Marié mais pourtant seul

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Avatar de l’utilisateur
aldebaran
Censor
Censor
Messages : 81
Inscription : ven. 16 févr. 2018, 16:50
Conviction : Catho ni moderniste ni traditionaliste
Localisation : France

Marié mais pourtant seul

Message non lupar aldebaran » ven. 16 févr. 2018, 17:50

Bonjour,
je viens de découvrir ce site et ai parcouru quelques messages, j'avoue que j'y ai trouvé dans beaucoup chaleur et vraie foi, aussi je me lance.
Dieu est mon soutien et ma joie, mais dans cette traversée sur terre je me sens parfois terriblement seul (je vais rester court)
Comme beaucoup ici apparemment j'ai eu beaucoup de difficulté à trouver la personne avec qui me marier. Finalement à 30 ans par le biais d'un club de rencontre (puisque croiser une catholique sincère n'avait pas été possible) d'un magazine catholique comme moi j'ai rencontré mon épouse. J'étais resté chaste jusque là, refusant des relations que je savais sans avenir marital. J'ai également un temps pensé à une vocation de prêtre mais n'ai pas eu le courage.
Les fiançailles ont été heureuses, mais depuis le mariage c'est devenu très difficile : mon épouse a très mal supporté le changement de région et de quitter ses parents, et finalement a été diagnostiquée borderline. Tentatives de suicides, séjours en cliniques, automutilations, séances psy se sont succédés (j'ai appris après mariage que cela avait commencé dès son adolescence). Aujourd'hui elle est plus stabilisée. Mais il n'y a plus chez elle de tendresse ni de joie, elle est comme enfermée dans son mal être. Ne parlons pas de la vie intime, abandonnée depuis bien longtemps. Nous sommes comme en cohabitation, mais sans la chaleur qu'il y aurait même entre un frère et une sœur. Par moment je le vis très mal. Par ailleurs si je regarde vers l'extérieur j'ai l'impression que la communauté de catholiques fidèles au Christ et à son enseignement se réduit de plus en plus, et cela ajoute à mon désarroi.
Je ne me plains pas de mon sort, il fallait sans doute cette épreuve pour briser mon orgueil.
Je cherche juste à trouver de vrai(e)s ami(e)s chrétien(ne)s un peu charitables avec qui parler de notre vie et de religion.
Heureux ceux qui sont doux, car ils hériteront la terre!

Chipsy
Quæstor
Quæstor
Messages : 341
Inscription : mar. 09 oct. 2012, 17:51
Localisation : Paris

Re: Marié mais pourtant seul

Message non lupar Chipsy » ven. 16 févr. 2018, 19:14

Bonjour et bienvenue sur le forum Aldebaran !
Je connais une personne dans la même situation que vous, et je compatis de tout cœur à ce que vous traversez.
Heureusement que dans tout ça, vous avez la foi et Dieu sur qui vous appuyer.
J'ai envie de vous dire de ne pas prendre cette épreuve comme une punition, mais plutôt comme une occasion d'approfondir la relation à Dieu (c'est malheureusement souvent dans l'épreuve qu'on le cherche avec plus de force, en tout cas, c'est comme ça pour moi) et une occasion de faire de bonnes œuvres (patience et compréhension envers votre épouse souffrante) qui vous vaudront des récompenses dans l'au-delà. En effet, Dieu a fait cadeau à votre épouse malade d'un mari qui est un chrétien sincère.
La maladie connaît des évolutions et vous pourrez peut-être vivre des phases où vous retrouverez de la chaleur dans votre relation.
Que le Seigneur vous bénisse abondamment à travers cette épreuve et vous donne la force nécessaire pour y faire face !
In Christo.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2185
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Marié mais pourtant seul

Message non lupar Relief » ven. 16 févr. 2018, 19:16

Je ne me plains pas de mon sort, il fallait sans doute cette épreuve pour briser mon orgueil.
Je cherche juste à trouver de vrai(e)s ami(e)s chrétien(ne)s un peu charitables avec qui parler de notre vie et de religion.
Bonjour Aldebaran,

Bienvenue à vous et merci de votre témoignage. Que le Seigneur aide votre couple pour lequel je prierai ce soir.

Astya
Censor
Censor
Messages : 159
Inscription : lun. 04 juil. 2016, 16:07
Conviction : baptisée catholique assurément déiste

Re: Marié mais pourtant seul

Message non lupar Astya » ven. 16 févr. 2018, 19:22

Cher Aldebaran,

Vous traversez une épreuve terrible : mais votre épouse aussi ! C'est sans doute très difficile pour elle aussi : le dialogue, même si vous avez l'impression que c'est inutile, reste la seule chose qui peut sauver votre couple et peut être aussi sauver votre femme.
Vous dites qu'elle est enfermée dans son mal être : peut être aussi dans la honte de sa maladie ? Il faut en discuter avec elle.
Garder du temps pour vous et avoir des occupations ou vous discutez avec d'autres personnes c'est normal et ça va vous aider à passer ce cap difficile.
Si votre femme est correctement suivie par un psy, il y a peut être une chance pour que la situation s'améliore ?
Courage et patience !
Amicalement

Avatar de l’utilisateur
katolik
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1039
Inscription : ven. 29 avr. 2011, 12:54
Conviction : catholique
Localisation : France
Contact :

Re: Marié mais pourtant seul

Message non lupar katolik » ven. 16 févr. 2018, 19:30

Je cherche juste à trouver de vrai(e)s ami(e)s chrétien(ne)s un peu charitables avec qui parler de notre vie et de religion.
Bonsoir aldebaran et merci de votre présence dans ce forum :D .

Vous recherchez des amis pour partager votre foi et échanger sur votre vie familiale, professionnelle ou autre... vos amis de la Cité-Catholique sont à votre écoute, n'en doutez-pas :oui:

Votre frère en Christ,
katolik
« Je ne suis pas chargée de vous le faire croire, je suis chargée de vous le dire » (Sainte Bernadette Soubirous)

TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: Marié mais pourtant seul

Message non lupar TREBLA » ven. 16 févr. 2018, 21:15

Cher aldebaran,
aldebaran : ven. 16 févr. 2018

Je cherche juste à trouver de vrai(e)s ami(e)s chrétien(ne)s un peu charitables avec qui parler de notre vie et de religion.
J'aimerais bien être un ami chrétien « un peu charitable avec qui parler de notre vie et de religion ».
Je prie pour vous et votre femme.

Merci de rester avec elle malgré les circonstances difficiles. Quelle preuve de fidélité à votre promesse : « jusqu'à la mort nous sépare » !

Que le Seigneur vous bénisse.

Avatar de l’utilisateur
aldebaran
Censor
Censor
Messages : 81
Inscription : ven. 16 févr. 2018, 16:50
Conviction : Catho ni moderniste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Marié mais pourtant seul

Message non lupar aldebaran » ven. 16 févr. 2018, 21:41

Merci à tous déjà de vos nombreuses réponses, je n'en espérais pas tant.

à Astya
Oui vous avez bien raison de dire que des deux c'est ma femme qui souffre le plus, et nous dialoguons le mieux que nous pouvons. Le problème de ce trouble c'est qu'il rend le relationnel très difficile dans les nombreuses crises d'angoisse ou de colère, et aussi assez décousu entre les changements d'humeur.
Heureusement je pense que ma femme aujourd'hui est hors de danger. Et enfin elle a pris conscience de ce qui lui arrivait et pourquoi, cela a été un très long travail avec plusieurs psy, ce n'est pas toujours facile d'en trouver un qui fasse vraiment faire des progrès.
Nous sommes mariés depuis 21 ans, période qui s'est divisée en gros en deux fois 10 ans. La première très chaotique, avec les tentatives, les automutilations, le sang et les urgences, les hospitalisations en psychiatrie plus longues... On est dans la gestion de la crise et on pense peu.
La seconde est celle de l'abattement pour elle, une fois pleinement réalisé que son mal être n'est pas juste un mauvais moment à passer et qu'elle va devoir le traîner à vie, ainsi que le rôle de son père violent et sa mère non protectrice dont elle était paradoxalement très attachée. Le seul truc, c'est que dans tout cet environnement médical, personne ne parle vraiment au conjoint, soit parce qu'il est à priori suspect, soit par secret médical. J'ai eu moi-même beaucoup de mal à obtenir la moindre information, et ce que je sais je le tiens de ma femme pour ce qu'elle arrive à partager. On est vraiment seul, et même parfois on vous regarde de travers.
Vous êtes déiste, soyez assurée de la Miséricorde et de l'Amour de Jésus.

à Chipsy
Merci de votre témoignage, il est clair que de ne pas se savoir tout seul dans son cas aide à prendre un peu de recul et relativiser ce qui se passe.
Notre couple ira jusqu'au bout pour plein de raisons. Dans les moments les plus durs sincèrement ce fut par obéissance à NSJC pour qui le mariage est indissoluble. Aujourd'hui parce que nous avons quand même le souvenir de bon moments ensemble, surtout pendant sa grossesse qui fut un vrai coin de ciel bleu (les nuages sont revenus quand notre fils a commencé à grandir et l'angoisse est revenue). Enfin ce serait vraiment contraire à toute valeur chrétienne de l'abandonner maintenant, surtout dans son incapacité à travailler.
Sinon votre remarque est très judicieuse : la tentation n'a jamais été loin de considérer tout cela comme une punition, parce que je n'avais pas suivi une possible vocation de prêtre par exemple, ou à cause de ma trop grande assurance de moi et de me révolter contre Dieu. On sait d'où vient ce genre de pensées... Cela m'arrive également régulièrement de me demander pourquoi je n'ai pas poursuivi plus loin avec unetelle ou unetelle, mais c'est tout aussi pernicieux.
La morale de cette histoire, c'est que le grand bonheur, le grand amour tel que je l'avais toujours désiré, ne peut venir que de Dieu. Il m'aura fallu beaucoup de temps et de péripéties pour le découvrir. Mais cela passe aussi par de grands moments de désespoir. Je trouve beaucoup de réconfort dans la lecture des mystiques, mais l'amour / les amitiés terrestres sont irremplaçables et le manque est cruel.
Sinon je suis en communion avec ce que vous avez écrit, que le Seigneur vous bénisse et qu'il fasse que vos épreuves soient passées.
In Christo
Heureux ceux qui sont doux, car ils hériteront la terre!

Valérie
Censor
Censor
Messages : 84
Inscription : jeu. 01 juin 2017, 1:35

Re: Marié mais pourtant seul

Message non lupar Valérie » ven. 16 févr. 2018, 22:02

Bonjour Aldebaran,

Bienvenue sur le site. Je vis moi-même avec une maladie mentale (je ne souffre pas de la maladie borderline). Votre épouse doit beaucoup souffrir et je sais que parfois en temps de crise nous avons tendance à éloigner les gens et même être désagréable.

Tout ce que je peux vous dire c'est aimez-la. Montrez lui que vous êtes là pour elle. Écrivez lui un petit mot le matin avant de partir au boulot. Pour contrer son enfermement proposez lui une activité. Rien de trop exigeant au début. Proposez lui d'aller faire une promenade. Prendre l'air fait du bien et doucement elle réalisera qu'elle peut accomplir des choses. Préparez lui son repas préféré, regardez un film qui lui plait. Ne lui mettez pas de pression. Elle doit apprendre que la vie peut être agréable.

Bien à vous,
Valérie

Avatar de l’utilisateur
aldebaran
Censor
Censor
Messages : 81
Inscription : ven. 16 févr. 2018, 16:50
Conviction : Catho ni moderniste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Marié mais pourtant seul

Message non lupar aldebaran » sam. 17 févr. 2018, 18:14

Bonjour Valérie,
je suis compatissant pour vous ; assurément votre épreuve est plus lourde que la mienne et depuis plus longtemps. Une maladie mentale j'ai remarqué est moins bien acceptée par les gens en général. Si vous saviez combien de fois des voisins et même de la famille ont dit à ma femme qu'elle se laissait aller et qu'il fallait qu'elle se remue un peu si elle voulait remonter la pente. Ils ne veulent ou ne peuvent pas comprendre. On plaint pour un handicap physique mais on rejette l'idée même d'une maladie mentale. C'est la douleur supplémentaire, celle d'être incompris et mis en isolement.
Donc oui je suis de tout cœur avec vous et prierai désormais pour vous aussi. J'espère que cette maladie ne vous a pas trop isolé et que vous avez quand même un entourage.
Vos conseils sont de bons conseils, et il ne faut pas que je me laisse gagner par la lassitude ou ne laisse une crise de la cinquantaine me miner le moral.
Je n'ai jamais touché le fond grâce à ma foi, j'espère sincèrement qu'elle vous aide également. La Vierge Marie regarde ses enfants de la terre avec bienveillance dans son amour maternel et il faut l'appeler à l'aide.
La paix du Christ sur vous.

à TREBLA
C'est avec plaisir que je recevrais votre amitié.
à Relief
Merci pour vos prières, je crois sincèrement en leur utilité, et probablement c'est la seule chose qui peut aider mon épouse à se sentir un peu mieux
à katolik
Merci frère pour votre soutien, et que Dieu vous garde
Heureux ceux qui sont doux, car ils hériteront la terre!

TREBLA
Barbarus
Barbarus

Re: Marié mais pourtant seul

Message non lupar TREBLA » sam. 17 févr. 2018, 19:42

Cher aldebaran,

Je vous remercie d'avoir accepté mon offre d'amitié. :)
aldebaran : sam. 17 févr. 2018

à TREBLA
C'est avec plaisir que je recevrais votre amitié.
Une bonne fin de semaine à vous (et à votre épouse).

Que le Seigneur vous bénisse.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3692
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Marié mais pourtant seul

Message non lupar Kerniou » dim. 18 févr. 2018, 11:01

La maladie à fortiori la maladie mentale modifie et voire même altère la relation à l'autre et plus particulièrement la relation de couple.peut-être pourriez-vous trouver du soutien au sein d'un groupe comme "les foyers Notre-Dame".
Pourquoi ne pas vous adresser à la paroisse ou au diocèse pour savoir ce qui vous vous être proposé.
en effet, pouvoir échanger avec d'autres qui vivent de situations similaires pourrait vous aider à avancer.
Bonne route et bon vent à vous deux.
En union de prière pour votre épouse et vous.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
aldebaran
Censor
Censor
Messages : 81
Inscription : ven. 16 févr. 2018, 16:50
Conviction : Catho ni moderniste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Marié mais pourtant seul

Message non lupar aldebaran » dim. 18 févr. 2018, 20:48

Bonjour Kerniou
Bien sûr nous avons alors que la situation s'aggravait été voir le prêtre qui nous a fort bien reçu, mais les prêtres ne sont pas forcément très bien renseignés sur la teneur et les implications d'une maladie mentale. Et il n'y avait aucune structure pour ce genre de cas. Sur son conseil, ma femme a cherché à faire du bénévolat dans une maison de retraite (ma femme a beaucoup d'empathie pour les personnes âgées). Mais cela a été la douche froide : la directrice fit clairement comprendre qu'il ne fallait pas parler aux gens et surtout ne pas s'attacher à eux. Par contre il y avait des lits et du ménage à faire. J'ai clairement refusé, et par charité pas dit ce que j'en pensais. Idem ailleurs, ma femme très vulnérable se fait immédiatement exploiter par quelqu'un qui repère sa faiblesse. Je peux en témoigner, c'est vraiment affligeant comme le monde s'abat sur le faible.
Dans notre résidence, nous étions devenu la maison des fous, et nous avons déménagé.
Nous nous sommes encore plus éloigné de la région parisienne. Dans notre nouvelle paroisse et notre voisinage ma femme ne veut surtout pas que l'on parle de sa "maladie" et je respecte son choix. Elle a honte malheureusement, et je crois ne supporte plus les regards et le recul des autres. Notre prêtre est un bon prêtre, qui essaye d'animer sa paroisse et multiplie les offices (par exemple chapelet de la miséricorde le vendredi entre autre). Il n'est pas trop moderniste ce que nous apprécions. Quand ma femme va trop mal nous sortons très peu en attendant que l'orage passe.
J'écris aussi pour sensibiliser les gens aux maladies mentales, car je vois bien que les gens, y compris croyants, ont ce réflexe de fuir les personnes atteintes.
La paix de Christ
Heureux ceux qui sont doux, car ils hériteront la terre!

zelie
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 524
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45
Localisation : France

Re: Marié mais pourtant seul

Message non lupar zelie » dim. 18 févr. 2018, 21:50

Cher Aldebaran,
moi j'apprends à vivre ma foi à vous lire. Merci de votre témoignage édifiant de courage, car le vrai héroïsme n'est pas de briller, il est de durer. Et vous, vous durez, envers et contre tout, même si vous vous n'en voyez que le coté "manque de panache".
Vous me faites penser à un leader du RAID ou du GIGN qui disait à ses hommes au moment crucial de prendre des risques: "fais-le; ne cherche pas à le faire beau comme une danseuse, juste fais-le", et du coup ses hommes le suivaient, sans panache et avec d'immenses difficultés à se vaincre eux-mêmes, mais au final ils n'arrêtaient que quand ils l'avaient fait, et donc le résultat d'efficacité était là, presque à leur propre insu. Vous et tous ceux qui chaque jour m'édifient à porter des croix qui dépassent l'entendement vous êtes de la fibre de ces héros-là, et n'en doutez pas un instant, vous êtes des étoiles dans le ciel de nos nuits. La sainteté c'est d'accepter son devoir d'état là où nous sommes, de "fleurir là où Dieu nous a planté".
Pour un peu c'est moi qui vous demanderait de prier pour moi!
Mais si vous le permettez, je m'unirai à vous, en Christ, dans vos prières.

PS; juste si vous pouviez abandonner l'idée, même ténue, que pour votre hésitation entre la vie consacrée et le mariage il y a le doigt punisseur de Dieu! Dieu qui pardonne à des meurtriers vous condamnerait pour ça? Allons!
Plus techniquement, vous avez rencontré une femme qui vous correspondait au moment de la rencontre, mais que vous ne connaissiez pas assez avant de vous engager pour le reste de vos jours, peut être par naïveté, manque de recul, que sais-je? Et sur cette situation vos évolutions ont différé. Le Saint Père François insiste beaucoup sur la formation des couples avant le mariage et je pense qu'il a raison; des générations entières ont eu du mal avec l'engagement du mariage et cela induisait une vraie réflexion pastorale autour de ce point, aujourd'hui en cours d'amorçage.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre

David33
Ædilis
Ædilis
Messages : 16
Inscription : dim. 13 avr. 2014, 23:09

Re: Marié mais pourtant seul

Message non lupar David33 » lun. 19 févr. 2018, 13:46

je compatis sincèrement à votre peine.

Puisse le seigneur vous donner la force d'affronter cette situation, à vous et votre compagne. Ne perdez surtout pas espoir !

En union de prière

Astya
Censor
Censor
Messages : 159
Inscription : lun. 04 juil. 2016, 16:07
Conviction : baptisée catholique assurément déiste

Re: Marié mais pourtant seul

Message non lupar Astya » mar. 20 févr. 2018, 0:29

Bonjour Aldebaran
Le seul truc, c'est que dans tout cet environnement médical, personne ne parle vraiment au conjoint, soit parce qu'il est à priori suspect, soit par secret médical. J'ai eu moi-même beaucoup de mal à obtenir la moindre information, et ce que je sais je le tiens de ma femme pour ce qu'elle arrive à partager. On est vraiment seul, et même parfois on vous regarde de travers.
Très juste ! Ma mère est bipolaire, et d'autres membres de ma famille ont ce genre de problème ; les médecins s'occupent du malade (enfin, ils donnent des pilules) et laisse la famille dans le brouillard ! Et c'est difficile d'échanger avec des amis : ils pensent qu'on a des problèmes avec nos parents, comme tout le monde !
Vous parlez de l'angoisse que vous avez eu pour votre enfant ? Va t-il bien ? Il n'y a pas de raison qu'il aille mal : même si votre femme a été traumatisée , elle n'est pas forcément traumatisante : c'est un traumatisme d'avoir une mère malade, mais c'est aussi quelque chose qui fait grandir vite et rechercher la rationalité. Il doit être adolescent maintenant ?
Dieu vous a aidé : moi aussi il m'a aidé ; et statistiquement il semble que les gens croyants ont plus de résilience face à ces maladies. Peut être parce que la prière tourne l'esprit vers le bon côté ? La prière nous rend plus bienveillant, plus calme, et donne plus de facilité à accepter les choses. Et nous ressentons moins la solitude et l'injustice de ces situations.
Mais ce sont des situations difficiles, évidemment, et je crois qu'il faut que nous, conjoints, enfants ou parents de malades devons nous protéger et garder un jardin secret pour quelques loisirs : car si nous pétons un câble, ils seront encore plus mal qu'avant !
Il y a un groupe de proches de malades qui se réunit dans ma commune : je n'y suis jamais allée encore, je n'ose pas aller déballer mes histoires devant des gens : peut être que ça serait bien pourtant ? Sur les forums, il y a une distance qui rend les choses plus faciles.
J'aime JC parce que tout ce qu'il a dit est merveilleusement cohérent et qu'il a ouvert la voie à une religion d'amour. Son caractère divin ne gêne pas mon déisme ni le concept d'une trinité divine comprenant une force créatrice, une force spirituelle et l'amour.
Bon, je me lance : avez-vous jamais pensé à un pèlerinage ? je vous assure que je suis très rationnelle : il est possible qu'il y ait dans les pèlerinages une vertu qui nous échappe. Particulièrement pour les maladies mentales qui ont des causes multi factorielles : traumatismes, génétique, mais aussi infections pas encore très étudiées.
Bonsoir :ciao:


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités