Mauvaise expérience de la confession...

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Sursum Corda
Seminarius
Seminarius
Messages : 282
Inscription : jeu. 27 déc. 2007, 15:37

Re: Mauvaise expérience de la confession...

Message non lupar Sursum Corda » jeu. 12 juin 2008, 16:35

je sais que j'ai plus un rapport de confiance avec le pretre.
Il faut se dire qu'on confesse ses péchés à Dieu et non au prêtre. Le prêtre est manifeste seulement le pardon divin qui s'opère dans le sacrement.
A savoir en plus si tu es dans l'état ou tu sais que tu vas recommencer le lendemain ton péché... on peut se demander dans ces cas là à quoi ça sert...
Surtout si tu ressens pas trop l'acte comme un péché. Meme si s'en est un.
Il est important de se rappeler ceci : "le prêtre ne peut refuser l'absolution que s'il manque une contrition suffisante ou la résolution de ne pas retomber dans le péché" (Vade Mecum à l'usage des confesseurs puvlié par le Conseil Pontifical pour la Famille, 1997). Nous risquons toujours de récidiver dans notre péché, mais si nous en éprouvons la contrition et la volonté de nous corriger, nous sommes pardonnés. Si nous n'avons pas cette volonté, alors nous ne sortons pas de notre péché.

christelle
Quæstor
Quæstor
Messages : 227
Inscription : lun. 09 juin 2008, 15:08

Re: Mauvaise expérience de la confession...

Message non lupar christelle » jeu. 12 juin 2008, 17:37

bon ben c'est déjà plus clair comme cela...
Merci de la réponse :-D
En tout les cas ça doit pas etre évident d'évaluer la contrition de la personne.

Sursum Corda
Seminarius
Seminarius
Messages : 282
Inscription : jeu. 27 déc. 2007, 15:37

Re: Mauvaise expérience de la confession...

Message non lupar Sursum Corda » jeu. 12 juin 2008, 17:52

En fait, le prêtre n'évalue pas la contrition de la personne. La personne va manifester une absence de contrition. Par exemple, il vit en état de concubinage et ne cherche pas à sortir de cette situation (c'est le cas des divorcés remariés, et c'est pour cela qu'ils ne peuvent recevoir le sacrement de réconciliation comme l'Eucharistie - ce qui ne les empêchent pas d'aller voir un prêtre). Où bien la personne déclare qu'elle commet un péché, elle le reconnait comme tel, mais ne regrette pas l'avoir commis parce qu'elle en a retiré du plaisir.

christelle
Quæstor
Quæstor
Messages : 227
Inscription : lun. 09 juin 2008, 15:08

Re: Mauvaise expérience de la confession...

Message non lupar christelle » jeu. 12 juin 2008, 19:26

on est pas obligé de ressentir de la souffrance, on peut meme avoir beaucoup de plaisir au moment ou on fait un "péché"... c'est souvent après, qu'on sent qu'on a fauté... et qu'on a des remords.
Pour ma part je sais pas si j'arriverai à me "confesser", parler de mes troubles de conscience oui... mais c'est vrai que j'ai besoin qu'un pretre aussi me connaisse bien.
Pour pouvoir engager une discussion. Je me vois mal me confesser sans connaitre le pretre. Et encore moins ne pas l'avoir en face. Je préfère parler de biais ou face à face,
ne pas voir le visage du pretre... je sais pas... ça me generait, sauf si je veux etre anonyme.
Cela dit enfin vous savez peut etre... je suis pas pas baptisé, donc j'ai jamais eu une confession, mais j'ai déjà eu des entretiens avec des pretres.
je pense me connaissant, j'aurai toujours des discussions sur ce que j'ai fais que j'estime mal...

Sursum Corda
Seminarius
Seminarius
Messages : 282
Inscription : jeu. 27 déc. 2007, 15:37

Re: Mauvaise expérience de la confession...

Message non lupar Sursum Corda » jeu. 12 juin 2008, 22:20

Bien sûr que l'on peut avoir du plaisir quand on a fauté. En général, aveuglé par le plaisir immédiat que cela procure, on en oublie que l'acte que l'on pose est mauvais, et on ne voit que ce que cela nous apporte.
Si vous connaissez un prêtre à qui vous faites confiance, allez le voir, discutez avec lui. Il n'est pas là pour vous dire que ce que vous avez fait est mal, mais pour vous aider à discerner si c'est mal ou non, à connaître la vérité, et ainsi vous aider à être heureuse. Parfois, on se trompe soi-même, involontairement, c'est pourquoi il est bon d'avoir un avis extérieur. En réalité, l'idéal ce n'est même pas un avis, c'est qu'il vous aide à vous poser les bonnes questions.

Avatar de l’utilisateur
MariaMagdala
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 502
Inscription : jeu. 22 sept. 2011, 20:10

Décontenancée lors de ma première confession

Message non lupar MariaMagdala » mer. 12 sept. 2012, 19:28

Bonjour à toutes et à tous!

Aujourd'hui aurait du être un grand jour pour moi... J'avais enfin décidé de demandé le Sacrement de réconcilliation. La seule et unique fois ou je me suis confessée a un prêtre, je devais avoir 15 ans, juste avant ma confirmation. Et même si, je n'avais pas ressenti grand chose (obligée par la catéchiste) mon souvenir était loin d'être désagréable pour autant.

Donc aujourd'hui, j'ai cherché un lieu ou l'on pouvait rencontré un prêtre sans rendez vous et j'ai trouvé un lieu de pelerinage que j'aime beaucoup, pas loin de chez moi. Je m'y rends, assez nerveuse... Et il y a un déluge qui s'abat sur ma voiture, une émission qui fait l'apologie de la pornographie et de la prostitution étudiante sur France Culture... ça commence bien!

Je vais voir l'acceuil du lieu et demande si le prêtre est disponible. Oui, il l'est (super!), allez l'attendre à la chapelle. Chapelle me voici. Et le prêtre arrive....

Il n'y avait que moi, il ne pouvait pas me rater. Je me lève et me dirige vers lui, il me lance a peine un regard, me dépasse avec les bras croisés et il va dans une petite pièce du fond....
Je suis totalement interdite par l'accueil glacial... Il y a une grande Vierge Marie en bois qui me regarde juste devant moi. Je lui dit: je fais quoi la??? Elle ne dit rien.

Puis il ressort de la pièce et se laisse tombé sur un des bancs de la chapelle. Les bras toujours croisé, un soupire et il commence a taper du pied sur le sol en me fixant. Pas un mot, rien!

Je n'ai pas pu.... Aller vers lui était au dessus de mes forces, me confier a cette personne impossible.... Je suis partie sans rien dire, j'ai eu l'impression de le déranger en plein épisode de Dallas ou autre série télé passionnante...

Je ne sais pas comment se passe une confession habituellement mais comme ça je ne peux pas... Les choses que j'ai a dire sont trop grave à mes yeux pour le dire à une personne tellement hautaine.
Je crois que j'emporterai mes péchés dans la tombe. :( :( :(

God bless you!
" A celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré" (Mc 4,25)
" A celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir " (Lc 8,18)
[/color]

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3518
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Echec de confession

Message non lupar Kerniou » jeu. 13 sept. 2012, 11:37

En effet, vous êtes mal tombée...
Mais heureusement, vous pouvez rencontrer d'autres prêtres très chaleureux et attentifs.
Pourquoi ne pas téléphoner à votre paroisse en expliquant votre situation; il serait étonnant que l'accueil ne soit pas satisfaisant.
Bon courage à vous.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Echec de confession

Message non lupar Mac » jeu. 13 sept. 2012, 16:39

Bonjour MariaMagdala ma sœur, :)

C'est normal de ne pas y être arrivé surtout si vous avez à dire des choses qui vous paraissent à vous difficile à entendre. Mais je ne pense pas que vous soyez du genre à renoncer, donc je ne peux que vous recommander de préparer votre confession puisque une bonne confession se prépare et d'y aller de nouveau.

Autrement, Les prêtres sont les serviteurs de Jésus Christ, ils mènent des combats spirituels ce qui peut faire qu'ils peuvent paraître froids pour certains. Mais allez dans la tombe avec ses péchés ce n'est pas me semble t-il une bien bonne idée. :D

Vous devez connaître ce passage que je retranscris ci-dessous :

Après la résurrection, apparaissant à ses disciples, le Christ leur a dit :

« Recevez le Saint Esprit. Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis ; ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. » (Évangile selon Jean 20, 22-23).

Peut-être que vous pourriez-méditer un peu ce passage, afin que vous ne perdiez pas de vu l'importance de la grâce de pardon de Dieu pour la prochaine fois que vous irez en confession.
Je suis totalement interdite par l'accueil glacial... Il y a une grande Vierge Marie en bois qui me regarde juste devant moi. Je lui dit: je fais quoi la??? Elle ne dit rien.
Elle n'a rien dit, mais elle a entendu croyez-moi qu'elle entend la Très Sainte Vierge et là elle a du prendre l'affaire en main et ça va bouger. :D

Fraternellement en Notre Seigneur Jésus Christ. :ciao:

Aquero
Barbarus
Barbarus

Re: Echec de confession

Message non lupar Aquero » jeu. 13 sept. 2012, 23:08

Chère MariaMagdala,
J'ai eu un témoignage similaire d'une amie... En ce qui me concerne, j'avais honte de certains péchés à l'adolescence et je les ai caché durant quelques confessions (j'ai appris plus tard qu'elles n'avaient pas été valide pour cela)... Si je les ai caché, c'est parce que j'avais peur, de la réaction du prêtre... J'en ai rencontré un, une fois, qui était froid et cela m'a bloqué dans ma démarche... Je suis un jour entré dans un confessionnal où un autre prêtre m'attendait avec un grand sourire et je lui ai tout dit (des choses qui peuvent paraître horrible) et je lui ai confié ma crainte : que le Seigneur ne puisse me pardonner ces offenses et là, il m'a réconforté... J'avais Jésus en face de moi, je n'avais aucunes craintes ! Que le Seigneur vous guide !

nad
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1124
Inscription : ven. 24 sept. 2010, 23:09

Re: Echec de confession

Message non lupar nad » jeu. 13 sept. 2012, 23:15

bonsoir MariaMagdala

Nous devons tous avoir à l'esprit que les prêtres sont comme nous, il y a des jours avec et des jours sans... pour autant ils ne sont pas plus à craindre que la plupart d'entre nous même dans nos jours sans... :p

Il est regrettable que vous ayez fait cette expérience, mais pour autant il n'est pas souhaitable pour vous, qu'elle marque un arrêt définitif de votre cheminement vers Dieu.
Vous avez écrit :
e crois que j'emporterai mes péchés dans la tombe. :( :( :(
oh non ne renoncez pas, demandez au Seigneur de mettre sur votre route un prêtre qui pourra être disponible et à l'écoute de votre angoisse et de votre espérance de vivre ce sacrement.

Ne pourriez vous pas essayer d'aller avec ou sans rdv dans une autre église ou dans une communauté qui organise des permanences quotidienne?

Quand vous avez rendez-vous avec une amie qui arrive de mauvaise humeur ou qui oublie votre rdv comment réagissez vous est-ce que annuler toutes rencontres à venir avec cette amie ? Peut-être essayer vous de comprendre ce qui s'est passé et de résoudre ensemble le souci, le malentendu..?

Pour l'Amour de Notre Seigneur ne renoncez pas il vous attend et le sacrement du pardon est vital, ne vous privez pas de cette eau de vie qui vous replonge dans votre baptême et vous conduit dans une vie plus droite.

Nous allons prier pour vous, afin que le Seigneur exauce votre désir de le rejoindre même dans ce qui vous parait insurmontable.

2 personnes sur ce forum un jour m'ont encouragée et m'ont montré à quel point recevoir le pardon nous fait pousser des ailes, la vie prend un autre goût, nous revivons, perfusé d'amour direct en plein dans l'âme et là ou vous étiez blessée, il y aura guérison.
Nul ne peut porter le poids de sa croix sans le soutien de Notre Seigneur. Ne vous privez pas du bonheur de déposer votre tête sur les genoux de votre Sauveur. Il a tout donné par amour pour vous, il donne et reçoit tout par amour pour vous, courage, avancez, que les difficultés que vous rencontrez soit des dons de vous à Notre Seigneur et une occasion de le louer et de rendre grâce pour avoir réussi à dépasser .les empêchements.

en udp

Que le Seigneur vous bénisse et vous soutienne dans votre cheminement !

nad
"Reste avec nous, car le soir vient et déjà le jour baisse". Et Il resta avec eux. Luc 24, 29
« La parole de Dieu est première dans la mission, non seulement elle est antérieure au sacrement, mais il nous faut croire qu'elle est antérieure à l'annonce proprement dite faite par le disciple qui lui-même est d'ordre sacramentel. » p Christian de Chergé

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8543
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Echec de confession

Message non lupar PaxetBonum » ven. 14 sept. 2012, 8:23

Chère MarieMagdala,

Il semble que le Seigneur n'ait pas voulu que se soit ce prêtre qui vous accompagne pour recevoir le pardon de vos péchés.
Changez de méthode : prenez rendez-vous avec un prêtre. Je vous conseillerais une paroisse traditionnelle si vous en avez une près de chez vous, car ils sont souvent plus attentifs et disponibles pour les confessions.

Dieu vous accorde Paix et Joie dans son pardon !
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

lucielumière
Ædilis
Ædilis
Messages : 28
Inscription : sam. 04 août 2012, 4:20

Re: Echec de confession

Message non lupar lucielumière » sam. 15 sept. 2012, 20:26

Bonjour Maria magdala
Vous étiez confiante et ce prêtre vous a déçue.
Ce n'était pas le bon . Heureusement que vous avez fait marche arrière car les effets auraient été désastreux.
Au Québec, une génération entière a subi les préjudices de nombreux confesseurs incapables de représentation sacrée dans ce sacrement ; la génération d'après en a eu ras le bol et s'est vue allergique à tout ce qui touche la religion . Pourquoi?
je ne sais pas; Ils sont humains comme nous et ont subi l'oppression et l'incompréhension de leur diocèse à une époque de noirceur du moins dans la communauté québequoise . Ne généralisons pas tout de même car Marie magdala vous vivrez cette réconciliation .
Aujourd 'hui trouver un bon confesseur est tout un défi. Heureusement il y a moyen de trouver le bon confesseur. MariaMagdalla, si vous sentez ce désir de confession ( et je crois qu'il est Vital pour votre guérison ) il ne faut pas abandonner.Remerciez Dieu d'avoir évité une déception encore plus grande, car une demi confession est pire que pas du tout.
Une préparation dans un milieu propice au recueillement vous aiderait sûrement.
Il y a des journées consacrées à cela dans les maisons de retraite, les abbayes, monastères . Ils sont ouverts aux laics , c'est leur mission. Faites-en un Événement de retrouvailles . Ainsi dans les maisons de retraite se trouvent des prêtres, des religieuses qui sont aguerries et capables d'une approche très humaine pour le sacrement de réconciliation
Cherchez avec Dieu comme guide et surtout revenez vous confier à nous. D'autres vivent sûrement les mêmes déceptions et ont besoin d'espoir
merci
Lucie

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2278
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Echec de confession

Message non lupar Teano » lun. 17 sept. 2012, 20:35

Chère MariaMagdala,

Je n'ajoute rien aux excellents conseils qui vous ont été donnés : prenez rv, présentez-vous à un prêtre, demandez-lui son aide pour vous préparer au sacrement. mais NE RENONCEZ PAS ! C'est trop important.

En union de prières

Teano
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

salésienne05
Senator
Senator
Messages : 681
Inscription : lun. 06 juin 2011, 19:51
Localisation : Alpes-Maritimes/Hautes-Alpes

Re: Echec de confession

Message non lupar salésienne05 » lun. 17 sept. 2012, 22:10

Et je ne sais pas si vous avez un sanctuaire non loin de chez vous mais ce sont généralement des lieux où les prêtres confessent presque toute la journée :) .
Ne renoncez pas et soyez sûre que le Seigneur mettra sur voter route le confesseur de SON choix :oui:

Fraternellement.

Cécile

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2278
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Echec de confession

Message non lupar Teano » mar. 18 sept. 2012, 14:54

Psaume 31
01 Heureux l'homme dont la faute est enlevée, * et le péché remis !
02 Heureux l'homme dont le Seigneur ne retient pas l'offense, * dont l'esprit est sans fraude !
03 Je me taisais et mes forces s'épuisaient à gémir tout le jour : +
04 ta main, le jour et la nuit, pesait sur moi ; * ma vigueur se desséchait comme l'herbe en été.
05 Je t'ai fait connaître ma faute, je n'ai pas caché mes torts. + J'ai dit : « Je rendrai grâce au Seigneur en confessant mes péchés. » * Et toi, tu as enlevé l'offense de ma faute.
06 Ainsi chacun des tiens te priera aux heures décisives ; * même les eaux qui débordent ne peuvent l'atteindre.
07 Tu es un refuge pour moi, mon abri dans la détresse ; * de chants de délivrance, tu m'as entouré.
08 « Je vais t'instruire, te montrer la route à suivre, * te conseiller, veiller sur toi.
09 N'imite pas les mules et les chevaux qui ne comprennent pas, + qu'il faut mater par la bride et le mors, * et rien ne t'arrivera. »
10 Pour le méchant, douleurs sans nombre ; * mais l'amour du Seigneur entourera ceux qui comptent sur lui.
11 Que le Seigneur soit votre joie ! Exultez, hommes justes ! * Hommes droits, chantez votre allégresse !

Bon, ça commence par "heureux l'homme" mais ça marche aussi pour les femmes...

In Christo

Teano
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Yahoo [Bot] et 4 invités