Port du voile ou de la mantille

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8511
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La Mantille

Message non lupar PaxetBonum » sam. 26 mars 2011, 16:08

Je n'ai jamais été choqué de voir ça et là des mantilles
Bien plus choqué par certains accoutrements indécents

Bien plus que m'as-tu-vu, la mantille me semble être un signe de profonde humilité
L'humilité est certainement plus d'actualité en Asie que dans nos pays nombrilistes…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Anaisunivers
Senator
Senator
Messages : 773
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 22:24

Re: La Mantille

Message non lupar Anaisunivers » sam. 26 mars 2011, 16:29

Cette pratique n'est plus obligatoire, dans le droit Canon depuis 1983.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8511
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La Mantille

Message non lupar PaxetBonum » sam. 26 mars 2011, 16:47

Auriez vous le texte exact ?
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
cath1250
Censor
Censor
Messages : 166
Inscription : mar. 15 févr. 2011, 9:47
Localisation : belgique

Re: La Mantille

Message non lupar cath1250 » sam. 26 mars 2011, 17:53

perso, je n'en vois pas vraiment l'intérêt.

l'humilité n'est elle pas dans l'attitude de coeur?

je sais que la mantille ne se porte pas à l'extérieur de l'église, mais la remettre au goût du jour, alors qu'on milite contre le voile des musulmanes, même si je sais que la différence est grande, certains y verront un signal, presque un feu vert.....
Quand je parlerais les langues des hommes et celles des anges, si je n'ai pas l'amour je ne suis qu'une pièce de bronze qui résonne, qu'une cymbale qui retentit...
...L'amour est patient ; l'amour est plein de bonté. L'amour n'est point envieux ; il n'est pas présomptueux, il ne s'enfle pas d'orgueil. Il ne fait rien de malhonnête ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s'aigrit pas ; il ne soupçonne point le mal. Il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il met sa joie dans la vérité. Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout....

Avatar de l’utilisateur
archi
Prætor
Prætor
Messages : 1662
Inscription : jeu. 22 mai 2008, 14:57

Re: La Mantille

Message non lupar archi » sam. 26 mars 2011, 18:32

On peut dire ce qu'on veut sur l'inutilité ou la nocivité supposé du voile des femmes à l'Eglise. Personnellement, je n'ai jamais ressenti (j'ai bien dit ressenti) de gêne à ce qu'il ne soit plus porté, et je ne trouve pas que sous l'aspect particulier de la mantille de dentelles, il soit spécialement esthétique.

Mais... il faut bien convenir que c'est une obligation qui non seulement a été observée (sauf erreur de ma part mais je serais surpris) dans toutes les Eglises chrétiennes depuis le début de l'Eglise, à l'exception de l'Eglise catholique (romaine?) depuis une quarantaine d'années, mais... qu'elle se trouve dans l'Ecriture Sainte. "A cause des anges", nous dit notamment Saint Paul.

Alors je sais, on minimise l'Ecriture Sainte, c'est les coutumes de l'époque, ils étaient un peu arriérés, nous qui sommes tellement plus éclairés aujourd'hui ne pouvons pas admettre cette subordination de la femme à l'homme, bla bla bla...

Faut arrêter: si on se considère comme chrétien, le Canon des Ecritures est sacré, on ne cherche pas à louvoyer autour, à le remettre en question quand il ne nous convient pas. Sinon... on est dans une autre religion, point.

Et si on ne comprend pas le précepte, on a au moins l'humilité de reconnaître qu'il y a des choses qu'on comprend moins bien que les Apôtres qui ont reçu directement l'enseignement de Dieu.

A part ça, quand on rentre dans un édifice sacré, il est normal de l'observer par une tenue appropriée, notamment:
- une tenue un minimum décente, cela va sans dire... (il ne s'agit pas d'être en costard-cravate ou tailleur Chanel, mais d'être capable de veiller un minimum à sa tenue, autant que possible, pour ne pas rentrer négligé dans la maison de Dieu)
- un couvre-chef, ou son absence, tel que nous le demande la Tradition. En tant qu'homme, je ne vois rien d'humiliant ou de gênant à me découvrir quand je franchis le seuil de l'Eglise (et oui, en hiver, ça arrive encore de porter un bonnet...), et il ne me viendrait pas à l'esprit de faire autrement. Pourquoi une femme devrait-elle se sentir humiliée d'avoir à adopter ce qui est prescrit, traditionnel, normal, pour son sexe?

Il n'est peut-être pas temps de partir en croisade contre les femmes qui viennent nu-tête à l'Eglise. N'empêche, il faut bien reconnaître que c'est une anomalie, et que celles qui se couvrent la tête ont raison.

In Xto,
archi.
Nous qui dans ce mystère, représentons les chérubins,
Et chantons l'hymne trois fois sainte à la vivifiante Trinité.
Déposons maintenant tous les soucis de ce monde.

Pour recevoir le Roi de toutes choses, Invisiblement escorté des choeurs angéliques.
Alléluia, alléluia, alléluia.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3420
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: La Mantille

Message non lupar Kerniou » sam. 26 mars 2011, 19:54

Pourquoi les femmes devaient-elles se couvrir les cheveux à l'église ?...
Et pas seulement à l'église, d'ailleurs, puisque les femmes devaient toujours porter un chapeau dans les lieux publics.
Honte à celle qui se promenait, la tête non couverte: " en cheveux "! Elles étaient considérées comme des femmes de " mauvaise vie ".
Quand après la guerre de 14-18 où les femmes ont travaillé à la place des hommes qui étaient au front, les choses se sont assouplies; mais il restait " indécent " d'avoir les cheveux sur le dos. Les cheveux devaient être coiffés en chignon ou protégés dans un filet.
J'ai moi-même affronté la réprobation de mes parents quand j'étais adolescente. Les cheveux devaient être attachés à l'école pour aller en cours. Nous étions dans les années 60 ...
J'ai donc porté un foulard pour aller à la messe et la raison qui était donnée n'avait rien à voir avec Dieu ni avec l'humilité: il s'agissait de ne pas distraire et encore moins provoquer la gent masculine pendant les offices. Pendant leur enfance et jeunesse, on expliquait aux filles que, sans même le vouloir, elles pouvaient provoquer les garçons et les entraîner au péché ... On m'a appris à marcher la tête baissée et à baisser les yeux devant les hommes ... D'ailleurs à l'église il y avait le côté des hommes et celui des femmes; les couples se séparaient en y entrant.
Les femmes qui doivent se couvrir ou se voiler pour se protéger du regard des hommes ou, plutôt, pour les protéger du regard qu'ils poseraient sur elles a existé de tous temps; nous en avons, encore, l'exemple avec l'islam.
Les textes chrétiens ont été écrits par des hommes imprégnés des mentalités et coutumes de leur temps.
Que je sache, Jésus n'a pas enjoint à Marie -Madeleine de cacher ses cheveux comme le font certains musulmans de nos jours ...
Si des femmes veulent se couvrir la tête à l'église par humilité envers Dieu, pourquoi pas ? En Corée comme ailleurs, mais pas pour les raisons qui nous étaient, autrefois, évoquées.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: La Mantille

Message non lupar Petit Matthieu » sam. 26 mars 2011, 20:26

Parfaitement d'accord avec vous Kerniou.

L'humilité voulue par Dieu est celle du coeur : rappelons nous l'appel de Jésus à se réconcilier avec nos frères avant d'offrir un sacrifice à Dieu. Est-ce que nous, chrétiens, sommes réconciliés avec nos détracteurs avant d'aller chaque dimanche à la messe ?
Rappelons nous aussi les paroles de Paul sur la circoncision du coeur et non de la chair.

Ce n'est pas la mantille qui sauve l'âme. Alors considérer les femmes qui n'ont pas de chapeau voire qui sont mal habillées comme impropres à entrer dans la maison de Dieu, je peux bien-sûr l'entendre. Mais avant tout, c'est l'humilité du coeur qui doit être enseignée, exigée même ! Combien la possède ? Personne ne peut répondre bien-sûr mais ce sui est certain, c'est qu'à l'heure du jugement, ce sera l'humilité du coeur qui comptera, et non le port de dentelles. Et c'est surtout quand je vois l'attitude de Jésus envers les prostituées, femmes impures, ou bien les publicains que je me dis que ces questions sont "ARCHI" secondaires.

On va encore me dire que je n'ai de respect pour rien, que je ne connais pas la Tradition... Ce que je vois dehors, dans la rue, ce sont ces milliers de personnes qui ne connaissent pas le Christ. Alors, se préoccuper de la mantille devient presque absurde quand on regarde à sa fenêtre. Et je ne sais pas si venir à l'Eglise avec un tailleur Chanel ou un costard luxueux, c'est vraiment faire honneur à celui qui est notre Sauveur : nu et cloué à une croix.

C'est bien cela la mantille, je ne me trompe pas :

Image

Image
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
archi
Prætor
Prætor
Messages : 1662
Inscription : jeu. 22 mai 2008, 14:57

Re: La Mantille

Message non lupar archi » sam. 26 mars 2011, 22:37

Rappelons nous aussi les paroles de Paul sur la circoncision du coeur et non de la chair.

Ce n'est pas la mantille qui sauve l'âme. Alors considérer les femmes qui n'ont pas de chapeau voire qui sont mal habillées comme impropres à entrer dans la maison de Dieu, je peux bien-sûr l'entendre. Mais avant tout, c'est l'humilité du coeur qui doit être enseignée, exigée même ! Combien la possède ? Personne ne peut répondre bien-sûr mais ce sui est certain, c'est qu'à l'heure du jugement, ce sera l'humilité du coeur qui comptera, et non le port de dentelles.
Certes, mais quand on se permet de juger sans importance ce qui est écrit noir sur blanc dans l'Ecriture Sainte et qui a toujours été pratiqué dans toutes les Eglises (il y a bien des règles de l'Ecriture Sainte qui n'ont pas à être prises au pied de la lettre, mais c'est justement au fait qu'elles ne sont pas pratiquées universellement qu'on le reconnaît), où est donc l'humilité du coeur?

Il est vrai que notre catholicisme ultra-récent fait exception, et il y a d'ailleurs beaucoup d'exceptions qu'on s'est mis à admettre... c'est justement cette désagrégation de la pratique qu'il faut bien constater, et les fruits ne sont pas beaux.

Remettons les choses dans le bon ordre, c'est justement l'humilité qui doit conduire chacun à s'habiller proprement (et en fonction de ses moyens). Et il n'y a rien d'anormal à rappeler les règles aux autres, pas de dire à chaque fois "c'est sans importance", ce qui conduit inévitablement à une religion désincarnée, sans substance et sans efficacité. Arrêtons cette dialectique mensongère qui prétend opposer la pureté des intentions aux règles rituelles et aux traditions, les 2 vont ensemble.

In Xto,
archi.
Nous qui dans ce mystère, représentons les chérubins,
Et chantons l'hymne trois fois sainte à la vivifiante Trinité.
Déposons maintenant tous les soucis de ce monde.

Pour recevoir le Roi de toutes choses, Invisiblement escorté des choeurs angéliques.
Alléluia, alléluia, alléluia.

Avatar de l’utilisateur
SweetieLoLy
Quæstor
Quæstor
Messages : 291
Inscription : mar. 21 avr. 2009, 23:19
Localisation : dijon
Contact :

Re: La Mantille

Message non lupar SweetieLoLy » dim. 27 mars 2011, 0:11

:oops: moi ça ne me dérangerais pas de me couvrir la tete, comme les musulmanes.. si si sincèrement!! en signe d'humilité et d'appartenance à cette religion que ce soit dans la rue(mais jesus n'aime pas ça!!) ou à l'eglise!... ..à une condition! que les hommes soient SOUMIS à la meme obligation!!!!!.... :non:

ne pas oublier que les ecritures saintes ont été tout de même ecrites à une époque où on pensait , sincerement et ce comme une evidence,que la femme etait inferieure à l'homme et ce jusqu'à il y a seulement quelque decenies! :cry: (venez me dire que ils avaient raisons je vais pecher...la colere est un peché! :sonne: ) voilà pourquoi le catholicisme ultra recent prend en compte cette égalité homme/femme...(comme elle prend en compte l'egalité entre homme de couleurs, à une epoque l'homme blanc et catholique etait persuadé que le noir etait inferieur....hhmm??!!que il n'avait pas d'âme comme les animaux...)

en tant que catholique...oui!! :dance: car je suis fiere de l'être, de croire en dieu et d'appartenir à cette religion que j'estime être, sans être parfaite, la plus juste et la plus fidèle à ce que est et qui est dieu....mais en tant que femme catholique (par opposition à l'homme) ..JAMAIS! :non:





:rire: au bucher heretique feministe! :rire: :p

lmx
Barbarus
Barbarus

Re: La Mantille

Message non lupar lmx » dim. 27 mars 2011, 0:43

ne pas oublier que les ecritures saintes ont été tout de même ecrites à une époque où on pensait , sincerement et ce comme une evidence,que la femme etait inferieure à l'homme et ce jusqu'à il y a seulement quelque decenies!

Le catholicisme ne fait pas de la femme un être inférieur à l'homme. Si c'était une évidence et si les auteurs des écritures n'étaient que des hommes de leur temps, alors pourquoi les femmes sont-elles sans cesse au côté de Jésus ?
Selon certains dans ce verset qui serait mal traduit St Paul enjoint les femmes à se couvrir la tête à l'Eglise, ceci pour qu'elles soient à égalité, car à l"époque en Grèce, c'étaient les femmes des classes pauvres qui allaient têtes nues.

http://ab2t.blogspot.com/2010/05/polemi ... lique.html


D'autre part, ce qui me sidère c'est cette manie qu'à l'homme moderne de se considérer comme infiniment supérieur à ces ancêtres qu'il rejette aux marges de l'humanité. Mais bientôt les sauvages, d'après cette idéologie dont les postulats sont douteux et dangereux, ce sera nous.
Déjà que pour beaucoup le seul fait d'être catholique fait de vous un être suspect mais déjà fort heureusement en voie de disparition.

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: La Mantille

Message non lupar Petit Matthieu » dim. 27 mars 2011, 1:01

Certes, mais quand on se permet de juger sans importance ce qui est écrit noir sur blanc dans l'Ecriture Sainte et qui a toujours été pratiqué dans toutes les Eglises, où est donc l'humilité du coeur?
L'Ecriture Sainte n'est quand même pas un bloc monolithique : on ne considère pas de la même manière le Lévitique et l'Évangile selon saint Jean. Entre l'espérance, la pauvreté en esprit, la charité est une tradition vestimentaire, il y a quand même une différence de catégorie, non ? Ne croyez pas que je rejette avec mépris cette tradition très ancienne ! Je trouve juste qu'il y a des choses plus importante à exiger comme l'humilité du coeur, la réconciliation avec ses frères avant le sacrifice et que tous les chrétiens n'ont pas en eux. J'ai juste voulu dire ça.

La mantille ? Pourquoi pas... Mais que les coeurs soient convertis avant alors ! Et je pense qu'il y a plus de travail là.

Arrêtons cette dialectique mensongère qui prétend opposer la pureté des intentions aux règles rituelles et aux traditions, les 2 vont ensemble.
Je partage totalement votre avis ! Je n'ai pas du tout dit ou pensé l'inverse, vous avez ici parfaitement raison.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Anonymus
Senator
Senator
Messages : 749
Inscription : ven. 22 janv. 2010, 13:54

Re: La Mantille

Message non lupar Anonymus » dim. 27 mars 2011, 12:53

Il faut aussi tenir compte de l'esprit du texte et de sa mise en application en fonction de l'époque et de la société dans laquelle nous sommes.

Le culte de l'apparence n'a rarement été aussi fort, et il touche en plus toutes les couches de la population ; ce qui est loin de toujours avoir été le cas.

Quand j'étais enfant, j'avais un "habit du dimanche", mais cela avait un sens puisque nous étions habillés modestement le reste du temps. Mais aujourd'hui, pour des raisons professionnelles et aussi parfois par pure coquetterie, je suis presque tout le temps bien habillée, et je suis loin d'être la seule. Alors quand je vais à la messe, j'y vais habillée simplement, et j'essaye de ne surtout pas entrer dans la surenchère vestimentaire.

Image

Cette photo est un bon exemple : la première dame des Etats-Unis respecte le protocole vestimentaire. Mais je peux vous assurer que ses vêtements sont issus d'un grand couturier et qu'elle porte plusieurs milliers d'euros sur elle. Cela est il vraiment une marque d'humilité ?

Avatar de l’utilisateur
cath1250
Censor
Censor
Messages : 166
Inscription : mar. 15 févr. 2011, 9:47
Localisation : belgique

Re: La Mantille

Message non lupar cath1250 » dim. 27 mars 2011, 13:22

Effectivement de nos jours, lorsqu'on voit des dames porter la mantille, ce sont des dames "du monde", issues de famille aristocrates, femmes de président, etc....

Si c'est par un souci d'égalité que les femmes devaient se couvrir, et que c'était les pauvres qui allaient tête nue, cela signifie donc que ce sont les pauvres justement qui ont du "faire les frais" de s'acheter leur "voile".

Franchement, c'est la tournure de coeur qui compte avant tout. Dans cette société vivant sur le culte des apparences, je me demande comment changer les coeurs en donnant cette image de femme "voilée" allant à l'église (et d'aucun de penser que l'étape suivante sera de le porter dans la rue) alors que la polémique fait rage autour des femmes voilées d'une autre religion. A moins que nos maris chrétiens ne tiennent à nous mettre au même rang que ces dames là??? sorry, franchement je n'adhère pas, et ce n'est pas une question d'orgueil ni de ne pas vouloir me soumettre à l'homme. Mais l'histoire a montré tellement de femmes malheureuses, sous le joug de leur compagnon que sincèrement, il serait dommage de retourner en arrière. Certains hommes étaient de vrais chrétiens, assurant la protection de leur famille, mais combien n'ont pas détourné le message de la Bible pour asseoir leur supériorité sur leur femme, ne la protégeant en rien, mais en la considérant comme moins que rien, en l'asservissant et en ne la respectant pas.
Quand je parlerais les langues des hommes et celles des anges, si je n'ai pas l'amour je ne suis qu'une pièce de bronze qui résonne, qu'une cymbale qui retentit...
...L'amour est patient ; l'amour est plein de bonté. L'amour n'est point envieux ; il n'est pas présomptueux, il ne s'enfle pas d'orgueil. Il ne fait rien de malhonnête ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s'aigrit pas ; il ne soupçonne point le mal. Il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il met sa joie dans la vérité. Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout....

Avatar de l’utilisateur
Anaisunivers
Senator
Senator
Messages : 773
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 22:24

Re: La Mantille

Message non lupar Anaisunivers » dim. 27 mars 2011, 17:24

- Pour PaxetBonum : Je ne peux vous donner le texte, puisqu'en 1983 cela fut enlevé dans ce teste. Mais je vous cite le code de droit canonique de 1917, qui rend obligatoire le couvre-chef pour les femmes à l'église : Canon 1262 : Optandum ut, congruenter antiquae disciplinae, mulieres in ecclesia separatae sint a viris.

Ce que je reproche à St-Paul est de vouloir différencier les femmes respectables et les prostituées (qui étaient avec le crâne rasé).

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: La Mantille

Message non lupar coeurderoy » dim. 27 mars 2011, 19:30

Mouais...question "cheveux" le contexte culturel méditerranéen propre à l'Antiquité est très particulier : les Romaines par exemple, comme les Egyptiennes, usaient de parfums et de pommades aux effluves épicés, violents : on peut comprendre la méfiance de saint Paul et des Pères de l'Eglise envers ces...filets du diable, séduisants et tentateurs : eh oui, la chair est faible et ces hommes avouaient peut-être leur trouble en préconisant aux Chrétiennes la sobriété en la matière...

Bizarre qu'ils ne se soient pas posés la question suivante : les femmes sont-elles distraites à l'église à la vue d'une belle crinière masculine ?

L'érotisme d'une belle chevelure féminine est indéniable...et pourtant Marie-Madeleine (qui se présente "en cheveux" devant le Christ) n'hésite pas à essuyer les pieds du Sauveur avec sa parure capillaire : aucun reproche du Maitre devant cette scène assez audacieuse que certains ont dû juger inconvenante...L'Histoire de l'Art n'oubliera pas cet épisode et nous proposera une déclinaison assez impressionnante des charmes de la belle pécheresse...

Bon, la mantille, j'ai bien connu dans certaines "chapelles" et je m'amuse aujourd'hui de ce côté rétro que je trouvais "décalé" à l'époque...

Et si Dieu avait autre chose à nous dire au rendez-vous dominical que..."t'as pas l'look Coco !"
Dernière édition par coeurderoy le lun. 28 mars 2011, 8:55, édité 4 fois.
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités