Désobéir à l'accompagnateur

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Avatar de l’utilisateur
Dominus vobiscum
Censor
Censor
Messages : 132
Inscription : jeu. 02 mars 2017, 17:58
Conviction : Catholique

Désobéir à l'accompagnateur

Message non lupar Dominus vobiscum » sam. 02 juin 2018, 17:04

Bonjour,

Aujourd'hui mon accompagnateur m'a clairement demandé expressément de faire quelque chose. Il se trouve que la chose demandée me posait problème et je lui ai dit que ça me posait souci à faire et que c'était non.

Il a insisté, presque ordonné pour que je le fasse. Il m'a même dit: "si vous me désobéissez, vous désobéissez au Père". J'étais très angoissée et pour qu il me fiche la paix j'ai dit que je le ferais alors qu'au même instant j'avais l'intention de quitter le lieu où je devais faire cette chose.
Dès que je suis sortie, je suis partie. Du coup je l'ai planté, j'ai planté les personnes qui étaient concernées aussi, et ce sans prévenir puisque j'avais peur d'être contrainte vraiment à faire cette chose.

Sur le moment j'ai agi par angoisse mais avec une claire intention de pas faire ce qui était demandé. Je me demande après coup, si j'ai commis un péché. Est-ce un péché de désobéir a l'accompagnateur?
"l' amour ne se paie que par l amour." St jean de la croix

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 497
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Desobeir a l accompagnateur

Message non lupar Pathos » sam. 02 juin 2018, 18:33

Votre accompagnateur est-il un prêtre ?
C'est le cas du mien ; il m'a dès le départ bien indiqué qu'il n'était pas là pour juger mais pour éclairer.
Tout comme avec Dieu votre liberté est donc préservée, toutefois si vous péchez, c'est son devoir de vous le dire.

Avatar de l’utilisateur
Dominus vobiscum
Censor
Censor
Messages : 132
Inscription : jeu. 02 mars 2017, 17:58
Conviction : Catholique

Re: Desobeir a l accompagnateur

Message non lupar Dominus vobiscum » sam. 02 juin 2018, 18:47

Bonjour,


Oui il est pretre.
Il ma donner un ordre et ma dit que si je lui desobeissez,je desobeissez a Dieu.
J ai desobei par panique oui mais en pleine conscience.
Est ce un pecher?
"l' amour ne se paie que par l amour." St jean de la croix

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 497
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Desobeir a l accompagnateur

Message non lupar Pathos » sam. 02 juin 2018, 19:58

Il n'a pas a vous donner d'ordre, seulement vous avertir ou vous donner des recommandations à la lumière des Evangiles.
Parfois il faut du temps pour certaines choses (pardonner).

Avatar de l’utilisateur
Dominus vobiscum
Censor
Censor
Messages : 132
Inscription : jeu. 02 mars 2017, 17:58
Conviction : Catholique

Re: Désobéir à l'accompagnateur

Message non lupar Dominus vobiscum » sam. 02 juin 2018, 23:50

Pourquoi vous me dites qu il faut du temps pour pardonner certaines choses?
Je ne vois pas bien le rapport avec ce qui s est passer aujour d hui.
"l' amour ne se paie que par l amour." St jean de la croix

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3696
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Désobéir à l'accompagnateur

Message non lupar Kerniou » dim. 03 juin 2018, 2:20

Le terme désobéir suppose que c'est à un ordre et/ou sous entend une relation de subordination ...
Or un accompagnateur, me semble -t-il, ne donne pas d'ordres mais des recommandations; ce n'est pas tout à fait la même chose ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Dominus vobiscum
Censor
Censor
Messages : 132
Inscription : jeu. 02 mars 2017, 17:58
Conviction : Catholique

Re: Désobéir à l'accompagnateur

Message non lupar Dominus vobiscum » dim. 03 juin 2018, 13:18

L accompagnateur recommande des choses mais a travers l accompagnateur c est Dieu.
Meme si on est toujours libre de dire oui ou non,quand on fait pas ce que nous recommande l accompagnateur,on desobei a Dieu.
Je voudrais seulement savoir si cela est un pecher.
"l' amour ne se paie que par l amour." St jean de la croix

zelie
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 529
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45
Localisation : France

Re: Désobéir à l'accompagnateur

Message non lupar zelie » dim. 03 juin 2018, 14:40

Cher Dominus Vobiscum,

Je me permets de repartir de votre message:
Oui il est pretre.
Il ma donner un ordre et ma dit que si je lui desobeissez,je desobeissez a Dieu.
J ai desobei par panique oui mais en pleine conscience.
Est ce un pecher?
C'est purement et simplement de l'abus de pouvoir, à ceci près que ça dépend du sujet de l'ordre. Si bien sûr ce prêtre en est venu à vous interdire quelque chose de grave, comme un adultère par exemple, il n'y a pas de discussion possible. Obéissez. Même la manipulation ou l'abus de pouvoir est utilisé exceptionnellement, ponctuellement, par des parents attentionnés, pour amener un enfant réticent à une vision plus claire des choses. Et donc sert au bien.
Je ne vous réponds que pour le cas où vous avez été heurté dans votre conscience de croyant fidèle où on vous voulait vous pousser à ne plus être en accord avec le CEC :
Comment quelqu'un qui se pose en "guide moral au nom d'une foi partagée et estimée irréfragable" peut exiger quelque chose de son "élève" par la menace et en plus d'y mêler Dieu -qui, Lui, n'a rien demandé -? Alors même que son "accompagné" lui fait part de réserves argumentées en lui faisant comprendre que cela heurte quelque chose de fort en lui et lui a signifié un refus pour rester en accord avec lui-même?
En l'absence de précision (que je comprends que vous n'ayez pas voulu donner) et tels que sont formulés vos messages, c'est à un abus de position que fait penser votre histoire. En vertu de ce que vous livrez, vous auriez peut-être besoin d'y voir plus clair avec l'aide d'un autre prêtre?

En attendant, relire certains passages de la Bible peut aussi vous éclairer?

Comment agissaient les disciples ou fidèles du Christ en leur temps? Au mépris total de leur vie pour rester fidèles à Dieu plutôt qu'aux hommes, (et c'est peu dire, car désobéir à des rois ou autorités pouvaient les mener à des morts atroces!)
Actes 4 et Actes 5: les comparutions de Pierre et Jean devant le Sanhédrin
Daniel 6 : le jeune Daniel fait ses prières et reste fidèle à son Dieu en dépit des menaces du roi
Exode 1: 15-20: quand les accoucheuses ne tuent pas les enfants hébreux en dépit de l'ordre de pharaon
Et enfin, même s'il c'est un contre-exemple : Adam à qui Dieu demande pourquoi il a écouté sa femme au lieu de Dieu! (Genèse 3:11).

Comment Jésus agissait de son temps?
Y a-t-il un passage du NT où Jésus ordonne au point de heurter quelqu'un et joint la menace à son ordre? Non.
Ne nous appelle-t-il pas plutôt à la prière, et ne reste-t-il pas, Lui, pourtant maître incontestable, dans son rôle d'aidant, d'aimant (dans les deux sens du terme), de conseiller, de guide qui appelle mais n'exige pas?
Peut-être votre prêtre était fatigué, dépassé, en demande de quelque chose d'infra-verbal et ses mots ont dépassé sa pensée pendant un instant? C'est vous qui le connaissez, et pouvez apprécier si c'est un trait permanent de sa personnalité ou pas.

Pour ce qui est du péché, à mon sens, le vrai péché envers soi est de ne pas être à l'écoute de soi-même, et pour le croyant, de ne pas être à l'écoute de soi-même à la lumière de Dieu. Ecoute de soi ne rimant bien sûr pas avec l'intérêt immédiat avec un esprit trempé de sensualité, mais avec intérêt supérieur avec un esprit de vérité.
Toujours en restant sur la réserve de ce que vous n'avez pas jugé bon d'écrire ici, il en reste que quand on se sent poussé dans ses retranchements, on attaque ou on fuit, c'est humain, et c'est ce que vous avez fait, en un sain réflexe de survie psychique. Et vous ne l'avez fait qu'en dernier recours, après vous être expliqué, courageusement, respectueux de la personne en face de vous, que vous avez jugée apte à la compassion et à la compréhension, et à qui vous aviez accordé votre confiance. Que la personne assez sotte pour croire qu'il suffit d'ordonner et de menacer pour pervertir quelqu'un dans son accord intérieur s'en prenne à elle-même et grandisse pour ne pas reproduire ces mêmes conduites hautement délétères (si c'était tombé sur un enfant ou une personne influençable!). Pour vous, avoir un réflexe de survie psychique, c'est prendre soin de soi et se protéger, ce n'est pas pécher contre Dieu, il ne vous a pas mis sur terre pour que vous n'appreniez pas à vous défendre. Par contre, à vous lire, on sent tout le désarroi dans lequel vous plonge cette situation, tout le scrupule qui vous étouffe. Ca, c'est la souffrance que vous avez permis de naître en vous suite à la maladresse d'un autre que vous avez investi d'un pouvoir sur vous. La souffrance n'est pas un péché, elle est destructrice, mais elle peut aussi être la planche de réflexion par laquelle vous allez grandir et vous renforcer. Réfléchissez à comment ne plus vous retrouver dans cette situation à l'avenir; par votre attitude, par la clarté et la fermeté de votre position, par votre argumentation, par votre anticipation, par votre prudence, par votre renoncement, par votre forfait immédiat et public si vous ne trouvez rien de mieux.
Si vous avez affaire à un prêtre un tant soit peu compatissant et intelligent, il comprendra et ne vous en voudra aucunement de votre défection, au contraire, il sera à même de comprendre qu'il a initié cette situation et qu'il vous a causé de la souffrance.
Si ce n'est pas le cas, posez-vous la question : que vous amène cette relation? Avez-vous besoin d'une relation avec quelqu'un qui tend à générer des situations de souffrance psychique pour progresser vers Dieu? Qui vous promet en guise de cheminement spirituel des bonnes prises de têtes avec vos scrupules au point que vous ne trouviez comme solution que d'en parler sur un forum pour préserver l'anonymat des parties en présence? Par exemple, en avez-vous parlé à vos parents, vos proches, (je ne sais rien de votre âge, si vous avez un.e conjoint.e., etc), a d'autres co-accompagnés?
La prudence vous impose de changer de fréquentation si celle-là devient problématique, avant même qu'elle ait la moindre chance de devenir carrément toxique. Il y a d'autres personnes propres à vous aider dans votre foi.

Bon courage et bon cheminement à vous!
Que Dieu notre Père éclaire son fils de prédilection de tout Son Amour et Sa Sagesse, ce serait bon de prier pour cela! Et que cet amour spirituel vous revienne au centuple!
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre

Avatar de l’utilisateur
Dominus vobiscum
Censor
Censor
Messages : 132
Inscription : jeu. 02 mars 2017, 17:58
Conviction : Catholique

Re: Désobéir à l'accompagnateur

Message non lupar Dominus vobiscum » dim. 03 juin 2018, 17:32

Bonjour Zelie et merci pour votre message.

Le prêtre que je vois je ne le connais pas bien, je viens juste de le rencontrer mais je sais qu il est intègre.

Je vais expliquer plus en détails parce que je crois que sans dire ce qui s,est passer rien n'est clair. Il y plus d un mois de ça je m'étais proposé auprès d'un frère de la communauté où je vais pour témoigner lors d un regroupement au sujet de la maladie psychique. Et puis ayant peur j'avais décliner auprès de ce frère.

Hier se tenait le regroupement et j'y suis aller pour écouter. Mon accompagnateur m'a vue et m'a demandé des nouvelles et je lui ai expliqué ce que je viens de vous dire. Alors il a insisté pour que je fasse ce témoignage et j'ai refusé en disant que je n'étais pas prête. Il m'a emmené avec lui au parloir pour quand même faire un plan de ce que j'allais dire pendant l'intervention. Et à chaque instant je disais non intérieurement et je prévoyais de partir à peine la porte du parloir poussée. Je lui ai redit que je ne voulais pas, que je n'étais pas préparée mais il m'a poussé à le faire et m'a rappelé que si on désobéit à l'accompagnateur on désobéit à Dieu. Il m'a fait promettre d'y aller et d'aller le chercher quand viendrait mon tour de parler.

Sur ce quand je suis partie j ai fait exactement ce que j'avais prévu : je suis partie.
"l' amour ne se paie que par l amour." St jean de la croix

zelie
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 529
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45
Localisation : France

Re: Désobéir à l'accompagnateur

Message non lupar zelie » dim. 03 juin 2018, 20:59

Ce qu'il s'est passé est d'une grande violence psychologique. Vous étiez dans votre droit de refuser parce que vous ne vous sentiez pas prête ou pour toute autre raison.
Et de vous avoir forcé la main, de la part de ce prêtre, marque qu'il a encore un immense chemin à parcourir avant d'être fin psychologue, ce qui étonne un peu pour un prêtre en charge d'une session sur la maladie psychique... mais bon, c'est facile de juger sans avoir été présent.
Toujours est-il que pour vous, si vous pouvez continuer sans avoir à revoir ce prêtre pendant un bon moment, un très long moment, ce serait immensément libératoire pour votre moral. Il arrivera un jour où vous pourrez le recroiser avec une grande indifférence, mais pour le moment, ne sachant pas sa réaction et vu votre état de culpabilisation, protégez-vous: restez loin de lui.

Pour moi vous n'avez aucun péché, vous n'avez fait que faire échouer une tentative de manipulation qui n'avait pour but que de flatter l'esprit de ce prêtre, qui ne pensait qu'à se complaire dans sa "vanité professionnelle", quitte à vous jeter en pâture devant un public malgré vous; c'est quelque chose que vous auriez surement vécu comme une humiliation publique.
Lui par contre, ce serait bien qu'il réfléchisse aux conséquences de ses désirs/actes irresponsables et irrespectueux envers les autres qu'il est sensé protéger et guider! Surtout doublés d'un dépit tel qu'il tombe dans la menace puérile!
C'est pathétique et bien misérable de sa part...

Et si vous y arrivez, pensez de temps en temps à prier pour ce prêtre; ils ont besoin d'aide, les prêtres, de nos jours... Beaucoup s'égarent à vouloir trop faire par eux-mêmes... Dans cette histoire, pensez combien Jésus a pu être blessé de voir un de ses fils de prédilection se rabaisser ainsi et Le défigurer auprès de vous; ce lien à Dieu, qui là passe par la blessure, il ne faut jamais l'oublier... Aussi, protégez-vous, il ne faut pas tergiverser avec cela, c'est pour cela que je vous dis de mettre beaucoup d'espace et de temps entre vous et ce prêtre, mais n'aggravez pas la blessure de Jésus, réparez-là par la prière désintéressée et offerte... Pardonnez le jour où vous le pourrez, mais en attendant d'y arriver, tournez cette page délétère.

Bonne continuation, et bravo pour votre courage et votre instinct, qui vous ont poussé à vous protéger de la seule manière qui vous restait!
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre

invitée2
Barbarus
Barbarus

Re: Désobéir à l'accompagnateur

Message non lupar invitée2 » dim. 03 juin 2018, 21:21

Chère Dominus Vobiscum,

heureusement que vous êtes partie ! Et que vous ne vous êtes pas laissée manipulée car vous avez très clairement eu affaire à un abus de pouvoir.

JAMAIS un accompagnateur spirituel ne donne d'ordre, il éclaire à la lumière de l'Evangile et grâce à son expérience de pasteur notre vie.
(Sauf évidemment en cas de mise en danger de la sécurité d'autrui. Un prêtre peut par exemple vous demander d'aller vous dénoncer à la police si vous avez commis un acte contraire au droit).

Donner un témoignage est quelque chose de très intime et ici, vous vous rendez vous compte, il s'agit d"un témoignage sur la maladie psychique, c'est à dire que vous auriez témoigné sur votre plus grande fragilité !!! Même lorsque une personne souhaite témoigner de cela, les organisateurs doivent veiller à ce que la personne ne se mette pas en danger en parlant de son intimité. Alors imaginez, alors que vous réalisez que vous n'êtes pas prête à cela, que votre instinct vous dit de vous protéger, cet homme essaye de vous forcer à le faire ? Vous forcer à une parole publique ?!!!

Non seulement vous n'avez pas commis de péché mais lui en a commis un, et un grave : irrespect de la personne et surtout d'une personne fragile, prise de pouvoir sur l'autre...

Pour le dire franchement : cet homme n'est pas compétent, ni spirituellement ni psychiquement et non il n'est pas intègre : celui qui veut prendre le pouvoir sur autrui n'est pas intègre, il y a des chances même qu'il soit carrément malsain. Je pense qu'écrire à l'évêque pour l'avertir de ce qui s'est passé serait bien, pour que cet homme soit recadré et pour protéger d'autres personnes de ce genre d'abus.

Pour vous, la priorité est de trouver un autre accompagnateur. Félicitations pour avoir résisté et bien défendu votre petit enfant intérieur!

Que Dieu vous bénisse et vous garde,

Invitée2.

Avatar de l’utilisateur
Dominus vobiscum
Censor
Censor
Messages : 132
Inscription : jeu. 02 mars 2017, 17:58
Conviction : Catholique

Re: Désobéir à l'accompagnateur

Message non lupar Dominus vobiscum » lun. 04 juin 2018, 21:07

Merci pour vos réponses. Je m'excuse de ne pas pouvoir vous répondre longuement. J'ai une grosse migraine. Je suis hyper stressée.
"l' amour ne se paie que par l amour." St jean de la croix

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12860
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Désobéir à l'accompagnateur

Message non lupar etienne lorant » mer. 06 juin 2018, 19:21

Ce que Jésus en dit :
susus
Que votre OUI et que votre NON soit NON, tout le reste vient du diable !

Si vous êtes en cohérence avec vous-même, ne craignez rien des conséquence de votre choix. Priez comme saint Faustine et priez le en disant: "Jésus, j'ai confiance en Toi" et ne craignez rien.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3206
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Désobéir à l'accompagnateur

Message non lupar Héraclius » mer. 06 juin 2018, 20:35

J'abonde dans le sens des gens sur ce sujet. Rassurez-vous, vous ne désobéissez pas à Dieu. Soyez dans la paix. :)
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
Dominus vobiscum
Censor
Censor
Messages : 132
Inscription : jeu. 02 mars 2017, 17:58
Conviction : Catholique

Re: Désobéir à l'accompagnateur

Message non lupar Dominus vobiscum » mer. 06 juin 2018, 20:40

Ce que Jésus en dit :
susus
Que votre OUI et que votre NON soit NON, tout le reste vient du diable !

Si vous êtes en cohérence avec vous-même, ne craignez rien des conséquence de votre choix. Priez comme saint Faustine et priez le en disant: "Jésus, j'ai confiance en Toi" et ne craignez rien.
Ben c est vrai que j ai refuser mais j ai pas dit non clairement.De toute facon il ne m en a pas laisset le choix ni l occasion.
Ma fuite na ete que la suite de ce non pas entendue.
"l' amour ne se paie que par l amour." St jean de la croix


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités