Ma fille veut se marier avec un juif

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2274
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar Teano » lun. 14 mai 2012, 21:50

Excusez-moi mais peut-être qu'ils s'aiment, ce jeune homme et cette jeune fille, peut-être qu'ils sont faits l'un pour l'autre, qui peut le nier sans les connaître? Je trouve bien imprudent, pour ne pas dire autre chose, de vouloir briser un couple inconnu sous prétexte que le fiancé est juif. :furieux:
Il est hautement probable que ce jeune homme soit également confronté à une forme de réprobation de la part de ses propres parents et de ses proches parce qu'il a une fiancée chrétienne.
Dernière édition par Teano le lun. 14 mai 2012, 21:57, édité 1 fois.
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

lmx
Barbarus
Barbarus

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar lmx » lun. 14 mai 2012, 21:51

l'un est toujours obligé d'abandonner sa religion, sa culture
l'un c'est le catholique à qui rien n'a été transmis et qui n'est pas prêt de transmettre grand chose.

Je ne sais pas si s'engager sur le terrain polémique, prophétie contre prophétie, soit la bonne façon de faire, puisqu'il s'agit avant tout de la façon dont ces deux jeunes gens veulent conduire leur vie.
Le problème est précisément dans le fait que les catholiques ne vont plus sur ce terrain là, la foi n'étant plus question de vérité et de salut puisque tout le monde va au paradis paraît-il. D'ailleurs pour spk c'est juste une question d'épanouissement !
Bref, il suffit d'un rien pour qu'ils renient leur foi.

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2274
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar Teano » lun. 14 mai 2012, 22:00

Qu'est-ce qui l'épanouit, l'amour de la religion juive ou l'amour qu'elle porte à ce garçon ?
Une jeune fille amoureuse.... pfffff... pas moyen de lui faire entendre raison ! (rolala, ça me rappelle mes jeunes années)
Cela dit, tôt ou tard, le réveil peut faire très mal ! Parce que dans la réalité de la vie de couple, ils vont être confrontés à des difficultés bien réelles, bien tangibles d'un côté comme de l'autre !
Elle veut se convertir ? Mais le rabbin va commencer par l'envoyer balader ou plutôt il va lui dire : écoutez, jeune fille, vous devez obéir aux 7 lois de Noé et c'est bien suffisant pour aller au Paradis, pourquoi voulez-vous vous coltiner 613 mitsvot ?! et il cherchera à dissuader M. Schlomo de mener à bien son projet de mariage.
Elle est probablement séduite par ce qu'il lui présente du judaïsme, l'interprétation rabbinique de textes avec lesquels elle a une certaine familiarité.
Mais cela reste lointain tout ça, le tout enveloppé du regard de l'amour qui vous transforme un vagabond en Prince Charmant ! tout moi à son âge, je vous dis
En admettant qu'elle soit finalement acceptée dans un processus de conversion, elle en a pour au moins 2 ans : de quoi éprouver sa persévérance, en découvrant les aspects pratiques du judaïsme : concrètement, le quotidien et franchement, cela n'a rien de facile, la vie d'une famille juive !
Et une fois qu'elle sera convertie, elle devra encore parvenir à se faire accepter comme juive par la famille et le reste de la communauté.

Il y a de quoi éprouver les sentiments les plus profonds.
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

Jessica
Ædilis
Ædilis
Messages : 19
Inscription : lun. 14 mai 2012, 14:49

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar Jessica » lun. 14 mai 2012, 23:06

Tu t'es retrouvée confrontée à la même situation que ma fille Teano ??

Tu as rencontré un jeune homme juif ? Peut-être peux-tu me faire part de ton expérience ?

Oui ma fille est amoureuse, et c'est difficile de raisonner un jeune fille amoureuse. Si en plus, quelqu'un arrive à allier en elle l'amour et la "justification" intellectuelle et spirituelle de sa démarche, je ne vois plus sur quel terrain me battre.

C'est vrai que son fiancé est beau, intelligent, doué en tout, qu'il parle bien, qu'il a une bonne situation ... Je comprend qu'une jeune fille puisse tomber amoureuse de ce genre de personne. On dirait vraiment que le Seigneur lui a tout donné, toute sa bénédiction. Il est plutôt bluffant. Je ne sais pas, en revanche, pourquoi il s'est tournée vers une catholique si comme tu le dis, cela est interdit chez lui. Mais apparemment, en ne la touchant pas, il ne transgresse pas les interdits de sa Torah.

J'ai discuté avec elle cette après midi depuis que j'ai partagé ces messages avec vous, et j'ai fais comme vous m'avez dis : je lui ai dis qu'il était très difficile d'être juive, que la vie allait être compliquée pour elle, qu'elle abandonnait tout et lui rien, et que sa futur vie de couple serait complexe et lourde à supporter.

A ça elle m'a répondu que le Seigneur ne demandait pas de suivre la voie de la facilité, et que certes la vie d'une femme juive était difficile mais qu'il y avait un tel mérite à faire parti du "peuple que le Seigneur a choisi" que cela valait tous les sacrifices...

Elle m'a même, tenez vous bien, cité des passages des évangiles pour justifier son comportement !!! :furieux:

Quant à trahir l'amour, au nom de l'Amour, je ne sais pas quoi vous dire. Elle est persuadée de suivre un chemin de vérité. Svp aidez moi peut-être quelqu'un qui s'y connait très bien pourra lui parler et lui prouver que le chemin qu'elle suit est faux ?!!

SVP je vous repose la question car ça me terrifie. Pensez-vous qu'elle ira en enfer si elle continue sur cette voie là ?

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8498
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar PaxetBonum » mar. 15 mai 2012, 8:18

Elle m'a même, tenez vous bien, cité des passages des évangiles pour justifier son comportement !!! :furieux:
C'est très bien, sa référence reste les Evangiles de Notre Seigneur !
Mais c'est aussi étonnant quand on dit vouloir devenir juive.
A-t-elle vraiment conscience qu'elle doit rejeter les Evangiles pour ce faire ?
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2274
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar Teano » mar. 15 mai 2012, 9:12

Tu t'es retrouvée confrontée à la même situation que ma fille Teano ??

Tu as rencontré un jeune homme juif ? Peut-être peux-tu me faire part de ton expérience ?

Oui ma fille est amoureuse, et c'est difficile de raisonner un jeune fille amoureuse. Si en plus, quelqu'un arrive à allier en elle l'amour et la "justification" intellectuelle et spirituelle de sa démarche, je ne vois plus sur quel terrain me battre.

C'est vrai que son fiancé est beau, intelligent, doué en tout, qu'il parle bien, qu'il a une bonne situation ... Je comprend qu'une jeune fille puisse tomber amoureuse de ce genre de personne. On dirait vraiment que le Seigneur lui a tout donné, toute sa bénédiction. Il est plutôt bluffant. Je ne sais pas, en revanche, pourquoi il s'est tournée vers une catholique si comme tu le dis, cela est interdit chez lui. Mais apparemment, en ne la touchant pas, il ne transgresse pas les interdits de sa Torah.

J'ai discuté avec elle cette après midi depuis que j'ai partagé ces messages avec vous, et j'ai fais comme vous m'avez dis : je lui ai dis qu'il était très difficile d'être juive, que la vie allait être compliquée pour elle, qu'elle abandonnait tout et lui rien, et que sa futur vie de couple serait complexe et lourde à supporter.

A ça elle m'a répondu que le Seigneur ne demandait pas de suivre la voie de la facilité, et que certes la vie d'une femme juive était difficile mais qu'il y avait un tel mérite à faire parti du "peuple que le Seigneur a choisi" que cela valait tous les sacrifices...

Elle m'a même, tenez vous bien, cité des passages des évangiles pour justifier son comportement !!! :furieux:

Quant à trahir l'amour, au nom de l'Amour, je ne sais pas quoi vous dire. Elle est persuadée de suivre un chemin de vérité. Svp aidez moi peut-être quelqu'un qui s'y connait très bien pourra lui parler et lui prouver que le chemin qu'elle suit est faux ?!!

SVP je vous repose la question car ça me terrifie. Pensez-vous qu'elle ira en enfer si elle continue sur cette voie là ?
Oui Jessica, j'ai été amoureuse :amoureux: :amoureux: mais jamais d'un juif ! Et qu'est-ce que ça m'a fait faire comme énormités :coeur: :coeur: !!!!
En revanche, il se trouve que j'ai enseigné dans un collège juif, j'ai beaucoup fréquenté les juifs et ils m'ont expliqué beaucoup de choses sur leur religion et leur mode de vie. Donc, j'ai une idée assez précise des difficultés pour une non-juive de s'intégrer au judaïsme et à la société juive.
Laissez-moi vous dire que ça doit jaser dans les chaumines de M. Schlomo aussi ! Je le répète les unions mixtes sont interdites et encore plus entre un juif et une non-juive (à moins de conversion de la fiancée) car c'est la mère qui transmet la judaïté. C'est une faute énorme pour un juif.
Je comprends que les uns comme les autres n'apprécient pas les unions entre personnes de religion différentes, cela pose des problèmes sérieux.
Quant à savoir si elle ira en enfer en suivant cette voie, je ne suis pas dans les secrets du Seigneur pour en savoir autant ! Disons que pour l'instant, elle est vivante, grâces à Dieu, la question à encore le temps de se poser et de trouver une solution.

Peut-être devriez-vous avoir une discussion franche avec ce garçon, dont je ne mets pas en doute la droiture. Sachez que rien ne pourra se faire tant qu'elle ne sera pas allée au bout de sa conversion (fiançailles et mariage religieux impossibles). Cela leur donne du temps pour réfléchir. Les mitsvot restent sans doute pour elle très théoriques et je comprends qu'elle puisse se sentir attirée par certaines traditions juives mais quand il faudra passer en "mode opérationnel", c'est là que les vraies difficultés vont commencer et il sera trop tard pour faire marche arrière.

Confiez-la à la Vierge Marie.

Teano-Claire
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2207
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar Jean-Mic » mar. 15 mai 2012, 9:42

SVP je vous repose la question car ça me terrifie. Pensez-vous qu'elle ira en enfer si elle continue sur cette voie là ?
NON !

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8199
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar Raistlin » mar. 15 mai 2012, 9:50

Mais depuis qu'elle suit ce jeune homme, elle ne pratique plus, et pourtant elle ne dit pas avoir perdu la foi : on dirait que sa foi est cent fois plus forte qu'avant. Mais cette fois, dans une autre religion ... Elle parle de la "vérité", de l'amour et de la crainte du Seigneur, elle brille.

C'est là que je trouve l'impasse. Comment lui faire à nouveau apprécier la foi catholique, et croire en elle, alors qu'elle n'a jamais été aussi enthousiaste ... ?
Eh oui, l'amour envers ce jeune homme aveugle votre fille. Et l'attrait de la nouveauté également (l'herbe est toujours plus verte dans le jardin d'à côté, n'est-ce pas ?). Mais la relation à Dieu est tout autre chose. Votre fille n'a jamais été enthousiaste parce qu'elle n'a jamais eu de relation personnelle avec le Seigneur.

Il n'y a qu'un seul moyen d'aimer le christianisme : il faut aimer Jésus. Notre religion est très peu convaincante si on la considère comme une ensemble de rites ou de croyances quelconques. Elle est d'abord l'annonce d'une personne, Jésus-Christ. C'est dans l'amour de Jésus que l'on découvre alors que rien n'est plus beau que le christianisme.

Pour lui, (il ne le dit pas mais je le sais bien), nous sommes des païens, des polythéistes et des adorateurs d'idoles. Et il semble que ma fille commence elle aussi à voir le christianisme de la sorte.
C'est un mensonge pur et simple. Mettez ce jeune homme devant ses propres mensonges : demandez-lui de vous prouver que nous sommes polythéistes alors que nous confessons un seul Dieu. Quel toupet d'oser nous accuser de croire en plusieurs dieux alors que l'Église s'est battue contre cette hérésie ! Ce genre de mensonges m’énerve.

Vous devez réfuter ce mensonge odieux car il calomnie notre foi et blasphème le Seigneur Dieu. Certes nous avons des images mais nous ne les adorons pas. Certes nous prions les saints mais nous demandons leur intercession et nous ne les prenons pas pour des dieux.

Pour finir, j'ai visionné le site des juifs pour Jésus, mais que puis-je y trouver ?
Des arguments écrits par des juifs comme quoi Jésus est bien le Messie.

Raistlin, vous avez demandé que je vous donne plus d'informations et c'est avec plaisir, mais que puis-je vous dire de plus ?
Vous voulez dire que les arguments si intelligents de ce jeune homme se limitent simplement à des interprétations différentes d’Isaïe 53 et à une accusation mensongère de polythéisme ? Pour Isaïe 53, bien sûr que des interprétations différentes sont possibles : on peut faire dire tout et n’importe quoi à un texte si on le désire vraiment. Il n’empêche que le Christ a parfaitement accompli cette image du serviteur souffrant.

Le problème, c’est que j’ai l’impression que votre fille connaît mal le christianisme. Elle ne sait rien de la fiabilité historique des Évangiles, des indices historiques en faveur de la Résurrection, etc. Et je doute que ça l’intéresse car l’amour qu’elle éprouve pour ce jeune juif semble lui faire perdre toute objectivité et désir de la vérité.

Aussi, je suggère d’en rester aux fondamentaux : PERSONNE n’a jamais parlé comme le Christ et, surtout, ne nous a aimé comme le Christ. En lui, et en lui seul, nous pouvons être certains que Dieu nous aime. En lui, nous sommes pardonnés de nos fautes. D’ailleurs, comment les juifs pourraient-ils obtenir le pardon de leurs fautes puisque les sacrifices du Temple n’existent plus ? Mettez-les devant ce fait massif : depuis presque 2000 ans, Dieu a dépouillé les juifs de leur lieu de culte, du Temple où résidait sa présence au milieu de son peuple. En gros, depuis 2000 ans, Dieu n’est plus au milieu du peuple juif. Depuis 2000 ans, les sacrifices expiatoires ont cessé. Depuis 2000 ans, la Prophétie s’est tue au sein du peuple juif. En un mot comme en cent : depuis 2000 ans, Dieu ne parle plus au peuple juif. Jamais dans l’histoire du peuple d’Israël, Dieu n’avait permis un désastre d'une telle ampleur et pendant si longtemps. Et que s’est-il passé il y a 2000 ans ? La venue de Jésus-Christ, comme par hasard. Demandez donc à ce jeune juif comment est-ce qu’il explique une telle situation qui dure depuis 2000 ans.

Vous pouvez aussi lui parler de ces juifs convertis qui ont reconnu dans Jésus l’accomplissement de la foi d’Israël.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2274
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar Teano » mar. 15 mai 2012, 11:10

A ça elle m'a répondu que le Seigneur ne demandait pas de suivre la voie de la facilité, et que certes la vie d'une femme juive était difficile mais qu'il y avait un tel mérite à faire parti du "peuple que le Seigneur a choisi" que cela valait tous les sacrifices...
C'est justement là qu'elle se trompe : pour un juif, il y a de grands mérites à accomplir ses mitsvot, évidemment ; le premier d'entre eux étant de se marier avec un(e) juif(ve) pour fonder un foyer.
Mais selon le judaïsme, toute personne qui mène une vie soucieuse de morale, de faire le bien, selon sa religion, accomplit en quelque sorte ses propres mitsvot et les mérites qu'elle en retire n'en sont pas moins grands que ceux des juifs.
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

Avatar de l’utilisateur
Gaudeamus
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 02 mars 2005, 11:18

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar Gaudeamus » mar. 15 mai 2012, 11:12

Bonjour Jessica,
Je suis d'accord avec Raistlin sur la nécessité de remettre le Christ au centre de la décision.
Se convertir au judaïsme supposerait la négation de la double nature humaine et divine du Christ.
Si votre fille refuse la nature divine du Christ, alors elle dit que le Christ était un blasphémateur (en se posant maître du Sabbat etc.) et elle reconnait que les juifs avaient alors raison de le condamner à mort.
C'est ça la question très concrète que se sont posés les juifs à l'époque et que doit se poser votre fille.
Etait-il juste, oui ou non, de condamner le Christ ?
Bon courage à vous,
Gaudeamus

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8199
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar Raistlin » mar. 15 mai 2012, 11:35

SVP je vous repose la question car ça me terrifie. Pensez-vous qu'elle ira en enfer si elle continue sur cette voie là ?
NON !
Sauf votre respect, vous n'en savez rien. Celui qui aura eu honte de moi et de mes paroles au milieu de cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l'homme aussi aura honte de lui, lorsqu'il viendra dans la gloire de son Père avec les saints anges. " (Marc 8, 38)

Bien entendu, nous savons que Dieu seul connaît les coeurs et Lui seul juge en définitive. Néanmoins, pour être tout à fait franc avec vous, je pense que si les chrétiens cessaient (entre autres) d'adhérer aux paroles du faux Prophète Michel Polnareff - "on ira tous au Paradis" -, ils prendraient peut-être leur foi un peu plus au sérieux et cesseraient de passer auprès des juifs et des musulmans pour des guignols indécis et invertébrés dans leur foi.

La foi de l'Église est claire et sans appel : il faut croire en Jésus pour être sauvé. Les non chrétiens qui pourront éventuellement être sauvés seront ceux qui n'auront pas foi au Christ mais sans que cela relève d'une faute de leur part. Ni le Christ ni l'Église n'ont enseigné que les apostats iraient au Paradis.


Chère Jessica, je ne dis pas ça pour vous angoisser. Il faut beaucoup prier pour votre fille et si elle fait le mauvais choix, pour que Dieu lui pardonne et la sauve à l'heure de sa mort. Rien n'est perdu, sachez-le, et il faut demeurer dans l'espérance. Mais il faut aussi être réaliste et honnête sur ce qu’est la foi chrétienne, et sur le risque que votre fille court. En reniant délibérément son Sauveur, elle prend le risque de mourir dans son péché et d'être séparée de Dieu à jamais. Comme saint Monique pour saint Augustin, vous devrez alors supplier Dieu jour et nuit de sauver votre fille. Et il vous exaucera, je le crois.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Jessica
Ædilis
Ædilis
Messages : 19
Inscription : lun. 14 mai 2012, 14:49

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar Jessica » mar. 15 mai 2012, 13:27

Merci à tous.

Je prie beaucoup mais le mal est puissant => :diable:
Je le répète les unions mixtes sont interdites et encore plus entre un juif et une non-juive (à moins de conversion de la fiancée) car c'est la mère qui transmet la judaïté. C'est une faute énorme pour un juif.
Mais comme je vous ai dis, elle est censée se convertir, et en attendant, il n'y aucun contact physique entre eux, et ils ne restent même pas ensemble isolés dans une pièce fermée. Donc le fiancé semble dire qu'il n'y a aucune "faute" pour lui...
Votre fille n'a jamais été enthousiaste parce qu'elle n'a jamais eu de relation personnelle avec le Seigneur.

Il n'y a qu'un seul moyen d'aimer le christianisme : il faut aimer Jésus.
Pourtant c'est toujours l'impression que nous avions eu, elle était très pieuse ! Elle n'a jamais été avec un homme, elle priait en se levant, en se couchant, elle s'est toujours habillée de jupe longues et lisait la bible tous les jours ... Elle allait à la messe bien plus souvent que nous, je ne sais pas ce qui a causé un basculement aussi énorme. Elle semblait véritablement amoureuse de Lui.

Est ce qu'un simple coup de coeur peut réellement provoquer un tel bouleversement ??
Demandez-lui de vous prouver que nous sommes polythéistes alors que nous confessons un seul Dieu.
Son "argument" ....... est la trinité, et la divine personne de Jésus. Ses théories sont que Jésus était un homme, que la trinité est une hérésie polythéiste car il y a trois dieux, que le dogme de la "Sainte Mère du Seigneur" est aussi du polythéisme pur et dur. Selon lui, le Seigneur n'a pas de mère, pas de fils, et il ironise en rajoutant : "et il n'a pas de soeur, pas de frère, pas de cousin germain ni de saint esprit ni de petit neuveu ni de grand père etc." Il dit que notre religion ressemble un peu à l'olympe avec toute les familles des dieux et des demi dieux comme hercules, né d'une humaine et de zeus etc.

Il nous a dit que le saint esprit existe bel et bien selon lui, mais en ajoutant "mais qu'est ce qui vous permet de dire que c'est un dieu ?"

Ce qui est affreux dans cette histoire, c'est que ma fille le croit. Et qu'il a même réussi à déstabiliser, ne serait-ce qu'un instant, ma propre foi.

Raistlin, vous m'avez suggéré toute une série d'arguments à présenter à Shlomo en parlant des exilés d'Israel, de la destruction de leur temple etc, mais honnêtement, je n'ai plus envi de me lancer dans un terrain théologie avec lui, c'est peine perdu, il a réponse à tout.

Ce que je désire aujourd'hui, c'est une façon de toucher ma fille. Et ce que vous m'avez dis, à propos de remettre le Christ au centre de tout, lui rappeler l'importance de la personne de Jésus notre seigneur, je vais essayer, encore. Je pense qu'il n'y a que ça à faire.
Etait-il juste, oui ou non, de condamner le Christ ?
Je pense que même si elle perd la foi en l'église, à cause de sa conversion, elle ne perdra jamais la foi en Jésus. Elle le verra autrement. Peut-être comme un prophète, peut-être comme le messie, mais elle ne reconnaitra plus sa nature divine.

De là, elle dira forcément que non, ce n'était pas juste de le condamner car d'une "certaine façon" elle continuera à croire en lui ...... Ca me désole d'écrire ça.
Et il vous exaucera, je le crois.
Je prie, je prie beaucoup. Je vous remercie.
Mais je crains que si ce jeune homme prie lui aussi, il soit plus écouté que moi ... Mais qui sait, je vais quand même continuer à prier.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8498
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar PaxetBonum » mar. 15 mai 2012, 13:55


Mais comme je vous ai dis, elle est censée se convertir, et en attendant, il n'y aucun contact physique entre eux, et ils ne restent même pas ensemble isolés dans une pièce fermée. Donc le fiancé semble dire qu'il n'y a aucune "faute" pour lui...
Et comment votre fille vit-elle cela de risquer d'être la "faute" de celui qu'elle aime…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8199
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar Raistlin » mar. 15 mai 2012, 14:09

Son "argument" ....... est la trinité, et la divine personne de Jésus. Ses théories sont que Jésus était un homme, que la trinité est une hérésie polythéiste car il y a trois dieux, que le dogme de la "Sainte Mère du Seigneur" est aussi du polythéisme pur et dur.
Ce qui ne prouve qu'une seule chose : qu'il ne sait pas de quoi il parle. Car nous confessons un seul Dieu. Mettez-le face à ses contradictions. Il a tout à fait le droit de ne pas croire en la Trinité mais il n'a pas celui de dire des mensonges. Les chrétiens n'ont jamais eu 3 dieux.

Quant à Marie, c'est encore plus ridicule. Si Jésus est vrai homme et vrai Dieu, et Seigneur, Marie est nécessairement la Mère du Seigneur.

Selon lui, le Seigneur n'a pas de mère, pas de fils, et il ironise en rajoutant : "et il n'a pas de soeur, pas de frère, pas de cousin germain ni de saint esprit ni de petit neuveu ni de grand père etc." Il dit que notre religion ressemble un peu à l'olympe avec toute les familles des dieux et des demi dieux comme hercules, né d'une humaine et de zeus etc.
Voilà bien la preuve qu’il n’a rien compris de ce qu’il critique. Car Marie n’est pas Mère de Dieu au sens où elle aurait engendré le Dieu éternel. Elle est Mère de Dieu dans le sens où elle a mis au monde Jésus, qui est vrai Dieu. Elle a enfanté Dieu au monde si vous préférez.

Quant à l’appellation « Fils de Dieu », cela ne signifie pas que Dieu ait un enfant au sens humain du terme. C’est ne rien connaître de la foi chrétienne que de dire cela. Le Fils de Dieu, c’est son Verbe, sa Parole éternelle. Le terme de filiation est utilisé par analogie mais ça s’arrête là.

Quant à la comparaison avec le paganisme, elle est fausse. Jamais nous n’avons professé une famille de dieux différents et s’engendrant comme les humains engendrent d’autres humains. Il faut être un ignorant ou un menteur pour dire cela.

Je commence effectivement à m’inquiéter pour votre fille mais pour la raison qu’elle semble être tombée dans les bras d’un jeune haineux du christianisme mais n’y connaissant rien. Peut-être devriez-vous ouvrir les yeux de votre fille sur le fait que ce jeune homme ne connaît rien au christianisme… Franchement, vous pouvez sans problème mettre en pleine lumière ses erreurs et ses mensonges.

Il nous a dit que le saint esprit existe bel et bien selon lui, mais en ajoutant "mais qu'est ce qui vous permet de dire que c'est un dieu ?"
C’est Dieu Lui-même qui l’a révélé par son Fils. Mais même sans cela, c’est assez facile à démontrer : si le Saint-Esprit existe et qu’il n’est pas Dieu, qu’est-ce qu’il est ? Une créature ? S’il est une créature, pourquoi la Genèse le présente-t-il comme précédant toute création ?

Dans le monothéisme, il n’y a que 2 modalités d’être : être Dieu, ou être une créature. Donc soit le Saint-Esprit est Dieu, soit il est une créature. Dire que le Saint-Esprit n’est qu’une créature ne me semble pas acceptable car cela reviendrait à dire qu’il fut un "moment" où Dieu en était dépourvu.

Raistlin, vous m'avez suggéré toute une série d'arguments à présenter à Shlomo en parlant des exilés d'Israel, de la destruction de leur temple etc, mais honnêtement, je n'ai plus envi de me lancer dans un terrain théologie avec lui, c'est peine perdu, il a réponse à tout.
Je comprends votre lassitude mais de ce que j’en vois, ses réponses sont d’un très mauvais niveau. Il faut être vraiment ignare pour oser dire des chrétiens qu’ils sont polythéistes sans même nuancer son propos.

Ne vous lancez pas forcément dans un débat avec lui mais ne cédez pas lorsqu’il affirme de grossières contre-vérités. Nous sommes polythéistes ? Brandissez lui le Credo sous le nez : « Je crois en un seul Dieu… ». Nous sommes idolâtres ? Mettez-le au défi de trouver un seul texte chrétien assimilant les images à des idoles.

Ce jeune homme a le droit de croire ce qu’il veut. Mais pour le Salut de votre fille, et par souci de la vérité, vous n’avez pas le droit de laisser dire des choses fausses.

Je pense que même si elle perd la foi en l'église, à cause de sa conversion, elle ne perdra jamais la foi en Jésus. Elle le verra autrement. Peut-être comme un prophète, peut-être comme le messie, mais elle ne reconnaitra plus sa nature divine.
Vous savez quoi ? Le message de Jésus sans ses œuvres (les miracles, la Résurrection,…) est un prêchi-prêcha sans consistance. Ce qui rend le message de Jésus unique et si merveilleux, c’est qu’il l’a vécu jusqu’au bout, qu’il a donné sa vie, et est ressuscité pour que nous en vivions nous aussi.

Il faut que vous fassiez comprendre à votre fille qu’il n’est pas honnête de défigurer Jésus en ne gardant de lui qu’une image bien commode et adaptée à ses nouvelles croyances. Si elle croit en Jésus, alors elle doit croire en ses œuvres. Alors elle doit croire qu’il est le Messie ce qui l’exclut d’office du judaïsme. Il n’y pas d’entre-deux possible.

Fraternellement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2274
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar Teano » mar. 15 mai 2012, 14:18

Excusez-moi d'insister Jessica.
En nouant une relation amoureuse avec une non-juive, ce garçon a déjà commis une faute. Il ne la touche pas, ils ne restent pas ensemble dans une même pièce mais cette relation reste - du point de vue des autorités juives - plus qu'inappropriée. Il aurait du s'éloigner de votre fille et rechercher une fiancée dans une famille juive. Les raisons du coeur ne prévalent pas sur les impératifs de la Torah.

Quant à la conversion de votre fille, il faut savoir que les mêmes autorités (le Consistoire) acceptent très difficilement les conversions qui sont fondées sur une relation amoureuse parce que cela met en doute la sincérité de la démarche. En plus, il faut savoir que la première chose que l'on demandera à votre fille si elle s'engage dans un processus de conversion, c'est de n'avoir plus de relation avec Schlomo. Ils ne pourront se revoir, se fiancer et se marier qu'une fois achevée la conversion. Le côté positif, c'est que si vraiment ils s'aiment et qu'ils se surmontent toutes les difficultés qu'ils vont traverser, je ne vois pas ce qui pourrait les séparer car il faut un grand amour et beaucoup de sagesse pour affronter ce genre de situations.

Un certain nombre de choses me chiffonne dans ce que vous dites, il me semble que ce garçon est accueilli dans votre maison. Le judaïsme n'interdit en rien d'avoir des amitiés et de l'hospitalité avec les non-juifs mais demande de respecter une certaine réserve justement pour ne pas encourager les relations inappropriées d'une part, ni enfreindre les interdits de la Torah d'autre part (notamment les règles de cashrout). Je ne vois pas comment ce garçon a pu entièrement respecter les règles qui s'imposent à lui, en étant chez vous. Mais il me semble qu'il a la partie belle dans cette affaire : il a le coeur de votre fille et il peut dire ce qu'il veut en ce qui concerne les commandements et leur application.

Enfin, il faut être clair : le judaïsme rejette tout de Jésus et ne lui reconnaît aucune autorité d'aucune sorte. Ni Dieu, ni Fils de Dieu, ni Messie, ni Prophète. La seule qualité qui lui est reconnue est d'être un juif ! Les Juifs ne prononcent même pas son nom pour témoigner de la ferme désapprobation qu'ils éprouvent à son égard.
Quand j'étais prof d'histoire, je vous dis pas la gymnastique pour les dates ! Il fallait dire simplement "avant" ou "après" sans préciser "Jésus-Christ".

Si votre fille est acceptée dans un processus de conversion, son rejet de Jésus doit être total et définitif, elle ne pourra pas dire "vous savez, j'aime bien Jésus, c'est un prophète, c'est un sage, il aimait les gens" c'en serait fini de sa conversion.
Et d'une manière, je comprends cette intransigeance, quelqu'un qui s'engage dans cette voie ne doit pas être tiède !

Je vous conseillerais de ne pas, en effet, vous engager dans la polémique judéo-chrétienne parce que ce n'est pas le sujet et je pense même que ce garçon doit trouver cela bien commode : on ne lui pose pas les bonnes questions. Mais bien plutôt de lui demander à lui de clarifier certains points et notamment la fermeté de son engagement à se marier, la façon dont il envisage sa vie conjugale (et notamment comment il va gérer la famille non-juive de son épouse) et la sincérité de ses sentiments. En vous lisant, j'ai l'impression que votre fille s'est beaucoup emballé sur ce garçon, je crois qu'il faudrait quand même savoir ce que ce garçon est prêt à mettre en jeu de son côté.

Que se passera-t-il si la conversion lui est refusée ?
Que se passera-t-il, a contraio, si Schlomo rencontre une jeune fille juive pendant que votre fille est en conversion ? Pour l'heure, il n'a pris aucune forme d'engagement vis-à-vis de votre fille alors qu'elle est prête à tout plaquer pour lui !

En union de prières,
Dernière édition par Teano le mar. 15 mai 2012, 14:35, édité 1 fois.
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités