Célibataire endurcie à 31 ans

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Avatar de l’utilisateur
JCNDA
Quæstor
Quæstor
Messages : 346
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Localisation : Loiret
Contact :

Re: Célibataire endurcie à 31 ans

Message non lupar JCNDA » ven. 11 mai 2018, 21:09

Ambroglio, ce que vous dépeignez (avec grande justesse, il est vrai) n'est toutefois pas en vigueur dans toutes les classe sociales. Les classes moyennes et supérieures, même quand elles ne sont ni croyantes ni pratiquantes, ont conservé les valeurs et traditions d’autrefois. Les enfants y sont élevés dans les principes moraux (même s'ils peuvent s'en éloigner une fois devenus adultes), et donc, dans ces milieux-là les chances sont plus grandes de trouver des hommes et des femmes prêts à s'engager rapidement dans le mariage, et accepter de ne pas cohabiter au préalable, voire même de pas avoir de relations pré-maritales.
Oui, c'est vrai. Mais, il faut une certaine intelligence. "L'idéal" je pense, c'est tomber sur la bonne personne, entre 25 à 35 ans pour une femme. Au delà, c'est compliqué pour fonder une famille. Les femmes ont moins de temps que les hommes. Je remarque que la nature est injuste vis à vis des femmes. C'est curieux !
"Car Yahweh connait la voie du juste, mais la voie des pécheurs mène à la ruine."
L’abbé Augustin Crampon


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 14 invités