J'aimerais arrêter de me masturber

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
carmela
Barbarus
Barbarus

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar carmela » jeu. 09 févr. 2017, 21:15

Si c'était aussi simple!!

Altior
Senator
Senator
Messages : 852
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar Altior » ven. 10 févr. 2017, 7:47


La masturbation on en est vite dépendant, c'est addictif. Le fait que ce soit une drogue, est-ce que c'est toujours un péché mortel? Le péché est mortel quand c'est fait en pleine conscience et délibérement. Mais dans le cas où c'est une drogue ou compulsif, qu'en est-il?
Le vice est justement l'addiction au péché. C'est alors qu'on se trouve vraiment en esclavage: lorsque le péché devient comme une drogue. Néanmoins (sauf les cas de vrai possession), le Malin n'a pas une complète emprise sur la volonté. Tout vice peut amoindrir la volonté, mais non pas l'anéantir.

Un cas de manque de pleine conscience et de délibération serait la pollution nocturne (ou bien le fait de «mouiller» sans le vouloir pour les femmes). Je me souviens qu'il y a un endroit où Saint Augustin parle de ça dans ses «Confessions». Dans ce cas, on ne peut pas parler de masturbation et ce n'est pas un péché mortel. Toutefois, Saint Augustin le regrette, car, s'il le voit pas comme un péché délibéré en lui-même, mais comme une suite de ses pensés impures pendant la journée.

carmela
Barbarus
Barbarus

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar carmela » ven. 10 févr. 2017, 15:48

:sonne: Vous êtes drôlement cru! Oui... Qu'est-ce qui amoindri la faute alors réellement? La pleine conscience, mais ne pas pouvoir s'empêcher de le faire, lorsque ça vient aussi vite que ça part et que la minute d'avant on y pensait pas... Qu'elle est la part de responsabilité?

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1878
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar Belin » sam. 11 févr. 2017, 12:43

Bonjour à tous.

Ma question a déjà été posée mais personne ne semble avoir répondu. La masturbation comme moyen ultime de ne pas recourir à l'adultère est-elle un péché (et si oui grave?)?
Oui c'est un péché grave
A chacun sa situation et notamment professionnelle qui peut impliquer d'être séparé pendant longtemps de sa femme. Quelle réponse à apporter?
La chasteté parfaite (qui implique l'abstinence, et le bannissement de toute impureté dans ses pensées et dans son coeur )
Alors je préfère couper court, évidemment le mieux est de ne rien faire mais dans la société civile dans laquelle nous évoluons, beaucoup de tentations existent et la masturbation n'est elle pas un moyen efficace de couper court à la tentation de l'adultère?
On ne doit jamais faire un mal en vue du bien, donc la masturbation ne doit jamais être choisie comme "remède".
Une masturbation sans pensée et simplement physique est-elle mal dans ces cas là?
Commet cela peut se faire? je ne vois pas comment c'est possible de se délecter du plaisir vénérien sans que le mental n'intervienne! pour un homme (je ne sais pas comment cela se passe chez la femme) il doit avoir ses pensés et son coeur à "l'oeuvre" pour que physiquement il puisse ensuite jouir! même quand un homme est déjà entrain de copuler, il suffit d'une pensée "refroidissante" pour tout arrêter.


Sinon voici les "remèdes" que l'Eglise conseil pour lutter contre le péché d'impureté:


Moyens de sauvegarder la Pureté

a) Moyens naturels

a. Fuite des occasions

b. Vigilance

c. Humilité

d. Mortification

e. travail

b) Moyens surnaturels

a. Prière

b. Confession

c. Communion fréquente

d. Dévotion à la Sainte Vierge (médiation régulière du rosaire ndlr)

e. Pensée de Dieu (son amour, sa justice ndlr) et des fins dernières (le ciel, l'enfer ndlr)



Buscador
Civis
Civis
Messages : 6
Inscription : jeu. 15 oct. 2015, 16:37
Conviction : Chrétien?

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar Buscador » sam. 11 févr. 2017, 22:30

Commet cela peut se faire? je ne vois pas comment c'est possible de se délecter du plaisir vénérien sans que le mental n'intervienne! pour un homme (je ne sais pas comment cela se passe chez la femme) il doit avoir ses pensés et son coeur à "l'oeuvre" pour que physiquement il puisse ensuite jouir! même quand un homme est déjà entrain de copuler, il suffit d'une pensée "refroidissante" pour tout arrêter.
Il est vrai que l'on associe naturellement la masturbation á une association du mouvement/toucher et des pensées impures, mais pour avoir fait différentes "expériences" dans le passé lorsque j'étais adepte de la chose (pas spécialement fier...heureusement mon mariage m'a aidé á me calmer), je confirme qu'il est possible de parvenir á l'éjaculation uniquement par le mouvement, sans les pensées: pour être sûr de ne pas penser, je faisais des enchaînements de calculs mentaux...
Et au passage il est aussi possible d'aboutir juste avec les pensées, sans le mouvement/toucher (soit pensées impures, soit en se concentrant sur son propre corps(du coup c'est pas si simple de définir ce qu'est exactement la masturbation...même si quoi qu'il en soit, je suppose qu'on peut qualifier á peu prés toutes les variantes de peccamineuses)

carmela
Barbarus
Barbarus

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar carmela » dim. 12 févr. 2017, 14:28

La masturbation c est le fait de se donner seule du plaisir physique.
Mais pour avoir du plaisir physique il n est pas.forcement necessaire de se toucher.
Des pensees,des sensations, chez certains peuvent suffirent a donner du plaisir.
Si j ai des pensees qui provoquent en moi un profond plaisir physique(avec tout les consequences physiques),une profonde delectation mentale qui eveillent en moi une profonde jouissance....est ce de la masturbation?
Pour moi oui puisque l on se donne du plaisir....
La masturbation ce n est pas que le clicher habituel qu on peut en avoir.


Enfin c est comme ca que je le vois....

Avatar de l’utilisateur
Voyageur
Quæstor
Quæstor
Messages : 314
Inscription : dim. 13 déc. 2009, 13:12
Conviction : Catholique

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar Voyageur » dim. 12 févr. 2017, 22:06

Bonsoir Carmela,

Bien que je trouve votre intervention cohérente, je la trouve dangereuse.

Peut-on remettre en question le principe de plaisir sous toutes ses formes ? Est-ce péché d'éprouver du plaisir, de se procurer ou de rechercher le plaisir ? Imaginez : "Je ne chante plus lors de la messe parce que cela m'apporte de la joie" ! Ou encore : "Je ne mange plus de ce fromage, je le trouve vraiment délicieux" !
Tu m'as montré les chemins de la vie,
Tu me rempliras de joie par ta présence.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3397
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar Kerniou » lun. 13 févr. 2017, 12:55

Le problème et l'insatisfaction de la masturbation est que l'on prend du plaisir, seul, comme en cachette ... alors que le plaisir se partage avec l'être aimé: où l'on donne et l'on reçoit.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Buscador
Civis
Civis
Messages : 6
Inscription : jeu. 15 oct. 2015, 16:37
Conviction : Chrétien?

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar Buscador » lun. 13 févr. 2017, 13:05

Pour en revenir á l'exemple de Voyageur, si on prend du plaisir á déguster son bon fromage seul (avec du bon pain et un bon verre de vin, tant qu'á faire), sans partage, serait-ce problématique? Je ne suis pas sûr que ce soit le coeur du probléme (peut être une composante)
Et qui pratique la masturbation disons á distance de sa femme mais en contact téléphonique/visuel avec elle, est-ce que c'est ok alors?

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1878
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar Belin » lun. 13 févr. 2017, 15:10


Il est vrai que l'on associe naturellement la masturbation á une association du mouvement/toucher et des pensées impures, mais pour avoir fait différentes "expériences" dans le passé lorsque j'étais adepte de la chose (pas spécialement fier...heureusement mon mariage m'a aidé á me calmer), je confirme qu'il est possible de parvenir á l'éjaculation uniquement par le mouvement, sans les pensées: pour être sûr de ne pas penser, je faisais des enchaînements de calculs mentaux...
Eh ben dis donc, j'ignorais cela, il faut admettre que les être humains sont vraiment différents les uns des autres, car personnellement je trouve la masturbation quelque chose d'aussi étrange que l'homosexualité, et j'ai toujours de la peine à croire que certains les pratiquent effectivement.
Pour revenir à la question de savoir si au cas où les pensées sont absentes s'il y a oui ou non péché.
Selon la théologie morale de l'Église dès qu'il y a une pollution volontairement provoquée (éjaculation en dehors d'un coït "normal" c'est à dire en dehors du vagin) il y a toujours un péché grave.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3397
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar Kerniou » lun. 13 févr. 2017, 16:48

Vous attendez vraiment une réponse, Buscador ?...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

carmela
Barbarus
Barbarus

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar carmela » lun. 13 févr. 2017, 17:41

Bien que je trouve votre intervention cohérente, je la trouve dangereuse.

Peut-on remettre en question le principe de plaisir sous toutes ses formes ? Est-ce péché d'éprouver du plaisir, de se procurer ou de rechercher le plaisir ? Imaginez : "Je ne chante plus lors de la messe parce que cela m'apporte de la joie" ! Ou encore : "Je ne mange plus de ce fromage, je le trouve vraiment délicieux" !
Voyageur,

Je ne parle que du fait d'éprouver du plaisir sexuel, du désir, de l'envie sexuelle, de la jouissance sexuelle.

Altior
Senator
Senator
Messages : 852
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar Altior » lun. 13 févr. 2017, 17:50

Et qui pratique la masturbation disons á distance de sa femme mais en contact téléphonique/visuel avec elle, est-ce que c'est ok alors?
Négatif. Ce n'est pas OK. Justement parce que vous avez raison de noter que le caractère solitaire de la masturbation n'est pas le cœur du problème. D'ailleurs, anciennement on appelait ça «onanisme». Or, quand la Bible ne parle de ce triste personnage, Onan, nous voyons bien qu'il ne le faisait pas seul, mais bien en compagnie de sa femme.

Le cœur du problème, comme il est bien montré dans Humanae Vitae est la fermeture envers la vie: le découplage entre le plaisir sexuel et le but en vue duquel le Créateur a fait les organes de copulation. C'est comme piquer les bonbons de la surface d'un gâteau dont on rejette la pâte.

Fraternellement,
A.

Avatar de l’utilisateur
Voyageur
Quæstor
Quæstor
Messages : 314
Inscription : dim. 13 déc. 2009, 13:12
Conviction : Catholique

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar Voyageur » lun. 13 févr. 2017, 19:32

Je pense que le problème de la masturbation, c'est qu'elle soit infructueuse. Entendez par là que l'activité sexuelle devrait engendrer la vie. Toutes les tentatives pour détourner la sexualité de son utilité première sont donc à considérer de la même manière.
Tu m'as montré les chemins de la vie,
Tu me rempliras de joie par ta présence.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1476
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar Trinité » lun. 13 févr. 2017, 23:38

Vous attendez vraiment une réponse, Buscador ?...
:D


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités