Plus fort que tout le monde ?

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Avatar de l’utilisateur
JCNDA
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Localisation : Loiret

Plus fort que tout le monde ?

Message non lupar JCNDA » lun. 11 juin 2018, 21:18

En ce moment, j'ai des soucis de santé. On me reproche d'être plus fort que tout le monde. A vrai dire, je ne comprends pas cette remarque.
Peut-on m'aider ?
"Car Yahweh connait la voie du juste, mais la voie des pécheurs mène à la ruine."
L’abbé Augustin Crampon

Avatar de l’utilisateur
Apocalypse21
Censor
Censor
Messages : 130
Inscription : jeu. 30 janv. 2014, 18:33
Conviction : Chrétien
Localisation : Grand Est, France
Contact :

Re: Plus fort que tout le monde ?

Message non lupar Apocalypse21 » mar. 12 juin 2018, 7:25

Bonjour CDNA,

Déjà soyez assuré de ma prière pour votre santé.

Peut-être que cela vous dérange d'être plus fort que les autres.... pour beaucoup ce n'est pas normal. Un comportement "normal" serait de se plaindre, d'être faible.

Mais, continuez à être fort, c'est comme ça que vous allez vous en sortir ! Le mental c'est déjà 50% de la guérison !
Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.

Apocalypse 21,1

Avatar de l’utilisateur
JCNDA
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Localisation : Loiret

Re: Plus fort que tout le monde ?

Message non lupar JCNDA » mar. 12 juin 2018, 18:11

Bonjour Apocalypse,
Je vous remercie pour votre réponse car j'avais oublié le premier psaume.
"Car Yahweh connait la voie du juste, mais la voie des pécheurs mène à la ruine."
L’abbé Augustin Crampon

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3833
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Plus fort que tout le monde ?

Message non lupar Kerniou » mer. 13 juin 2018, 10:30

Les membres de votre entourage vous signifient que vous surmontez mieux l'épreuve qu'eux ne le feraient, pensent- -ils, à votre place ... Alors que nous recevons des grâces pour affronter la difficulté.
Face à l'épreuve, nous redoublons de force pour nous en sortir avec l'aide de Dieu ...
Sans doute ne vous laissez-vous pas aller, comme on dit dans le langage courant.
Bon courage à vous.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
JCNDA
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Localisation : Loiret

Re: Plus fort que tout le monde ?

Message non lupar JCNDA » ven. 15 juin 2018, 7:06

Les membres de votre entourage vous signifient que vous surmontez mieux l'épreuve qu'eux ne le feraient, pensent- -ils, à votre place ... Alors que nous recevons des grâces pour affronter la difficulté.
Face à l'épreuve, nous redoublons de force pour nous en sortir avec l'aide de Dieu ...
Sans doute ne vous laissez-vous pas aller, comme on dit dans le langage courant.
Bon courage à vous.
Merci Kerniou.
"Car Yahweh connait la voie du juste, mais la voie des pécheurs mène à la ruine."
L’abbé Augustin Crampon

zelie
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 581
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45
Localisation : France

Re: Plus fort que tout le monde ?

Message non lupar zelie » sam. 23 juin 2018, 23:24

Bonjour,
on vous reproche... d'être plus fort que tout le monde... Est-ce à dire qu'en fait, ce reproche signifie que "vous vous pensez plus fort que tout le monde comme un jeune trop fier, et qu'on ne peut rien vous suggérer sous peine de vous voir vous fermer"? Je ne veux pas vous juger en disant cela, j'essaie juste de comprendre la situation. A mon époque, quand j'étais jeune et que je prenais ce reproche-là dans les dents, c'est ce que cela signifiait...
Dans l'hypothèse où l'idée de votre contradicteur est là, accordez-lui la place qu'il lui revient; si elle vient de quelqu'un de désintéressé et aimant qui compte pour vous, ou pas. Dans le premier cas, essayez au moins de réfléchir un peu honnêtement sur vous, dans le second cas, dites-lui d'aller se faire f....
Mais s'il s'avérait qu'on vous a fait un tel reproche, dites-vous aussi qu'on y est tous passé un jour, à celui-là, de reproche!
Bonne guérison!
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre

Avatar de l’utilisateur
JCNDA
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Localisation : Loiret

Re: Plus fort que tout le monde ?

Message non lupar JCNDA » dim. 24 juin 2018, 7:35

0ui zelie, je suis parfois un peu orgueilleux et très curieux. Cela ne plaît pas à certaines personnes de mon entourage et je m'emporte. On dit également que je ne suis plus le même depuis mon inscription sur le forum. Mais, je crois simplement que j'ai eu une délivrance et ce n'est pas accepté par la famille. Donc, je les écoute et j'évite les disputes qui me fatiguent. Mon père m'a mis hors de moi à plusieurs reprises. Je dois prendre pour l'instant de la distance avec lui.
"Car Yahweh connait la voie du juste, mais la voie des pécheurs mène à la ruine."
L’abbé Augustin Crampon

zelie
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 581
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45
Localisation : France

Re: Plus fort que tout le monde ?

Message non lupar zelie » lun. 25 juin 2018, 10:42

Bonjour JCNDA,

vous avez entièrement raison de mettre de l'huile entre vous et votre père; la distance peut être physique ou dans l'attitude, le lâcher-prise sur des points comme avoir raison, vouloir ceci ou cela, etc. Les relations conflictuelles par période ou par moment avec un parent sont normales, du moins extrêmement courantes. Parfois, comprendre le caractère d'un parent et les véritables leviers de son comportement prennent 30 , 40 , ou 50 ans... au terme desquels on parvient à mieux les comprendre, et du coup à les manipuler autrement que par le conflit, avec beaucoup plus de tendresse, de patience et de compréhension, de paix en somme. En attendant, c'est vrai qu'il faut composer entre les personnes de sa famille et son propre caractère.
Vous reconnaissez vos travers, c'est un bon début. Vous arrivez à trouver une solution pour supporter votre père en ne le plaçant pas dans une attente de perfection, c'est bien aussi. Ces attitudes vous amèneront tranquillement à d'autres pas vers la maturité et l'autonomie affective.
Voyez les conflits pour ce qu'ils sont; pas si graves au fond; projetez-vous dans 10 ans: quels rapport aimeriez-vous avoir avec votre père? Et d'ores et déjà essayez de construire ces rapports-là.

Vous savez, dans les familles, il faut beaucoup parler ensemble, faire ensemble, partager des moments de travail ou de loisir ensemble, vivre des souvenirs communs ensemble; on oublie souvent de le faire, et on peut vite vivre "à coté de" sans vivre "ensemble". Vivre ensemble passe par être en connexion par le langage avec l'autre au moment où l'on fait quelque chose en commun.

Si vous le pouvez, écoutez les bons conseils de vos parents même s'ils vous hérissent un peu par leur forme, et triez quand vous sentez que cela ne vous correspond pas, sans chercher à répondre forcément; au contraire, ce qui ne vous va pas, laissez couler. Tenez-vous en à vous occuper de vous, et des autres ensuite seulement (Charité bien ordonnée commence par soi-même!). Les autres, même les parents, ne fonctionneront jamais comme on aimerait ou comme on pense qu'ils devraient fonctionner, et ils sont eux aussi imprévisibles, rigides, ayant leurs paradoxes, leurs ambivalences qui échappent à toute rationalité. Donc laissez-les être totalement imparfaits et prenez-les simplement tels qu'ils sont.
Je vais vous raconter une petite histoire; j'ai un trésor de maman, dévouée et présente, mais difficile à vivre car elle a eu des traumatismes violents étant petite (elle était enfant lors de la deuxième guerre mondiale). J'ai aussi une grande soeur maline comme un singe, toujours souriante par devant, et sans pitié par derrière. Un jour que je faisais du ménage en y mettant toute mon énergie pour ma mère, cette dernière n'arrêtait pas de crier, de me critiquer et d'encenser ma soeur (absente et jamais là pour le ménage), qualifiée de gentille et serviable. Silencieuse, mais au bout d'un moment excédée, je lui demandais de me laisser travailler sans me crier dessus, et de me laisser tranquille au lieu de me donner ordres et contre-ordres en permanence. Et au milieu de sa colère qui montait, incapable d'accueillir quoi que ce soit venant de moi, sa plus dévouée des filles, j'ai compris comment elle fonctionnait: ce n'était pas de se fatiguer pour elle qui comptait à ses yeux, parce qu'elle était construite dans tant d'angoisse qu'elle était incapable d'accueillir tout don extérieur (là le don de mon temps, de ma fatigue, et le don d'une maison nickel), elle ne supportait pas de ne pouvoir contrôler tout et tous (là de ne pouvoir faire par elle-même) et de ne pouvoir commander à sa guise son esclave ménagère (moi qui estimais devoir avoir un ordre dans les tâches qui allait contre celui de ma mère). Ma soeur au contraire était docile et souriante, et absente; et dès qu'elle était là, elle faisait un peu en souriant sans rien dire, quitte à ce que ça ne serve à rien, puis se barrait loin et longtemps; du coup ma mère l'adorait, parce que l'attitude apparente de ma soeur la réconfortait; le peu de temps qu'elle était là, elle était souple et se pliait à tout, même si cela lui coûtait de faire deux fois la même chose ou de faire pas si bien, la plupart du temps elle n'était pas là et ma mère pouvait tout contrôler et tout faire seule, et c'est comme cela que les choses lui allaient. Moi, en étant présente et inquiète pour elle, en étant structurée, volontaire et énergique pour ranger, je la dérangeais, je l'agaçais, je l'angoissais; mon intrusion dans son ménage la mettait hors d'elle, même si je ne le faisais que parce qu'elle me le demandait instamment. De ce jour... j'ai laissé couler! Je ne me suis plus occupée d'elle, et je ne lui ai jamais plus fait le ménage. Devenue rare je fus aimée. Totalement absente du ménage je fus demandée, mais jamais je ne le lui refit; elle finit par s'en accommoder, et moi m'accommoder de voir sa maison pas comme je l'aurais souhaitée. Tout rentra dans l'ordre. Maintenant elle a une femme de ménage.
Nous et nos proches portons tous une part de paradoxes en nous, et apprendre à repérer comment fonctionne un parent qu'on ne cerne pas facilement est coûteux en temps et en énergie; aussi laisser tomber et le laisser à ses débats intérieurs peut aider à se protéger tout en ne lui coûtant à lui aucune prise de bec pénible. Cette distance-là est apaisante et parfois salvatrice dans les rapports humains parents-enfants; la distanciation permet aussi de réfléchir sur ce qui heurte et pousse dans le conflit en sortant du cercle infernal attitude intrusive-réponse conflictuelle.

Cherchez à vous sentir en accord avec vous -même, vos attentes réelles, écoutez-vous. L'apaisement se fera à partir de là, et vous engagera à la patience, la souplesse, l'humilité: ce sont des bons chemins pour apprendre à se connaître, soi, dans ses besoins, ses désirs et ses limites.

Et pour ce qui est du forum, peut-être que le message réel est une inquiétude parentale devant un trop grand temps passé devant un ordinateur et une fréquentation (notre forum) qui est vécue par vos parents comme inquiétante (peur qu'un forum vous influence, vous récupère ou vous conditionne). C'est peut-être cela qu'il faut désamorcer?

Courage! Et que Saint Joseph, modèle de sainteté et de parentalité, vous protège et vous guide !
Zélie
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre

Avatar de l’utilisateur
JCNDA
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Localisation : Loiret

Re: Plus fort que tout le monde ?

Message non lupar JCNDA » mer. 27 juin 2018, 14:18

Bonjour zelie,
Je constate que vous aimez l'écriture.

Si vous le pouvez, écoutez les bons conseils de vos parents même s'ils vous hérissent un peu par leur forme, et triez quand vous sentez que cela ne vous correspond pas, sans chercher à répondre forcément; au contraire, ce qui ne vous va pas, laissez couler. Tenez-vous en à vous occuper de vous, et des autres ensuite seulement (Charité bien ordonnée commence par soi-même!). Les autres, même les parents, ne fonctionneront jamais comme on aimerait ou comme on pense qu'ils devraient fonctionner, et ils sont eux aussi imprévisibles, rigides, ayant leurs paradoxes, leurs ambivalences qui échappent à toute rationalité. Donc laissez-les être totalement imparfaits et prenez-les simplement tels qu'ils sont.

Et pour ce qui est du forum, peut-être que le message réel est une inquiétude parentale devant un trop grand temps passé devant un ordinateur et une fréquentation (notre forum) qui est vécue par vos parents comme inquiétante (peur qu'un forum vous influence, vous récupère ou vous conditionne). C'est peut-être cela qu'il faut désamorcer?

Courage! Et que Saint Joseph, modèle de sainteté et de parentalité, vous protège et vous guide !
Zélie
Vous savez lorsqu'il y a trop de conseils de l'extérieur, je dois promptement suivre mes règles. Sinon, je n'avance plus. Cependant, vous avez raison pour vivre ensemble. Il est parfois compliqué de s'entendre. J'ai un exemple avec Cendrine.

Il est vrai qu'un forum peut conditionner une personne fragile. Mais, je vous lis de plein gré. J'ai l'un de mes garçons qui navigue sur internet, je le surveille afin qu'il ne fasse pas de mauvaise rencontre. C'est le rôle d'un père.
"Car Yahweh connait la voie du juste, mais la voie des pécheurs mène à la ruine."
L’abbé Augustin Crampon

zelie
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 581
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45
Localisation : France

Re: Plus fort que tout le monde ?

Message non lupar zelie » mer. 27 juin 2018, 17:38

Alors en fait mille excuses :zut: , je ne sais pourquoi, je vous donnais la moitié de votre âge quasiment! Je ne sais d'où j'ai sorti cette impression, de votre gentillesse surement... Et puis, prise d'un doute, j'ai pris la peine de jeter un oeil dans les présentations, pour m'apercevoir que nous avons un âge proche, j'ai juste quelques années de plus que vous.
Promis je ne vous parlerais plus comme d'une vieille à un jeune!

Du coup si on vous dit qu'on ne peut rien vous dire, que vous êtes plus fort que tout le monde, restez-vous même! Ce n'est plus ce que les autres vous disent qui compte, c'est ce que vous ressentez au fond de vous d'authentique qui vous rend présent à vous-même.

Et votre papa, s'il vous fait tourner chèvre, laissez-le trouver un autre défouloir, vous ne lui devez certainement pas de vous mettre hors de vous pour lui. Parfois aimer un parent âgé, c'est prendre de la distance, le temps qu'on arrive à comprendre ce qui l'agite, et qui nous fera revenir vers lui bien plus blindé et diplomate. Comme vous avez pu le lire ma maman est ainsi. Je sais pourquoi, elle a eu une enfance saccagée. Mais cela ne signifiera jamais que moi je doive saccager ma vie pour la réparer elle. Ce n'est pas ça l'amour.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre

Avatar de l’utilisateur
Cendrine
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 340
Inscription : mar. 04 avr. 2017, 19:50
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Plus fort que tout le monde ?

Message non lupar Cendrine » mer. 04 juil. 2018, 10:06

Bonjour,

JCNDA, vous dites :
Vous savez lorsqu'il y a trop de conseils de l'extérieur, je dois promptement suivre mes règles. Sinon, je n'avance plus. Cependant, vous avez raison pour vivre ensemble. Il est parfois compliqué de s'entendre. J'ai un exemple avec Cendrine.
De qui parlez-vous ?

Avatar de l’utilisateur
JCNDA
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Localisation : Loiret

Re: Plus fort que tout le monde ?

Message non lupar JCNDA » mer. 04 juil. 2018, 14:16

Bonjour Cendrine,
Bonjour,

JCNDA, vous dites :
Vous savez lorsqu'il y a trop de conseils de l'extérieur, je dois promptement suivre mes règles. Sinon, je n'avance plus. Cependant, vous avez raison pour vivre ensemble. Il est parfois compliqué de s'entendre. J'ai un exemple avec Cendrine.
De qui parlez-vous ?
Il est vrai que, c'est un peu équivoque. Cendrine, je parlais de ma famille avec qui j'ai des difficultés en ce moment.
En fait, vous êtes cité pour d'autres raisons car lorsque j'ai écrit ces lignes, on a dû échanger des messages.
A bientôt,
"Car Yahweh connait la voie du juste, mais la voie des pécheurs mène à la ruine."
L’abbé Augustin Crampon


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités