Le christianisme et l'armée

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 863
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Argentoratum

Re: Le christianisme et l'armée

Message non lu par Kerygme » dim. 22 mars 2020, 3:37

Bonsoir Nebularis,

Je vous laisse à vos certitudes. Bonne continuation.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4450
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Le christianisme et l'armée

Message non lu par Kerniou » dim. 22 mars 2020, 15:06

je dirais que dans la Wermacht, comme dans la SS et comme dans n'importe quel groupe humain, on retrouve des personnalités à tendance sadique… Alors quand le sadisme et la cruauté sont des valeurs transmises d'en haut, pourquoi ne pas libérer ses pulsions ...

Dans le village de mes parents, les soldats allemands étaient presque exclusivement bavarois et autrichiens ... donc catholiques. Alors, quelle ne furent pas la stupéfaction et l'effroi des habitants de voir les soldats allemands installés dans l'église bien avant l'heure de la messe! ils ne pouvaient être tranquilles ni se retrouver entre eux nulle part puisque les familles avaient dû se serrer voire se tasser dans leur maison pour y héberger des soldats allemands dans les chambres les plus belles et les plus spacieuses … Les premiers bancs de l'église furent réservés aux soldats allemands qui allaient communier les premiers ... la population s'évertuait avec zèle à laisser de larges distances de sécurité entre eux et les occupants … Les soldats ne semblaient pas comprendre pourquoi tant ils se sentaient dans leur bon droit d'occuper un pays vaincu ... Ils faisaient leur devoir et servaient leur pays ...

La même foi n'engendre pas forcément la même vision des choses...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9523
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Le christianisme et l'armée

Message non lu par PaxetBonum » lun. 23 mars 2020, 10:39

Nebularis a écrit :
sam. 21 mars 2020, 15:55

Si vous le permettez, je vous demanderais de bien vouloir étayer vos affirmations. Je m’étonne de vous voir clamer que les Talibans ne sont pas majoritairement afghans. Cela m’étonnerait beaucoup. Certains, il est vrai, viennent du Pakistan voisin, mais si vous avez un minimum de connaissance de la région, vous devez savoir que les frontières étatiques ne correspondent en rien aux frontières ethniques. Les Talibans, qu’ils soient pakistanais ou afghans, sont des Pachtounes parlant une langue iranienne, le pachto. Massoud, quant à lui, était tadjik, une ethnie minoritaire en Afghanistan.
Quelles sont vos sources ?

Bonjour Nebularis

Je vais vous trouver des sources mais sachez que lors du conflit contre l'union soviétique un grand nombre d'algériens ont composé les talibans.
De retour dans leur pays ils ont mis le chaos qui y a régné jusqu'à aujourd'hui.
Les algériens nous préviennent d'ailleurs que le retour des "djihadistes" français (nombreux) produira la même chose en France…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Gaudens
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 584
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Le christianisme et l'armée

Message non lu par Gaudens » lun. 23 mars 2020, 14:09

Cher Pax et Bonum,
Vous mélangez peut-être deux périodes différentes:
Pendant la guerre de libération contre l'occupation soviétique, de nombreux volontaires internationaux(dont des Algériens) étaient partis combattre en Afghanistan et de retour chez eux ont hélas fourni des troupes au sanglant soulèvement isamiste qui endeuilla l'Algérie dans les années 1992 et suivantes.
Les Talibans représentent un phénomène apparu à peu près à ce moment là en Afghanistan parmi les "étudiants en religion" des medersas afghanes et pakistanaises:ils représentaient (et représentent toujours) l'élément pashtoun des deux côtés de la frontière,sunnite hanéfite très strict et intolérant , infuencé par le wahabisme.Et rien ne dit que s'ils reviennent au pouvoir à Kaboul avec l'apparente bénédiction américaine ,ils se conduiront mieux qu'ils ne le firent dans la brève période où ils le possédaient après l'assassinat de Massoud.

Je suis d'accord avec vous sur la dangerosité de leurs "retours" mais c'est une autre question.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9523
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Le christianisme et l'armée

Message non lu par PaxetBonum » lun. 23 mars 2020, 18:56

Gaudens a écrit :
lun. 23 mars 2020, 14:09
Cher Pax et Bonum,
Vous mélangez peut-être deux périodes différentes:
Pendant la guerre de libération contre l'occupation soviétique, de nombreux volontaires internationaux(dont des Algériens) étaient partis combattre en Afghanistan et de retour chez eux ont hélas fourni des troupes au sanglant soulèvement isamiste qui endeuilla l'Algérie dans les années 1992 et suivantes.
Effectivement, Gaudens, vous avez raison. Il semble que je rangeais sous le terme de talibans tous les combattants contre l'armée rouge alors que ce terme ne s'applique qu'à des islamistes apparus après le départ des troupes soviétiques.
Ces groupes islamiques auxquels appartenaient ces contingents algériens étaient donc ce que l'on appelle les moudjahidines ?
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Gaudens
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 584
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Le christianisme et l'armée

Message non lu par Gaudens » lun. 23 mars 2020, 21:21

Oui, en tous cas ils s'appellent sûrement comme ça eux même,c'est un terme générique en arabe qui doit désigner les combattannts ; les combattants algériens de l'indépendance que les Français appelaient "fellagha" s'appellaient ainsi eux même si je ne me trompe pas.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2926
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Le christianisme et l'armée

Message non lu par Suliko » lun. 23 mars 2020, 22:01

Gaudens a écrit :
lun. 23 mars 2020, 21:21
Oui, en tous cas ils s'appellent sûrement comme ça eux même,c'est un terme générique en arabe qui doit désigner les combattannts ; les combattants algériens de l'indépendance que les Français appelaient "fellagha" s'appellaient ainsi eux même si je ne me trompe pas.
Mujâhid en arabe = jihadiste (celui qui fait le jihâd).
Assez longtemps la foule a entendu parler de ce qu'on appelle les droits de l'homme ; qu'elle entende parler quelquefois des droits de Dieu ! (Léon XIII)

Avatar de l’utilisateur
Joseph-Diego
Barbarus
Barbarus

Re: La christianisme et l'armée

Message non lu par Joseph-Diego » ven. 12 juin 2020, 11:49

Kerygme a écrit :
ven. 03 janv. 2020, 11:58
Bonjour Joseph Diego,


Il semble que suite à votre conversion vous vous interrogiez sur ce sujet, probablement parce que vous ressentez que votre position passée n'était pas dans l'ordre des choses ?

Il y a d'ailleurs un diocèse aux armées avec des prêtres-aumôniers, des diacres permanents qui vont sur le terrain, en OpEx, sur des théâtres d'opérations ... nous en avions lors de la guerre du Golfe.

Il y a une réflexion que je trouve pertinente dans votre propos : "... se sont certainement retrouvé là contre leur gré". En effet et c'est toute la difficulté à endosser après l'action. Cet homme, probablement époux et père de famille, n'était là que pour faire son devoir également : comme celui de vous neutraliser. Sans colère, ni haine. Est ce réellement évitable ?
Dans une situation de crise, on intervient avec des moyens de crise. Les pompiers aussi font des dégâts avec leur eau, faut-il laisser brûler pour autant ?
Pardonnez moi d'avoir mis si longtemps à répondre, j'avais oublié ce fil.

Effectivement c'est suite à ma conversion ainsi qu'à force de recherches généalogiques et dans les archives d'anciens conscrits.
Je ne m'engagerai jamais je pense dans l'armée en tant que carrière, mais en cas de guerre déclarée en France, je ne suis plus aussi sûr de moi qu'aller me cacher dans la forêt en attendant que tout finisse soit la chose à faire.
Car c'était bel et bien mon plan avant ; "m'enterrer" seul et laisser les autres s'entre-tuer.

Avant en cas d'attaque, je l'aurai joué solo, maintenant je me dis qu'il est de mon devoir de chrétien de rester avec mon prochain, ne serait-ce déjà que pour le rassurer, l'aider, prier ...

Prendre les armes pour tuer, c'est encore autre chose et mon passé d'objecteur de conscience est encore bien présent.
Ancien grand militant, je me suis pourtant rendu compte que les "pacifistes anti-guerre, anti-militaires", prônent sans complexe la mort de leurs adversaires, de ceux qu'ils considèrent comme des méchants ou des tueurs...
Comme quoi tout est relatif dans la non-violence, et rien n'est jamais aussi simple que ce que l'on pense.

J'ai compris que tout n'est qu'affaire de point de vue et qu'on sera toujours le héro de quelqu'un et l'ennemi d'un autre, quelques soient nos choix.
L'important est donc pour moi non pas le choix en lui-même, mais la motivation derrière.


Votre exemple des pompiers est bien choisit.

Je ne sais pas encore comment je réagirai sur le choix de prendre ou non les armes en cas de guerre sur le territoire français, comme vous dites "Dans une situation de crise, on intervient avec des moyens de crise".
Protéger la population et tenter de freiner l'armée attaquante, sabotter leurs équipements, c'est une quasi-certitude, mais tirer pour tuer, je crois que je ne le saurai seulement le moment venu.

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 863
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Argentoratum

Re: La christianisme et l'armée

Message non lu par Kerygme » ven. 12 juin 2020, 12:11

Bonjour joseph-Diego,
Joseph-Diego a écrit :
ven. 12 juin 2020, 11:49
Avant en cas d'attaque, je l'aurai joué solo, maintenant je me dis qu'il est de mon devoir de chrétien de rester avec mon prochain, ne serait-ce déjà que pour le rassurer, l'aider, prier ...
Lors de la mobilisation tout le monde ne va pas au front ou au feu.

Je vous donne un exemple que je connais. En tant que personnel hospitalier, il m'a été demandé lors de ma titularisation si je souhaitais - en cas de conflit - effectuer un service civil au sein de l'hôpital ou rejoindre mon affectation prévue au sein du 11ème bataillon parachutiste ?
Comme vous le dites vous pouvez rester auprès de votre prochain, effectuer votre devoir sans forcément occire qui que ce soit.

Même sur un théâtre d'opération il faut des vaguemestres, des cuistots, des mécanos ... dans une armée moderne on considère que pour 1 combattant il faut 3 personnes en soutien logistique.

Après il y a une différence entre faire son devoir et une vocation à l'héroïsme. Ce que chacun fera reste toujours théorique, les destins se révèlent parfois au moment de l'action.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Avatar de l’utilisateur
Joseph-Diego
Barbarus
Barbarus

Re: La christianisme et l'armée

Message non lu par Joseph-Diego » ven. 12 juin 2020, 12:45

Kerygme a écrit :
ven. 12 juin 2020, 12:11

Même sur un théâtre d'opération il faut des vaguemestres, des cuistots, des mécanos ... dans une armée moderne on considère que pour 1 combattant il faut 3 personnes en soutien logistique.

Après il y a une différence entre faire son devoir et une vocation à l'héroïsme. Ce que chacun fera reste toujours théorique, les destins se révèlent parfois au moment de l'action.
C'est vrai que je n'avais pas vu ça sous cet angle là, merci.

Et pour votre dernière phrase, je suis entièrement d'accord, seul Dieu sait comment chacun réagira dans le feu de l'action.

Je vous souhaite la Paix du Christ.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité