Nouvelle évangélisation: engageons-nous !

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Nouvelle évangélisation: engageons-nous !

Message non lupar jean_droit » mar. 26 janv. 2010, 10:08

Notre Pape insiste beaucoup sur l'évangélisation des peuples non christianisés ou non.
A la suite de Jean Paul II.
Je ne suis pas sûr que ce chantier fasse partie des grandes priorités en France mais est plutôt le fait de groupes de catholiques convaincus.
Voilà un article tiré du Salon Beige :

Une nouvelle et intense activité d'évangélisation est nécessaire

Le pape Benoît XVI a appelé lundi tous les chrétiens à une "nouvelle évangélisation" en concluant, lors de vêpres à la basilique de Saint-Paul-hors-les-murs (vidéo), à Rome, la semaine de prières pour l'unité des chrétiens :

"Dans un monde marqué par l'indifférence religieuse et même par une aversion croissante envers la foi chrétienne, une nouvelle et intense activité d'évangélisation est nécessaire".
Ceci doit être fait "non seulement parmi les peuples qui n'ont jamais connu l'Evangile" mais aussi là où "le christianisme s'est diffusé et fait partie de l'histoire" du pays.

"Les questions qui nous séparent ne manquent pas, mais il y a un contenu central du message du Christ que nous pouvons annoncer ensemble [comme] la paternité de Dieu, la victoire du Christ sur le péché et la mort. Comment les incrédules pourraient-ils accueillir l'annonce de l'Evangile si les chrétiens, tout en se réclamant tous du même Dieu, sont en désaccord entre eux ? La communion et l'unité des disciples du Christ est donc une condition particulièrement importante pour une crédibilité et une efficacité accrue de leur témoignage".
Pour Benoît XVI, catholiques, protestants, anglicans et orthodoxes peuvent offrir "un témoignage commun" sur des thèmes tels que "le début et la fin de la vie, les limites de la science et de la technologie, le dialogue avec les autres religions".


On trouve beaucoup d'entrées sur le site Annuncio :

http://www.anuncioblog.com/index.php?po ... sont-unis-
http://www.anuncioblog.com/index.php?po ... secutions-

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Nouvelle évangélisation: engageons-nous !

Message non lupar jean_droit » mar. 26 janv. 2010, 10:56

Commentaire de ma femme : Les catholiques font ça ???? Les catholiques seront jugés à leurs fruits .....

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 10,1-9.

Parmi ses disciples, le Seigneur en désigna encore soixante-douze, et il les envoya deux par deux devant lui dans toutes les villes et localités où lui-même devait aller. Il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers pour sa moisson. Allez ! Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. N'emportez ni argent, ni sac, ni sandales, et ne vous attardez pas en salutations sur la route. Dans toute maison où vous entrerez, dites d'abord : 'Paix à cette maison. ' S'il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous. Restez dans cette maison, mangeant et buvant ce que l'on vous servira ; car le travailleur mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison. Dans toute ville où vous entrerez et où vous serez accueillis, mangez ce qu'on vous offrira. Là, guérissez les malades, et dites aux habitants : 'Le règne de Dieu est tout proche de vous. '

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8199
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Nouvelle évangélisation: engageons-nous !

Message non lupar Raistlin » mar. 26 janv. 2010, 11:25

Commentaire de ma femme : Les catholiques font ça ????
Non, mais les TJ le font ! :-D

Blague à part, notre époque n'est en rien similaire à celle de la Palestine du Ier siècle. Si donc il est urgent d'évangéliser - et c'est en outre un commandement formel du Seigneur - il ne me semble pas très pertinent de vouloir que cela se fasse par copier/coller de ce que faisaient les apôtres.

Bien à vous,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Nouvelle évangélisation: engageons-nous !

Message non lupar jean_droit » mar. 26 janv. 2010, 12:35

Il est bien sûr que nous ne sommes pas au temps de Notre Seigneur.
Quoique ....
Je veux dire par là qu'il existe bien des communaués, nouvelles ou pas, où, par deux, des moines, prêtres, frères ou laïcs vont évangéliser. Chez les gens.
C'est cela qui me semble important : Allez vers les gens.
Je suis sûr que c'est comme cela que l'on évangélise le mieux.

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2892
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Nouvelle évangélisation: engageons-nous !

Message non lupar ti'hamo » mar. 26 janv. 2010, 21:32

Des moines font cela, oui. Je me souviens que dans les conférences du Père de Blignières (dominicain, prieur de la fraternité St Vincent Ferrier, à Chéméré-le-Roi) cite des anecdotes de frères pendant leur apostolat : ils vont par un ou deux, demandent à manger et dormir chez l'habitant, et parlent de Dieu.

Pour nous, les maisons où nous entrons et où nous devons parler de Dieu, ce sont déjà celles de nos amis, nos lieux de travail... donc, chercher la paix avec tous (la vraie paix, hein), sinon ça n'a pas de sens de dire "paix sur cette maison", ne pas reculer quand se présentent dans la discussion des sujets touchant à l'église ou à la religion ou à Dieu ou à la morale...
Évangéliser avec les moyens qui nous sont donnés, là où il nous est donné d'agir (parce que moi je veux bien partir en sandales sur les routes et loger chez les gens, m'enfin c'est le patron qui va râler, et qui va s'occuper des consultations ?)
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

La difficulté de l'Evangélisation

Message non lupar jean_droit » jeu. 25 oct. 2012, 9:52

L'Evangile de ce jour me semble illustrer la difficulté d'être chrétien, de vivre en chrétien.

La difficulté, aussi, de l'Evangélisation et de la conversion.

Evangéliser est loin d'être une sinécure.

Il nous faut, d'abord, nous attacher à la prière, il nous faut, ensuite, fortifier et "authentifier" notre foi.

Puis, dans un milieu plus au moins hostile, essayer de répandre la Bonne Nouvelle.

On reçoit bien plus des reproches que des encouragements. On est confronté souvent à la violence verbale des adversaires de Notre Seigneur.

Et, pour être plus près du texte, nous savons que nous pouvons apporter la zizanie dans des familles, je pense, surtout, aux musulmans.

C'est le prix à payer. Voulons-nous le payer après le Christ ?
Evangile : Jésus, cause de division entre les hommes (Lc 12, 49-53)

Jésus disait à ses disciples : « Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu'il soit déjà allumé ! Je dois recevoir un baptême, et comme il m'en coûte d'attendre qu'il soit accompli ! Pensez-vous que je sois venu mettre la paix dans le monde ? Non, je vous le dis, mais plutôt la division. Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées : trois contre deux et deux contre trois ; ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. »

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: La difficulté de l'Evangélisation

Message non lupar Petit Matthieu » jeu. 25 oct. 2012, 17:15

Nous devons évangéliser nos frères et soeurs et être préoccupés par le salut de leurs âmes.

Parfois, je me projette après la mort et j'imagine les athées, les agnostiques et ceux d'autres religions, comprenant alors que la vérité c'est le Christ, me dire "Et pourquoi ne l'as tu pas crié plus fort ?"
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

La Nouvelle Evangélisation .. C'est maintenant !

Message non lupar jean_droit » ven. 26 oct. 2012, 15:44

Voilà un bien bel article.

Qui vous donne de la joie et de l'espérance.

http://www.anuncioblog.com/

http://www.jesusprems.com/2012/10/la-no ... aintenant/
La nouvelle évangélisation, c’est maintenant !
Publié le 25 octobre 2012 par Jean-Baptiste Maillard

Article partiel :

La nouvelle évangélisation, c’est maintenant !

Dix ans que j’attendais ça. Dix ans qu’un évêque bien connu du Sud de la France, Mgr Dominique Rey, m’a parlé pour la première fois d’évangélisation et de nouvelle évangélisation, comme je l’ai raconté dans mon livre Dieu est de retour, la nouvelle évangélisation de la France, sorti en 2009. (Cet évêque a été nommé par Benoît XVI pour participer au Synode pour la nouvelle évangélisation qui a lieu en ce moment à Rome).

Un synode sur le sujet ? Mais pourquoi faire ?

Cet évènement est la suite de la création par le pape du Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation, le 21 septembre 2010, afin de « promouvoir une évangélisation renouvelée dans les pays où la première annonce de la foi a déjà retenti et où sont présentes des Eglises d’antique fondation, mais qui vivent une sécularisation progressive de la société et une sorte ‘d’éclipse du sens de Dieu’ » [1].

Loin d’être une simple parenthèse dans le pontificat de Benoît XVI, ce synode pour la nouvelle évangélisation s’inscrit au contraire dans la droite ligne de la priorité n°1 que le pape s’est fixée : « rendre Dieu présent dans ce monde et ouvrir aux hommes l’accès à Dieu »[2]. N’a-t-il pas également précisé que son pontificat est « un pèlerinage pour apporter Dieu au monde » [3] ?

En effet, depuis que Joseph Ratzinger est sur le trône de Pierre, il emploie le mot « nouvelle évangélisation » tous les 3 mois en moyenne. Il en a aussi parlé dans des textes de référence comme Verbum Domini, sur la Parole de Dieu, dans son livre Lumière du monde… Les prochaines JMJ au Brésil auront également lieu sur ce thème de la mission première de l’Eglise, l’évangélisation.

On voit donc bien qu’il ne s’agit pas d’un feu de paille ou d’un concept surexploité. D’ailleurs, le pape le précise lui-même : « la nouvelle évangélisation est le premier engagement de tous les catholiques ». C’est donc pour tout le monde ! Même ceux qui n’y croyaient pas. Ou ceux qui voyaient la nouvelle évangélisation comme une simple mouvance au sein de l’Eglise ou un quasi-monopole des communautés nouvelles. Il s’agit bien d’un appel à tous les catholiques, à tous les diocèses, à toutes les communautés au sens large, à toutes les « forces ecclésiales » pour reprendre les mots de Jean-Paul II sur le sujet. N’oublions pas que c’est lui qui a lancé cette formule.

L’évangélisation renouvelée…

Comme je l’écrivais dans mon livre cité plus haut, évangéliser, c’est répondre à cet appel du Christ, lancé il y a 2000 ans, pour répandre l’amour de Dieu dans le monde [7]. Le message de l’Evangile doit donner au monde la révélation d’un chemin qui est aussi Vérité et Vie, or le monde évolue. Pour répondre aux nouveaux défis qu’apporte cette modernité, l’annonce du message – et non pas le message lui-même ! – doit s’adapter. A frais nouveaux, et sans attendre ! Et quoi qu’en disent ceux qui pensent que l’Eglise serait rétrograde, alors qu’elle est au contraire en avance sur la société. (Cf cet article de Stéphanie Lebars proposé en analyse de la série Ainsi soient-ils par la Une du journal Le Monde le 8 octobre dernier, au sujet du synode).

Que dire de plus ? Nous pourrions parler des différentes méthodes de cette évangélisation nouvelle (la nécessite d’une annonce explicite et sans équivoque du Christ [8]), des destinataires possibles (ceux qui ne connaissent pas leur sauveur, comme ceux qui ont quitté l’Eglise sur la pointe des pieds), de nos stratégies, des bons exemples, etc. Nous pourrions énumérer encore les freins à l’évangélisation (lire à ce sujet le chapitre que leur a consacré Mgr Rey ce mois-ci dans son nouveau livre Paroisses, réveillez-vous !).

…c’est maintenant !

Aujourd’hui, l’heure est venue pour nous tous de passer des paroles aux actes. Inspirés par l’Esprit Saint, il est urgent de lancer de nouvelles initiatives tout aussi audacieuses que pertinentes. Il est urgent d’entrer plus facilement encore en relation personnelle avec nos contemporains, au travail, vers nos voisins, dans les rues, sur les places, par Internet et même dans les transports comme le TGV par exemple ! Partout. Il est urgent de témoigner de notre rencontre personnelle avec le Christ, de proposer cette « metanoïa »[9] déterminante pour toute notre vie, sans l’imposer, mais sans s’en cacher non plus. Il est urgent de répondre enfin avec « douceur et respect » à l’attente de tous ceux qui espèrent que nous rendions compte de l’espérance qui est en nous. (Et ils sont bien plus nombreux que nous l’imaginons, d’ailleurs beaucoup ont déjà été touchés par des chrétiens !).

Bref, n’attendons plus, la nouvelle évangélisation, c’est maintenant !

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La difficulté de l'Evangélisation

Message non lupar jean_droit » ven. 26 oct. 2012, 16:47

Mon curé lors du petit sermon après cet évangile a dit :
"Il ne faut pas prendre ces paroles au pied de la lettre".
Et il est passé à autre chose.
Tout est dit ....

Aldous
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1432
Inscription : lun. 23 févr. 2009, 18:43

Re: La difficulté de l'Evangélisation

Message non lupar Aldous » dim. 28 oct. 2012, 8:33

Bonjour,

Je vous conseille le livre de Joseph Ratzinger Dogme et annonce 2005 Editions "Parole et Silence".
http://www.laprocurenice.fr/detaillivre ... 2889180462

Dans ce livre notre Pape dit (entre autres ) des choses comme:
... Dieu doit être annoncé de manière trinitaire...
... La crise de l'annonce chrétienne qui s'intensifie depuis un siècle, provient en grande partie du fait que les réponses chrétiennes passent à côté des questions des hommes...
... Nous devons donc d'abord faire nôtre le questionnement sur Dieu de l'homme d'aujourd'hui afin d'y redécouvrir Dieu et de pouvoir le dire...

Etc...
Une réflexion en plusieurs thèses s'en suit pour annoncer Dieu aujourd'hui.

cordialement,
"Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre." Blaise Pascal

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Le Pape François et les mouvements Nouvelle Evangélisation

Message non lupar jean_droit » dim. 19 mai 2013, 9:18

Il est intéressant de trouver des entrées concernant le Saint Père et l'Eglise hors des médias catholiques.

http://fr.news.yahoo.com/pape-défend-lé ... 59930.html
Le pape défend l'éthique devant 200.000 personnes place Saint-Pierre

Le pape François a défendu samedi la valeur de l'éthique dans la vie publique devant quelque 200.000 membres de mouvements religieux réunis place Saint-Pierre pour une rencontre organisée par le nouveau "ministère" pour la "Nouvelle évangélisation".

"Nous assistons à une crise de l'homme, qui détruit l'homme", a déclaré le pape, qui à son arrivée a traversé à bord d'une jeep la foule des fidèles rassemblés place Saint-Pierre et Via della Conciliazione, la grande avenue qui mène jusqu'au Tibre.

"Dans la vie publique, politique, s'il n'y a pas d'éthique, tout est possible (...) Nous lisons dans les journaux comment le manque d'éthique dans la vie publique fait tant de mal à l'humanité toute entière", a-t-il affirmé.

Le pape a aussi critiqué le primat des banques sur les familles: "Les investissements où les banques chutent, c'est une tragédie, si les familles vont mal et n'ont pas à manger, alors ça ne fait rien: c'est cela notre crise d'aujourd'hui".

"L'Eglise pauvre pour les pauvres va contre cette mentalité", a-t-il ajouté.

150 "réalités ecclésiales" - "Focolari", "Communion et Libération", "Chemin néo-catéchuménal", "Légionnaires du Christ", "Emmnanuel"... - venues des cinq continents ont participé à cette grande rencontre de Pentecôte, organisée dans le cadre de "l'Année de la foi" par le nouveau "ministère" pour la "Nouvelle évangélisation", créé en 2010 par Benoît XVI.

Le pape a répondu directement à quatre questions posées par des fidèles.

Ce rassemblement, à l'occasion de la Pentecôte, fête de l'Esprit Saint, était prévu avant la démission de Joseph Ratzinger et a été maintenu par Jorge Bergoglio.

Mgr Salvatore Fisichella, qui dirige le "ministère de la Nouvelle évangélisation", a défini les mouvements ecclésiaux comme "un des fruits les plus évidents" du Concile Vatican II (1962/65).

Très dynamiques, ces mouvements ont été parfois perçus comme une concurrence à la paroisse traditionnelle en crise.

Dimanche, le pape doit célébrer en présence des participants à cette rencontre la messe de Pentecôte sur le parvis de la basilique Saint-Pierre.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12626
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Réponse du Pape à une question sur l'évangélisation

Message non lupar etienne lorant » mer. 22 mai 2013, 18:38

L’Église nous invite à la nouvelle évangélisation. Je pense que nous tous, qui sommes ici, nous ressentons fortement ce défi qui est au cœur de nos expériences. C’est pourquoi je voudrais vous demander, Saint-Père, de m’aider et de nous aider tous à comprendre comment vivre ce défi de notre temps. Quel est, pour vous, le plus important, ce vers quoi nous tous, mouvements, associations et communautés, nous devons regarder pour mettre en œuvre la tâche à laquelle nous sommes appelés ? Comment communiquer efficacement la foi aujourd’hui ?

Réponse du pape François

Je dirai seulement trois mots.

Le premier, c’est Jésus. Quel est le plus important ? C’est Jésus. Si nous nous appuyons sur l’organisation, sur d’autres choses, de belles choses, mais sans Jésu, nous n’avançons pas, ça ne va pas. Jésus est plus important. Maintenant, je voudrais vous adresser un petit reproche, mais fraternellement, entre nous. Vous avez tous crié sur la place : « François, François, pape François ». Mais Jésus, où était-il ? J’aurais voulu que vous criiez : « Jésus, Jésus est le Seigneur, et il est vraiment au milieu de nous ». Dorénavant, pas de « François », mais « Jésus » !

Le second mot est : la prière. Regarder le visage de Dieu, mais surtout, et c’est lié à ce que j’ai dit avant, se sentir regardé. Le Seigneur nous regarde, il nous regarde le premier. C’est ce que j’expérimente devant le sagrario [le tabernacle] quand je vais prier, le soir, devant le Seigneur. Quelquefois, je m’endors un peu ; c’est vrai, parce qu’avec la fatigue de la journée, tu t’endors un peu. Mais lui, il me comprend. Et je ressens un tel réconfort quand je pense qu’il me regarde. Nous pensions que nous devons prier, parler, parler, parler… Non ! Laisse-toi regarder par le Seigneur. Lorsqu’il nous regarde, il nous donne la force et nous aide à témoigner de lui - parce que la question était sur le témoignage de la foi, non ? Avant, « Jésus », puis « la prière » - nous sentons que Dieu nous tient par la main. Je souligne alors l’importance de ceci : se laisser guider par lui. C’est plus important que n’importe quel calcul. Nous sommes de vrais évangélisateurs en nous laissant guider par lui. Pensons à Pierre ; peut-être faisait-il la sieste, après le repas, et il a eu une vision, la vision de la nappe avec tous les animaux, et il a entendu que Jésus lui disait quelque chose, mais il n’a pas compris. A ce moment-là, plusieurs non-juifs sont venus le chercher pour aller dans une maison, et il a vu que l’Esprit-Saint était là. Pierre s’est laissé guider par Jésus pour arriver à cette première évangélisation des Gentils, qui n’étaient pas juifs : c’était quelque chose d’inimaginable à cette époque (cf. Ac 10, 9-33). Et ainsi toute l’histoire, toute l’histoire ! Se laisser guider par Jésus. Il est vraiment le leader, notre leader, c’est Jésus.

Et troisièmement, le témoignage. Jésus, la prière – la prière : se laisser guider par lui – et ensuite le témoignage. Mais je voudrais ajouter quelque chose. Se laisser guider par Jésus te conduit aux surprises de Jésus. On peut penser que l’évangélisation, nous devons la programmer autour d’une table, en pensant à des stratégies, en faisant des projets. Mais ce sont des instruments, de petits instruments. L’important, c’est Jésus et de se laisser guider par lui. Ensuite, nous pouvons faire des stratégies, mais c’est secondaire.

Enfin, le témoignage : la communication de la foi ne peut se faire que par le témoignage et c’est l’amour. Non pas avec nos idées, mais avec l’évangile vécu dans notre existence et que l’Esprit-Saint fait vivre au-dedans de nous. C’est comme une synergie entre nous et l’Esprit-Saint, et cela conduit au témoignage. L’Église, ce sont les saints qui la font avancer, ce sont eux qui donnent ce témoignage. Comme l’ont dit Jean-Paul II et Benoît XVI, le monde d’aujourd’hui a un grand besoin de témoins. Pas tellement de maîtres, mais de témoins. Ne parlez pas trop, mais parlez par toute votre vie : la cohérence de vie, précisément, la cohérence de vie ! Une cohérence de vie qui consiste à vivre le christianisme comme une rencontre avec Jésus qui m’amène aux autres, et non comme un fait social. Socialement, nous sommes comme ça, nous sommes des chrétiens, renfermés sur nous-mêmes. Non, pas cela ! Le témoignage !

Traduction d'Hélène Ginabat


(22 mai 2013) © Innovative Media Inc.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4406
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Réponse du Pape à une question sur l'évangélisation

Message non lupar gerardh » mer. 22 mai 2013, 19:13

_______

Bonjour,

Cette réponse est très très bonne. Mais je me permettrais d'ajouter que si le témoignage de notre comportement est très important, il ne faut pas non plus faire l'économie de discours explicites d'évangélisation quand l'occasion nous en est donnée.



________

Chemin80
Censor
Censor
Messages : 60
Inscription : mar. 30 août 2011, 13:02

Re: Réponse du Pape à une question sur l'évangélisation

Message non lupar Chemin80 » mer. 22 mai 2013, 21:19

Votre message attire mon attention, il tombe vraiment bien car c'est ce qu'on m'explique, en ce moment, à un groupe de prière que je fréquente.
Les gens sont tellement vivants dans leur Foi que je me laisse entraîner à aller plus loin avec Jésus, le mettre avant tout...

Merci parce que çà tombe une seconde fois dans l'oreille et dans mon cœur précisément quand j'en ai besoin.

Que le Seigneur vous accompagne.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Réponse du Pape à une question sur l'évangélisation

Message non lupar jean_droit » jeu. 23 mai 2013, 10:40

Voici un autre texte de notre Pape François :

Ce qui m'interpelle c'est cet appel insistant de nos derniers papes à l'Evangélisation.

Paul VI, Jean Paul II, Benoît XVI et maintenant François Ier.

A chacun de nous de devenir effectivement évangélisateur ... par notre témoignage, par notre annonce de l'Evangile, par nos actes ....

Chacun selon ses possiblités intellectuelles ou physiques.

Du Salon Beige et

http://visnews-fr.blogspot.fr/2013/05/s ... ux-de.html

"Nous devons tous être des évangélisateurs surtout par notre vie"

Le Pape François a consacré la catéchèse de l’audience générale à l’Esprit Saint,

"sans lequel l’Eglise ne pourrait vivre et réaliser la mission que Jésus nous a confié, celle d’aller et de faire des disciples de tous les peuples. Cette mission ne concerne pas seulement quelques uns, c’est aussi la mienne, la tienne, la nôtre.

Nous devons tous être des évangélisateurs surtout par notre vie ...

Le deuxième effet de l’Esprit Saint est le courage qu’il m’inspire pour annoncer franchement la nouveauté de l’Evangile, à haute voix, en tout temps et lieu. Et cela, bien appuyé sur la prière, sans laquelle toute action reste vide et l’action manque d’âme puisqu’elle n’est pas animée par l’Esprit... Evangéliser, annoncer Jésus, est réjouissant, tandis que l'égoïsme nous rend tristes et amers".

"Une Eglise qui évangélise doit toujours partir de la prière, en demandant, comme les apôtres dans le cénacle, le feu de l’Esprit Saint. Seule une relation fidèle et intense avec Dieu permet de ne pas rester enfermé et d’annoncer avec courage l’Evangile".


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités