Ma fille veut se marier avec un juif

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
zelie
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 443
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45
Localisation : France

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar zelie » jeu. 17 mai 2012, 20:36


C'est en cela qu'il y a quelque chose de faussé dans cette relation : l'ordre des priorités n'est pas le même. C'est là que se trouve le germe de la souffrance pour cette jeune fille. Si elle prend conscience de sa place réelle dans la vie de ce jeune homme, elle va avoir mal.
tout à fait d'accord. Et demander à quelqu'un de changer de religion, de culture, de tenue vestimentaire, de projet professionnel, de pays et de culture (dixit Jessica) pour quelqu'un d'autre, on peut appeler ça comme on veut, mais en clair ça veut dire adapter l'autre à ses mesures, sans aucunement prendre le temps de réfléchir si ça va le construire ou le déconstuire. Et admettre qu'on ne lui rendra pas la pareille.

Le terme de manipulation vous gêne parce que ce jeune fait ça sans en mesurer les contours?
En êtes-vous sure, qu'il ne les mesure pas au moins en partie?
Que pensez-vous de la mise en scène de la prière en groupe alors qu'il attendait ses beaux-parents chez lui?
C'est de la manipulation, de la part d'un être conditionné qui ne se voit exister que par et pour son conditionnement, et qui estime légitime de donner à voir son conditionnement comme caution de vérité, d'ultimité religieuse. C'est une tentative feutrée de récupération, d'adhésion de personnes autres à son projet de croyances.

Teano, je comprends que vous vouliez amener, ou m'amener, à une attitude nuancée envers un jeune homme dont vous connaissez la culture. Soit, et ça a une part louable.
Mais je suis ainsi faite que si je vois un chat, pour rien au monde vous ne me ferez dire que je vois un lapin, même si je ne connais rien à la biologie ni de l'un, ni de l'autre. Et pour l'instant, j'ai encore bonne vue.

Mais tout ça ne m'empêche d'apprécier infiniment vos interventions, sur ce fil ou un autre! :fleur:
Bonne soirée,
Zélie
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar Invité » jeu. 17 mai 2012, 20:46

Elle m'a même, tenez vous bien, cité des passages des évangiles pour justifier son comportement !!! :furieux:
C'est très bien, sa référence reste les Evangiles de Notre Seigneur !
Mais c'est aussi étonnant quand on dit vouloir devenir juive.
A-t-elle vraiment conscience qu'elle doit rejeter les Evangiles pour ce faire ?
"Quote "C'est vrai que son fiancé est beau, intelligent, doué en tout, qu'il parle bien, qu'il a une bonne situation ... "Quote

Ses références semblent surtout être l'ARGENT et LE PARAÎTRE. L'argent fait naître toutes les motivations possibles, mais il est certain qu'une non juive d'origine ne sera JAMAIS considérée comme une vraie juive. Un homme magnifique, intelligent, riche et doué plaît à toutes les femmes. Elle sera son esclave, et la concurrence de vraies juives, même s'il est marié avec ELLE, va bien vite s'installer dans son couple. Elle saura apprécier, à ce moment-là, le goût amer de la trahison de son mari envers elle et surtout de sa trahison envers le Christ et envers sa famille d'origine.

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2278
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar Teano » jeu. 17 mai 2012, 20:58


Que pensez-vous de la mise en scène de la prière en groupe alors qu'il attendait ses beaux-parents chez lui?
C'est de la manipulation, de la part d'un être conditionné qui ne se voit exister que par et pour son conditionnement, et qui estime légitime de donner à voir son conditionnement comme caution de vérité, d'ultimité religieuse. C'est une tentative feutrée de récupération, d'adhésion de personnes autres à son projet de croyances.


Mais tout ça ne m'empêche d'apprécier infiniment vos interventions, sur ce fil ou un autre! :fleur:
Bonne soirée,
Zélie
Merci Zélie ! :oops: ;)

Sur le point précis de la prière, je pense que c'est un hasard : Jessica indiquait qu'avec son mari, elle était en avance d'une bonne demi-heure. Les prières se faisant à heure fixe dans le judaïsme (et durant quelques minutes : je le sais, un jour un de mes élèves avait "loupé" sa prière, il l'a alors rattrapé dans la salle de classe pendant que je commençais ma leçon !), le timing pouvait être serré : Schlomo avait manifestement prévu de recevoir Jessica après la prière. Au contraire, je pense même que cela a pu déranger Schlomo : ses correligionnaires ont du se demander ce que 2 goyim venaient faire chez lui.
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

zelie
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 443
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45
Localisation : France

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar zelie » jeu. 17 mai 2012, 21:04

ses correligionnaires ont du se demander ce que 2 goyim venaient faire chez lui.
lol !!

Bon, au moins Jessica aura plusieurs sons de cloche et pourra se faire son idée !
Bonne soirée à tous,
Zélie
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2278
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar Teano » jeu. 17 mai 2012, 21:19

Teano, vous avez encore une fois bien résumé la situation, vous me semblez d'une grande sagesse !
Merci à vous.

Mais pour tout le reste, je suis largement d'accord avec vous et je vais suivre vos conseils.

Merci à tous, et je vous tiendrai au courant de l'avancement de la situation.
Non Jessica, je suis une femme qui a aimé et qui a fait un certain nombre d'erreurs pour l'amour des hommes qui ont su trouver mon coeur. Il se trouve aussi que j'ai vécu toute une année "à la juive" et que je connais bien les juifs orthodoxes, qui sont accueillants et chaleureux, toujours prêt à partager l'amour de la Torah, y compris avec des non-juifs car cela participe au chalom. Schlomo partagera toujours volontiers la Torah avec vous, il est sincèrement heureux de vous parler de sa foi et de sa pratique.

Ecoutez, je n'ai pas d'enfant et je n'ai vraiment pas de conseil à vous donner mais si j'étais la mère de cette jeune fille, je la prendrai entre quat'z'yeux pour lui parler franchement, en femme avisée et expérimentée.
Je lui parlerai de SON choix, de SA liberté et de SON coeur.
Je prendrai ensuite l'ami Schlomo (avec votre mari) entre les mêmes quat'z'yeux pour lui conseiller VIVEMENT de clarifier la situation de MA fille vis-à-vis de SA famille, de SA communauté et de SA halakha et de LUI dire en toute vérité ce que sera le parcours à suivre avant leur mariage et ensuite leur vie commune et qu'il n'est pas question qu'il embarque MA gamine dans un chemin si long et difficile si c'est pour la planter là en cours de route parce que sa famille ou son rabbin lui aura rappelé ses obligations en tant que juif d'épouser une jeune fille de bonne famille juive car je n'ai pas l'intention de passer avec la pelle et la balayette pour ramasser les débris du coeur de ma petite.
Son engagement doit être clair et définitif et il doit tenir sa parole, même s'il faut attendre des années, ou débarrasser le plancher.

Avez-vous jeté un oeil sur le site que je vous ai conseillé en mp ?

Je vous garde ainsi que Schlomo et votre fille dans mes prières.
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

zelie
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 443
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45
Localisation : France

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar zelie » ven. 18 mai 2012, 8:22

Chère Jessica,
j'ai beaucoup apprécié votre dernier message, enfin un qui me rassure.
Vous vous êtes positionnée. Enfin.

Vous avez dit ce que vous pensez du garçon, en évacuant tous les propos de complexe d'infériorité (je me sens pauvre, il est puissant, je suis bouleversée, c'est perturbant et autres). Vous avez admis avec simplicité qu'il vous agace. vous avez été sincère avec vous-même sans y ajouter quoi que ce soit d'autre.

Vous avez compris que face à quelqu'un de puissant il faut asseoir sa position. Pas nécessairement pour le contrer et le diaboliser, mais pour ne pas se laisser déstabiliser, même malgré lui. ET ça, vous le devez à votre fille.

Tout ça c'est très bien pour vous. Votre position va évoluer dans le temps, mais au moins vous repartez sur une base, en sachant quoi défendre, et sur quoi vous appuyer.

Sinon, c'est tout à fait possible que j'ai vu ce jeune homme pire qu'il n'est. Mais votre position d'alors étant d'une fragilité flagrante, l'effet qu'il vous faisait était tellement fort, qu'au moins avec mes excès que je vous ai fait bouger (contre ma position et c'est très bien, parce que vous avez posé de la réflexion là où il y avait de l'angoisse et de la confusion).

Vous voyez, ce que tous ici nous avons suscité chez vous, c'est ce que j'aimerais que votre fille puisse avoir pour le restant de ses jours : la liberté de penser comme bon lui semble en exerçant sa réflexion en pleine conscience et sans oeillères, même amoureuses.

Aussi, et encore une fois, je ne peux qu'applaudir Teano pour son dernier message, auquel je plussoie totalement: c'est par là qu'il faut commencer avec lui. Ensuite chacun son terrain religieux, qu'il respecte le vôtre en arrêtant de vous le présenter comme inférieur au sien.

Bon courage, et que Jésus vous accompagne, vous et votre famille, dans ce chemin si particulier.
Zélie
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre

Avatar de l’utilisateur
Gaudeamus
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 02 mars 2005, 11:18

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar Gaudeamus » ven. 18 mai 2012, 10:25

Bonjour Jessica,
Mais qu'en est-il en définitive de la famille de Shlomo ?
S'agit-il de juifs orthodoxes tout comme lui ? Ou Shlomo est-il issu d'un terreau plus libéral et se serait-il radicalisé ?
Bien à vous,
Gaudeamus

zelie
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 443
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45
Localisation : France

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar zelie » ven. 18 mai 2012, 16:58

Ah, quand même, y a rien à faire, à relire le fil, je le vois compliqué le chemin du bonheur de cette enfant... sans parler du chemin spirituel... encore que pour celui-là, il y a la prière de sa maman et la détermination de Jésus.
Je ne sais plus dans quel bouquin de la vie d'un saint j'ai lu ça, mais une fois Jésus ou Marie expliquait à une âme sainte mais très simple, une âme d'enfant, que les prières les plus puissantes étaient souvent celles des mères parce que la force de la prière réside dans deux choses : l'amour et le désintéressement.
J'espère de tout coeur que quel que soit le détour didactique, votre fille Jessica ne reniera pas Jésus et Lui reviendra libre, forte et solidement ancrée dans la foi, un peu comme pour Salésienne...
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre

Avatar de l’utilisateur
catholique03
Ædilis
Ædilis
Messages : 11
Inscription : dim. 20 mai 2012, 15:17

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar catholique03 » dim. 20 mai 2012, 22:13

Bonjour Jessica,

1. votre histoire m'a particulièrement intéressée et touchée, d'autant plus que j'ai toujours été intéressée par le monde du Judaïsme. J'ai d'ailleurs eu un petit ami juif que j'aimais follement, et Dieu merci, il m'a quittée.

2. vous avez le droit d'être triste que votre fille quitte Jésus pour rejoindre le judaïsme. J'entends votre douleur de la voir quitter un chemin que vous lui avez transmis, et votre inquiétude pour le salut de son âme. Je suis en union de coeur avec vous dans cette épreuve.

3. Si je n'avais qu'une chose à vous écrire, ce serait: n'insistez pas trop pour qu'elle quitte Shlomo, ou pour qu'elle ne se convertisse pas. :!:
Pourquoi? parce qu'imaginons que demain, à force de vous entendre, elle quitte Shlomo, ou que Shlomo la quitte; si un jour elle se marie avec un catholique, à la première difficulté dans son couple, elle sera tentée de se dire: " je n'aurais pas dû écouter ma mère. J'ai quitté l'homme de ma vie, et maintenant, je suis empêtrée dans la mauvaise voie, par sa faute à elle." :!:
La vie est complexe, et si après s'être séparée de Shlomo, elle ne trouve pas d'autre homme, ou quoi que ce soit d'autre, elle aura d'immenses regrets, et vous tiendra (à tort) comme responsable.

4. Il est vrai que c'est triste que votre fille quitte Notre Seigneur, mais Shlomo n'est ni junkie, ni violent, ni en mauvaise santé,...

5.Il est vrai que parmi les Juifs, un converti garde toujours son étiquette de converti. Toutefois, dans le Judaïsme, on dit qu'on ne doit pas rappeler ses origines à un converti, qu'on ne doit pas faire de différences entre lui et les Juifs de souche. Les rabins intelligents sont d'ailleurs respectueux des convertis.
De toutes façons, je pense que la vie difficile de convertie n'est pas un argument en soi. Car la difficulté n'est pas en soi un argument pour renoncer, c'est plutôt le but qui détermine le choix de prendre un chemin ou pas.

6. Vous êtes une bonne Maman avec un bon coeur. Vous avez fait tout ce que vous avez pu pour essayer de la convaincre intellectuellement. Cette voie n'a pas marché.
Il ne vous reste la prière et une porte toujours ouverte. :coeur:
Vous avez fait votre travail de Maman, le reste appartient à votre fille et à Dieu.

7. Votre fille a eu une enfance et une adolescence bercée dans le catholicisme. En général, on revient tôt ou tard à la foi de son enfance.

8. Votre fille va un temps vers le judaïsme. C'est une religion très belle, mais hélàs, qui n'a pas reconnu Jésus-Christ comme le Messie. C'est une sacré carence que les Juifs ont, toutefois, cette religion reste quand même très très intéressante.
Intellectuellement, le Judaïsme est très riche, très complet. Pour la vie de famille, ils ont le "Shalom Bait" (équivalent des équipes Notre-Dame) qui permet la paix et l'amour dans le foyer et le couple.
Et puis, il y a toutes ces choses que j'ai apprises dans le Judaïsme, qui me permettent de comprendre dix fois mieux qu'avant la vie de Jésus, ses enseignements,...
Je ne dis pas que c'est bien qu'elle se convertisse. C'est objectivement mal. Mais elle n'en sortira pas appauvrie. Si elle garde un coeur ouvert à la Grâce, alors elle reviendra un jour à l'Eglise, d'autant plus fortifiée par ce passage dans le Judaïsme, cet écart sur son chemin.

9. Il y a des situations de vie qui sont un mystère, et on ne sait jamais ce qui se passe dans le coeur des gens.

10. Je suis d'accord avec Tanea, Shlomo me semble tout à fait sincère.
Effectivement, ils n'ont pas le droit de se toucher, même de se donner la main pour deux raisons: A. votre fille est Nidah, c'est à dire qu'elle n'a jamais fait de bain rituel; elle est donc "impure". B. quand deux corps se touche, même par une simple poignée de main, les âmes communiquent entre elles. Or, cela n'est tolérable que dans le cas du mariage.

En union de prière, Jessica.

Amandine.

Jessica
Ædilis
Ædilis
Messages : 19
Inscription : lun. 14 mai 2012, 14:49

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar Jessica » mar. 22 mai 2012, 14:23

Merci beaucoup Amandine, votre message est un enrichissement, et vos conseils sont excellents.

En union de prière

Yosef ben Israel
Barbarus
Barbarus

Re: Ma fille veut se marier avec un juif

Message non lupar Yosef ben Israel » lun. 09 oct. 2017, 8:43

J'ai lu ce fil 5 ans après. Je suis juif et j'ai du mal à croire à cette histoire d'un Shlomo religieux, talmid racham, amoureux d'une jeune fille catholique qui veut la convertir et se marier avec. J'ai du mal à croire qu'en quelques jours, la maman de cette jeune fille soit si au faîte des termes religieux du judaïsme, et des éléments de pilpoul (arguments théologiques) au point qu'elle les utilise sans fautes. Tout ça me fait penser à un canular de jeunes étudiants juifs. Cela dit, j'ai beaucoup appris en lisant ce fil à propos de l'image des catholiques sur les juifs (si j'en avais encore besoin. J'ai bien des amis catholiques et une partie de ma famille l'est, alors...) J'ai en tous les cas été 100% d'accord avec Teano qui m'a semblé la plus lucide dans cette histoire rocambolesque.

Je ne vais pas commenter tous les jugements portés sur les juifs que j'ai lu, mais à propos du "père". Nous juifs ne considérons pas dieu comme notre père, bien évidemment mais il existe dans la Kabale (juive bien entendu) la théorie du Tzim-Tzum de la création qui explique qu'à la création du monde dieu s'est ouvert pour faire de l'espace au monde qu'il créait. Il s'est extrait du monde et s'est réfugié dans un ailleurs transcendant. Et ça c'est la métaphore du père : le père devant se rétracter pour laisser à l'enfant l'espace pour se développer. Dans un certain sens nous avons aussi notre père :-)


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités