Et maintenant ?

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Invité
Barbarus
Barbarus

Et maintenant ?

Message non lupar Invité » lun. 22 janv. 2018, 11:50

Je me retrouve dans une situation pas terrible... Mon mari étant parti loin 10 jours, j'attendais de ses nouvelles. Et il m'appelait une fois par jour, il m'a dit au téléphone avoir envoyé des mails à sa famille (et pas à moi), alors je suis allée sur son PC, et je suis allée voir les photos qu'il leur envoyé du voyage sur sa messagerie. J'étais curieuse, déçu qu'il ne m'en envoie pas à moi. J'avais comme un pressentiment, et je suis mise à fouiller à fond sur son PC.
J'y ai trouvé pas mal de porno, j'ai tout effacé par agacement. Il y avait deux films qu'il avait mis carrément dans un dossier de sauvegarde de toutes nos photos de famille. Je me souviens qu'une fois je lui avait fait remarquer et il m'avait répondu que ceux là il y tenait trop, pas possible de les effacer. J'avais essayé de "normaliser" et de ne pas juger.

Mais là j'ai compris qu'il en regardait beaucoup, je me doutais qu'il en regardait un peu, mais je me doutais pas du tout de ça. Par rapport à l'historique, il en regarde dés le matin au petit déj sur son téléphone, dans le journée le weekend quand il a l'occasion, habituellement pendant que je prépare le repas (et souvent je lui reproche d'avoir à l'appeler 100 fois pour qu'il vienne alors que les enfants sont déjà à table) et chaque soir où je le laisse seul à son PC il y passe sa soirée, parce que moi je vais lire ou regarder la télé de mon côté sans penser qu'il fait ça. Ça fait beaucoup de consommation de porno dans une journée, le tout en catimini pour que je ne me doute de rien.

Je savais qu'il en regardais depuis ado, et qu'il avait jamais vraiment arrêté. Mais je croyais que c'était occasionnel.

En fait quand on se dispute il me dit facilement oui, d'accord et au final fait comme il l'entends par derrière. Pas de conflit comme ça. Il ment facilement de cette façon, c'est une habitude pour tout un tas d'autres choses. Ça a toujours été. Je fais semblant de pas me vexer, mais dans ma tête j'ai acquis définitivement le fait qu'il n'a pas de parole, un serment n'a aucune valeur pour lui. Les discussions tournent à vide. En plus il parle peu, c'est un taiseux, souvent absent, dans la lune.

Récemment, il s'est acheté un casque de réalité virtuelle, je lui ai dit en rigolant de pas regarder de trucs cochon, et il m'a dit non non. Ça devait être pour les jeux vidéos. Je le croyais. Et là en fouillant j'ai vu dans son historique qu'il avait immédiatement fait des recherches pour télécharger des vidéos porno. Il me mentait. La réalité virtuelle c'est du sérieux, vraiment en immersion, et là il s'est pris : "dans la peau d'un acteur porno", et des trucs de soubrettes, princesses esclaves.... Alors vous allez me dire que c'est que du virtuel, mais quand même, la réalité virtuelle c'est comme si tu y étais avec une partie de ton propre corps, l'immersion est bluffante. Donc il fait sa petite expérience en immersion de Vis ma vie d'acteur porno.

Et dans la vie ça ressort, au lit il a un comportement mécanique, par exemple une fois il a essayé de me mettre les doigts dans la bouche, comme dans ses trucs de pornos, et maintenant que je réalise l'ampleur que ça a dans sa vie, j'ai plus trop envie qu'il me touche. Ça me fait ressentir un malaise. Je me dis qu'il se croit encore dans ses films ou avec une autre... En plus j'ai vu qu'il regardait aussi des cougars, moi j'ai 33 ans. Ça va poser un sérieux problème pour que je sorte ça de la tête ou que je relativise.

Là il va rentrer de voyage et voir que j'ai fouillé et tout effacé. Il va pas bien le prendre, déjà j'ai fouillé dans son intimité, et en plus il se pense dans son bon droit : c'est virtuel. Il n'est pas croyant, pour lui la question de Dieu n'a pas d'importance. Quand il a vu que je me suis convertie, après des années de mariage, aller tous les Dimanches à la messe, il avait peur que ça me change. Que ça fasse de moi quelqu'un de coincé, de pas ouvert d'esprit.
Par exemple, récemment sur TF1 une femme qui avait fait des modifications chirurgicales et hormonales parlait de sa grossesse : "l'homme enceinte". Et moi j'ai commenté que c'était perturbant pour l'enfant, d'avoir sa mère homme, les photos étaient étranges... Et là mon mari a réagit, outré, "mais tu ne vas devenir comme Christine Boutin quand même ! Cet enfant il a de la chance, il va être bien entouré aimé, et il gagnera en ouverture d'esprit. Il n'y a pas de problème".

Enfin tout ça pour dire qu'il ne va pas voir le problème de son côté, comme c'est moi qui manque d'ouverture et que maintenant, moi je ne peux plus faire semblant et ça va poser un problème pour notre intimité. Si besoin, il me dira tout ce que je veux entendre et faire à son idée en catimini. Je me sens dans une impasse.

En me confiant à une amie, je me retrouve avec une autre suspicion : il est parti en voyage 10 jours tout seul, et habituellement il part en déplacement à l'hôtel pour son boulot (avec des collègues). Je ne dirais pas que je n'ai jamais eu de doutes, mais en sachant ce que je viens de réaliser, ça change la donne.

D'où mon titre : et maintenant ? Qu'est ce que je fais ?

Avatar de l’utilisateur
Cendrine
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 337
Inscription : mar. 04 avr. 2017, 19:50
Conviction : Catholique
Contact :

Re: Et maintenant ?

Message non lupar Cendrine » lun. 22 janv. 2018, 14:10

Bonjour,

Je plains sincèrement votre mari, et je compatis à la peine qui est la vôtre.

Si j'étais vous je luis avouerais à son retour mon intrusion dans son petit monde, en lui disant combien cela vous était pénible de faire ça mais que, sentant son manque d'honnêteté, vous aviez besoin d'être fixée. Et puis l'intrusion principale est plutôt celle de son vice dans votre vie familiale, c'est sa journée entière de lui au milieu de vous qui est soumise à ses pulsions ! Passer à table avec du retard et arriver devant vous et vos enfants avec les yeux pleins (et le reste - j'espère que vous me pardonnerez cette obscénité qui se veut imagée pour mon propos) d'images pornographiques me semble indiquer la gravité de son addiction.

Il sera sans doute très mécontent de se savoir démasqué (satan déteste la lumière) mais c'est pour le bien de tous. Soit il se reconnaîtra malade, ce qu'il est (et ce n'est pas parce que la plus grande part des hommes actuels le sont plus ou moins que cela l'exonère) et un dialogue ainsi qu'une solution vécue à deux sera alors possible, soit il niera avoir un problème et alors il va vous falloir une dose de courage supplémentaire.

Si j'étais vous, s'il nie avoir un problème d'addiction, je lui indiquerais avoir beaucoup de mal à assumer des relations sexuelles en sachant qu'il s'est auparavant excité à la vision d'autres femmes que moi. L'œil est occasion de chute, et il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que les hommes sont de nos jours perpétuellement soumis à des stimulations visuelles (affiches publicitaires, télévision, magazines, Internet etc) et que la promptitude à avoir des pensées en dessous de la ceinture est sans cesse alimentée par cet état de fait. Internet est si pratique, disponible et renouvelé, depuis lequel il suffit de deux ou trois clics pour voir surgir fesses et autres chairs à profusion et en action... Votre mari est soumis comme un esclave à son propre sexe, ce n'est presque plus cet homme qui pense par lui-même mais on dirait qu'il se laisse dicter ses pensées par sa chair. Lui dire qu'il est un esclave de lui-même ne va pas lui plaire, mais c'est la vérité. Et lui dire que vous n'avez pas forcément envie de coucher avec un esclave mais avec un vrai homme entier et combattif serait une bonne chose. La virilité ne consiste pas à se laisser mener par le bout du sexe, elle est du côté de celui qui sait se maîtriser et mener un combat pour l'amour de sa femme.

Bien évidemment, s'il n'a pas la foi, cela va être difficile, mais priez sans relâche pour lui et pour vous deux, soyez fidèle à votre amour, alimentez-le par un surcroît de soins et de patience et si vous sentez un soir que l'élan l'un pour l'autre émane d'autre chose que d'une suite de stimuli bestiaux, donnez-vous de tout votre cœur. C'est à vous à lui réapprendre ce qu'est l'amour gratuit, le bonheur d'aimer l'autre pour lui et lui seul, même si lui semble éteint parfois.

Pour l'autre soupçon dont vous parlez, attendez d'avoir d'abord abordé le premier problème ; si cela s'avère vrai c'est une des conséquences d'une vie masculine centrée sur le sexe, il arrive un moment où on ne se contente plus d'un écran interposé, mais il s'agit toujours de la même misère et bassesse intérieure contre laquelle votre mari devra se battre. Revenez nous donner de vos nouvelles s'il vous plaît. :coeur:

Je prierai pour vous deux et votre famille.

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Et maintenant ?

Message non lupar Invité » lun. 22 janv. 2018, 23:24

J'ai pu aller sur son portable, il a fait des recherches pour aller dans des clubs, dont un échangiste.
Il va les lundis sur sex badoo, site de rencontre de cul, en sachant qu'il est en déplacement la semaine.
Il va aussi sur Wyylde, "1er réseau célibataire social".

Et parmi ça, des tonnes et des tonnes de lien pornos.

Je suis abasourdie, j'ai le cœur qui bat à 100 à l'heure, je croyais qu'il m'aimait, que j'avais trouvé la perle rare.
Je croyais qu'il était fidèle, un peu timide, un homme super, et là je me dit je vivais dans une chimère.
Depuis combien de temps ça dure ?

Il a été d'un talent fou pour me balader.

J'ai deux enfants en bas âge, je croyais en lui, en notre histoire.
Il a même regardé des liens pornos où l'actrice avait le même nom que notre fille aînée.

pierrot2
Quæstor
Quæstor
Messages : 238
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Et maintenant ?

Message non lupar pierrot2 » mar. 23 janv. 2018, 1:30

Bonjour,
Il semblerait,que vous soyez dans votre vie de couple, reléguée à un genre de mère de vos enfants, exit l' épouse. J' imagine vos détresses, et naturellement, je me sens plus facilement compatissant avec la votre.
Pour être honnête, j'ai cependant toujours considéré la possibilité de la longévité en couple par l' acceptation réciproque de l' idée que l' autre devient peu à peu moins époux que parent, à une occasion de crise de couple. Ça me semble naturel, et il faut regarder cela droit dans les yeux; pour vous, vous devrez être l' élément vrai( même si votre mari a le sentiment être marié à Christine Boutin), je le crains, véritable squelette de la famille que votre mari, déficient, n assume pas. Pour cela, vous pouvez faire baisser la tension, si vous êtes d'accord avec moi, en disant clairement que ce qui vous arrive est assez naturel, que la libido d'un couple ne va jamais crescendo au cours d'une vie. Puis, faites connaître à votre mari que vous n'êtes plus dupe de ses absences, que vous acceptez cette vie(je prierai pour vous), le temps qu il maîtrise son addiction. Cette naissance en vous d un amour moins sexué est, me semble-t-il, le délicat cap à franchir, pour que vous demeuriez père et mère de vos enfants, toujours en couple. Les générations passées regorgent d exemple de couples qui ne divorçaient pas, la génération actuelle, tolérante, ne devrait pas poser de soucis à cette aspiration, si c'est la votre. Faites-vous aider par un conseiller conjugal, pour moi et ma femme, cela s'est avéré constructif.
En prière pour vous 4,
Pierre

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3788
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Et maintenant ?

Message non lupar Kerniou » mar. 23 janv. 2018, 4:04

Je suis d'accord avec Cendrine; en effet, vous devez dire à votre mari ce que vous avez découvert. Mais qu'allez-vous faire après ?
Il est à craindre, hélas, qu'il ne change pas.Vous sentez-vous capable de supporter son comportement ?
L'idée d'aller voir un conseiller conjugal me paraît judicieuse.
Face à cette situation, seriez-vous prête à envisager une séparation de corps ? Mesure qui est envisagée par l'Eglise .
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Et maintenant ?

Message non lupar Invité » mar. 23 janv. 2018, 10:43

Le confrontation a eu lieu.

Je l'ai mis en face des preuves, il a tout nié.
Surtout je lui ai donné l'adresse mail avec laquelle il s'est enregistré sur sex badoo et il fait le naïf, "je comprend pas, c'est impossible".
Il était préenregistré sur le site, visible plusieurs fois dans son historique, uniquement les semaines de déplacement, et avec cette adresse mail comportant son nom de famille et l'initiale de son prénom.
J'aurais pas du la lui donner comme preuve, maintenant il l'a supprimée. Il nie. Selon lui ce serait un spam.

Et il a effacé aussi de son historique les recherches de club échangistes.
Là il m'a dit qu'il n'y était pas allé, juste ses copains, et lui serait parti se coucher, et la recherche était par curiosité.

Il a les larmes aux yeux, l'air d'avoir plus à se reprocher que juste du porno.
Il m'accuse aussi pas de fellation ni de sodomie entre nous, il en souffre, moi là c'est le dernier de mes soucis.
Il sort les violons en plus.

Ça pose aussi le problème des MST.
J'ai un mal de crâne pas possible.

pierrot2
Quæstor
Quæstor
Messages : 238
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Et maintenant ?

Message non lupar pierrot2 » mer. 24 janv. 2018, 7:26

Bonjour,
C'est une véritable épreuve.
On pourrait aussi envisager l' hypothèse où quelqu'un de malveillant aurait accès aux codes de votre mari, et chercherait à le salir à vos yeux. Pour l'instant, vous n'avez que de gros doutes..C'est bien ça qui est difficile à vivre.
Mes prières vous accompagnent, car j' avoue que la situation n'est pas claire à mes yeux non plus.

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Et maintenant ?

Message non lupar Invité » mer. 24 janv. 2018, 17:43

Merci pour tout ce que vous m'avez écrit, ça m'aide.

Je lui ai fait cracher le morceau, pour les recherches qui m'inquiétait le plus.
Ce qui m'a dit correspond, et ce qu'il a décrit sonnait vrai, quand il ment il dit certains trucs il ne s'en rend pas compte. Là non.
Donc il m'a raconté être allé dans un club à lap dance, il a payé un streep tease de 3 min, la fille lui a mis la main sur ses seins, s'est frotté et le reste il avait pas le droit de toucher. Il prétends être parti après, sauf que non.

Le club propose plus que du streep (c'est aux USA), mais là pour coucher c'est cher, et comme par hasard, il a retiré 300 dollars à cet endroit. Mais il me nie avoir fait plus. C'est tellement gros. Il tente de me faire croire qu'il a été dans un bouchon pendant trois heures et demie. Sans sourciller.
Il me donne une demi vérité pour être tranquille. Toutes les femmes me disaient qu'à ma place, elles ne pourraient pas le laisser partir seul, mais moi j'avais une confiance totale. Jamais j'aurais imaginé, j'étais encore sur mon nuage de notre histoire d'amour. Je manquais d'expérience.

Pour le site de rencontre, il est allé sur une durée de fin octobre à mi décembre, au nombre de 4 visites. Rien après.
D’après ma mère, il a fait ça par curiosité.
J'ai vérifié. Le lendemain d'une visite du site de rencontre, jour de son anniversaire qu'il a passé au boulot pendant un déplacement, il a changé totalement ses habitudes. Absence inhabituelle en soirée. Donc voilà. Pour les autres visites, pas d'absences ensuite, donc ça n'a peut être pas abouti.

Pour répondre aux questions, il est effondré que j'ai découvert, il comprend toujours pas comment j'ai fait, ni ne sais l'ampleur de tout ce que je sais.
J'espère encore qu'il pourrait me dire la vérité en entier. Déjà quand il avait commencé à avouer, je me sentais mieux, moins d'angoisse, le pire c'est l'imagination. Ça ronge. Le fait qu'il m'avoue, j'avais de nouveau l'impression d'avoir accès à sa personne. Savoir la vérité et entendre ses mensonges, ça me fait le voir comme un étranger. Un autre que je connais pas. J'y arriverai pas comme ça.

Il tiens à ses enfants, et à moi d’après ce qu'il dit. Il dit qu'il va tout arrêter, j'ai fait mine de fouiller son portable (j'en ai pas besoin, je m'y suis pris autrement), il m'a dit que je pouvais, qu'il me ferai plus de secret, enfin toutes les promesses qu'il pouvait faire il les a faites.
J'y crois sans y croire.

Je l'aime encore je crois, je vais essayer de continuer mais j'aimerai beaucoup l'entendre de sa bouche tout ça et ça me libérerai enfin.
Comme pour pouvoir fermer la porte là dessus, faire le tour du sujet et partir sur autre chose. Mais ce serait possible seulement si me parle vraiment.
Il est d'accord d'aller voir un conseiller, juste pour me faire plaisir. Lui a honte de devoir en parler, il dit qu'il arrivera à arrêter tout seul.

J'ai l'impression que je vais tomber malade, mal au crâne, difficulté à dormir, impossible de manger correctement, je grignote juste un peu, je me sens hyper fragile.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3788
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Et maintenant ?

Message non lupar Kerniou » mer. 24 janv. 2018, 20:16

S'il est d'accord pour aller voir un conseiller conjugal, c'est un bon point. Je vous conseillerais de prendre, avec son accord, rendez-vous rapidement. Vous êtes dans une phase de dialogue, ce qui est très positif pour ce genre d' entretiens.
Bon courage à vous.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

pierrot2
Quæstor
Quæstor
Messages : 238
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Et maintenant ?

Message non lupar pierrot2 » mer. 24 janv. 2018, 20:20

Bon courage, invité, je crois que vous êtes sur la bonne voie.
Je vous reconseille le conseiller: Il permet de vous épargner de la souffrance, car en allant plus vite au but, on perd moins de temps et d énergie dans les ressentiments.

axou
Barbarus
Barbarus

Re: Et maintenant ?

Message non lupar axou » sam. 27 janv. 2018, 21:41

Vous vivez des choses dures, Invitée !

Seule la vérité pleine et entière peut sauver votre couple et effectivement, vous avez besoin de vous faire aider par un conseiller.
Votre mari est sex-addict, cela se soigne, la bonne volonté ne suffira pas. Au point il en est, qu'il en soit aux images, au spectacles ou aux relations extra conjugales, cela ne change plus grand chose, ce n'est qu'une question de degré et de temps. Il est urgent qu'il se soigne parce que cette situation n'est pas vivable pour vous et votre petite famille, qui aspire à la détente et à la confiance.

Peut-être lui faudra -t-il un électrochoc pour qu'il comprenne l'ampleur et la gravité de son addiction, peut-être une séparation temporaire.
En effet il a visiblement peur de vous perdre.

Je prie pour vous,

Axou

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Et maintenant ?

Message non lupar Invité » jeu. 22 févr. 2018, 14:34

Ca fait maintenant un mois que ça s'est passé, on a fait des efforts chacun de notre côté, avec des hauts et des bas, niveau câlin [...] c'est très dur à améliorer.

Aujourd'hui c'est plutôt un mauvais jour.

Difficile pour moi tout ça, et impossible de prier. Je me sens pas vraiment en carême, à part niveau diète. Pas grand chose ne passe en ce moment, j'ai beaucoup la nausée. Je dors très peu finalement, avec pas mal d'angoisses et de cauchemars. Le manque de sommeil et la difficulté à manger ne m'aident en rien. L'angoisse que je ressens c'est carrément physique, ça me prend par des maux de tête, les bras et les jambes fébriles, nausée et grosses fatigues psychologiques.

Je suis devenue très lunatique et je me sens très fragile psychologiquement, et comme lui n'a jamais pu supporter que quelqu'un lui fasse la vie difficile... Hier ça n'allait pas trop mal, on avait une invitée, il s'est montré bavard, prévenant. Dés qu'elle est partie il est reparti jouer aux jeux vidéos, il était distrait,.
Je voulais lui parler et éventuellement faire un câlin, qu'il arrête son jeu, il a arrêté mais pour aller se coucher. Je suis très en demande et lui est en demande d'être tranquille que je le laisse à ses occupations, que je demande moins d'attention et que je ne ressasse pas. Tout ça génère beaucoup de frustration, il m'arrive d'être un peu dure dans ce que je dis, que les discussions soient longues et si c'est trop pour lui il me réplique toujours la même chose qui est de dégager, de le quitter.
Il m'a dit des choses méchantes, m'a décrit de la pire des façons, et moi j'ai pas dû faire mieux. Il ne comprend pas qu'un mois après l'épisode ne soit pas clos. Pour lui on a fait le tour du sujet.
Je pense que pour le psy, j'ai plus de chance d'y aller seule qu'avec lui. Il m'a promis d'y aller si j'en avais besoin, mais en vrai, il veut surtout ne plus en parler. J[...] Pour lui il a tourné la page et je suis restée en arrière. Il a fait et fait suffisamment d'efforts comme ça. Il sature.

J'aimerais qu'il s'occupe plus de moi, plus attentionné, plus à me parler, me rassurer : tout ça l'ennuie. Il essaie, il a l'impression qu'il le fait déjà. Il essaie de faire à la lettre ce que je lui demande, mais le dialogue peine à s'installer.
Il me rétorque qu'il a toujours été comme ça, peu bavard, rivé à son écran et que je ne pourrais pas le changer du tout au tout. J'ai plus trop de patience avec les enfants, je sais bien qu'ils n'y sont pour rien, j'aimerais avoir de nouveau de l'énergie pour avancer.

[Merci d'éviter tout excès de détails intimes dans un forum public]

DeusPrimus
Ædilis
Ædilis
Messages : 33
Inscription : mar. 23 janv. 2018, 21:49
Conviction : catholique

Re: Et maintenant ?

Message non lupar DeusPrimus » mer. 28 févr. 2018, 14:20

Bon Jour Invité,

Je vous conseille de prier.

Dire le chapelet chaque jour est vraiment génial !

Je crois que vous devriez vous immerger dans l'Amour de Dieu (essayez du coup les prières au Sacré-Cœur).

Pour les temps d'affliction, prier la Vierge des Sept Douleurs est également recommandé.

Supportez toutes les difficultés avec joie, accueillez-les avec le sourire ; c'est votre malheur présent (et si vous y demeurez fidèle au Christ) qui fera votre bonheur au ciel. Pensez à la Passion de Notre-Seigneur !

Suivez aussi l'exemple des Saints.

(toutes ces prières sont des propositions, choisissez ce qui vous convient)

En pensant à vous,

Vive Dieu, :ange:

DeusPrimus
"Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu car Dieu est Amour" Saint Jean

QUIS UT DEUS ?


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités