Je pensais avoir remonté la pente....

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
coshise1
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : ven. 12 janv. 2018, 19:48
Conviction : Catholique

Je pensais avoir remonté la pente....

Message non lupar coshise1 » sam. 03 mars 2018, 20:25

Bonsoir à tous,

Il n'y a qu'ici, que je trouve du réconfort...
Le Seigneur veille sur moi, comme sur tous ses enfants... Mais, moi, je pense qu'il est temps de le rejoindre...
Comme c'est dur de vivre, quand l'envie n'y est pas...
Des gens disparaissent tous les jours, alors qu'ils étaient pleinement heureux. Laissant derrière eux des êtres chers qui souffrent aussi...
Pourquoi pas moi, personne ne s'intéresse à moi... Je suis las, je n'ai plus envie de rien...
Ça s'appelle,le mal de vivre...
Les spécialistes ne servent a rien dans mon cas...
Ce n'est pas la peine de m'étendre ,je ne suis pas là pour vous tirer des larmes... Quand c'est la fin, il faut l'accepter...
Beaucoup de bonheur à vous tous, vous qui êtes si généreux...

coshise1

TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: Je pensais avoir remonté la pente....

Message non lupar TREBLA » sam. 03 mars 2018, 21:58

Cher coshise1,

Je vous remercie d’avoir lancé cet appel de détresse.
coshise1 : sam. 03 mars 2018

Mais,moi,je pense qu'il est temps de le rejoindre...
S'il vous plaît, ne le faites pas !
CEC 2281 Le suicide contredit l’inclination naturelle de l’être humain à conserver et à perpétuer sa vie. Il est gravement contraire au juste amour de soi. Il offense également l’amour du prochain, parce qu’il brise injustement les liens de solidarité avec les sociétés familiale, nationale et humaine à l’égard desquelles nous demeurons obligés. Le suicide est contraire à l’amour du Dieu vivant.
Vous avez besoin d’une source d’espoir.
CEC 131 " La force et la puissance que recèle la Parole de Dieu sont si grandes qu’elles constituent, pour l’Église, son point d’appui et sa vigueur et, pour les enfants de l’Église, la force de leur foi, la nourriture de leur âme, la source pure et permanente de leur vie spirituelle " (DV 21). Il faut " que l’accès à la Sainte Écriture soit largement ouvert aux chrétiens " (DV 22).
La Parole de Dieu est de la nourriture pour votre âme.
Psaume 23

1 Psaume de David . Yahweh est mon pasteur; je ne manquerai de rien.
2 II me fait reposer dans de verts pâturages, il me mène prés des caux rafraîchissantes;
3 il restaure mon âme. Il me conduit dans les droits sentiers, à cause de son nom.
4 Même quand je marche dans une vallée d'ombre mortelle, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: ta houlette et ton bâton me rassurent.
5 Tu dresses devant moi une table en face de mes ennemis; tu répands l'huile sur ma tête; ma coupe est débordante.
6 Oui, le bonheur et la grâce m'accompagneront, tous les jours de ma vie, et j'habiterai dans la maison de Yahweh, pour de longs jours.
Je prie pour vous.

Que le Seigneur vous bénisse.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7054
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Je pensais avoir remonté la pente....

Message non lupar Anne » sam. 03 mars 2018, 22:28

Cher coshise1,

le suicide n'est pas une solution à envisager! :(

Le mal de vivre est traitable. Vous dites que les spécialistes ne peuvent rien pour vous: peut-être que celui (ou ceux) que vous avez consultés n'étaient pas les mieux habiletés à VOUS venir en aide. Vous pouvez toujours en changer!

Et, conjointement, vous êtes-vous tournés vers notre Père à tous? VOUS avez du prix à ses yeux, même si vous ne semblez pas avoir de réseau de soutien pour le moment...

Je vous demande donc (et j'espère qu'il est encore temps) de mettre de côté ce projet et de persévérer encore un peu. De donner une autre chance à la vie; de VOUS donner une autre chance: vous le méritez, j'en suis certaine!

N'hésitez pas non plus un organisme d'aide à la prévention du suicide: il est facile de les trouver pour votre région par le biais d'internet.

Je prie pour que vous trouviez l'aide nécessaire et des personnes qui sauront vous soutenir dans ces moments difficiles que vous vivez présentement...

:sign:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1713
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Je pensais avoir remonté la pente....

Message non lupar Trinité » sam. 03 mars 2018, 22:51

Cher Coshise1

Quant on est arrivé au point ou vous en êtes, que l'on se trouve inutile, aimé de personne, il faut parler ! Parlez-nous de vous à coeur ouvert, de vos craintes, de votre vie, même si vous la trouvez lamentable. Vous trouverez ici des personnes qui vous écouteront, vous trouverez de la compassion et des conseils ! Ce sera au moins un début de sentir cela et personne ne vous laissera tomber! :coeur:

Lorsque l'on est dans cet état d'esprit, l'on ne pense qu'à son malheur, sa solitude, son abandon de tout le monde. Il faut faire la démarche inverse qui radicalement contraire à votre état et qui sera bénéfique dans le temps ! PENSEZ AUX AUTRES !

On vous donnera des conseils ! Je prie pour vous ce soir et vous verrez que si vous engagez cette démarche de penser aux autres, Dieu vous viendra en aide. :coeur:

invité0
Barbarus
Barbarus

Re: Je pensais avoir remonté la pente....

Message non lupar invité0 » sam. 03 mars 2018, 22:58

Non , Coschise, non !

Vous n'êtes pas le seul qui souffrez ! Nous sommes des millions à souffrir, seulement vous l'oubliez car vous êtes trop concentré sur votre souffrance.

N'abandonnez jamais ! C’est ce que répète sans arrêt cet homme né sans bras ni jambes, Nik Vujicic, qui a voulu se suicider. Mais il s'est ressaisi et il est heureux aujourd'hui ! Il tient des discours dans le monde entier pour dire aux gens qui souffrent: N’abandonnez jamais !

Écoutez ce qu'il dit en français (durée de la vidéo : une minute) :



Faites un tour dans les hôpitaux, entrez dans les chambres et voyez les grandes souffrances des malades ! Et pourtant, interrogez-les : ils désirent guérir et continuer à vivre !

ON OUBLIE SA DEPRESSION ET SES IDÉES NOIRES QUAND ON SE CONSACRE AUX AUTRES.

Vous voulez qu'on s’intéresse à vous ? Vous voulez qu'on vous apprécie et qu'on vous aime ? Alors aidez les faibles, les pauvres, ceux qui ont besoin de vous ! Faites le bien autour de vous, vous qui le pouvez ! Visitez les malades des hôpitaux qui ne reçoivent jamais de visiteurs. Aidez le personnes âgés, les handicapés. Ils n’attendent que vous et ils vous en seront si reconnaissants. Vous voulez qu'on s’intéresse à vous ? Portez-vous volontaire des organismes humanitaires et caritatifs : ils manquent cruellement de bénévoles. Vous verrez comme vous serez appréciés là-bas !

Ne laissez pas le Diable vous faire croire qu'il n'y a plus d'espoir, que tout est fini pour vous ! Ne laissez pas le Diable gagner, vous enfant de Dieu ! Battez-vous pour votre Dieu, pour Jésus, pour la sainte Vierge ! Montrez au Diable qui est le plus fort : VOUS !

Coschise, nous vous aimons tous ici, vous notre frère en Christ, vous membre de la sainte Église. Vous qui êtes unique aux yeux de Dieu, il n'y en a pas pas deux comme vous sur la Terre ! Restez avec nous et ensemble, combattons pour faire vaincre le Bien !

Cepora
Barbarus
Barbarus

Re: Je pensais avoir remonté la pente....

Message non lupar Cepora » dim. 04 mars 2018, 12:19

Face à la souffrance, qui est peut-être ressentie comme absurde, intolérable, inéluctable, on peut se demander avec raison : à quoi bon lutter ? Vient alors la tentation d'y apporter une réponse déraisonnable : un refus ; le souhait d'en finir.

Mais y a-t-il une autre réponse ?

Oui, fort heureusement, il existe une autre réponse, car la souffrance n'est pas un horizon indépassable, Dieu merci.

On peut choisir d'accepter et d'apprécier ce qui est beau, et de croire en la bonté, ne serait-ce qu'aujourd'hui, sans tenter de résoudre le problème de toute une vie. On peut dépasser l'absurde de sa souffrance pour se tourner vers son prochain en lui faisant du bien, ne serait-ce qu'aujourd'hui, sans rien attendre des lendemains. On peut faire le choix de s'ouvrir à la Vie, en toute simplicité et sincérité, ne serait-ce qu'aujourd'hui, sans prétendre parvenir à la parfaite sainteté. C'est un choix, et lorsqu'on est tombé, et que l'on est blessé, il faut parfois réapprendre à marcher, réapprendre à prier.

Le Seigneur ne refuse pas d'écouter celui qui l'implore, mais il faut savoir qu'il n'apporte que trois réponses aux prières de demande :

Oui.
Pas encore.
J'ai quelque chose de mieux pour toi.

coshise1
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : ven. 12 janv. 2018, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Je pensais avoir remonté la pente....

Message non lupar coshise1 » mer. 07 mars 2018, 17:41

Bonjour,
Cela fait des années que je tente de trouver un sens à ma vie...

Non,je ne suis pas le seul à souffrir, je ne suis pas aveuglé ,je ne me morfonds pas sur mon sort...

Anne,il est difficile de rencontrer un spécialiste avec qui le courant passe... Avec ce système de sectorisation. J'en ai vu plein... Je n'ai plus les moyens de payer quelqu'un dans le privé... Actuellement j'en vois un, mais il ne comprend rien à mes problèmes et je n'ose pas lui demander de voir quelqu'un d'autre. Ils sont débordés dans ces centres. J'ai vu une Psychologue qui m'a compris de suite, mais elle n'était que de passage... J'ai juste besoin qu'on prenne la peine de m'écouter et qu'on me prenne en considération.

Dans mon entourage, cela n'est pas facile du tout... J'ai cru avoir des amis, mais quand ils (elles) vont mieux, on me laisse tomber.. .Je suis quelqu'un qui aime et sait écouter la souffrance. Je sais réconforté mais, quand c'est moi qui vais mal, il n'y a plus personne. Plus aucunes nouvelles. Et mon frère passe son temps à me rabaisser...

Ma mère en a assez aussi, c'est moi qui m'occupe d'elle, mais elle a lâché prise et se laisse complètement aller. Elle passe son temps à dormir, pour oublier ses problèmes. Trois enfants, une soeur qui a coupé les ponts: elle ne la contactait que pour avoir de l'argent. Ma mère vient d'hériter d'un frère célibataire et maintenant qu'elle a de l'argent, mon frère s'est manifesté. J'ai cru correct de le tenir au courant, mais ma mère m'en veut... Cela fait plus de deux mois que nous ne voyons plus personne.. Lui et sa famille habitent à deux pas de chez nous..

Moi,je suis handicapé, je fais de mon mieux pour tenir la maison et m'occuper de ma mère... L'argent "pourrit" tout !!! Voilà,pourquoi en dire plus... Bien sûr,il y a des gens plus malheureux... Mais,moi,le bonheur,je ne sais pas ce que c'est...

coshise1

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7054
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Je pensais avoir remonté la pente....

Message non lupar Anne » mer. 07 mars 2018, 18:01

Tout d'abord, cochise1, sachez que je suis soulagée de vous savoir encore parmi nous!

J'ai beaucoup pensé à vous dans mes prières ces derniers jours...

Votre situation est en effet difficile: vous êtes un proche-aidant, vous avez de l'empathie (qualité si rare de nos jours!), vous êtes généreux mais vous êtes laissé à vous-même lorsque vous êtes dans le besoin. Votre propre famille semble faire grandement partie du problème. Votre mère semble vivre en ce moment en état de dépression: est-elle suivie par un médecin?

Vous avez aussi fait de grands efforts pour trouver de l'aide qui n'ont pas encore aboutis. Votre spécialiste actuel(le) ne semble pas bien vous comprendre: lui avez-vous fait part de votre désarroi face à cette situation?

Vous est-il possible de prendre du temps pour vous, en dehors de votre famille, ne serait-ce que quelques instants par jour? Avez-vous quelques loisirs qui pourraient vous aider à vous changer les idées lorsque tout devient trop lourd (quoique toutes ces pensées puissent nous rattraper en tout temps)?

Pensez-vous être capable de vous tourner vers la prière? Celle-ci m'a été d'un grand secours dans les moments difficiles, je ne peux que la recommander!

De plus, si vous le désirez, vous pouvez aussi vous épancher ici: ce n'est pas l'idéal, mais ce serait au moins un endroit pour recevoir un peu de réconfort. Il y a ici des personnes qui savent apporter un bel appui et qui savent l'exprimer mieux que moi: sentez-vous libre d'essayer.

Je prie pour vous et souhaite que votre situation s'améliore!

:sign:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

coshise1
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : ven. 12 janv. 2018, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Je pensais avoir remonté la pente....

Message non lupar coshise1 » ven. 16 mars 2018, 16:21

Bonjour à tous,

Je prie beaucoup, surtout pour les autres.
Je ne pense pas que le Seigneur fasse la sourde oreille, il y a tellement de souffrance et de misère a soulager...

L'Humain est capable du meilleur comme du pire... Je veux croire qu'il y a beaucoup plus de gentils que de méchants...

La vie est un dur combat !!! Tout le monde ne gagne pas, sur cette terre, mais le Seigneur nous accueillera tous...

Beaucoup de bonheur à tous... Que la vie soit tendre avec vous...

Merci beaucoup Anne...

coshise1

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7054
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Je pensais avoir remonté la pente....

Message non lupar Anne » sam. 17 mars 2018, 2:35

Cher Cochise1,

je suis très heureuse de voir votre message! :oui:

C'est très généreux de votre part de prier ainsi pour les autres: c'est tout à votre honneur!
Mais, vous savez, même si Dieu est "occupé", Il est tout à fait capable de prêter attention à tous ses enfants!
Vous pouvez très bien Lui glisser un mot pour vous même dans vos prières!

Vous avez tout à fait raison de dire qu'il y a beaucoup de bonnes personnes: si on a l'impression du contraire, c'est que les moins bonnes attirent plus l'attention.

La vie peut être un dur combat mais, si on y met un peu du nôtre, le Père est prêt à nous soutenir et à nous accompagner. Mais la vie peut aussi nous réserver de belles surprises si nous pouvons faire preuve de patience et de confiance.

Gardez courage, ayez l'Espoir; surtout, n'abandonnez pas!

En union de prière,

:sign:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Mia et 4 invités