Moins de 4 Français sur 10 déclarent croire en Dieu

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
Un gentil athée
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1306
Inscription : ven. 14 août 2009, 12:53
Conviction : Athéisme, agnosticisme, ignosticisme
Localisation : Lorraine profonde...
Contact :

Re: Moins de 4 Français sur 10 déclarent croire en Dieu

Message non lu par Un gentil athée » jeu. 10 févr. 2011, 14:21

Bonjour,

Je suis étonné par cette attitude estimant que si moins de 4 français sur 10 déclarent croire en Dieu, c'est parce que les chrétiens donneraient souvent un contre-témoignage avec leur comportement. A mon avis de personne "non-croyante en Dieu", le problème n'est que très secondairement là où vous le situez, à moins que pour vous, la foi se résume essentiellement à un style de vie qui serait "sympa", "cool", "épanouissant", "moral", et que le contenu doctrinal soit au pire secondaire voire nul, au mieux subordonné à l'accomplissement de ce style de vie...

99% des réticences à croire en Dieu viennent à mon humble avis :
- du fait que ces "non-croyants" estiment qu'il n'y a pas de signes patents de l'existence de Dieu ;
- et surtout, du fait qu'ils estiment qu'il y a de nombreux signes qui portent fortement à croire que Dieu n'existe pas.
Faut pas chercher midi à quatorze heures mes amis ;) Ce sont ces questions qu'il faut que vous attaquiez de front. (en évitant toute "psychologisation" à deux centimes d'euros des "incrédules").

Cordialement,

Mikaël

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Moins de 4 Français sur 10 déclarent croire en Dieu

Message non lu par Raistlin » jeu. 10 févr. 2011, 14:25

Un gentil athée a écrit :99% des réticences à croire en Dieu viennent à mon humble avis :
- du fait que ces "non-croyants" estiment qu'il n'y a pas de signes patents de l'existence de Dieu ;
- et surtout, du fait qu'ils estiment qu'il y a de nombreux signes qui portent fortement à croire que Dieu n'existe pas.
A mon avis vous vous trompez : 99% des non croyants le sont parce qu'ils ne se posent pas de questions. Venant d'un milieu non croyant "classique" et y ayant encore mes amis les plus proches, je peux en témoigner : ils sont simplement indifférents et ne se posent pas la question de la rationnalité de l'existence de Dieu et de ses preuves.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Un gentil athée
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1306
Inscription : ven. 14 août 2009, 12:53
Conviction : Athéisme, agnosticisme, ignosticisme
Localisation : Lorraine profonde...
Contact :

Re: Moins de 4 Français sur 10 déclarent croire en Dieu

Message non lu par Un gentil athée » jeu. 10 févr. 2011, 14:36

Raistlin a écrit :
Un gentil athée a écrit :99% des réticences à croire en Dieu viennent à mon humble avis :
- du fait que ces "non-croyants" estiment qu'il n'y a pas de signes patents de l'existence de Dieu ;
- et surtout, du fait qu'ils estiment qu'il y a de nombreux signes qui portent fortement à croire que Dieu n'existe pas.
A mon avis vous vous trompez : 99% des non croyants le sont parce qu'ils ne se posent pas de questions. Venant d'un milieu non croyant "classique" et y ayant encore mes amis les plus proches, je peux en témoigner : ils sont simplement indifférents et ne se posent pas la question de la rationnalité de l'existence de Dieu et de ses preuves.
Alors on n'a pas les mêmes fréquentations mon cher Raistlin ;)

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Moins de 4 Français sur 10 déclarent croire en Dieu

Message non lu par Petit Matthieu » jeu. 10 févr. 2011, 16:26

Un gentil athée a écrit :Bonjour,

Je suis étonné par cette attitude estimant que si moins de 4 français sur 10 déclarent croire en Dieu, c'est parce que les chrétiens donneraient souvent un contre-témoignage avec leur comportement. A mon avis de personne "non-croyante en Dieu", le problème n'est que très secondairement là où vous le situez, à moins que pour vous, la foi se résume essentiellement à un style de vie qui serait "sympa", "cool", "épanouissant", "moral", et que le contenu doctrinal soit au pire secondaire voire nul, au mieux subordonné à l'accomplissement de ce style de vie...
Mais ai-je dit cela ? Je vais vous répondre en me persuadant que vous n'avez pas de mauvaise foi, même si c'est dur.

Voilà ce que j'ai dit :
Ainsi, si l'évangélisation nécessite l'enseignement d'un "système" (le plan divin du salut par Jésus-Christ), elle naît avant tout d'une envie, d'un désir.
Regardez derrière nous : le succès du christianisme au IIe siècle après J.-C. est en bonne partie dû au comportement exemplaire de beaucoup de chrétiens : ils n'avaient pas peur du martyre, partageaient leurs biens, aidaient les plus nécessiteux... S'ils avaient été uniquement des spéculatifs, des penseurs exposant un système sans le vivre, pas sûr que l'expansion de cette religion se soit déroulée de la même manière.

Votre phrase que j'ai mise en gras est inacceptable, elle ne rend absolument pas compte de mon propos. J'ai la désagréable impression d'être pris pour un neuneu, un idiot bisounours. Ce que j'ai dit c'est qu'on ne transmet pas ce qu'on a pas, ce qui est d'un logique bon sens. Si vous n'avez pas en vous l'amour du Seigneur, vous ne pouvez pas le transmettre. Les mots du Christ doivent être parole vivante et non lettre morte, vous connaissez bien notre religion pourtant ? La lettre morte n'amène pas à Dieu, c'est la vivante. Voilà simplement ce que l'Abbé Pierre disait.
Ce sont ces questions qu'il faut que vous attaquiez de front. (en évitant toute "psychologisation" à deux centimes d'euros des "incrédules").

Cordialement,
Vous auriez pu m'épargner ce "cordialement", cette hypocrite distinction.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Un gentil athée
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1306
Inscription : ven. 14 août 2009, 12:53
Conviction : Athéisme, agnosticisme, ignosticisme
Localisation : Lorraine profonde...
Contact :

Re: Moins de 4 Français sur 10 déclarent croire en Dieu

Message non lu par Un gentil athée » jeu. 10 févr. 2011, 17:30

Désolé de vous avoir vexé petit Matthieu, j'avoue que dans ma fougue écrivaine, je n'y suis pas allé avec le dos de la cuillère ni dans la dentelle. :oops: <:
Pour ma défense, même si mon message suivait le votre, je ne répondais pas seulement à votre message, mais aussi à une impression générale que suscite en moi le monde chrétien en général... (oui, ça fait beaucoup de "général", mais il n'y a pas d'intention belliqueuse de ma part [oui, c'est un jeu de mots, car "général d'armée"...]).
Pour répondre sur le fond, je dirais que l'exemplarité est peut-être nécessaire, mais à mon avis pas suffisante. Si un jour des gens forts charmants, bienveillants, altruiistes, pleinement épanouis, sonnent à ma porte pour m'annoncer que la Terre est soutenue par 4 éléphants reposant sur une tortue (oui, bon, j'y vais pas non plus là avec le dos de la cueillère, mais c'est pour vous faire comprendre l'idée), ça ne suffira pas à emporter mon adhésion.

Cordialement (si je l'écris c'est que je le pense, même si je sais que j'ai parfois une certaine verve voltairienne...)

Mikaël

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Moins de 4 Français sur 10 déclarent croire en Dieu

Message non lu par Petit Matthieu » jeu. 10 févr. 2011, 18:25

Entendu "gentil athée", je ne suis plus vexé. Moi aussi la moutarde me monte bien vite aux moustaches, parfois. Mais un verre d'eau et c'est oublié.

Je ne vous ai pas répondu sur le fond car la forme de votre message m'avait agacé. Mais je comprends parfaitement ce que vous voulez dire. Bien entendu, les personnes athées, agnostiques ou indifférentes à la foi chrétienne ne vont pas abandonner leur sens critique à cause de l'irréprochable morale de certains chrétiens.

La doctrine, le système chrétien sera pour certains une barrière infranchissable. Je le comprends tout à fait, tant le christianisme va loin (L'incarnation, la mort sur la croix, vous connaissez tout ça).

Mais je pense que beaucoup de personnes ne s'intéressent pas à la foi catholique, non parce qu'ils ont un raisonnement bâti contre cette foi, mais plutôt parce que beaucoup de chrétiens ne semblent pas différents d'eux, ils connaissent les même faiblesses, les mêmes peines, les mêmes doutes...voire les mêmes désespoirs ! Ce que j'ai voulu dire : si les chrétiens vivaient plus pleinement l'Evangile, les attirances seraient plus nombreuses et ENSUITE viendrait la confrontation entre la doctrine chrétienne, la liberté de conscience, l'esprit critique. Etape, à mon avis, indispensable pour être libre et surtout libéré des questions que certains enfouissent pour ne pas les affronter.

C'est dans l'évangile selon saint Matthieu que je lis cela : "De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors, en voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux" (5, 13-16)

Voilà, j'espère que j'ai été assez clair, je n'écris pas spécialement bien. Mais loin de moi l'idée d'une séduction par les actes pour évangéliser. La confrontation à la doctrine est fondamentale, il ne m'est même pas venu à l'esprit de développer plus ce point de bon sens. Seulement, comme le dit Raistlin, beaucoup sont indifférents. J'ai le penchant de croire qu'en voyant des chrétiens rayonnants, ils se poseront plus de questions qu'en les voyant pareil à tous.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Moins de 4 Français sur 10 déclarent croire en Dieu

Message non lu par jean_droit » sam. 12 févr. 2011, 16:55

Petit exemple d'évangélisation.
Mercredi dernier avec mon épouse nous allons à l'Intermarché.
Une jeune fille, 22 à 25 ans ?, voit la croix de ma femme et la félicite.
Puis lui parle de l'Eglise Evangélique Tzigane.
Et nous convie à aller aux deux séances de lecture biblique hebdomadaires.
Je lui réponds que je connais bien son église pour y être déjà allé.
Et que je connais le pasteur et des évangéliques près de chez moi.
Je rentre dans l'Intermarché : Elle vient me donner des petits prospectus en me demandant de les distribuer comme elle le fait.
Et demandez vous pourquoi cette église évangélique est pleine malgré les 2h00 du culte et les 1h30 des lectures évangéliques.
Et c'est plein de jeunes enthousiastes.
Comment voulez vous que ma pauvre paroisse puisse résister, elle qui, en gros, j'exagère, bien sûr, est muette ?
Malgré un très bon nouveau curé.
Evangéliser c'est porter le Christ, la Parole du Christ, à temps et à contre temps.

Avatar de l’utilisateur
Anaisunivers
Senator
Senator
Messages : 772
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 22:24

Re: Moins de 4 Français sur 10 déclarent croire en Dieu

Message non lu par Anaisunivers » mar. 15 févr. 2011, 21:01

Les évangéliques se "vendent".
On doit le faire avec le cœur, pas avec des tracts, comme pour racoler.

Avatar de l’utilisateur
cath1250
Censor
Censor
Messages : 166
Inscription : mar. 15 févr. 2011, 9:47
Localisation : belgique

Re: Moins de 4 Français sur 10 déclarent croire en Dieu

Message non lu par cath1250 » mar. 15 févr. 2011, 21:22

Et demandez vous pourquoi cette église évangélique est pleine malgré les 2h00 du culte et les 1h30 des lectures évangéliques.
Et c'est plein de jeunes enthousiastes.
Comment voulez vous que ma pauvre paroisse puisse résister, elle qui, en gros, j'exagère, bien sûr, est muette ?
Malgré un très bon nouveau curé.
Evangéliser c'est porter le Christ, la Parole du Christ, à temps et à contre temps.[/quote]



parce qu'il y a beaucoup d'émotionnel, ce qui n'est pas forcément spirituel, (mais bon, c'est mon avis, personne n'est obligé de le partager.
Quand je parlerais les langues des hommes et celles des anges, si je n'ai pas l'amour je ne suis qu'une pièce de bronze qui résonne, qu'une cymbale qui retentit...
...L'amour est patient ; l'amour est plein de bonté. L'amour n'est point envieux ; il n'est pas présomptueux, il ne s'enfle pas d'orgueil. Il ne fait rien de malhonnête ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s'aigrit pas ; il ne soupçonne point le mal. Il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il met sa joie dans la vérité. Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout....

Avatar de l’utilisateur
Anaisunivers
Senator
Senator
Messages : 772
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 22:24

Re: Moins de 4 Français sur 10 déclarent croire en Dieu

Message non lu par Anaisunivers » mar. 15 févr. 2011, 21:48

Oui, j'en parlais avec un prêtre récemment.
Personnellement, je fais partie de mouvement catholique, alors parfois les rassemblements ressemblent aux évangéliques. Alors se retrouvé devant le Saint-Sacrement, seule, dans ma petite église romane, cela change.
Les Saints étaient surement plus dans le silence, pour écouter Dieu, dans la profonde connexion, pas dans l'euphorie.

Avatar de l’utilisateur
Vincent G.
Civis
Civis
Messages : 8
Inscription : jeu. 15 juil. 2010, 23:10
Localisation : 91600

Re: Moins de 4 Français sur 10 déclarent croire en Dieu

Message non lu par Vincent G. » mar. 15 févr. 2011, 22:53

Bonsoir à tous, j'ai bien peur qu'il y est aussi une histoire de "mode". Pour les lycéens de mon âge par exemple, il est moins tabou de parler de religion comme l'islam et le bouddhisme que le Christianisme parce que c'est tout simplement "plus classe"....
Personnellement je pense que ce phénomène est dû au faite qu'ils ne connaissent rien à notre religion (étant issuent de familles déchristianisées) à part ce qu'on en dit à l'école ou dans les médias (qui sont tous deux imprégnés de propagande pro-athéiste).

Prenez un livre de philo pour terminal, ouvrez le au chapitre religion et lisez vous comprendrez alors ce que je veux dire..... :(
Pater noster, qui es in coelis,
Sanctificetur no­men tuum,
Adveniat regnum tuum,
Fiat vo­luntas tua, sicut in cae­lo et in terra.

Panem nostrum quotidianum da nobis hodie.
Et dimit­te nobis debita nostra,
sicut et nos dimittimus debitoribus nostris.
Et ne nos inducas in tentatio­nem.
Sed libera nos a malo.

Amen

Avatar de l’utilisateur
Mistral
Censor
Censor
Messages : 158
Inscription : mar. 30 déc. 2008, 22:50
Localisation : Var

Re: Moins de 4 Français sur 10 déclarent croire en Dieu

Message non lu par Mistral » mar. 15 févr. 2011, 23:14

Je remarque également qu'en France, nous sommes entrés dans une période où la majorité des français ignorent les principes mêmes de la religion catholique. Jusqu'à récemment, on pouvait dire que, peu ou prou, quasiment chacun d'eux avait l'occasion de recevoir les rudiments de notre religion et ensuite, de faire ou non le choix de poursuivre dans le quête de la Foi.

Aujourd'hui, cette phase est terminée. Certains peuvent passer une vie entière sans connaître de notre religion que ce que les médias dominants veulent bien véhiculer comme images et messages travestis. :/

Or je constate, notamment chez les hommes et parmi eux les jeunes, que le Catholicisme a une image, à tort, dévirilisée qui peut en faire fuir certains. Nous membres de l'Eglise, clercs et laïcs, devons également remettre les pendules à l'heure et rappeler que la doctrine catholique ne prêche pas la faiblesse mais la douceur. Mais qu'elle est également ferme sur ses principes et que si elle n'est pas belliqueuse comme d'autres (suivez mon regard :siffle: ), elle s'adresse à tous, dans un message d'Amour, non pas gnangnan, mais traversé par la Vérité, la droiture et le courage.

Notre histoire déborde d'exemple de catholiques, hommes et femmes, qui ont su marier Foi, vie dans le respect des dogmes catholiques et force (de caractère et physique). :boxe:
"Au lieu de craindre ceux qui tuent le corps sans pouvoir tuer l'âme, craignez Celui qui peut précipiter dans la Géhenne corps et âme." (Matthieu 10 - 28)

"Chercher Dieu, c'est la foi, le trouver c'est l'espérance, le connaître c'est l'amour, le sentir c'est la paix, le goûter c'est la joie, le posséder c'est l'ivresse." (Marthe Robin - Si le grain de blé ne meurt)

"Ceux qui sont conduits par le Saint-Esprit ont des idées justes. Voilà pourquoi il y a tant d'ignorants qui en savent plus long que les savants." (Saint Curé d'Ars)

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Moins de 4 Français sur 10 déclarent croire en Dieu

Message non lu par jean_droit » mer. 16 févr. 2011, 8:06

Je suis assez d'accord avec vous, Mistral.
Ce que je constate dans ma petite paroisse c'est que les effectifs au catéchisme sont en forte diminution.
Phénomène inquiétant ... dès que les enfants ont 8 à 10 ans ils abandonnent le catéchisme.
Il faudrait nous remettre en cause ... mais que c'est difficile.

Avatar de l’utilisateur
Mistral
Censor
Censor
Messages : 158
Inscription : mar. 30 déc. 2008, 22:50
Localisation : Var

Re: Moins de 4 Français sur 10 déclarent croire en Dieu

Message non lu par Mistral » mer. 16 févr. 2011, 11:26

Je vous rejoins sur ce point, jean_droit. Mon fils qui a aujourd’hui 11 ans et ½ a « craqué » après un an et ½ de catéchisme. Il s’ennuyait, me disait que l’enseignement manquait d’intérêt et que c’était trop gentillet. Il en apprenait plus en échangeant avec moi. Toutes les personnes qui enseignaient le catéchisme aux enfants par chez nous étaient des femmes assez âgées, non dénuées de bonne volonté et très gentilles ; mais il n’y avait aucun personne plus jeune et pas un seul homme.

Du coup, je n’ai pas voulu le forcer à rester contre son gré et prendre le risque de l’écœurer. J’ai préférer valider son choix et continuer l’enseignement à la maison avec mes connaissances toutes relatives. Mais au moins, il ne fera pas de coloriage et je ferai en sorte de lui présenter le maximum de catholiques illustres qui ont mis en pratique ce que je lui enseigne. J’aime bien par exemple, terminer la leçon par « un jour, un saint » et lui parler de la vie de saint-François d’Assise, sainte Thérèse d’Avila, Jeanne d’Arc, saint-Louis, le saint Curé d’Ars, etc. Il aime beaucoup.
"Au lieu de craindre ceux qui tuent le corps sans pouvoir tuer l'âme, craignez Celui qui peut précipiter dans la Géhenne corps et âme." (Matthieu 10 - 28)

"Chercher Dieu, c'est la foi, le trouver c'est l'espérance, le connaître c'est l'amour, le sentir c'est la paix, le goûter c'est la joie, le posséder c'est l'ivresse." (Marthe Robin - Si le grain de blé ne meurt)

"Ceux qui sont conduits par le Saint-Esprit ont des idées justes. Voilà pourquoi il y a tant d'ignorants qui en savent plus long que les savants." (Saint Curé d'Ars)

Avatar de l’utilisateur
cath1250
Censor
Censor
Messages : 166
Inscription : mar. 15 févr. 2011, 9:47
Localisation : belgique

Re: Moins de 4 Français sur 10 déclarent croire en Dieu

Message non lu par cath1250 » mer. 16 févr. 2011, 13:11

c'est vrai que nous ne connaissons pas notre propre religion. J'ai des souvenirs de catéchisme, super ennuyeux et même d'un catéchèse qui a flanqué une gifle magistrale à un l'un des enfants qui était dans notre groupe. On était terrorisé, alors ajouté aux messages véhiculés par les médias, quand on est pris d'une soudaine envie de spirituel, on cherche partout, mais pas à l'église.... dommage. C'est comme çà que j'ai mis les pieds chez des évangéliques. quand l'émotionnel prend le dessus, le discernement devient difficile. Et plus on va loin sur un chemin, plus il est difficile de faire demi tour. orgueil orgueil, et habitude et nouvelles connaissances qu'on se fait.....
Quand je parlerais les langues des hommes et celles des anges, si je n'ai pas l'amour je ne suis qu'une pièce de bronze qui résonne, qu'une cymbale qui retentit...
...L'amour est patient ; l'amour est plein de bonté. L'amour n'est point envieux ; il n'est pas présomptueux, il ne s'enfle pas d'orgueil. Il ne fait rien de malhonnête ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s'aigrit pas ; il ne soupçonne point le mal. Il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il met sa joie dans la vérité. Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout....

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités