Carême et pratique du jeûne

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
Göreme
Censor
Censor
Messages : 151
Inscription : jeu. 03 mars 2011, 20:44
Localisation : Alsace

Re: Le carême

Message non lupar Göreme » lun. 07 mars 2011, 15:55

Bonjour Antony,

Plusieurs lecteurs ont déjà apporté beaucoup de réponses à vos questionnements.

J'ajouterai, que durant les 40 jours du Grand Carême, l'Église s'unit au mystère de Jésus au désert. Jésus qui venait de passer 40 jours à jeûner fut tenté 3 fois par Satan, qui cherchait à mettre en cause son attitude filiale envers Dieu. Jésus repoussa ces attaques, contrairement à Adam, au Paradis. Et le diable s'éloigna de lui (St.Luc 4,13) De cet évènement mystérieux, les évangélistes en donnent un sens salvifique : Jésus est le nouvel Adam qui est resté fidèle là où le premier a succombé. Obéissant à la Volonté Divine, Jésus est vainqueur du diable.

L'Église relit et revit les grands évènements de l'histoire du salut, durant le temps de Carême, mais aussi de l'Avent. La liturgie de ces temps aide les fidèles à s'ouvrir à l'intelligence spirituelle. Ce sont des moments forts de la pratique pénitentielle de l'Église. Des temps appropriés pour des exercices spirituels, des pèlerinages en signe de pénitence, des privations volontaires comme le jeûne et l'aumône, le partage fraternel...

Bon Carême à tous.
" Pour moi la prière, c'est un élan du cœur, c'est un simple regard jeté vers le ciel, c'est un cri de reconnaissance et d'amour au sein de l’épreuve comme au sein de la joie; enfin c'est quelque chose de grand, de surnaturel qui me dilate l'âme et m'unit à Jésus "
Ste. Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face

Avatar de l’utilisateur
Antony
Censor
Censor
Messages : 58
Inscription : sam. 29 janv. 2011, 22:41

Re: Le carême

Message non lupar Antony » lun. 07 mars 2011, 23:35

Merci beaucoup pour toutes vos précisions :) "Faire l'exercice du chemin de croix" cela signifie quoi exactement ?

Avatar de l’utilisateur
Céline
Censor
Censor
Messages : 111
Inscription : mer. 25 févr. 2009, 0:27
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Le carême

Message non lupar Céline » mer. 09 mars 2011, 0:32

Bonjour à tous et déjà bon carême!

Je ne sais pas si je peux mettre un lien mais voici pour Anthony une petite vidéo qui explique simplement et très bien le carême.

http://www.ktotv.com/videos-chretiennes ... -/00056905

:fleur:
"La foi est le moyen de posséder déjà ce qu'on espère, et de connaître des réalités qu'on ne voit pas"
Lettre aux Hébreux 11.1


http://celine.5002.be

Avatar de l’utilisateur
Göreme
Censor
Censor
Messages : 151
Inscription : jeu. 03 mars 2011, 20:44
Localisation : Alsace

Re: Le carême

Message non lupar Göreme » mer. 09 mars 2011, 10:45

Bonjour à tous,

Voici les exercices de carême décrits par St.Pierre Chrysologue (v.406-450), évêque de Ravenne et docteur de l'Église : Aumône, prière jeûne.

"Notre jeûne a faim s'il ne se nourrit pas de bonté, notre jeûne a soif s'il ne se désaltère pas de miséricorde. Notre jeûne a froid et défaille si la toison de l'aumône ne le couvre pas, et si le vêtement de la compassion ne l'enveloppe pas."

" Frères, ce que le printemps est pour les terres, la miséricorde l'est pour le jeûne. Le vent printanier fait fleurir les bourgeons; la miséricorde du jeûne fait pousser toutes nos semences jusqu'à la floraison et leur fait porter fruit jusqu'à la récolte céleste."

" Ce que l'huile est pour la lampe, la bonté l'est pour le jeûne : la matière grasse de l'huile allume la lampe, et avec une aussi faible nourriture, la fait luire pour le réconfort de toute une nuit. Ainsi la bonté fait resplendir le jeûne : il jette des rayons jusqu'à atteindre le plein éclat de la continence."

" Ce que le soleil est au jour, l'aumône l'est pour le jeûne : la splendeur du soleil accroit l'éclat du jour; l'aumône accompagnant le jeûne en sanctifie la sainteté, et grâce à la lumière de la bonté, chasse de nos désirs tout ce qui pourrait être morbide."

" Bref, ce que le corps est pour l'âme, la générosité en tient lieu pour le jeûne : quand l'âme se retire du corps, elle lui apporte la mort; si la générosité s'éloigne du jeûne, c'est la mort du jeûne."

Donc si nous n'accompagnons pas notre jeûne durant ce Carême de vertus cardinales comme la justice, le courage, la prudence, la tempérance - et de vertus morales, tels la tolérance, la charité, la foi, la chasteté, notre jeûne n'a pas lieu d'être. Car jeûner en Carême c'est avant tout se projeter vers l'autre.
" Pour moi la prière, c'est un élan du cœur, c'est un simple regard jeté vers le ciel, c'est un cri de reconnaissance et d'amour au sein de l’épreuve comme au sein de la joie; enfin c'est quelque chose de grand, de surnaturel qui me dilate l'âme et m'unit à Jésus "
Ste. Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face

Avatar de l’utilisateur
St Paul
Censor
Censor
Messages : 99
Inscription : ven. 05 nov. 2010, 20:11

Re: Le carême

Message non lupar St Paul » mer. 09 mars 2011, 13:23

Merci Céline, c'est très intéressant et j'y ai appris pas mal de choses sur le carême.
Cordialement

Saint-Paul
Barbarus
Barbarus

Carême : jeûne et alimentation

Message non lupar Saint-Paul » lun. 20 févr. 2012, 21:43

Bonjour à vous tous.

J'ai une question me taraude sérieusement : Concrètement, y a-t-il une règle alimentaire à suivre pendant le Carême ? La période de Carême implique un jeûne mais implique-t-elle aussi une abstinence pendant 40 jours de viande (sauf le Dimanche).

Le jeûne en soi : un repas le soir et le reste de la journée une légère collation ?

Que l'Amour ardent de Dieu soit sur vous.

Avatar de l’utilisateur
Nelly_
Censor
Censor
Messages : 113
Inscription : ven. 06 janv. 2012, 22:16
Localisation : France

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar Nelly_ » lun. 20 févr. 2012, 21:47

Pas de viande durant tout le Carême.

Quant au jeûne, c'est un repas le midi et une légère collation le soir !
Κύριε ελέησον !

Saint-Paul
Barbarus
Barbarus

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar Saint-Paul » lun. 20 févr. 2012, 22:21

Devons nous aussi nous abstenir de laitages et d'œufs à l'instar des orthodoxes ou bien cela n'est plus d'actualité ?

Avatar de l’utilisateur
Nelly_
Censor
Censor
Messages : 113
Inscription : ven. 06 janv. 2012, 22:16
Localisation : France

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar Nelly_ » lun. 20 févr. 2012, 22:22

L'abstinence de laitages et d'oeufs est toujours d'actualité je pense.

Je voudrais une confirmation s'il vous plait :-D
Κύριε ελέησον !

Saint-Paul
Barbarus
Barbarus

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar Saint-Paul » lun. 20 févr. 2012, 23:09

Je rencontre un problème, je n'arrive à pas discerner si :

- Doit-on s'abstenir de viande pendant les 40 jours (sauf le Dimanche) ?
- Ou bien doit-on s'abstenir de viande uniquement le Mercredi des Cendres et tous les Vendredis ?

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10015
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar Fée Violine » lun. 20 févr. 2012, 23:19

L'abstinence de laitages et d'oeufs est toujours d'actualité je pense.

Je voudrais une confirmation s'il vous plait :-D
Non, ça ne se fait plus.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2202
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar Relief » lun. 20 févr. 2012, 23:22

Bonjour Saint-Paul,

Le Carême c'est faire abstinence de quelque chose qui va nous "coûter".
Ainsi pour mon cas ça sera une abstinence de sucreries. :)

Saint-Paul
Barbarus
Barbarus

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar Saint-Paul » lun. 20 févr. 2012, 23:28

Mais je veux suivre la tradition et une certaine pratique mortificatoire/ascétique.

La viande est fort couteuse à l'heure où nous discutons. Sans parler que le poisson, dont la nature froide interdit de déclencher l'"incendie de la luxure", paraît tout indiqué comme nourriture d'abstinence. (Dixit un site).

Bien-sur la pratique de la prière, de l'aumône, ne l'oublions pas mais je centre véritablement le sujet sur l'alimentation.

Merci de vos réponses, je lis avec joie vos réponses.

Saint-Paul
Barbarus
Barbarus

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar Saint-Paul » lun. 20 févr. 2012, 23:41

Je vous invite également à écrire votre façon à vous de jeûner durant la période de Carême.

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2207
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Carême : Alimentation

Message non lupar Jean-Mic » lun. 20 févr. 2012, 23:47

Seuls le Mercredi des Cendres et le Vendredi Saint sont jours de jeûne prescrits. Comme le précise Nelly, le jeûne, c'est un repas sans viande et une collation dans la journée (midi ou soir selon vos obligations). Le jeûne ne s'applique pas aux enfants (sous-entendu, n'ayant pas fini leur croissance), aux personnes malades, aux femmes enceintes ni aux travailleurs de force. Il ne doit en aucun cas contrevenir à un traitement médical, et n'a évidemment de sens que s'il n'est pas compensé par un abus contradictoire (exemple : en ce qui me concerne, le jeûne me met régulièrement de mauvaise humeur :diable: ; à moi donc d'y être attentif :ange: , avec la grâce de Dieu, bien sûr).

Pour l'abstinence, l'Eglise catholique prescrit de la pratiquer pendant toute la durée du Carême à l'exception des dimanches et du Jeudi Saint. Mais (et là, Nelly va un peu vite à mon avis) plus que des privations systématiquement alimentaires, elle nous demande de nous abstenir d'une ou plusieurs pratiques routinières dans un effort sur soi qui nous coûte. Pour l'un le tabac ou le vin à table, pour l'autre la ... médisance, (la liste est ouverte) ..., pour tous dans le double but du partage et de la pénitence. L'Eglise rappelle aussi que c'est d'abord une pratique du cœur et pas seulement du corps.

Pour savoir l'abstinence qui vous convient, pourquoi ne pas méditer le chapitre 58 d'Isaïe ? Tout est dedans. Si c'est trop long, lisez au moins les versets 6 à 8.
  • 1 Crie à pleine voix, ne te retiens pas, dit le Seigneur.
    Comme le son du cor, que ta voix porte loin.
    Dénonce à mon peuple sa révolte,
    aux descendants de Jacob leurs fautes.

    2 Jour après jour, tournés vers moi,
    ils désirent connaître e que j'attends d'eux.
    On dirait une nation qui agit comme il faut,
    et qui n'abandonne pas le droit proclamé par son Dieu.
    Ils réclament de moi de justes jugements
    et désirent ma présence.

    3 Mais ils me disent :
    « À quoi bon pratiquer le jeûne, si tu ne nous vois pas ?
    À quoi bon nous priver, si tu ne le remarques pas ? »
    Alors je réponds :
    Constatez-le vous-mêmes :
    jeûner ne vous empêche pas de saisir une bonne affaire,
    de malmener vos employés,

    4 ni de vous quereller ou de donner des coups de poing !
    Quand vous jeûnez ainsi, votre prière ne m'atteint pas.

    5 Est-ce en cela que consiste le jeûne tel que je l'aime,
    le jour où l'on se prive ?
    Courber la tête comme un roseau,
    revêtir l'habit de deuil, se coucher dans la poussière,
    est-ce vraiment pour cela que vous devez proclamer un jeûne,
    un jour qui me sera agréable ?

    6 Le jeûne tel que je l'aime, le voici, vous le savez bien :
    c'est libérer les hommes injustement enchaînés,
    c'est les délivrer des contraintes qui pèsent sur eux,
    c'est rendre la liberté à ceux qui sont opprimés,
    bref, c'est supprimer tout ce qui les tient esclaves.

    7 C'est partager ton pain avec celui qui a faim,
    c'est ouvrir ta maison aux pauvres et aux déracinés,
    fournir un vêtement à ceux qui n'en ont pas,
    ne pas te détourner de celui qui est ton frère.

    8 Alors ce sera pour toi l'aube d'un jour nouveau,
    ta plaie ne tardera pas à se cicatriser.
    Le salut te précédera
    et la glorieuse présence du Seigneur sera ton arrière-garde.

    9 Quand tu appelleras, le Seigneur te répondra ;
    quand tu demanderas de l'aide, il te dira : « J'arrive ! »
    Si tu cesses chez toi de faire peser des contraintes,
    de ridiculiser les autres en les montrant du doigt,
    ou de parler d'eux méchamment,

    10 si tu partages ton pain avec celui qui a faim,
    si tu donnes à manger à qui doit se priver,
    alors la lumière chassera l'obscurité où tu vis ;
    au lieu de vivre dans la nuit, tu seras comme en plein midi.

    11 Le Seigneur restera ton guide ;
    même en plein désert, il te rassasiera et te rendra des forces.
    Tu feras plaisir à voir, comme un jardin bien arrosé,
    comme une fontaine abondante dont l'eau ne tarit pas.

    12 Alors tu relèveras les anciennes ruines,
    et tu rebâtiras sur les fondations
    abandonnées depuis longtemps.
    On te nommera ainsi :
    « Le peuple qui répare les brèches des murailles
    et redonne vie aux ruelles de la ville ».
Dernière édition par Jean-Mic le mar. 21 févr. 2012, 0:05, édité 1 fois.


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités