Carême et pratique du jeûne

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2574
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: Le carême

Message non lupar Cgs » ven. 04 mars 2011, 16:48

Bonjour,

Le Carême commence le mercredi des cendres. C'est mercredi prochain, donc vous avez encore un peu de temps pour réfléchir à la façon dont vous voulez vivre cette magnifique période de conversion pour le chrétien.

Bien à vous,
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.

Avatar de l’utilisateur
St Paul
Censor
Censor
Messages : 99
Inscription : ven. 05 nov. 2010, 20:11

Re: Le carême

Message non lupar St Paul » ven. 04 mars 2011, 19:41

Merci Cgs, je savais pas non plus, et merci Antony pour la question.
Cordialement

Avatar de l’utilisateur
Göreme
Censor
Censor
Messages : 150
Inscription : jeu. 03 mars 2011, 20:44
Localisation : Alsace

Re: Le carême

Message non lupar Göreme » sam. 05 mars 2011, 9:10

Bonjour Antony, bonjour à tous,

Depuis de longs mois, tous les matins, j'ai recours à un site : levangileauquotidien.org. Ainsi je peux prendre connaissance des lectures du jour, des saints du jour, et aussi de commentaires forts judicieux concernant l'évangile.

En cette fête de Jean-Joseph de la Croix, je me permets de vous donner cette indication.

Et bon carême à vous.
" Pour moi la prière, c'est un élan du cœur, c'est un simple regard jeté vers le ciel, c'est un cri de reconnaissance et d'amour au sein de l’épreuve comme au sein de la joie; enfin c'est quelque chose de grand, de surnaturel qui me dilate l'âme et m'unit à Jésus "
Ste. Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face

Avatar de l’utilisateur
Ficelle
Censor
Censor
Messages : 147
Inscription : ven. 25 févr. 2011, 21:16
Contact :

Re: Le carême

Message non lupar Ficelle » sam. 05 mars 2011, 10:19

Bonjour à tous,
Je me posais moi aussi des questions sur le Carême et j'ai vu un reportage hier à la télé sur un site qui propose une retraite en ligne, enfin, je vois plus ça comme un aide à faire le carême à sa façon pour ceux qui ne peuvent pas forcément assister à tous les évènements. Je ne sais pas si certains ont déjà essayé... C'est une façon très moderne d'envisager le carême, mais pourquoi pas?
C'est avec les Dominicains de Lille.
Voici le lien: http://www.retraitedanslaville.org/
"Heureux les hommes dont tu es la force, des chemins s'ouvrent dans leur coeur." Psaume 83

Avatar de l’utilisateur
Eriluc
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 686
Inscription : dim. 08 févr. 2009, 16:17
Localisation : Grenoble

Re: Le carême

Message non lupar Eriluc » sam. 05 mars 2011, 17:46

La période du Carême est surtout une période de conversion où l'on s'efforce d'abandonner nos attachements mauvais pour nous préparer à renaitre à la vie par la pâque de notre Seigneur.

CEC 540 "La tentation de Jésus manifeste la manière qu’a le Fils de Dieu d’être Messie, à l’opposé de celle que lui propose Satan et que les hommes (cf. Mt 16, 21-23) désirent lui attribuer. C’est pourquoi le Christ a vaincu le Tentateur pour nous : " Car nous n’avons pas un grand prêtre impuissant à compatir à nos faiblesses, lui qui a été éprouvé en tout, d’une manière semblable, à l’exception du péché " (He 4, 15). L’Église s’unit chaque année par les quarante jours du Grand Carême au mystère de Jésus au désert."

Fraternellement

Eric
"Être détaché de tout - première condition pour n'être indifférent à rien." [Gustave Thibon]

Avatar de l’utilisateur
Estel
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 449
Inscription : ven. 05 nov. 2010, 16:57
Localisation : France

Re: Le carême

Message non lupar Estel » sam. 05 mars 2011, 18:45

Car j'ai entendu également dans l'émission qu'il ne fallait pas manger de viande le vendredi ou quelque chose comme ça
Effectivement, chaque catholique de plus de 14 ans est tenu de s'abstenir de viande les vendredi de careme, et de jeuner (cad faire un seul repas complet dans la journée )le mercredi des cendres et le vendredi saint .
Après ça , chacun fait un peu comme il veut, c'est plus ou moins strict ( chez moi c'est un bol de céreales sans rien le matin, de la soupe à midi et un repas normal sans dessert le soir , et je ne mange pas de viande tous les vendredi dans l'année )
La période du Carême est surtout une période de conversion où l'on s'efforce d'abandonner nos attachements mauvais pour nous préparer à renaitre à la vie par la pâque de notre Seigneur.
En fait, ce qui compte, ce n'est pas vraiment de se priver de nouriture, mais se convertir, regretter ses fautes... ça peut passer par une privation d'autre choses (cigarette, Internet, alcool, abstinence sexuelle..)
"Qui cherche trouve"
Luc 11,10

Avatar de l’utilisateur
Antony
Censor
Censor
Messages : 58
Inscription : sam. 29 janv. 2011, 22:41

Re: Le carême

Message non lupar Antony » sam. 05 mars 2011, 21:15

Bonsoir,

Et merci à tous pour vos précieuses informations. Donc si je comprends bien :
Mercredi des cendres et vendredi saint : je m'abstiens de manger toute la journée + les vendredi du carême : je ne mange pas de viande.
Et tout le temps du carême : Je lis chaque jour des méditations. Faire des prières, renforcer ma fois, faire des dons à des associations, me confesser à Dieu.

Par contre j'ai lu que le mercredi des cendres se tiennent des messes pour cet évènement mais je ne sais si je pourrais m'y rendre à cause de mon travail, je prierai donc. J'espère que ce n'est pas trop grave...

Voilà rectifiez-moi si j'ai dit une bêtise, merci. Ah et au fait : quelqu'un sait-il s'il existe des prières spécifiques pour le carême ? Merci d'avance

Avatar de l’utilisateur
Laurent L.
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1604
Inscription : lun. 25 mai 2009, 13:18

Re: Le carême

Message non lupar Laurent L. » dim. 06 mars 2011, 4:33

Pourriez vous m'en dire plus à ce sujet du carême car je suis un poil perdu svp.
Bonjour Antony ! :)

Le Carême est vient d'une institution ancienne et apostolique. Il a été établi pour honorer la retraite de Jésus-Christ, qui jeûna 40 jours dans le désert, pour faire pénitence de nos péchés, pour nous préparer à la célébration de la fête de Pâques. C'est un temps de jeûne, de prière et d'aumône.

Concrètement :
- il est recommandé de se confesser plus souvent pour être plus vigilant et obtenir les grâces nécessaires pour ne pas retomber
- faire un effort de prière supplémentaire et régulier, aller plus souvent à la messe ou bien visiter le saint-Sacrement, faire l'exercice du chemin de croix, lire la Bible ou d''autres lectures spirituelles...
- jeûner, au moins le mercredi des cendres et le vendredi saint (de la majorité à 60 ans). (Un seul repas par jour, le midi ou le soir ; deux petites collations le matin et à la place du repas supprimé étant tolérées).
- s'abstenir de viande, au moins le mercredi des cendres et les vendredis de carême, et d'aliments superflus (sucreries, gâteaux, sauces, alcool, etc.).
- Être charitable envers le prochain ! Aider les nécessiteux, être serviable, visiter les malades...
- Limiter les divertissements (cinéma, télé, internet :cry:, mp3, etc. )

Et tout cela, dans la joie et la bonne humeur ! :-D

« La prière accompagnée du jeûne et de l'aumône vaut mieux que tous les trésors; l'aumône délivre de la mort, efface les péchés, ouvre la miséricorde et la vie éternelle ». Tobie XII, 8-9.

« L'observance du Carême est le lien de notre milice ; c'est par elle que nous nous distinguons des ennemis de la Croix de Jésus-Christ ; par elle que nous détournons les fléaux de la divine colère ; par elle que, protégés du secours céleste durant le jour, nous nous fortifions contre les princes des ténèbres. Si cette observance vient à se relâcher, c'est au détriment de la gloire de Dieu, au déshonneur de la religion catholique, au péril des âmes chrétiennes ; et l'on ne doit pas douter que cette négligence ne devienne la source de malheurs pour les peuples, de désastres dans les affaires publiques et d'infortunes pour les particuliers.» Benoît XIV, constitution Non ambigimus, 1745

« Voilà le jeûne que Dieu approuve : un jeûne qui élève à ses yeux des mains remplies d’aumônes, un jeûne réalisé dans l’amour du prochain et imprégné de bonté. Prodigue à autrui ce que tu retires à toi-même; ainsi, la mortification même de ta chair viendra soulager la chair de ton prochain qui est dans le besoin. [...]Sanctifier le jeûne, c’est rendre son abstinence corporelle digne de Dieu en y associant d’autres bonnes œuvres. Que cesse la colère; que les querelles s’apaisent. Car il est vain de tourmenter sa chair si l’on ne met un frein aux plaisirs mauvais de l’âme », St Grégoire le Grand.
Spoiler!
Il y a trois actes, mes frères, trois actes en lesquels la foi se tient, la piété consiste, la vertu se maintient : la prière, le jeûne, la miséricorde. La prière frappe à là porte, le jeûne obtient, la miséricorde reçoit. Prière, miséricorde, jeûne : les trois ne font qu'un et se donnent mutuellement la vie.

En effet, le jeûne est l'âme de la prière, la miséricorde est la vie du jeûne. Que personne ne les divise : les trois ne peuvent se séparer. Celui qui en pratique seulement un ou deux, celui-là n'a rien. Donc, celui qui prie doit jeûner ; celui qui jeûne doit avoir pitié ; qu'il écoute l'homme qui demande, et qui en demandant souhaite être écouté ; il se fait entendre de Dieu, celui qui ne refuse pas d'entendre lorsqu'on le supplie.

Celui qui pratique le jeûne doit comprendre le jeûne : il doit sympathiser avec l'homme qui a faim, s'il veut que Dieu sympathise avec sa propre faim ; il doit faire miséricorde, celui qui espère obtenir miséricorde ; celui qui veut bénéficier de la bonté doit la pratiquer ; celui qui veut j'on lui donne doit donner. C'est être un solliciteur insolent, que demander pour soi-même ce qu'on refuse à l'autre.

Voici la norme de la miséricorde à ton égard : si tu veux qu'on te fasse miséricorde de telle façon, selon telle mesure, avec telle promptitude, fais toi-même miséricorde aux autres, avec la même promptitude, la même mesure, la même façon.

Donc la prière, la miséricorde, le jeûne doivent former un patronage pour nous recommander à Dieu, doivent former un seul plaidoyer en notre faveur, une seule prière en notre faveur sous cette triple forme.

Ce que nous avons perdu par le mépris, nous devons le conquérir par le jeûne ; immolons nos vies par le jeûne parce qu'il n'est rien que nous puissions offrir à Dieu de plus important, comme le prouve le Prophète lorsqu'il dit : Le sacrifice qui plaît à Dieu, c'est un esprit brisé ; le coeur qui est broyé et abaissé, Dieu ne le méprise pas.

Donne à Dieu ta vie, offre l'oblation du jeûne pour qu'il y ait là une offrande pure, un sacrifice saint, une victime sainte qui insiste en ta faveur et qui soit donnée à Dieu. Celui qui ne lui donnera pas cela n'aura pas d'excuse. Parce qu'on a toujours soi-même à offrir.

Mais pour que ces dons soient agréés, il faut que vienne vite la miséricorde. Le jeûne ne porte pas de fruit s'il n'est pas arrosé par la miséricorde ; le jeûne se dessèche par la sécheresse de la miséricorde ; ce que la pluie est pour la terre, la miséricorde l'est pour le jeûne. Celui qui jeûne peut bien cultiver son coeur, purifier sa chair, arracher les vices, semer les vertus : s'il n'y verse pas les flots de la miséricorde, il ne recueille pas de fruit.

Toi qui jeûnes, ton champ jeûne aussi, s'il est privé de miséricorde; toi qui jeûnes, ce que tu répands par ta miséricorde rejaillira dans ta grange. Pour ne pas gaspiller par ton avarice, recueille par tes largesses. En donnant au pauvre, donne à toi-même ; car ce que tu n'abandonnes pas à autrui, tu ne l'auras pas.

Avatar de l’utilisateur
Anaisunivers
Senator
Senator
Messages : 774
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 22:24

Re: Le carême

Message non lupar Anaisunivers » dim. 06 mars 2011, 14:35

Le carême sert à nous recentrer sur l'essentiel et donc nous rendre libre.

Avatar de l’utilisateur
Göreme
Censor
Censor
Messages : 150
Inscription : jeu. 03 mars 2011, 20:44
Localisation : Alsace

Re: Le carême

Message non lupar Göreme » lun. 07 mars 2011, 15:55

Bonjour Antony,

Plusieurs lecteurs ont déjà apporté beaucoup de réponses à vos questionnements.

J'ajouterai, que durant les 40 jours du Grand Carême, l'Église s'unit au mystère de Jésus au désert. Jésus qui venait de passer 40 jours à jeûner fut tenté 3 fois par Satan, qui cherchait à mettre en cause son attitude filiale envers Dieu. Jésus repoussa ces attaques, contrairement à Adam, au Paradis. Et le diable s'éloigna de lui (St.Luc 4,13) De cet évènement mystérieux, les évangélistes en donnent un sens salvifique : Jésus est le nouvel Adam qui est resté fidèle là où le premier a succombé. Obéissant à la Volonté Divine, Jésus est vainqueur du diable.

L'Église relit et revit les grands évènements de l'histoire du salut, durant le temps de Carême, mais aussi de l'Avent. La liturgie de ces temps aide les fidèles à s'ouvrir à l'intelligence spirituelle. Ce sont des moments forts de la pratique pénitentielle de l'Église. Des temps appropriés pour des exercices spirituels, des pèlerinages en signe de pénitence, des privations volontaires comme le jeûne et l'aumône, le partage fraternel...

Bon Carême à tous.
" Pour moi la prière, c'est un élan du cœur, c'est un simple regard jeté vers le ciel, c'est un cri de reconnaissance et d'amour au sein de l’épreuve comme au sein de la joie; enfin c'est quelque chose de grand, de surnaturel qui me dilate l'âme et m'unit à Jésus "
Ste. Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face

Avatar de l’utilisateur
Antony
Censor
Censor
Messages : 58
Inscription : sam. 29 janv. 2011, 22:41

Re: Le carême

Message non lupar Antony » lun. 07 mars 2011, 23:35

Merci beaucoup pour toutes vos précisions :) "Faire l'exercice du chemin de croix" cela signifie quoi exactement ?

Avatar de l’utilisateur
Céline
Censor
Censor
Messages : 111
Inscription : mer. 25 févr. 2009, 0:27
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Le carême

Message non lupar Céline » mer. 09 mars 2011, 0:32

Bonjour à tous et déjà bon carême!

Je ne sais pas si je peux mettre un lien mais voici pour Anthony une petite vidéo qui explique simplement et très bien le carême.

http://www.ktotv.com/videos-chretiennes ... -/00056905

:fleur:
"La foi est le moyen de posséder déjà ce qu'on espère, et de connaître des réalités qu'on ne voit pas"
Lettre aux Hébreux 11.1


http://celine.5002.be

Avatar de l’utilisateur
Göreme
Censor
Censor
Messages : 150
Inscription : jeu. 03 mars 2011, 20:44
Localisation : Alsace

Re: Le carême

Message non lupar Göreme » mer. 09 mars 2011, 10:45

Bonjour à tous,

Voici les exercices de carême décrits par St.Pierre Chrysologue (v.406-450), évêque de Ravenne et docteur de l'Église : Aumône, prière jeûne.

"Notre jeûne a faim s'il ne se nourrit pas de bonté, notre jeûne a soif s'il ne se désaltère pas de miséricorde. Notre jeûne a froid et défaille si la toison de l'aumône ne le couvre pas, et si le vêtement de la compassion ne l'enveloppe pas."

" Frères, ce que le printemps est pour les terres, la miséricorde l'est pour le jeûne. Le vent printanier fait fleurir les bourgeons; la miséricorde du jeûne fait pousser toutes nos semences jusqu'à la floraison et leur fait porter fruit jusqu'à la récolte céleste."

" Ce que l'huile est pour la lampe, la bonté l'est pour le jeûne : la matière grasse de l'huile allume la lampe, et avec une aussi faible nourriture, la fait luire pour le réconfort de toute une nuit. Ainsi la bonté fait resplendir le jeûne : il jette des rayons jusqu'à atteindre le plein éclat de la continence."

" Ce que le soleil est au jour, l'aumône l'est pour le jeûne : la splendeur du soleil accroit l'éclat du jour; l'aumône accompagnant le jeûne en sanctifie la sainteté, et grâce à la lumière de la bonté, chasse de nos désirs tout ce qui pourrait être morbide."

" Bref, ce que le corps est pour l'âme, la générosité en tient lieu pour le jeûne : quand l'âme se retire du corps, elle lui apporte la mort; si la générosité s'éloigne du jeûne, c'est la mort du jeûne."

Donc si nous n'accompagnons pas notre jeûne durant ce Carême de vertus cardinales comme la justice, le courage, la prudence, la tempérance - et de vertus morales, tels la tolérance, la charité, la foi, la chasteté, notre jeûne n'a pas lieu d'être. Car jeûner en Carême c'est avant tout se projeter vers l'autre.
" Pour moi la prière, c'est un élan du cœur, c'est un simple regard jeté vers le ciel, c'est un cri de reconnaissance et d'amour au sein de l’épreuve comme au sein de la joie; enfin c'est quelque chose de grand, de surnaturel qui me dilate l'âme et m'unit à Jésus "
Ste. Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face

Avatar de l’utilisateur
St Paul
Censor
Censor
Messages : 99
Inscription : ven. 05 nov. 2010, 20:11

Re: Le carême

Message non lupar St Paul » mer. 09 mars 2011, 13:23

Merci Céline, c'est très intéressant et j'y ai appris pas mal de choses sur le carême.
Cordialement

Saint-Paul
Barbarus
Barbarus

Carême : jeûne et alimentation

Message non lupar Saint-Paul » lun. 20 févr. 2012, 21:43

Bonjour à vous tous.

J'ai une question me taraude sérieusement : Concrètement, y a-t-il une règle alimentaire à suivre pendant le Carême ? La période de Carême implique un jeûne mais implique-t-elle aussi une abstinence pendant 40 jours de viande (sauf le Dimanche).

Le jeûne en soi : un repas le soir et le reste de la journée une légère collation ?

Que l'Amour ardent de Dieu soit sur vous.


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités