Comment bien vivre l'Avent?

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
pajaro
Quæstor
Quæstor
Messages : 291
Inscription : dim. 20 sept. 2009, 19:33
Localisation : Dioecesis Massiliensis

Re: Pour entrer dans l'Avent et se préparer à accueillir la vie

Message non lu par pajaro » mer. 23 déc. 2015, 23:47

Comment réagirais-tu si tu recevais pour noël cette lettre de Jésus ?

Image

RÉDACTION CENTRALE, 21 Dec. 15 / 12:30 pm (ACI/EWTN Noticias).- La fête de Noël est proche, et avec elle viennent aussi les cadeaux, le dîner en famille, les activités paroissiales, etc. Toute une série d'activités qui pourraient bien nous faire oublier le véritable cadeau. C'est pour cette raison que nous partageons cette histoire qui traite du véritable sens de l'Avent intitulée "Lettre de Jésus".

Mon cher Ami:

Salut, je t'aime beaucoup. Comme tu le sais, nous approchons une fois de plus à grands pas de la date à laquelle les gens célèbrent ma naissance.

Ils ont fait une grande fête en mon honneur l'année passée et j'ai l'impression qu'ils s’apprêtent encore à le faire. En fin de compte ils passent des mois à faire des achats pour l'occasion et presque tous les jours des annonces et publicités nous parlent du peu de temps qu'il reste pour que la fête arrive.

La vérité est qu'ils vont trop loin, même si c'est quand même agréable de savoir qu'ils pensent à moi au moins un jour dans l'année. Beaucoup de temps s'est écoulé depuis qu'ils comprenaient et remerciaient de tout cœur pour le bien que j'ai fait pour l'humanité.

Mais de nos jours, j'ai comme l'impression que la majorité des gens sait à peine pourquoi on célèbre mon anniversaire.

D'un autre côté, j'aime beaucoup que les gens se réunissent et cela me réjouit, surtout que les enfants s'amusent tant; mais même ainsi, je crois que la majorité ne sait pas bien de quoi il s'agit. On dirait pas ?

Par exemple, c'est comme ce qui est arrivé l'année dernière. Ils firent une grande fête le jour de mon anniversaire, mais, pourras-tu croire qu'ils ne m'aient même pas invité ? Imagine-toi ! J'étais l'invité d'honneur ! Et ils m'avaient tous complètement oublié !

Il se trouve qu'ils s'étaient préparés pendant deux mois pour les fêtes et quand le grand jour arriva ils m'ont laissé de côté, en marge. Cela m'est arrivé tellement de fois que ce qui est certain est que ça ne m'a même pas surpris.

Bien qu'ils ne m'aient pas invité, j'ai quand même eu l'idée de me faufiler sans faire de bruit. Je suis entré et suis resté dans mon coin. Tu t'imagines que personne n'a averti que j'étais là présent. Ils ne s'étaient même pas rendu compte que j'étais là.

Ils étaient tous en train de boire, de rire, de se régaler, quand d'un coup un homme entra, ventru, vêtu de rouge avec une fausse barbe blanche en criant "ho ho ho".

Il me semblait que cet homme avait bu plus que d'une manière raisonnable, mais il s'arrangea quand même pour marcher en titubant parmi les convives, alors que tout le monde présent le félicitait.

A un moment il s'assit dans un grand fauteuil, tous les enfants étaient excités et remplis d'émotion, ils s'approchèrent de lui en courant et criant "Père Noël". Comme s'il était l'homme à qui on rendait hommage en ce jour et comme si toute la fête était réalisée en son honneur.

J'ai supporté cette fête jusqu'à mon point de tolérance, mais au final je dus m'en aller. En marchant dans les rues je me sentais triste et solitaire.
Ce qui me stupéfie le plus dans la manière des gens de célébrer mon anniversaire est qu'au lieu de me faire des cadeaux, les gens s'offrent des cadeaux les uns aux autres et, le comble, c'est que presque tout le temps ils s'offrent des objets dont ils n'ont pas vraiment besoin.

Je vais te poser une question. Ne te semblerait-il pas étrange que le jour de ton anniversaire tous tes amis décident de s'échanger des cadeaux sans rien t'offrir à toi ? C'est ce qui m'arrive chaque année.

Une fois quelqu'un m'a dit: "C'est que toi, tu n'es pas comme les autres, on ne te voit jamais. Comment donc on pourrait t'offrir un cadeau ? Tu imagineras bien ce que j'ai répondu.

J'ai toujours dit: "donc offre de la nourriture et des vêtements aux pauvres, aide ceux qui en ont besoin. Va rendre visite aux orphelins, aux malades et à ceux qui sont incarcérés. Tout ce que tu offriras à tes semblables pour alléger leur nécessité, je considérerai cela comme si tu m'avais fait ces cadeaux personnellement" (Mathieu 25, 34-40).

A cette époque, beaucoup de personnes, au lieu de penser à offrir, font des brocantes ou des vides-greniers, où ils vendent même des choses dont tu n'as même pas idée, dans le but de récolter jusqu'au dernier centime pour leurs prochains achats de Noël.

Et penser à tout le bien et à la joie qu'ils pourraient mener dans les quartiers marginalisés, les orphelinats, les asiles, les pénitenciers ou aux familles des prisonniers.

Malheureusement, c'est de pire en pire chaque année. Quand mon anniversaire arrive, les gens pensent aux achats, aux fêtes, aux vacances et moi je n'existe pas dans tout ça. En plus chaque année les cadeaux de Noël, les sapins et les décorations coûtent plus cher et sont plus sophistiqués, de véritables fortunes sont dépensées dans l'unique but d’impressionner l'entourage et les amis.

Cela arrive même dans les églises. Et penser que je suis moi-même né dans une mangeoire, entouré d'animaux car il n'y avait pas d'autre endroit.

J'aimerais encore plus naître tous les jours dans le cœur de mes amis et qu'ils puissent me permettre d'y résider pour les aider chaque jour dans toutes leurs difficultés, pour qu’ils puissent palper le grand amour que je ressens pour l'humanité; car je ne sais pas si tu es au courant, mais il y a plus de 2000 ans j'ai donné ma vie pour te sauver de la mort et te montrer le grand amour que je ressens pour toi.

Pour cela, ce que je te demande c'est que tu me laisses entrer dans ton cœur. J'essaie d'y entrer depuis des années, mais jusqu'à ce jour tu ne m'as pas laissé entrer. "Regarde, je tape à la porte, si quelqu'un entend ma voix qu'il ouvre la porte, j'entrerai dans sa maison et nous dînerons ensemble." Aie confiance en moi, abandonne-toi à moi. Ce sera le plus grand cadeau que tu puisses me faire. Merci.

Ton ami.

Jésus.

Source:https://www.aciprensa.com/noticias/como ... sus-77986/
Traduction imparfaite: pajaro
A quien Dios quiere hacer muy santo, lo hace muy devoto de la Virgen María.
San Luis de Monfort

Avatar de l’utilisateur
Violaine
Ædilis
Ædilis
Messages : 37
Inscription : jeu. 22 nov. 2018, 18:16
Conviction : Catholique Romaine
Localisation : Normandie

L'Avent

Message non lu par Violaine » mer. 28 nov. 2018, 17:59

Je vous souhaite un saint et fructueux temps de l'Avent. Que l'Esprit-Saint vous guide sur le chemin qui conduit à l'Enfant-Dieu à la Sainte Famille.

Comment puis-je craindre un Dieu qui s'est fait si petit pour moi Thérèse de Lisieux
Viens, Seigneur, montre-nous ton visage,
et nous serons sauvés. (Ps 79, 4.2)

Avatar de l’utilisateur
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: L' Avent

Message non lu par Carolus » mer. 28 nov. 2018, 21:15

Violaine a écrit : Violaine :
Je vous souhaite un saint et fructueux temps de l' Avent.

Que l' Esprit-Saint vous guide sur le chemin qui conduit à l' Enfant-Dieu , à la Sainte Famille.
Merci, chère Violaine ! :)
CEC 524 En célébrant chaque année la liturgie de l’Avent, l’Église actualise cette attente du Messie : en communiant à la longue préparation de la première venue du Sauveur, les fidèles renouvellent l’ardent désir de son second Avènement (cf. Ap 22, 17).
Renouvellons notre ardent désir du second Avènement de notre SAUVEUR (Ap 22, 20) : Amen ! Viens, Seigneur Jésus !

Visle
Civis
Civis
Messages : 9
Inscription : mar. 13 nov. 2018, 14:35
Conviction : catholique romaine

Re: Comment bien vivre l'Avent?

Message non lu par Visle » dim. 02 déc. 2018, 13:22

Pour vivre l'Avent je me suis inscrite ici :

Notre Dame du Web et je reçois leur message "Attendre le Christ avec les antiennes" - il y a un enregistrement audio que j'aime bien, il dure 11:50 ils récitent les antiennes, puis expliquent et proposent à réfléchir soi-même sur le vécu. C'est ici:

http://www.ndweb.org/avent2018/prie-en-chemin-1/

Et puis il y a les Carmes de Paris, qui proposent une retraite en ligne et on reçoit de quoi prier avec Notre Dame du Mont Carmel durant le temps de l'Avent. C'est ici :

https://www.carmes-paris.org/avent2018-semaine1/

Avatar de l’utilisateur
BCB
Barbarus
Barbarus

Re: Comment bien vivre l'Avent?

Message non lu par BCB » jeu. 13 déc. 2018, 19:16

Bonjour !

ERO CRAS
(en latin : "Je viens demain" ou "Je viens bientôt").

Le 17 décembre, nous commençons le compte à rebours vers Noël et la liturgie latine nous y accompagne grâce aux "antiennes O" :
(Les initiales de chaque antienne sont les mêmes en français et en latin).

17 décembre : O Sagesse
O Sagesse, issue de la bouche du Très-Haut (Ecclésiastique 24, 3),
qui déploies ta force d’un bout du monde à l’autre et régis l’univers avec force et douceur (Sagesse 8, 1) :
Viens nous enseigner le chemin de la prudence (Proverbes 9, 6). (*)

(*) Pour les pères, la prudence, c'est la sagesse qui dispose à discerner en toute circonstance le véritable bien et à choisir les bons moyens pour l'accomplir. Ou encore, c'est l'Amour qui fait un choix judicieux de ce qui peut lui être utile à l'exclusion ce qui peut lui être nuisible.

18 décembre : O Adonaï
O Adonaï (Exode 6, 2), guide de la maison d’Israël,
qui es apparu à Moïse dans le feu du buisson ardent (Exode 3, 2) et lui as donné la Loi sur le mont Sinaï (Exode 20) :
Viens nous sauver par la force de ton bras (Exode 15, 12-13).

19 décembre : O Racine de Jessé
O Racine de Jessé, signe dressé devant les peuples (Isaïe 11, 10),
devant qui les rois de la terre garderont le silence (Isaïe 52, 15) et que les nations appelleront au secours :
Viens nous délivrer, ne tarde plus (Habacuc 2, 3).

20 décembre : O Clé de David
O Clé de David (Isaïe 22, 22) et sceptre de la maison d’Israël (Genèse 49, 10),
tu ouvres et personne ne peut fermer, tu fermes et personne ne peut ouvrir :
Viens faire sortir du cachot le captif assis dans les ténèbres et à l’ombre de la mort (Psaume 107, 10.14).

21 décembre : O Orient
O Orient (Zacharie 3, 8; Jérémie 23, 5), splendeur de la lumière éternelle (Sagesse 7, 26) et soleil de justice (Malachie 3, 20) :
Viens illuminer celui qui est assis dans les ténèbres et à l’ombre de la mort (Isaïe 9, 1; Luc 1, 79)

22 décembre : O Roi des Nations
O Roi des nations (Jérémie 10, 7), objet de leur désir (Aggée 2, 7),
pierre angulaire (Isaïe 28, 16) qui réunis les deux peuples en un seul (Ephésiens 2, 14) :
Viens sauver l’homme que tu as pétri d'argile.

23 décembre : O Emmanuel
O Emmanuel (Isaïe 7, 14), notre roi et notre législateur (Isaïe 33, 22),
attente et sauveur des nations (Genèse 49, 10; Jean 4, 42) :
Viens nous sauver, Seigneur, notre Dieu (Isaïe 37, 20).

L'auteur : Saint-Grégoire le Grand (540-604), Pape. Et aussi, Père et Docteur de l'Eglise.
(J'ai choisi la traduction qui colle au plus près de l'original latin. Il y en a d'autres, trop souvent peu fidèles, voire fantaisistes ...).

Joyeux Noël à tous ! :)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités