J'aimerais arrêter de me masturber

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8199
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar Raistlin » mer. 06 févr. 2013, 12:05

Maxime62 a écrit :Néanmoins parler de relation avec une prostituée je ne pense pas que ce soit mieux personnellement, c'est ajouter le crime à la faute quand même (car combien d'entre-elles le font de leur plein gré ? ). Il vaut mieux ne pas être abstinent que de faire des choses comme çà, de mon point de vue.
Attention, je ne disais pas qu'aller voir une prostituée était "mieux" que de se masturber. C'était juste pour dire qu'un homme qui a des besoins irrépressibles va trouver d'autres solutions que la pédophilie, qui est une pathologie et non la simple expression d'une frustration sexuelle.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Maxime62
Censor
Censor
Messages : 125
Inscription : mar. 29 janv. 2013, 22:10
Contact :

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar Maxime62 » mer. 06 févr. 2013, 12:15

Raistlin a écrit :Attention, je ne disais pas qu'aller voir une prostituée était "mieux" que de se masturber. C'était juste pour dire qu'un homme qui a des besoins irrépressibles va trouver d'autres solutions que la pédophilie, qui est une pathologie et non la simple expression d'une frustration sexuelle.
Merci pour ces précisions ! Je m'excuse d'être un petit peu tatillon parfois, mais à développer vos propos nous tombons d'accord.

Fraternellement :ciao:
"Et quand je serai allé et que je vous aurai préparé une place,
à nouveau je viendrai et je vous prendrai près de moi,
afin que, là où je suis,
vous aussi, vous soyez.
Et du lieu où je vais, vous savez le chemin."
(Jean, XIV, 3 & 4)

Eddy
Censor
Censor
Messages : 122
Inscription : jeu. 07 févr. 2013, 17:30

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar Eddy » mer. 13 févr. 2013, 13:39

Bonjour à tous,

Avant de commencer mon message, je vous avoue que je n'ai pas lu tous les messages de ce sujet, car il y en a beaucoup... Je vous prie donc de bien vouloir me pardonner si je vous dis 1 chose qui a déja été dite :)

Voila, comme de nombreux hommes j'ai moi même eu ce problème... Bien entendu ce n'est pas quelque chose que l'on fait devant ses amis, ou sa famille... Non, pour faire ça on se cache, et on le fait quand on est seul (c'est ce que je faisais). Puis 1 jour je suis tombé sur le psaume 139 (138), et à la lecture de ce texte j'aiéprouvé 1 grande honte, car j'avais beau me cacher quand je faisais ça, Dieu Lui me voyait :(

Du coup a chaque fois que je resentais l'envie de le faire, je relisais ce psaume, et je me disais en moi même : "si je ne fais pas cet acte devant ceux que je connais, comment je peux le faire devant Dieu ?"

Conclusion à chaque fois qu'une pulsion venait je perdais mon envie en me disant que Dieu me voyait en train de faire ça, et grace à ce magnifique psaume j'ai réussi à abandonner cette pratique !

Voila pourquoi je vous recommande de lire le psaume 139 quand vous êtes tenté de le faire.

Bon courage à tous :)

Eddy !

nelsy
Ædilis
Ædilis
Messages : 10
Inscription : mer. 02 janv. 2013, 18:07

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar nelsy » jeu. 14 févr. 2013, 21:22

Eddy a écrit :Bonjour à tous,

Voila pourquoi je vous recommande de lire le psaume 139 quand vous êtes tenté de le faire.

Bon courage à tous :)

Eddy !
Bonjour la famille, bonjour Eddy,
Merci pour vos conseils toujours aussi nombreux. Je crois depuis un bon bout que Dieu seul pourra me delivrer. Quand le Diable, prend le dessus, quand les pulsions te dominent, le psaume 139 devient tout petit ou inefficace. je suis à ma quatrieme année de masturbation. je la hais pourtant, il m'arrive parfois de me masturber plus de 6 fois en une seule journée!
Merci de prier pour moi la famille.
Que le Tout-Puissant vous bénisse!

Eddy
Censor
Censor
Messages : 122
Inscription : jeu. 07 févr. 2013, 17:30

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar Eddy » dim. 17 févr. 2013, 16:08

Bonjour Nelsy,

Ne néglige pas la puissance de la Parole de Dieu ;)

mr-mr
Barbarus
Barbarus

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar mr-mr » lun. 04 mars 2013, 23:05

Bonsoir à tous,

J'ai fait voeux de chasteté, promesse de ne plus recommencer, sur un coup de folie, j'ai chuté et j'ai recommencer se genre de betises, dois-je obligatoirement aller me confesser ? Je voie la confession comme quelque chose de sacré, je n'y suis qu'aller qu'une fois, c'etait pour quelque choses de bien plus grave, et pourtant j'ai chuté, j'ai vraiment honte de moi et de se genre de comportement, que faire svp ?

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9615
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar Fée Violine » mar. 05 mars 2013, 0:07

Bonjour mr-mr,

la confession n'est pas réservée aux grands péchés. Toutes les occasions sont bonnes pour recevoir l'amour de Dieu ! :coeur:

mr-mr
Barbarus
Barbarus

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar mr-mr » mar. 05 mars 2013, 0:30

Bonsoir Fée Violine,

Vraiment, ce qui me fait peur, c'est le risque de banalisation, se genre de pecher, je m'en rend pas compte sur le coup mais sont pour moi les plus honteux sa me démoralise vraiment alors que s'en est moi l'auteur, je m'imagine souvent à la fin de ma vie me rapeller des choses que j'ai fait et pas fait, à chaques fois que je pense à se genre de pêché sa me rend malade, car certe je me fait pardonner, mais je garde toujours la peine..

Sa me démotive complétement, mais merci, je vais aller me confesser, et je resisterais du mieu que je pourrais face à ses tentations, je suis déja tombé beaucoup de fois et j'ai deja fait des choses affreuses, mais je n'est pas encore touché le fond.. Je garde espoire pour ne plus recommencer.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8092
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar PaxetBonum » mar. 05 mars 2013, 9:21

Il ne semble pas que vous banalisiez la chose vu le trouble légitime que cela produit en vous.
Ce qui serait banaliser ce péché ce serait de ne pas considérer que vous avez besoin de la confession pour vous faire pardonner de Dieu.
La confession n'est pas une garantie de ne pas rechuter.
C'est se relever pour repartir de l'avant avec les grâces du Seigneur.
Mais si on rechute pourquoi aller se confesser à chaque fois ?
Un prêtre disait : "quand vous avez faim, vous mangez et pourtant la faim reviendra à nouveau… est-ce pour cela qu'il faut s'arrêter de manger ?"
De même la confession obtient le pardon et répare les forces du pécheur pour mieux lutter à l'avenir.
Je vous souhaite une sainte confession

Que Dieu vous Bénisse et vous Garde
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

wizzy
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : ven. 06 avr. 2012, 6:19

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar wizzy » dim. 10 mars 2013, 21:41

Bonjour a vous!
je vous avoue, moi aussi, que je nai pas pris le temps de lire les 30 pages, jen ai tout de meme lu quelques unes! et je vous encourage et je vous soutien dans votre démarche d'arreter la masturbation.

Cependant, jai une question concernant le sujet qui persiste dans mon esprit. je crois avoir compris pourquoi la masturbation est mauvaise, en partie.
a cause des images que l'on se projette entre autres!
Mais si pendant l'acte nous ne pensons a rien?.....cest a dire que je m'adonne a cette pratique souvent le soir avant de me coucher, mais sans me faire des films dans ma tete ou penser a quelquun. Sincèrement, je ne pense a rien, je ne fais qu'éprouver ce plaisir physique. Et je le vois un peu comme le plaisir de se faire un massage soi meme. ca reste un plaisir physique tout simplement. Alors est-ce que cest mauvais si on l'envisage ainsi?

Avatar de l’utilisateur
Théodore
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 582
Inscription : jeu. 07 mars 2013, 23:43
Localisation : Toulouse, France.

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar Théodore » lun. 11 mars 2013, 16:23

wizzy a écrit :Mais si pendant l'acte nous ne pensons a rien?.....cest a dire que je m'adonne a cette pratique souvent le soir avant de me coucher, mais sans me faire des films dans ma tete ou penser a quelquun. Sincèrement, je ne pense a rien, je ne fais qu'éprouver ce plaisir physique. Et je le vois un peu comme le plaisir de se faire un massage soi meme. ca reste un plaisir physique tout simplement. Alors est-ce que cest mauvais si on l'envisage ainsi?
Je vais rebondir sur ce message (désolé :o ) pour présenter ma propre situation ; car en tant que jeune, je suis aussi aux prises avec la masturbation.
Je l'ai pratiqué pour la première fois il y a quatre ans. Il y a environ un an et demi, deux ans, j'ai pris conscience qu'il s'agissait d'un péché. Cette masturbation en était une avec des fantasmes, choses immondes, chosifiant les femmes objet de mon désir... J'ai longtemps lutté pour arrêter ; j'y suis même arrivé durant six mois, entre décembre et juin dernier - et je crois que j'ai jamais été aussi content d'avoir arrêté quelque chose :D Mais... j'ai été repris par l'acte.
Il avait changé de nature. C'était une simple stimulation, un "défoulement", sans la moindre image, le moindre fantasme. J'en suis à ce point aujourd'hui.
Je me dit que ça pourrait être largement pire, à savoir revenir à l'"ancienne version" de ce comportement. J'ai des phases de retenue, durant une semaine je ne fais pas, même si parfois l'envie me vient. Et puis, une fois que j'ai cédé, je cède également le lendemain, voire le surlendemain, avant d'arrêter... ce qui m'incite à penser que l'argument du "c'est un besoin naturel" ne tient pas, vu que les durées de retenue sont irrégulières. Au contraire, plus tu le fais, plus ça t'aspire... ça le rapproche la pulsion... voire du péché.

J'ai eu des phases où je ne résiste même pas à l'envie, ou si peu ; d'autres où j'oppose une résistance, des fois elle est suffisante, des fois non ; d'autres, et c'est très bizarre, ou il n'y a même pas d'envie, d'appétit sexuel... et où je le fais quand même :s

Enfin, bref, je suis un peu paumé sur le sujet. Des fois, après l'avoir pratiqué (généralement après une phase d'abstinence), je ne ressens que peu, voire pas de malaise ; au contraire, quand je l'ai déjà fait la veille ou l'avant-veille, je ressens un malaise, je m'en veux.

Donc ça s'amène à penser, vu le trouble que ça jette dans ma vie spirituelle, que c'est un péché quand même. Le plaisir a été crée pour être au sein du couple, le seul vrai plaisir est celui qu'on prend avec son conjoint, parce qu'il nous unit à lui... et celui qu'on a en se masturbant n'est, je crois, qu'une contrefaçon. Après, savoir si c'est une contrefaçon bonne pour nous ou non... je crois qu'elle ne l'est pas.
"Oui, bonheur et fidélité me poursuivront tous les jours de ma vie, et je reviendrai dans la maison du Seigneur aussi longtemps que je vivrai." - Psaume XXIII, verset 6.

Coming Home Network International : http://www.chnetwork.org/

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8092
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar PaxetBonum » lun. 11 mars 2013, 16:51

wizzy a écrit :Alors est-ce que cest mauvais si on l'envisage ainsi?
Oui, car la première faute de cet acte est le désordre : être hors de l'ordre naturel voulu par Dieu.
Hors cette déviation détourne l'acte procréateur pour un plaisir solitaire.
On est loin de l'union d'un homme et d'une femme dans l'unité de la procréation.
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
katolik
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 994
Inscription : ven. 29 avr. 2011, 12:54
Conviction : catholique
Localisation : France
Contact :

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar katolik » lun. 11 mars 2013, 19:37

Théodore a écrit :
wizzy a écrit : Enfin, bref, je suis un peu paumé sur le sujet.
Je pense que le document ci-joint peut vous aider face aux tentations..
Katolik
Pièces jointes
1 LE DISCERNEMENT DES ESPRITS.doc
Document aidant aux "tentations" diverses
(157.98 Kio) Téléchargé 80 fois
J'ai regroupé plus de 2200 discours du Pape François sur www.papefrancois.fr ...

Avatar de l’utilisateur
Théodore
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 582
Inscription : jeu. 07 mars 2013, 23:43
Localisation : Toulouse, France.

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar Théodore » lun. 11 mars 2013, 20:18

Katolik> Eh bien, moi qui ne savais pas quoi lire ce soir.... me voici comblé ! <:

Je me penche dessus aussi vite que possible, d'autant que le discernement des esprits est une des grandes questions que je me pose ;)
"Oui, bonheur et fidélité me poursuivront tous les jours de ma vie, et je reviendrai dans la maison du Seigneur aussi longtemps que je vivrai." - Psaume XXIII, verset 6.

Coming Home Network International : http://www.chnetwork.org/

Avatar de l’utilisateur
katolik
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 994
Inscription : ven. 29 avr. 2011, 12:54
Conviction : catholique
Localisation : France
Contact :

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar katolik » lun. 11 mars 2013, 23:00

Théodore a écrit :Katolik> Eh bien, moi qui ne savais pas quoi lire ce soir.... me voici comblé ! <:

Je me penche dessus aussi vite que possible, d'autant que le discernement des esprits est une des grandes questions que je me pose ;)
En pièce jointe, un autre document sur le discernement des esprits....

Et en ce qui concerne la masturbation, voici un texte provenant du site :
http://www.viesavie.com
site créé par des membres du CLER , mouvement qui propose une vision du couple et de la famille fondée sur une anthropologie chrétienne. J'espère qu'il vous aidera .....

Masturbation, est-ce un acte naturel ?


Tout dépend de ce que l’on appelle naturel.

Ce n’est pas parce que quelque chose est dans la nature que cette chose est naturelle.

Contrairement à Diderot, qui énonçait “tout ce qui est possible est naturel”. Nous pensons nous qu’est tout aussi naturel ce que l’homme est capable de faire pour dominer et améliorer la nature. “l’homme peut transformer la jungle en jardin”.

Le plaisir pour le plaisir semble opposé au plaisir de faire plaisir à autrui par amour, car nous sommes fait par amour. Le plaisir n’étant que la récompense de cet amour.
La masturbation est dans nos pays très fréquente. Elle agit comme un exutoire face à ue pulsion sexuelle que l’on a pas appris à canaliser. Les envies sexuelles sont naturelles et même un signe de bonne santé. La question est de savoir ce que l’on en fait. Est-ce au service de l’amour ou au service de la recherche du plaisir. L’homme est un être de relation, fait pour être en relation. En relation sexuée. En relation sexuelle.

Remarque : Il faut savoir que certaines personnes, même jeunes, ne se masturbent que rarement ou jamais (surtout chez les filles), soit parce que leur énergie sexuelle est moins intense, soit parce que leur esprit est occupé ailleurs, mais cela ne les empêchera nullement, lorsqu’ils découvriront la sexualité partagée, d’apprendre à en jouir pleinement.

Il importe cependant de prendre conscience que cette jouissance orgastique que procure la masturbation est limitée et n’a rien à voir avec ce que peut être une jouissance orgasmique d’une relation à deux. Dans la masturbation, le champ de la conscience est limité à l’organe sexuel stimulé (verge ou clitoris) et au fantasme ou souvenir érotique (en général unique) qui servent également de stimulant ; et la jouissance est mécanique, rapide, fortement anxiolytique. Dans la relation à deux, le champs de conscience ( l’accueil des sensations de plaisir) peut s’étendre à tous les contactes sensoriels (la vue , l’odorat, l’audition, les paroles échangées, les contacts peau à peau, les caresses …), il peut s’étendre aux émotions et aux souvenirs réels ou imaginaires, aux sentiments amoureux échangés, et finalement à la conscience du grand plaisir d’être bien ensemble. Cette jouissance devient ainsi diffuse, globale, prolongée, dans une plénitude partagée. Les hormones anxiolytiques sont sécrétées dans le cerveau mais également et surtout l'ocytocine, hormone de l’attachement à l’autre, dont la sécrétion est d’autant plus abondante que l’échange relationnel est plein et satisfaisant (elle est très peu sécrétée lors de la masturbation).

La masturbation devient franchement nuisible lorsqu’elle devient répétitive, et elle devient rapidement répétitive si on n’y prend garde. Le plaisir obtenu sous l’effet de stimulations basiques telles que la masturbation tout comme l’alcool, le tabac, une drogue, le jeu, l’effort physique, etc … est dû à la stimulation du système dit “de la récompense” dans le cerveau. Ce système en redemande mais il s’habitue et pour obtenir le même plaisir il fait appel à de plus en plus de stimulations : augmentation de la fréquence des masturbations et surtout il fait appel aux stimulations visuelles pornographiques. C’est l'accoutumance.
Il arrive un moment où tout retard dans la délivrance des stimulations est ressenti comme une souffrance psychologique, un état de manque de plus en plus intolérable. C’est la dépendance, véritable piège dont il est ensuite difficile de sortir. Dans de tels états la masturbation devient facilement pluriquotidienne, et peut compromettre toute la vie du sujet.

Enfin, ces masturbations répétitives, et encore plus si elles accompagnent le porno, ont un effet négatif sur la sexualité du couple. Elles ont l’inconvénient d’habituer le sujet à des stimulations fortes, c’est à dire à faire monter le seuil de sensibilité au plaisir de telle façon que les sensations plus douces et subtiles provoquées par le vagin féminin, le contact des sens, la caresse des sentiments, ne sont plus assez forts pour être correctement perçus et l’échange sexuel y perd de sa saveur et ne satisfait plus.
Pièces jointes
Le discernement.doc
Les conditions nécessaires pour exercer le discernement des esprits
(64 Kio) Téléchargé 49 fois
J'ai regroupé plus de 2200 discours du Pape François sur www.papefrancois.fr ...


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités