Marche pour la Vie

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8543
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La marche pour la Vie

Message non lupar jean_droit » jeu. 10 janv. 2008, 11:51

Bien sûr, Boris, bien sûr.
C'est pour cela que j'ai dit que cela m'a fait sourire.
J'ai remarqué que l'argument des dégats physique ou psychologique pour la "mère" était de plus en plus utilisé. Pourquoi pas.
Enfin ... quand on y réfléchit ...

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2480
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Re: La marche pour la Vie

Message non lupar Boris » jeu. 10 janv. 2008, 12:27

Bien sûr, Boris, bien sûr.
C'est pour cela que j'ai dit que cela m'a fait sourire.
J'ai remarqué que l'argument des dégats physique ou psychologique pour la "mère" était de plus en plus utilisé. Pourquoi pas.
Enfin ... quand on y réfléchit ...

L'argument est juste. La question n'est pas là.
Malheureusement, il faut avancer cette argument un peu "faible" plutôt que celui de la mort de l'enfant, plutôt que de faire prévaloir le droit de CONTINUER à vivre du bébé.

Mais dans cette affaire, le problème est l'individualisme égoïste (je sais, c'est une redondance).
Il faut donc avoir des arguments qui touchent l'individualisme : le fait que l'individu "femme" subisse des dommages et des blessures.

Peut-être ensuite sera-t-il possible de dire que l'enfant souffre autant sinon plus.

Mais les blessures des femmes sont tabous actuellement dans les histoires d'avortements.
UdP,
Boris

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8543
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La marche pour la Vie

Message non lupar jean_droit » jeu. 10 janv. 2008, 14:08

Et comme par hasard un article intéressant de ZENIT :

...................


De l’Inde des signes de soutien à un moratoire universel sur l’avortement

Le cardinal archevêque de Bombay appuie la proposition d’un journaliste italien


ROME, Mercredi 9 janvier 2008 (ZENIT.org) - Des voix en faveur d'une proposition de loi moratoire universelle sur l'avortement s'élèvent en l'Inde, un pays où, comme dans d'autres lieux, l'avortement sélectif des filles est largement pratiqué, ainsi qu'en Corée.

Cette idée de moratoire, lancée par le journaliste italien Giuliano Ferrara, est soutenue par le cardinal Oswald Gracias, archevêque de Bombay, dans un article signé de sa main publié par « AsiaNews.it ».

« C'est de tout cœur que j'accueille et apporte mon soutien à une loi moratoire universelle sur l'avortement », déclare le cardinal en expliquant le bien fondé d'une telle disposition « pour sensibiliser la communauté mondiale à créer et bâtir une culture de la vie ».

« L'avortement, a-t-il dénoncé, est un mal horrible, et est devenu l'une des principales menaces contre la dignité humaine dans la mesure où il constitue une attaque contre la vie même ».

Il s'agit par ailleurs, a-t-il commenté, d'« un crime commis contre les plus faibles et les sans défense, ceux que nous pouvons vraiment définir comme ‘les plus pauvres parmi les pauvres' ».

Le cardinal a ensuite fait l'éloge de la récente décision prise par les Nations Unies de voter une résolution en faveur d'un moratoire universel sur la peine capitale, rappelant que cette pratique entraîne « le risque de tuer des personnes innocentes et d'ôter toute possibilité de repentir et de changement de vie ».

Quant à l'avortement, il est « la mort de la vraie liberté », écrit-il. Selon lui, soutenir que l'avortement est un droit « signifie attribuer à la liberté humaine une signification perverse et mauvaise : celle d'un pouvoir absolu sur les autres et contre les autres ». « La culture de l'avortement, hélas, est répandue dans le monde entier » , a-t-il constaté.

« En le permettant de manière légale, en ce sens qu'aucune peine n'est prévue contre celui qui le pratique, on laisse penser qu'avoir recours à l'avortement est moralement correct. Mais cela est faux : l'avortement est toujours la suppression d'une vie ».

« Des millions de vies sont supprimées à cause de cette culture de mort ! », s'exclame-t-il.

C'est la raison pour laquelle, poursuit le cardinal, il est nécessaire que « chaque personne commence par s'engager à ne tuer, ou à ne contribuer à tuer, intentionnellement, aucune vie humaine, quand bien même cette vie se révèlerait brisée, difforme, invalide, désespérée ».

« L'avortement est incompatible avec la dignité de la personne humaine, créée à l'image de Dieu. Cette pratique est une violente attaque contre la femme et contre son enfant à naître », a-t-il précisé.

« Tuer un enfant dans le ventre de sa mère c'est tuer une personne », a-t-il conclu.

La Corée soutient également ce moratoire sur l'avortement. Le père Casimiro Song, secrétaire du « Life 31 Movement » a adressé un message en ce sens à AsiaNews, au nom de la Conférence des évêques de Corée.

Les catholiques de Corée « accueillent favorablement le moratoire international sur la peine de mort » qui doit toutefois « être immédiatement suivi, comme une conséquence logique, d'un autre moratoire, sur l'avortement. C'est un fait, et non une opinion, que la vie humaine commence au moment même de sa conception : celle-ci doit être défendue dès ce moment », écrit-il.

deniserp
Quæstor
Quæstor
Messages : 200
Inscription : ven. 04 janv. 2008, 0:35

Re: La marche pour la Vie

Message non lupar deniserp » jeu. 10 janv. 2008, 16:08

Notre but ici est de responsabiliser les individus. Je rappelle tout de même est un des pays où on avorte le plus (220000 avortements par an je crois). Il faut rappeler donc que ce n'est pas un acte anodin et qu'il peut en effet y'avoir des conséquences psychologiques chez la femme mais aussi que quand on est responsable, on doit utiliser les moyens de contraception qui sont à notre disponibilité (oui je sais certains ici sont contre la contraception et préfèrent l'abstinence). Il faut absolument faire baisser ce chiffre du nombre d'avortements quoiqu'il arrive. N'oublions pas aussi de rappeler qu'il s'agit d'un être vivant dès la conception et que par là, à partir du momment où la femme est enceinte, que ce soit le père ou la mère, ils doivent assumer l'erreur qu'ils ont faite.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7854
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: La marche pour la Vie

Message non lupar Christophe » jeu. 10 janv. 2008, 16:20

N'oublions pas aussi de rappeler qu'il s'agit d'un être vivant dès la conception et que par là, à partir du momment où la femme est enceinte, que ce soit le père ou la mère, ils doivent assumer l'erreur qu'ils ont faite.
Il y a des mots qui tuent... un enfant n'est jamais "une erreur".

PaX
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

deniserp
Quæstor
Quæstor
Messages : 200
Inscription : ven. 04 janv. 2008, 0:35

Re: La marche pour la Vie

Message non lupar deniserp » jeu. 10 janv. 2008, 16:24

Certes l'enfant n'a rien demandé, quand une femme est enceinte, le couple doit assumer. J'ai vraiment l'impression qu'en voyant les chiffres du nombre d'avortements en France que c'est la solution facile.

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2480
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Re: La marche pour la Vie

Message non lupar Boris » jeu. 10 janv. 2008, 17:19

on doit utiliser les moyens de contraception qui sont à notre disponibilité
N'oublions pas aussi de rappeler qu'il s'agit d'un être vivant dès la conception et que par là, à partir du momment où la femme est enceinte, que ce soit le père ou la mère, ils doivent assumer l'erreur qu'ils ont faite.
Il y a des mots qui tuent... un enfant n'est jamais "une erreur".
Voilà bien une preuve de la mentalité contraceptive : l'enfant devient une erreur !

Voilà pourquoi il faut s'opposer à la contraception : celle-ci amène à considérer le bébé comme un non-être, une non-personne, un simple objet, une erreur.
J'ai vraiment l'impression qu'en voyant les chiffres du nombre d'avortements en France que c'est la solution facile.
Or les erreurs, il faut les corriger : l'avortement est un moyen de corriger ce "type d'erreur" en dernier recours en France. L'observation de deniserp, qui n'est pas sa pensée, me parait effectivement le discours marketing pousser par le Planning (anti-)familiale.

Sauf qu'un enfant n'est jamais une erreur : il est l'expression physique, concrète et visible du "C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair." (Gn II 24).
En effet l'enfant possède une partie du génome de son père et une partie de celui de sa mère à 50/50 (en plus c'est équitable).
UdP,
Boris

deniserp
Quæstor
Quæstor
Messages : 200
Inscription : ven. 04 janv. 2008, 0:35

Re: La marche pour la Vie

Message non lupar deniserp » jeu. 10 janv. 2008, 17:59

Pourtant Boris, je ne suis pas plus pour l'avortement que toi. Je suis même contre l'avortement et je suis donc pour une responsabilisation des individus concernant cette pratique qui n'est pas anodine puisque je le dis bien "on tue un être vivant à partir du momment où celui-ci est conçu. Si on arrive déjà à faire baisser les chiffres du nombre d'avortements, ça sera une grande avancée.

Par contre, je garde mon point de vue sur la contraception. Au passage, je n'ai pas dit que l'enfant lui-même était une erreur. Quand j'ai parlé d'erreur, je parlai surtout de l'erreur dans le fait de ne pas prendre ses précautions avant d'avoir des relations sexuelles. Si je suis contre l'avortement, c'est bien qu'il y'a une raison à cela. Mais je ne vois vraiment pas pourquoi un catholique devrait être contre la contraception. On se trompe de débat il me semble là. Je rappelle quand même que la contraception se fait avant la conception. On ne tue donc pas un enfant à naître.

MB
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 977
Inscription : lun. 26 juil. 2004, 0:03

Re: La marche pour la Vie

Message non lupar MB » jeu. 10 janv. 2008, 21:11

Pourtant Boris, je ne suis pas plus pour l'avortement que toi. Je suis même contre l'avortement et je suis donc pour une responsabilisation des individus concernant cette pratique qui n'est pas anodine puisque je le dis bien "on tue un être vivant à partir du momment où celui-ci est conçu. Si on arrive déjà à faire baisser les chiffres du nombre d'avortements, ça sera une grande avancée.

Par contre, je garde mon point de vue sur la contraception. Au passage, je n'ai pas dit que l'enfant lui-même était une erreur. Quand j'ai parlé d'erreur, je parlai surtout de l'erreur dans le fait de ne pas prendre ses précautions avant d'avoir des relations sexuelles. Si je suis contre l'avortement, c'est bien qu'il y'a une raison à cela. Mais je ne vois vraiment pas pourquoi un catholique devrait être contre la contraception. On se trompe de débat il me semble là. Je rappelle quand même que la contraception se fait avant la conception. On ne tue donc pas un enfant à naître.
Bonsoir

100 % d'accord.
Détail oiseux : il faut dissiper un malentendu de vocabulaire : l'enfant n'est pas une "erreur", mais peut avoir été conçu à la suite d'une "erreur". On fait là le même type d'abus lexical que Besancenot quand il dit "nos vies valent plus que leurs profits" (il fait un raccourci de sens en jouant sur celui du verbe "valoir").

Pourquoi insister sur ce point assez secondaire ? C'est qu'il révèle quelque chose. A partir d'un mot, d'une expression peut-être un peu maladroite, on soupçonne tout de suite les plus noirs desseins chez l'interlocuteur - en l'occurrence, chercher à considérer l'enfant comme une "erreur". Voilà tout le problème du débat : on va trop vite (il est vrai que la chose est vitale), et on ne fait pas confiance aux gens avec qui on parle.
Ce phénomène, généralisé dans l'espace public français, est par excellence illustré dans le débat sur l'IVG : ses partisans, dès que l'on dit quelque chose d'un peu "limite", nous soupçonnent de vouloir placarder les filles-mères dans des bagnes...

D'où l'intérêt de l'argument sur la souffrance des femmes qui avortent : d'accord, il ne porte pas sur la vie de l'enfant, mais il correspond à la culture contemporaine. Sur ce point au moins, personne ne peut rien nous soupçonner. Sans compter que la souffrance féminine, comme l'a dit Boris, n'est pas vraiment prise en compte par les pro-choice. Alors si c'est bon à prendre, ne faisons pas les chochottes !

A bientôt
MB

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2480
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Re: La marche pour la Vie

Message non lupar Boris » jeu. 10 janv. 2008, 23:19

Par contre, je garde mon point de vue sur la contraception.
(...)
Mais je ne vois vraiment pas pourquoi un catholique devrait être contre la contraception.
Voici la raison, elle s'appelle Lettre Encyclique de Sa Sainteté le Pape Paul VI et nous allons fêter ses 40 ans :

http://www.vatican.va/holy_father/paul_ ... ae_fr.html

Attention, certains points de cette encyclique relève de l'infaillibilité pontificale car l'encyclique traite de moeurs et qu'en plus le Pape tranche sur ce point de ce qu'est l'enseignement découlant du Christ.

Je vous laisse lire l'ensemble de l'encyclique qui est nettement plus riche que cet extrait.
Dernière édition par Fée Violine le mer. 12 févr. 2014, 14:54, édité 2 fois.
UdP,
Boris

Avatar de l’utilisateur
Arzur
Seminarius
Seminarius
Messages : 901
Inscription : jeu. 18 oct. 2007, 17:11
Localisation : Breiz / Bretagne

Re: [ 20.01.2008 ] Paris : Marche pour la Vie

Message non lupar Arzur » mer. 16 janv. 2008, 2:43

Image
De gauche à droite :

Mgr Raymond Centène, évêque de Vannes.
Mgr Cattenoz, archévêque d’Avignon.
Mgr André-Louis Fort, évêque d’Orléans.
Mgr Dominique Rey, évêque de Toulon.
Mgr Bagnard, évêque d'Ars.

En union de prière pour cette manifestation,
In Christo jesu
+ Arzur
Ar brezoneg hag ar feiz a zo breur ha c'hoar e Breiz !
La langue Bretonne et la foi sont frère et soeur en Bretagne !

Avatar de l’utilisateur
Sapin
Sacerdos
Sacerdos
Messages : 2327
Inscription : sam. 14 juil. 2007, 15:54
Localisation : Montréal

Re: [ 20.01.2008 ] Paris : Marche pour la Vie

Message non lupar Sapin » mer. 16 janv. 2008, 4:08

Je ne suis pas surpris que Mgr Centène soit du nombre, il est selon moi, un des meilleurs évêques sinon le meilleur que porte la France en ce moment! C'est un évêque pour qui j'ai beaucoup d'admiration et d'estime!
Père Guy

"J'attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir".
credo

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8543
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: [ 20.01.2008 ] Paris : Marche pour la Vie

Message non lupar jean_droit » mer. 16 janv. 2008, 7:38

Monseigneur Centène a une très bonne réputation.
Il est de ceux qui se battent pour l'Eglise !
Monseigneur Rey et monseigneur Cattenoz sont de la même trempe.
Il est, pourtant, regrettable quel seuls cinq évêques aient mouillé leur chemise pour la Marche pour la Vie.
Il me semble, pourtant, que les choses bougent .... modérément.
Qui sait cette année ou l'année prochaine d'autres évêques s'y associeront.
Peut être pourrions nous faire pression en ce sens.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8543
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: [ 20.01.2008 ] Paris : Marche pour la Vie

Message non lupar jean_droit » mer. 16 janv. 2008, 11:45

De Bernard Antony

Communique

J’appelle tous mes amis, tous les militants et adhérents des organisations que je préside à participer massivement à la Marche pour la Vie de ce Dimanche 20 Janvier 2008.

Les organisations fondamentalement unies dans le refus de la culture de mort ont des finalités diverses et leurs adhérents peuvent avoir des sensibilités religieuses ou politiques différentes mais le respect de la vie est une indiscutable valeur fondamentale qui doit dépasser les divergences ou les clivages qui peuvent diviser les patriotes et les chrétiens.

Avant même son adoption, il apparut que la loi promulguée par le gouvernement Giscard-Chirac-Veil constituait, au-delà de sa lettre, une ouverture à la culture de mort.

Le remplacement de la loi Veil et de ses adjonctions mortifères par une législation d’accueil de la vie est une exigence morale qui n’est pas le fait des seuls catholiques, des seuls chrétiens, des seuls croyants. Elle doit rassembler tous les hommes qui refusent l’élimination de la vie la plus innocente, la plus chargée d’espérance qui soit, celle de l’embryon de l’enfant à naître qui est, dès sa conception, une personne humaine possédant le droit le plus fondamental, le droit à la vie.

Persuadé que, face à la mondialisation de la culture de mort, le mouvement de refus de la culture de mort est nécessairement international, j’ai, pour ma part, accepté l’invitation qui m’a été faite pour participer à l’immense marche pour la vie à Washington et rencontrer ses organisateurs.

Mais je suis sûr que, non seulement, tous les militants de Chrétienté Solidarité et du Centre Charlier mais aussi ceux de l’AGRIF vont s’employer au service de ses organisateurs admirables à la réussite de la Marche de Paris.

Rassemblement 20 Janvier 2008
Place de la République
14 heures

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8543
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Et de six !

Message non lupar jean_droit » ven. 18 janv. 2008, 7:22

Mgr Gilbert Aubry, évêque de Saint-Denis de la Réunion est le 6ème évêque français à soutenir officiellement (en acceptant de figurer dans le comité de soutien) la marche pour la Vie organisée par le collectif “30 ans ça suffit” dimanche 20 janvier 2008.

http://e-deo.net/?p=1092


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit