Carême et pratique du jeûne

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
salésienne05
Senator
Senator
Messages : 681
Inscription : lun. 06 juin 2011, 19:51
Localisation : Alpes-Maritimes/Hautes-Alpes

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar salésienne05 » mar. 21 févr. 2012, 17:05

Chers amis,

Puisque nous attaquons le Carême demain, je vais faire, comme chaque année, une bonne "confession générale" (ceux qui ont lu l'Introduction à la Vie Dévote" de Saint François de Sales me comprendront), afin de confesser mes péchés actuels mais aussi de confesser ceux que j'avais omis par mégarde ou par oubli ou par méconnaissance du péché. Cela me permet de lutter efficacement contre tous les relents de ces péchés oubliés...

Mon Père spirituel qui me confessera me donnera ma pénitence de Carême. Il me conseillera sans doute de m'abstenir d'Internet et de réduire son usage au minimum syndical obligatoire (lecture de mails, réponses courtes), de ne pas surfer sur les forums, fussent-ils catholiques, de ne pas perdre mon temps à polémiquer quand je pourrais passer ce temps à l'oraison. Il me demandera sans doute une heure supplémentaire d'oraison, en plus de celle que je fais déjà (sauf empêchement majeur = on remplace alors l'oraison par des oraisons jaculatoires tout au long de la journée -cf IVD de Saint François de Sales). Il me demandera aussi sans doute un jeûne d'achats... Cela paraît bête mais, il est clair que, dans la famille, nous faisons souvent des achats qui sont de l'ordre du superflu (livres, revues, petits jouets pour les enfants, confiseries, fringues). Pour l'alimentaire, je supprime tout bonnement l'alcool et les aliments "plaisirs". Mon mari n'étant pas pratiquant et ayant trois jeunes enfants, on limitera la consommation de viande et de poisson sans la supprimer. Mon mari a proposé qu'on essaye tout simplement de vivre avec l'équivalent du SMIC, pour notre vie quotidienne et que l'argent ainsi économisé soit reversé à une oeuvre caritative, et mon mari jeûnera avec moi les mercredi et vendredi, pour me soutenir :coeur: . Pour ma part, j'ai décidé d'agir avec plus de atience et de douceur avec mes enfants, et eux, en y réfléchissant (les deux aînés : 7 et 5 ans), ont décidé de ranger un peu mieux et d'essayer de ne pas se battre "pour faire plaisir à Jésus et à Marie".

Bref, pour le Carême, je vais essayer d'être d'avantage à l'écoute du Christ... :saint:

Donc, je profite aussi de ce message pour indiquer que je viendrai que rarement sur le forum, essentiellement dans les rubriques d'intentions de prières et de soutien dans l'épreuve.

Fraternellement, Bon Carême à tous.

Cécile

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2207
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar Jean-Mic » mar. 21 févr. 2012, 18:02

Chère Cécile, en cette veille de Carême, je m'empresse de chanter Alleluia :chorale: à la lecture de vos résolutions de Carême, car à partir de demain, ce sera fini jusqu'à Pâques. Votre programme est très beau, merci.

Bon et saint Carême en famille.

Saint-Paul
Barbarus
Barbarus

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar Saint-Paul » mar. 21 févr. 2012, 19:56

Concernant l'abstinence de viande j'ai trouvé une bonne explication vis-à-vis du droit canonique : l'abstinence a lieu lors du carême uniquement le mercredi et le vendredi (voir le samedi).

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2207
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar Jean-Mic » mar. 21 févr. 2012, 20:00

Avec une épouse comme la mienne :coeur: , le poisson et même les oeufs, ça n'a rien d'une pénitence :D !

Avatar de l’utilisateur
Cycas
Censor
Censor
Messages : 94
Inscription : ven. 12 août 2005, 12:53

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar Cycas » mer. 22 févr. 2012, 22:33

Pas d'alcool, ni de sucreries en ce qui me concerne.
Moins de viande et un repas léger le soir.
Lecture de la Bible de façon quotidienne.
Lecture de livres religieux, je commence La légende dorée.
Don de temps pour des associations caritatives.

Avatar de l’utilisateur
AMaria
Censor
Censor
Messages : 183
Inscription : mer. 19 oct. 2011, 19:17

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar AMaria » jeu. 23 févr. 2012, 19:06

Mon premier Carême...il commence difficilement...

je ne vis pas chez moi, ma famille m'héberge et ne suit pas le carême, donc plats en abondance sur la table... donc j'essaie de faire face au démon à chaque instant...
je ne mange plus de viande (ça ne me fait rien, je n'ai jamais été pour), plus de sucreries, une repas sans viande le midi, une collation matin et soir... j'essaie d'oublier mes périodes de "faim" en me plongeant dans L'imitation de JC mais même ça c'est difficile dans le contexte autour de moi (télévision, cris, musique) cela me plonge plus dans un état vraiment irascible qu'autre chose :( j'en deviens désagréable... réunion de famille à cet instant autour de l'apéritif, j'ai décidé de ne pas boire d'alcool alors je suis seule... si seulement j'avais mon petit chez-moi où je pourrais vivre comme bon me semble :/ et vous, comment faites vous?
merci pour vos lumières
" En vérité je vous le dis, si vous ne retournez à l'état des enfants, vous n'entrerez pas dans le Royaume des Cieux. " Mt 18:3

Isabelle47
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1949
Inscription : mer. 22 juin 2011, 22:49

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar Isabelle47 » jeu. 23 févr. 2012, 19:18

Si le carême revient à devenir irascible et ne plus supporter son entourage, il y a sûrement quelque chose qui cloche dans l'appréhension ou la compréhension du carême!
"Aussi, croyez-moi, vous pratiquerez beaucoup mieux la vertu en considérant les perfections divines, qu'en tenant le regard fixé sur votre propre limon"
(Thérèse d'Avila)

Avatar de l’utilisateur
AMaria
Censor
Censor
Messages : 183
Inscription : mer. 19 oct. 2011, 19:17

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar AMaria » jeu. 23 févr. 2012, 19:29

j'ai très bien assimilé ce pourquoi je le faisais, c'est mon corps qui fait cela, en effet quand je mange peu je me sens faible et moins concentrée

edit : je me sens bien mieux à présent après ma collation :D je suis une grosse mangeuse et grignote beaucoup entre les repas, c'est ça que je veux combattre pour me rapprocher du Seigneur que j'aime tant et être prête pour la Pâque ^^ un temps d'adaptation est certainement nécessaire (je vous rassure, je ne me sens pas très bien qu'une petite demi heure avant de manger, pas toute la journée :p )
" En vérité je vous le dis, si vous ne retournez à l'état des enfants, vous n'entrerez pas dans le Royaume des Cieux. " Mt 18:3

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3176
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar Griffon » jeu. 23 févr. 2012, 20:35

Chère AMaria,

Le carême nepeut pas être l'occasion de performance.
La limite est parfois difficile à placer.

Je vous invite à confier votre carême à Jésus.
Tout en évitant de mettre dévolus même l'abattre trop haute.

Vous pourriez par exemple vous contenter se supprimer tout ce qui est douceurs.
Et pourquoi ne pas en profiter pour mettre un peu plus de prière dans votre vie ?

Vraiment, c'est Jésus le seul vrai important.

Cordialement,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.
[/color]

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2207
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar Jean-Mic » jeu. 23 févr. 2012, 21:27

Dans l'Evangile de St Matthieu :
Lorsque vous jeûnez, ne prenez pas un air triste, comme les hypocrites ; car ils exténuent leur visage, pour faire voir aux hommes qu'ils jeûnent. En vérité, Je vous le dis, ils ont reçu leur récompense. Mais toi, lorsque tu jeûnes, parfume ta tête, et lave ton visage afin de ne pas faire voir aux hommes que tu jeûnes, mais à ton Père, qui est présent dans le secret ; et ton Père qui voit dans le secret, te le rendra. La phrase est dure, comment souvent dans l'Evangile, et je suis bien certain que votre attitude n'a rien d'hypocrite, mais le jeûne ne doit pas être une occasion de fâcherie inutile au sein de la famille. Le jeûne et l'esprit de carême, cela a été dit plus haut, c'est une attitude de cœur bien plus qu'une attitude de corps.

Quelques attitudes possibles ?
  • Tout le monde prend l'apéro ? eh bien, prenons un verre d'eau ou un jus de fruit avec eux, trinquons et rions avec notre entourage (c'est l'esprit du mot de Matthieu "parfume ta tête"). Ne restons pas à part, ne nous coupons pas de notre entourage, c'est ça que dit Matthieu (sauf pour la prière, pour laquelle il écrit : "retire-toi dans ta chambre").
  • Vous voulez faire face au démon ... en ne mangeant pas de viande et vous ajoutez aussitôt : "ça ne me fait rien, je n'ai jamais été pour" ? Alors là, permettez-moi de vous dire en toute gentillesse que vous êtes à côté de la plaque (je vous le dis vraiment sans méchanceté). Le démon est bien trop malin : il ne nous attaque pas avec des choses que nous n'aimons pas ou qui nous dégoutent. Si c'était le cas, nous serions tous des saints capables de résister à la tentation ! J'avoue pour ma part avoir fait bien plus pénitence certaines fois en mangeant des plats qui ne m'inspiraient pas qu'en prétextant le carême pour ne pas y toucher : j'ai le souvenir d'un Jeudi Saint et d'un poisson plein d'arêtes, accompagné de fenouil, que je déteste (mon esprit de pénitence n'a quand même pas été jusqu'à en redemander)...
  • Vous avouez que ce carême "vous plonge dans un état vraiment irascible ... j'en deviens désagréable" ? C'est peut-être là que le démon entre en jeu. Ce que le Seigneur attend de nous, ce n'est pas d'abord une privation alimentaire (jeûne ou abstinence), c'est la conversion du cœur. Je vous avoue que j'ai le même souci : le jeûne me colle la migraine et me met les nerfs à fleur de peau. Peut-être que travailler à maîtriser notre humeur est plus important et plus urgent à Ses yeux que ce que nous mangeons ou non ? L'aptitude au jeûne ne vient que si nous sommes au clair sur les attentes du Seigneur.
  • Enfin, à vous lire, j'ai l'impression que ce qui vous coûte plus que vos inquiétudes sur le bon jeûne, c'est de ne pas avoir votre autonomie par rapport à votre famille. Confiez cela, confiez votre famille au Seigneur. Et trouvez quelqu'un pour en parler (un prêtre ?), quelqu'un d'un peu moins anonyme qu'un forum sur internet.
Je vous souhaite fraternellement un bon et beau carême, fructueux pour vous et votre entourage, même si, eux, n'en connaissent pas la source.
Jean-Mic

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1693
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar Relief » jeu. 23 févr. 2012, 22:05

Ce que l'Eglise prescrit, c'est de s'abstenir de viande les vendredis de Carême.
Quels que soient les vendredis, je ne mange jamais de viande. Suis-je le dernier des Mohicans ? :)

Isabelle47
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1949
Inscription : mer. 22 juin 2011, 22:49

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar Isabelle47 » jeu. 23 févr. 2012, 22:21

En effet, le vendredi, c'est poisson! :oui:

Mais à vous lire, certains, je me demande si se torturer ainsi soi-même, c'est vraiment la bonne voie pour suivre Jésus :mal: et, pardonnez-moi, s'il n'y a pas un petit côté un peu bravache dans la surenchère... :(
"Aussi, croyez-moi, vous pratiquerez beaucoup mieux la vertu en considérant les perfections divines, qu'en tenant le regard fixé sur votre propre limon"
(Thérèse d'Avila)

nad
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1115
Inscription : ven. 24 sept. 2010, 23:09

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar nad » jeu. 23 févr. 2012, 23:50

Et si Carême c'était aussi ne pas jeûner alimentairement... mais faire passer l'amour du Seigneur devant et apprendre à prendre soin de l'être physique que nous maltraitons beaucoup dans nos vie de métro boulot dodo, ou on oublie parfois qu'un corps a besoin d'énergie (donc d'aliments de base sans partir dans le superflu...) et de repos pour fonctionner correctement et pour servir Dieu et nos frères et soeurs, respecter notre devoir d'état et rendre la vie plus douce à nos proches et à ceux que le Seigneur met sur notre route...

Par exemple les personnes qui ne prennent pas le temps de déjeuner le midi pourraient, pour Carême, prendre ce temps et l'offrir au Seigneur comme un temps de rencontre avec les autres...

J'ai entendu un diacre dire que le fait de se retirer dans sa chambre pour prier avait un sens au temps des publicains, et de demander si justement aujourd'hui où la prière en publique semble indécente, n'est-ce pas là une nouvelle compréhension à avoir de la prière, oser prier là où nous sommes sans nous terrer, nous enterrer dans nos jardins secrets qui nous empêche de prendre le risque d'aimer en vérité ?

Je n'ai pas de réponse, juste des questionnements ?

En union de prière,

nad
"Reste avec nous, car le soir vient et déjà le jour baisse". Et Il resta avec eux. Luc 24, 29
« La parole de Dieu est première dans la mission, non seulement elle est antérieure au sacrement, mais il nous faut croire qu'elle est antérieure à l'annonce proprement dite faite par le disciple qui lui-même est d'ordre sacramentel. » p Christian de Chergé

christophe colomb
Censor
Censor
Messages : 51
Inscription : dim. 20 févr. 2011, 13:59

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar christophe colomb » ven. 24 févr. 2012, 4:13

Pour ma part, je vais vivre le carême sous plusieurs formes pour devenir plus chrétien en gardant en tête Matthieu 6 :
- une fréquentation plus assidue de la messe dominicale (avec un temps de préparation) ;
- concernant la prise alimentaire, je n'ai pas de difficultés : depuis plus de vingt ans, je n'ai qu'un repas quotidien basé principalement sur un apport de féculents (pâtes, riz, semoule de blé, pommes de terre) sans grande variété... sans être pour autant un ascète mais plus par commodité et paresse. Aussi je peux me poser la question inverse de ce fil : devrais-je améliorer mes repas ainsi qu'augmenter mon nombre de prise alimentaire ;
- (re)découvrir le sacrement de réconciliation et de pénitence : je me prépare à la confession pendant ces quarante jours ;
- prier pour trouver un directeur spirituel : prier pour lui afin qu'il me guide au mieux, prier pour moi afin que je lui sois obéissant à ces recommandations et lui sois ouvert et sincère.
Bref, je vais vivre ce carême plus dans l'esprit que dans la lettre.

Avatar de l’utilisateur
AMaria
Censor
Censor
Messages : 183
Inscription : mer. 19 oct. 2011, 19:17

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar AMaria » ven. 24 févr. 2012, 12:07

Merci Jean Mic et Griffon pour vos conseils :oui: comme je l'ai dit, c'est la première fois pour moi et je souhaite vraiment faire plaisir à Jésus, je m'y suis certainement mal prise pour commencer mais perçois le but et à présent la manière ^^ Il est vrai que ma famille a du mal à comprendre je pense, mes prières n'en seront que plus fortes

Bon carême à tous!
" En vérité je vous le dis, si vous ne retournez à l'état des enfants, vous n'entrerez pas dans le Royaume des Cieux. " Mt 18:3


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Cinci et 2 invités