous avez vendu votre âme. C'est plus simple pour lui si vous avez concrétisé ça physiquement d'une façon ou d'une autre (et encore plus établi, volontairement ou non, par des pratiques magiques, un lien physique avec des entités démoniaques), mais si c'est juste cérébral, soyez sûr qu'il ne va pas se gêner.
Il vous fait croire qu'elle lui appartient de plein droit.
Ensuite que Dieu ne peut pas vous pardonner.
Et quand il vient la chercher, qu'il n'y a pas le choix...

C'est évidemment un mensonge, signé du père du mensonge. Son but premier est de faire désespérer les âmes du pardon de Dieu pour pouvoir les emporter.

Donc
- premièrement, ne l'écoutez pas! Vous pouvez obtenir le pardon de Dieu en le lui demandant. Il n'est jamais trop tard.
- deuxièmement, le meilleur moyen de vous en débarrasser est comme on vous l'a dit, la confession sacramentelle. La confession est le tombeau du diable.

In Xto,
archi.
Nous qui dans ce mystère, représentons les chérubins,
Et chantons l'hymne trois fois sainte à la vivifiante Trinité.
Déposons maintenant tous les soucis de ce monde.

Pour recevoir le Roi de toutes choses, Invisiblement escorté des choeurs angéliques.
Alléluia, alléluia, alléluia.

Emm
Barbarus
Barbarus

Re: Vendre son âme

Message non lupar Emm » mar. 30 avr. 2013, 21:40

Premièrement, penser que vous avez vendu votre âme... c'est exactement ce que Satan veut vous faire croire.
Il vous fait croire que vous avez vendu votre âme. C'est plus simple pour lui si vous avez concrétisé ça physiquement d'une façon ou d'une autre (et encore plus établi, volontairement ou non, par des pratiques magiques, un lien physique avec des entités démoniaques), mais si c'est juste cérébral, soyez sûr qu'il ne va pas se gêner.
Il vous fait croire qu'elle lui appartient de plein droit.
Ensuite que Dieu ne peut pas vous pardonner.
Et quand il vient la chercher, qu'il n'y a pas le choix...

C'est évidemment un mensonge, signé du père du mensonge. Son but premier est de faire désespérer les âmes du pardon de Dieu pour pouvoir les emporter.

In Xto,
archi.
J'ai du mal à comprendre... l'ai je réellement vendue ? Si j'en crois vos premières paroles non, c'est juste le Malin qui chercherait à me le faire penser dans le but de m'effrayer et pour que je me dise que je suis perdu à jamais. Mais vos paroles suivantes comme quoi il viendrait la chercher me font douter.

Donc
- premièrement, ne l'écoutez pas! Vous pouvez obtenir le pardon de Dieu en le lui demandant. Il n'est jamais trop tard.
- deuxièmement, le meilleur moyen de vous en débarrasser est comme on vous l'a dit, la confession sacramentelle. La confession est le tombeau du diable.
En bref il me semble que vous êtes troublé ;
et que la difficulté ne soit pas de ce que vous avez fait, mais d'un trait de caractère.
Une bonne spiritualité consiste à garder un gros bon sens :
quoique vous ayez fait, avez vous l'intention de chercher Dieu oui ou non.
Si la réponse est oui, cherchez le.

A la première occasion allez vous confesser. Vous expliquerez ce qui s'est passé, avec vos doute sur ce que vous avez fait ou non, on vous donnera une pénitence, vous la ferez et voilà.
Si vous ne vous sentez pas à l'aise avec votre conscience : aller vous confesser... la confession est un puissant exorcisme à ne pas négliger.
Je vis encore chez mes parents qui ne sont pas croyants alors je ne pense pas avoir accès à la confession sacramentelle avant longtemps, il faudra que j'attende d'avoir mon indépendance ce qui je le pense est encore l'affaire de quelques années...
Puis je cependant demander pardon à Dieu en priant chez moi ?
Pour ce qui est de chercher Dieu oui je veux le chercher et compte d'ailleurs me faire baptiser par la suite.


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités