Syndrôme d'Asperger. Que faire ?

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Syndrôme d'Asperger. Que faire ?

Message non lu par Invité » dim. 15 déc. 2019, 16:12

Bonjour

Je vais essayer d'être le plus simple et honnête possible.

Je suis asperger . Ce n est pas une fin en soit. Ni une justification. Voilà. Il y a 3 mois . J'ai eu ce qu'on pourrait appeler un accident de la vie très grave. J'ai été deux trois jours aux urgences entre la vie et la mort. J'aurai dû logiquement y passer, puis hospitalisé 10 jours. Je n'ai plus aucun souvenir de cette période.

Je ne suis sûr que de quelques choses. J'ai 45 ans et j ai compris tout récemment que Dieu hurlait son amour à mes oreilles depuis longtemps , mais j'étais sourd. Ma femme pendant mon sejour aux urgences voyant que je ne m'en sortai pas a ramené une vieille bouteille d'eau de Lourde. Que j ai a priori bu par "erreur". Quels changements suite à ça !! Autant psychiques que physiques.....

J ai l l'impression que depuis mon implication dans la religion je subis de tres fortes attaques : le chiffre 33:33 qui est apparu plusieurs fois (compteur de voiture, horloge de la cuisine, four). Cette voiture qui un matin a 6 h30 a failli me renverser... voiture en 666. Puis une autre voiture en 1666 qui m'a foncé dessus quand je me rendais dans une salle paroissiale… Cette jeune femme rousse tres attirante qui m'a fait des clins d'oeil à 8 h alors qu il n y a jamais personne à cette heure là..... un matin quand je faisais du sport dans une salle de musculation (grande nouveauté le sport pour moi). Jeune femme a qui j ai montré mon alliance (marié a l'église avec dispense ) qui a levé les yeux au ciel. A haussé les epaules en souriant... et me fixant dans les yeux.... A chaque fois. J'ai été prier a l'église… En questionnant. Il y a eu des "reponses" claires et fortes à chaque fois !! (Comme le jour ou j ai prié chez moi plein de colere en questionnant Dieu sur mon rapport a la vie. Demendant si je devais y mettre un terme... quel choc... en me rendant à l'église pour y avoir des reponses... je suis tombé au debut d'un enterrement... sic !) Tres dur d ecrire tout ça....

Pas clair du tout comme sujet/message... désolé… J ai souhaité me confesser pendant cette periode de l'avent.. le pere de ma paroisse n a pas pu... arguant que je n'étais pas baptisé.

Les embuches sont de plus en plus nombreuses et fortes. Comme les tentations. Comme si j etais appelé par autre chose… Je ne sais plus du tout.. quoi faire. J espere que vous pourrez m indiquer une piste.

Dieu m en a surement mise une sous le nez... mais je ne la perçois pas...

Merci de m avoir lu

Bien a vous.
Guillaume +

Avatar de l’utilisateur
Sam D.
Quæstor
Quæstor
Messages : 276
Inscription : mer. 04 juil. 2018, 13:11
Conviction : Catholique romain

Re: Que faire ?

Message non lu par Sam D. » lun. 16 déc. 2019, 11:52

Bonjour Guillaume,

Votre témoignage m'évoque la "sentence" faite par la mystique Marthe Robin à tel agnostique : "Vous ne chercheriez pas Dieu, s'Il ne vous avait déjà trouvé". Vous-mêmes le percevez et le formulez encore plus clairement lorsque vous dites "J'ai compris tout récemment que Dieu hurlait son amour à mes oreilles depuis longtemps, mais j'étais sourd".

L'épisode de l'enterrement me rassurerait plutôt : ne vous a-t-il pas été donné à voir par là que l'heure de chacun arrive quand elle doit arriver, et que ce n'est pas encore la vôtre ? Ce que votre retour à la vie tenant du miracle vous montrait en fait déjà largement.

Donc, plutôt que de vous laisser assaillir de mille doutes, rendez grâce à Dieu de tous ces signes positifs et de cette vie en abondance qu'il vous octroie.

Comme prière pour la sérénité, car c'est surtout cela qui vous fait encore défaut, prenez donc à votre compte la prière de St Nicolas de Flüe :
Mon Sei­gneur et mon Dieu,
ôte de moi tout ce qui m’éloigne de Toi.

Mon Sei­gneur et mon Dieu,
donne-moi tout ce qui me rappro­che de Toi.

Mon Sei­gneur et mon Dieu,
déta­che-moi de moi-même pour me don­ner tout à Toi.
Bien à vous et en union de prières,
"Ne crains pas, crois seulement"
"Je veux la miséricorde, non le sacrifice"

Gaudens
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 524
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Que faire ?

Message non lu par Gaudens » lun. 16 déc. 2019, 19:30

Bonsoir Guillaume,
Sam D a tout dit ... ou presque.Petit ajout ,un peu simpliste peut-être : je suppose que vous avez pris date pour un baptême.Si e n'est pas encore le cas, ne tardez pas,compte tenu des lenteurs de l'Eglise en la matière ...
Egalement en union de prière avec vous,
Gaudens.

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2396
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Syndrôme d'Asperger. Que faire ?

Message non lu par poche » dim. 22 déc. 2019, 12:39

Je prierai pour vous.

Avatar de l’utilisateur
Grégory
Censor
Censor
Messages : 58
Inscription : dim. 29 déc. 2019, 0:30
Localisation : Paris

Re: Syndrôme d'Asperger. Que faire ?

Message non lu par Grégory » dim. 29 déc. 2019, 2:08

Bonjour,

Soyez en prière.
Je vous conseillerais de vous faire baptiser pour vous sanctifiez en son saint nom.
Je prie pour que la volonté du Seigneur soit accompli dans votre vie.

Soyez sans crainte.
"TON REGNE EST UN REGNE ETERNEL..." Ps.145

Glace
Civis
Civis
Messages : 2
Inscription : sam. 04 janv. 2020, 19:45
Conviction : Je pioche dans toutes les religions.

Re: Syndrôme d'Asperger. Que faire ?

Message non lu par Glace » sam. 04 janv. 2020, 22:25

Bonsoir,

Ma réponse sera bien différente des autres intervenants. En plus, je vais l'écrire ici dans un style qui permet aux autistes de bien me comprendre. Oui j'ai l'habitude d'écrire aux autistes, je connais un peu ce que c'est le syndrome d'autisme asperger.

Je pense qu'en fait, vous vous rapprochez beaucoup de Dieu. Pour moi ca veut dire que ca marche, que vous êtes de plus en plus proche de Dieu.

Ce que j'ai observé pour moi, c'est que le diable essaye, par tous les moyens de me détourner de la voie de Dieu. Il ne cesse de me tenter, d'essayer de me piéger, de me faire renoncer à Dieu, pour que j'adore le diable. Il essaye tout ce qu'il peut. Je pense que c'est ce qu'il fait pour vous.

Faites très attention, car le diable est une pourriture, mais il est intelligent, séduisant, rusé. Il essaye tout. Il faut le chasser, lui dire de partir.

Voilà ce que vous vend cette pourriture : des richesses, des plaisirs matériels. Et si vous acceptez, il vous donnera ca, mais comme il est pourri, malgré que vous aurez ca, vous serez malheureux. Le diable vend, c'est une pourriture, une ordure.

Dieu donne!!!! par générosité, bonté, amour. Dieu vous donne la paix intérieure, la lumière divine en vous… Vous serez peut-etre moins riche, mais vous aurez ce qu'il y a de plus précieux finalement, la lumière divine et votre monde matériel s'ouvrira à rencontrer des personnes bien, à bien vous entourer.

N'hésitez pas à me poser des questions, m'interroger, me contredire.

Bonne année à vous.

Avatar de l’utilisateur
Virginie44
Barbarus
Barbarus

Re: Syndrôme d'Asperger. Que faire ?

Message non lu par Virginie44 » mar. 14 janv. 2020, 15:30

Bonjour,

Je suis asperger moi-même, j'ai 50 ans et je suis catéchumène. J'ai commencé à envisager de me faire baptiser dans le même moment où j'ai appris mon diagnostic, et je vous assure qu'il n'y avait aucun lien de ma part entre ces deux démarches. Et pourtant, il m'a fallu toute une partie de vie pour découvrir ma "spécificité" et toute une partie de vie pour demander le baptême, et ces 2 choses sont arrivées dans le même espace temps.

Dans ma paroisse, à Nantes, il y a un parcours pour le baptême, de deux ans avec beaucoup de riches rencontres. Cela permet aussi de confirmer notre cheminement vers Dieu. Le baptême n'est pas forcément une finalité pour tous ceux qui suivent ce parcours. J'arrive au bout de ces deux ans et je devrais être baptisée à Pâques.

Ce que je sais, c'est qu'après échange avec le Diacre de ma paroisse, celui-ci m'a dit que je pouvais me confesser, même sans être baptisée, certainement cela n'a pas la même valeur, mais je peux. En tout cas, si j'ai des questions, des réflexions, je peux à tout moment (sur rendez-vous) interpeller les prêtres de ma paroisse pour échanger avec eux, poser mes questions.

Bon cheminement.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités