Perdue pour mon avenir

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Céline11
Civis
Civis
Messages : 6
Inscription : jeu. 18 janv. 2018, 14:42
Conviction : Catholique

Perdue pour mon avenir

Message non lupar Céline11 » jeu. 18 janv. 2018, 15:32

Bonjour à vous mes frères et sœurs.

Si je viens parmi vous, sur ce forum, c'est qu'il n'y a pas de lieu ou me confier. Je me sens comme trahis et mes projets de vie remis en question. Sentiments partagé...

Je vous explique. Je suis une femme catholique ayant eu un vécu assez difficile auparavant et ayant mis plusieurs fois ma vie entre les mains de Marie. Elle m'a tiré une première fois d'une relation qui me tuait à petit feu, sous le joug d'un homme dur, menteur, violent. j'ai prié pour qu'il change et retrouve le bon chemin, lui avec qui les publications des bancs était fait. Rien ne se passait. J'ai remis ma vie entre ses mains en me montrant ce que je devais faire : cet homme fût mis en prison. Malgré mon désespoir, me retrouvant avec son enfant et seule, j'ai compris le message. Il avait besoin de cette épreuve pour changer. Ce fût terrible, n'ayant pas perdue la foie.

Maintenant, une autre histoire, un projet de vie remis en cause. Mon actuel compagnon depuis 4 ans, prépare un discernement et me laisse sous entendre qu'il pourrait devenir prêtre. Quand nous avons fait connaissance, il n'était pas en symbiose avec Jésus. Je l'ai amené l ou j'allais prier, j'ai eu une patience envers lui. Il était plus attiré vers des choses pas très chrétienne...... allant jusqu'à vouloir un jour brûler la bible, ce que j'ai réussi à l’empêcher. Il ne savait plus les prières de bases, je lui ai monter le chapelet... Il y a pris gout et à commencé a apprendre le rosaire, tout ce qui est liturgique. Il est allé à la messe tous les jours, ces derniers mois, et je ne lui disais rien et le laissais faire puisqu'il aimait ça. ll aurait voulu devenir Diacre, nous devons nous marier..Mais... il me dit maintenant qu'il fait un discernement et ne sait pas ou cela va aboutir. Il me dit cela, sans regrets envers moi, comme si cette situation était normal et ne prend pas en compte la douleur que cela peut me causer. ll m'a aussi dit que j'étais une chrétienne, pas une pratiquante ni une catholique, pas comme lui catholique pratiquant. Je n'arrivais pas à suivre l'allure de son avancé vers l'église, et ne pouvais parler comme lui de choses liturgique. Je me suis sentie reniée, comme rabaissée, j'en suis attrister. Il a trouvé maintenant des amis qui arrivent à le comprendre. Je ne vais à la messe que tous les mois, quand je le peux avec mon fils, je prie aussi mais je suis incapable de connaitre tous les us et coutumes....Et là, je me sens mal. L'avoir ramené à dieu et c'est Dieu qui me le reprend.

Céline11
Civis
Civis
Messages : 6
Inscription : jeu. 18 janv. 2018, 14:42
Conviction : Catholique

Re: Perdue pour mon avenir

Message non lupar Céline11 » jeu. 18 janv. 2018, 18:31

Non, nous devions faire un mariage civil, lui étant musulman mais quelques heures avant nous n'avons pas su nous marier. Il a inventé un prétexte pour ne pas signer. ce que je n'ai su que par la suite. Ce fut un drame pour moi de ne pas me marier. Sa religion ne m'a jamais éloigné la mienne , quand il insistait en disant que je pourrais aller en enfer avec notre enfant, je lui répondais qu'aucun homme ne me fera changer et que Dieu seul me dictera ma conduite envers une religion. J'ajoute que cet homme, je lui ai pardonné ses erreurs et qu'il a eu un geste envers son enfant de bien vouloir le laisser se faire baptiser alors lui-même est devenu un musulman assidue, la prison lui ayant fait retrouvé sa foi. ll était même venu avec moi mettre un cierge pour découvrir ce qui me pousse à rester chrétienne depuis il a refait sa vie, travail et a une ligne de conduite respectable.

Céline11
Civis
Civis
Messages : 6
Inscription : jeu. 18 janv. 2018, 14:42
Conviction : Catholique

Re: Perdue pour mon avenir

Message non lupar Céline11 » jeu. 18 janv. 2018, 21:04

Vous raisonnez bien, le fait d'aider et de motiver l'autre avec j'ose espérer mes prières entendue. ce que je demande ce n'est pas pour moi car je n'aurais que ce que je mérite et si ce n'est pas décidé je ne peux en aucun cas le demander. Mais voir quelqu'un aller dans une mauvaise direction et se perdre mérite de prier pour elle et si une étincelle est présente en eux, ce que je n'a jamais douté, cette étincelle de foi peut se réveiller.

Je m'en suis remise à Marie, en lui disant qu'il fallait sauver son âme à défaut de sauver mon couple, après plusieurs années à prier, j'avais compris qu'avec toutes les prières possible, il ne changerait pas envers moi alors qu'il se repente pour son âme. Je ne connais pas assez l'islam pour savoir si il existe le terme de repentir. Actuellement il est marié avec une femme de sa religion et a un fils. Il aura donc deux fils, le premier chrétien, mon fils, et le petit dernier qui suivra l'islam. Il avait récité une prière musulmane lors de la naissance de mon fils et donné une médaille écrite Allah qui ne l’intéresse pas du tout puisqu'il a préféré rapidement sa petite croix au dessus du lit et une carte avec l'esprit saint.

Qu'il reste toujours dans ce chemin.

axou
Barbarus
Barbarus

Re: Perdue pour mon avenir

Message non lupar axou » jeu. 18 janv. 2018, 23:59

Bonsoir chère Céline !

Votre actuel compagnon ne se montre pas très chrétien, s'il se vante d'être plus catholique que vous ! Et s'il vous parle d'une éventuelle vocation naissante sans compatir à votre souffrance d'être quittée, ce n'est pas très chrétien non plus.

Ensuite : c'est sa liberté. Toute personne non encore mariée est libre de changer de projet. C'est dur d'en faire les frais mais cela veut dire qu'il n'est pas la bonne personne pour vous.

Vous concernant : vous êtes attirée par des hommes durs chère Cendrine, et Dieu n'y est pour rien. Votre inconscient et vos blessures de vie y sont sans doute pour beaucoup. Peut-être pouvez vous demander au Seigneur de vous éclaire sur ce sujet et de vous donner sa Douceur et sa Tendresse.
Car je crois que c'est cela dont vous avez besoin : de douceur, de respect et de tendresse.


Je suis une femme catholique ayant eu un vécu assez difficile auparavant et ayant mis plusieurs fois ma vie entre les mains de Marie. Elle m'a tiré une première fois d'une relation qui me tuait à petit feu, sous le joug d'un homme dur, menteur, violent. j'ai prié pour qu'il change et retrouve le bon chemin, lui avec qui les publications des bancs était fait. Rien ne se passait.

Je me permets de réagir sur cette phrase concernant votre premier compagnon : quand on commence à souhaiter et à prier pour que l'autre change, on est mal barré. c'est nous qui sommes appelés à changer dans la prière, l'autre à sa liberté. Si un compagnon ne nous convient pas, c'est qu'il ne faut pas rester avec lui. Demeurer en espérant qu'il change et se marier dans ces conditions, c'est marcher vers le désastre et la désillusion.

Je suis heureuse pour vous de cette forte relation avec Marie, qui est reine de la douceur, du respect et de la tendresse.

Bien à vous,

Axou

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3791
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Perdue pour mon avenir

Message non lupar Kerniou » ven. 19 janv. 2018, 12:42

Je vous souhaite, de tout coeur, de rencontrer un homme qui vous aime vraiment. Un homme qui vous respecte qui vous entoure de son amour, un homme fidèle en qui vous pourrez placer votre confiance.
si votre ami se sent appelé par la vocation religieuse, mieux vaut, en effet, qu'il s'en aperçoive avant la mariage ... mais c'est très dur à vivre pour vous.
Bon courage à vous.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1015
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Perdue pour mon avenir

Message non lupar Altior » ven. 19 janv. 2018, 13:05

Bonjour, Céline,

Ne nous cachons pas derrière les mots. Ce qu'il vous faut maintenant, à mon avis, est une bonne confession générale, car ce que je comprends est que vous avez vécu pendant des années dans le péché de la chair. Ce ne sont pas les péchés de vos concubins qu'il faut avouer, mais les vôtres et cela pas sur le forum, mais dans le confessionnal. Ensuite, gardant en esprit Matthieu 7:21 et la décision persévérante de mener une vie dans l'amitié de Dieu, votre avenir ne sera du tout perdu, mais par contre, votre vie de foi sera bâtie sur une nouvelle base.

Courage et persévérance!

Céline11
Civis
Civis
Messages : 6
Inscription : jeu. 18 janv. 2018, 14:42
Conviction : Catholique

Re: Perdue pour mon avenir

Message non lupar Céline11 » ven. 19 janv. 2018, 14:41

Merci bien pour vos messages.

Je ne vois pas en quoi je suis encore en état de péché car il y avait bien un mariage de prévu. deux même. Je suis restée en couple Cinq ans avec le premier, la publication des bancs faite, fiançailles certes pas chrétienne mais de quoi penser que notre vie à deux se fera, le jour du mariage qui n'a pas eu lieu, j'étais enceinte de trois mois. Et pourtant la publication des bancs était affichée bien avant d'être enceinte. Je parle avec les prêtres de ma paroisse, vais à la confesse, les pères connaissement ma vie et apprécient que je n'ai jamais reniée ma religion.

Et pour mon deuxième homme, nous sommes en couple depuis quatre ans, ne vivons pas ensemble, les fiançailles prévu pour cet été. Mariage aussi, vu que nous en discutions avec les pères, le livret pour la messe aussi était fait. Et là apprend en même pas deux semaines qu'il veut faire un discernement alors qu'il y a deux ans je lui apprenais le chapelet. Je n'ose le dire aux pères car c'est maintenant que je me sens en état de pécheresse. Et lors de la confesse, n'ose pas dire ce qu'il se passe car ce n'est pas à moi d'en parler, ils pensent encore qu'il veut être diacre. Si je vois qu'il n'avance pas dans ses choix, pour lui épargner de choisir, et moi pour vivre sans à avoir sur la conscience que j'empêche le cheminement, je partirais. Nous devons allez tous les deux devant son père qui prend en charge le discernement et qui est dans une autre paroisse, que je ne connais pas mais pour mes pères, ceux de ma paroisse, je ne dis rien et me met en état de mensonge en attendant qu'il leurs parle.

Merci encore de m'avoir écoutée.

Avatar de l’utilisateur
JCNDA
Quæstor
Quæstor
Messages : 346
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Localisation : Loiret
Contact :

Re: Perdue pour mon avenir

Message non lupar JCNDA » ven. 19 janv. 2018, 15:08

Bonjour Céline,
Je travaille dans un milieu d'affaires surtout fait d'hommes. Nous sommes parfois "durs" parce que les relations l'exigent dans certaines situations difficiles, lorsque des difficultés sont rencontrées entre les responsables et les patrons.

Cependant, tous les hommes ont des faiblesses. Les femmes fragiles savent très bien nous amadoués, car les hommes ont des contrastes et peuvent avoir ces qualités :

Car je crois que c'est cela dont vous avez besoin : de douceur, de respect et de tendresse.
C'est à vous de repérer ces faiblesses. Les hommes ne sont pas toujours durs.
A bientôt
"Car Yahweh connait la voie du juste, mais la voie des pécheurs mène à la ruine."
L’abbé Augustin Crampon

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1015
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Perdue pour mon avenir

Message non lupar Altior » ven. 19 janv. 2018, 19:22

Je parle avec les prêtres de ma paroisse, vais à la confesse, les pères connaissement ma vie et apprécient que je n'ai jamais reniée ma religion.
Céline,

J'ai du mal à comprendre. Ces prêtres, dont vous dites qu'ils connaissent votre vie, ne vous ont jamais parlé du péché de la chair et de la vertu de la chasteté ? Lors de ces confessions, ils n'ont pas constaté que vous n'avez aucun regret d'avoir outrepassé vos droits, ils n'ont pas constaté que vous n'avez pris aucune résolution de changer de vie ? Vous voulez dire que vous n'êtes pas au courant du fait que les rapports sexuels avant le mariage sont peccamineuses ?

Et si c'est comme ça, alors quel est le problème ? En quoi le fait que votre copain deviendra, un jour, prêtre, changera la donne ? Qu'est-ce qui vous fait penser que rester en couple avec un prêtre serait complètement autre chose que rester en couple avec un célibataire laïc ?

Céline11
Civis
Civis
Messages : 6
Inscription : jeu. 18 janv. 2018, 14:42
Conviction : Catholique

Re: Perdue pour mon avenir

Message non lupar Céline11 » ven. 19 janv. 2018, 22:51

Heu.... je ne resterais jamais en couple avec lui si il prend la décision de devenir prêtre, Vous me prenez pour qui? Ce n'est pas un copain, nous sommes fiancé et devions l'être devant Dieu. Et oui ils m'ont bien dit que j'avais péché mais si n'a jamais fait des erreurs dans sa vie? Heureusement qu'il existe des prêtres comme eux sinon tous ceux qui essaye de revenir vers l'église partiraient.

Nous devions nous marier, tout était prêt!! Fiançailles aussi!!! Péché? je dois me flageller d'avoir eu un enfant hors mariage alors que nous étions fiancé ? Je ne suis pas la première et pas la dernière. je suis devenue une telle personne que je ne mérite pas d'être catholique? Et bien les prêtres sont là pour que je le devienne, ce n'est pas un cercle réservé à des initier. Et si c'est réellement le cas que je suis une mauvaise personne et cela ne servirais à rien de faire des efforts.

Bref plus envie de me justifier si on croit que je veux détourner un futur prêtre de sa vocation......


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités