Ma femme ne croit pas

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: Ma femme ne croit pas

Message non lupar Christophe67 » ven. 15 déc. 2017, 12:55

Bonjour Pierrot2,

Christophe, L'épouse est mentionnée chez Luc
N'oubliez pas de mentionner vos références bibliques, je n'ai pas toutes les Écritures en tête, même si cette référence a été retrouvée rapidement.

La seule mention à l'épouse se trouve dans la Bible Crampon, la version liturgique dit "femme" (ce qui peut être interprété différemment) et dans d'autres versions catholiques cette mention n'apparaît même pas.

Si on remonte à une référence commune plus lointaine , la Vulgate :
29 Qui dixit eis: “ Amen dico vobis: Nemo est, qui reliquit domum aut uxorem aut fratres aut parentes aut filios propter regnum Dei,

29 Et il leur dit: « En vérité, je vous le dis, il n'y a personne qui ait quitté maison, ou parents, ses frères, ou femme, ou enfants, pour le bien du royaume de Dieu,
Seulement il faut aller plus loin dans la lecture car il est mentionné "pour le bien du Royaume de Dieu".

Est ce que votre épouse en tant que non croyante vous empêche de cheminer vers le Royaume des cieux ?
La placer sous bienveillance est-il pour le bien du Royaume de Dieu ?

Attention de ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain.

Je réitère mon conseil d'en parler avec un prêtre, votre interprétation "littérale" peut, comme le disait SergeA, vous mener sur des chemins de traverses.


Cordialement.

Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: Ma femme ne croit pas

Message non lupar Christophe67 » ven. 15 déc. 2017, 13:05

Bonjour SergeA,
... et votre femme n'a t-elle pas un statut supérieur à n'importe lequel de vos frères ?
Réflexion très adéquate qu'ignore beaucoup de chrétiens, le devoir de proximité.

Un chrétien n'a pas vocation à aimer tous ses frères de la même façon. Même avec une épouse non croyante, il a le devoir d'aimer sa femme avant ses enfants, ses enfants avant ses frères et sœurs, ses frères et sœurs avant ses frères et sœurs en foi, ses frères et sœurs en foi avant les frères et sœurs en humanité ...

Je pense que dans le post auquel nous répondons, n'est pas envisagé par Pierrot2, cette question : "Est-ce que mon épouse non croyante ne m'a pas été envoyée pour être mon chemin de sainteté ?" ou bien "est-ce que la grâce de la foi ne m'a pas été offerte afin que nous soyons sauvés ?".


Cordialement.

SergeA
Senator
Senator
Messages : 873
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Ma femme ne croit pas

Message non lupar SergeA » ven. 15 déc. 2017, 13:58

Merci à vous Christophe67 de confirmer que ma compréhension sur ces points n'est pas trop "à coté de la plaque" :)

Pour pierrot2 :
je me dois de vous avouer, que je vis mon divorce d'il y a 15 ans, comme une véritable erreur.
A l'époque, je trouvais toutes les raisons de me séparer, et ces raisons étaient de plus confortées par les conseils avisés de quelques "amis" ou membres de ma famille proche. Certains trouvaient que j'étais malheureux comme une pierre (une pierre est-elle malheureuse ?), mais en vérité, je ne faisais qu'exprimer ma peur de voir passer cette vie sans en avoir assez profité.
Bilan des courses ? Je n'ai fait que plonger plus profond, n'ayant pas eu le discernement de voir que je me mentais à moi-même.
Puis heureusement, ma conversion il y a 3 à 4 ans. Jésus venu me sauver du gouffre dans lequel je me trouvais. Depuis, nous ne nous quittons plus, ou très peu, et j'essaye de réparer aussi bien que je peux, tout le mal que j'ai fait.
Pour résumer, lorsque le mal veut nous égarer, il fait toujours que nous soyons en mesure de le justifier.
Mais bon, c'est à cause de mes erreurs qu'aujourd'hui j'ai retrouvé Dieu et que j'essaye de le partager avec ceux que j'aime, alors ... que chacun parcoure son chemin ... et tout est bien.

Fraternité.
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: Ma femme ne croit pas

Message non lupar Christophe67 » sam. 16 déc. 2017, 11:03

Merci à vous Christophe67 de confirmer que ma compréhension sur ces points n'est pas trop "à coté de la plaque" :)
Désolé SergeA, j'ai surtout voulu rebondir sur cette juste phrase. :oops:


Fraternellement.

SergeA
Senator
Senator
Messages : 873
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Ma femme ne croit pas

Message non lupar SergeA » sam. 16 déc. 2017, 12:23

:D M'enfin Christophe, il n'y a rien de négatif dans cette phrase (celle dans l'inclusion de votre dernier message). J'ai souvent des doutes sur ma manière d'essayer de faire passer mes idées.
Je vous le confirme, je suis très "premier degré".
Enfin bref, ne soyez désolé de rien. Je suis souvent assez peu clair, c'est pour cela que je m'abstiens souvent d'intervenir, c'est pas plus mal ...
Fraternellement.
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10104
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Ma femme ne croit pas

Message non lupar Fée Violine » sam. 16 déc. 2017, 17:09

Bonjour Pierrot,

votre attitude m'effraie.
Comment votre femme pourrait-elle se convertir si vous ne l'aimez pas ? Si vous ne l'aimez pas assez, vous faites obstacle à son salut.
Notre conjoint est notre premier prochain, nous sommes responsable de son salut. Le mariage fait de nous un seul être.
De plus, notre Seigneur a dit que le commandement d'aimer Dieu est semblable au commandement d'aimer le prochain. C'est la même chose.
Et il ne s'agit pas de sentiment. Les sentiments sont subjectifs et fluctuants. Aimer, c'est un acte de la volonté. C'est faire tout son possible pour que la personne soit heureuse. C'est lui accorder plus d'importance qu'à soi-même.

pierrot2
Quæstor
Quæstor
Messages : 238
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Ma femme ne croit pas

Message non lupar pierrot2 » dim. 17 déc. 2017, 8:03

De plus, notre Seigneur a dit que le commandement d'aimer Dieu est semblable au commandement d'aimer le prochain
Bonjour Fée Violine,
Il me semble que si quelquechose est semblable, c'est la manière dont le commandement stipule avec laquelle l'amour doit être diffusé, càd comme à soi-même. En Mattieu, nous lisons que le deuxième commandement est aussi important que le premier, ce qui ne signifie pas qu'il lui soit semblable. Marc et Luc ne précisent pas. Je crois qu'il n'y a pas d'équivalent en Jean
Pour vous répondre sur le fond, car j'ai probablement hérité de mes racines chrétiennes une faiblesse pour la vérité, j' ai vécu comme un traumatisme spirituel le spectacle de ma femme nue devant son gynécologue (un homme), sans qu'elle affecte guère de réticences pour se prêter à l'examen. J'ai ressenti comme de l'infidélité son choix d'un homme pour les examens. Il me semble que c'est depuis ce temps que les vrais sentiments conjugaux me sont inaccessibles.
Cordialement,
Pierre

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3832
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Ma femme ne croit pas

Message non lupar Kerniou » dim. 17 déc. 2017, 13:54

Il est vrai qu'en France, la "nudité médicale" est de mise alors qu' aux USA, par exemple, les patients enfilent " une blouse 'd'examen.
Pour vous rassurer, je dirais que l'examen médical dévoile le "corps malade" et que vous, en tant que son mari, vous voyez le "corps érotique."
Reste, en effet, la place de la pudeur.Vous souhaiteriez, sans doute, une plus grande pudeur ...
Vous savez, le choix d'un homme ou d'une femme, comme médecin, reste très subjectif. A titre personnel, je préfère une femme. Mais ma belle- sœur, plus âgée que moi et très, très pudique, choisissait des hommes considérant qu'ils étaient plus doux pour procéder aux examens ... Je me suis, par ailleurs, souvent demandé si elle ne considérait pas les hommes comme étant plus compétents que les femmes ...

Pourquoi n'en parlez_vous pas avec votre épouse? Peut-être se sent-elle très en confiance avec son gynéco; ce qui explique son attitude ...
Concrètement, la zone de l'examen gynécologique en lui-même, puis la palpation des seins nécessitent un déshabillage ...
Par ailleurs, les femmes doivent souvent se dévêtir pour les examens médicaux : suivi de grossesse, accouchements souvent en présence d'étudiants en médecine qui observent, examens divers, rééducation périnéale ...
La pudeur en prend un coup, je puis vous le dire ... alors ... tant bien que mal, on finit par s'y habituer ...
Le fait que votre épouse n'ait, selon vous, pas manifesté de gêne lors de l'examen, signifierait qu'elle se situait bien, à ce moment-là, dans le registre "médical" de la nudité.
Dernière édition par Kerniou le lun. 18 déc. 2017, 12:54, édité 4 fois.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: Ma femme ne croit pas

Message non lupar Christophe67 » dim. 17 déc. 2017, 14:51

Bonjour Pierrot2,


Il y a les Écritures et l'enseignement de l'Église, qui forment la Tradition.
Votre interprétation de l'Écriture vous mène à aller en un sens qui, désolé pour le manque de tact, pourrait vous servir de justification.
Ce que vous lisez vous conforte dans votre perspective, ce que vous faites y est contraire, et l'Église vous le confirmera aussi. N'oubliez pas que si vous cheminez vers le Royaume, il y a l'accusateur, toujours prêt à vous faire chuter pour vous perdre à nouveau, et n'a t'il pas essayer d'utiliser l'Écriture pour tenter Jésus au désert ?

Nous n'intervenons pas pour vous juger ou poser une quelconque condamnation, mais seulement pour vous aider à vous redresser comme nous aimerions qu'on le fasse pour nous mêmes en cas d'erreur. C'est cela être croyant en Église, et non croire seul au milieu d'autres.

Puisque parfois des témoignages ont plus d'effets que des références ou discussions, permettez que je vous livre le mien.


J'ai été athée pendant 40 ans, et il y a environ 11 ans j'ai commencé un chemin de foi avec, comme vous car je ne suis pas meilleur, des erreurs et des égarements sur certains points.

Je suis très investi en paroisse et au niveau du diocèse, et je me prépare à un cheminement spécifique en Église. Pendant 10 ans mon épouse n'a ni souhaité me suivre en quoi que ce soit, ni partager ma foi. J'ai prié pour elle et l'ai rassurée que si conversion il devait y avoir, elle serait une grâce et que je ne l'obligeais en rien. Croyez bien que tout n'a pas été simple par rapport au feu qui m'habitait et que notre couple a traversé des épreuves à cause de cela. Vous ne ferez pas exception.

Pendant 10 ans j'ai cheminé seul, sans la forcer, sans lui prendre la tête en quoi que ce soit car je me suis rendu compte que cela faisait l'effet inverse de tenter de l'évangéliser avec mes maladresses.
Alors pendant 10 ans, il a fallu être patient, il a fallu prier pour elle mais surtout il a fallu lui "prouver" que mon amour pour Dieu ne remettait pas à en cause mon amour pour elle. Et il y a eu des moments très difficiles pendant lesquels mon couple aurait pu exploser si je ne l'avais gratifiée que d'une bienveillance et non véritablement proposer un chemin d'amour.
Je lui ai même certifié que, allez j'ose le dire, mon appel au diaconat permanent ne se ferait pas sans elle. Que j'y renoncerai pour être fidèle à Dieu dans ma promesse de mariage et pour elle.

Et il y a un an, quasi pile poil en ce jour, une véritable conversion s'est faite. Elle m'a demandé de l'aider à préparer sa confession, en même temps que la mienne, et depuis elle assiste à toutes les messes dominicales, volontairement.

Voici mon interprétation. Parce que j'ai été patient, parce que j'ai démontré que mon amour pour Dieu n'était pas une menace pour elle, que je l'aimais tout autant mais différemment, que j'étais fidèle dans mon serment de mariage et qu'ainsi j'agissais en conformité avec ce que je crois alors j'ai évité de faire obstacle à l'action de l'Esprit Saint. Il a agit et les grâces reçues depuis sont tellement importantes que je me sens un témoin privilégié de Son Action, dans mon couple. L'Esprit Saint a réussi là où j'aurais lamentablement échoué.

Depuis un véritable cheminement se fait en couple, autant en préparation diaconale, qu'en foi, qu'en Église. Et pourtant en ce jour, après 30 ans de mariage, je comprends encore le sens de la complémentarité dans le couple. La où je suis fort elle se fortifie, là ou elle est plus forte elle me fortifie. Je n'ai aucune prétention sur sa conversion mais en couple nous sommes devenus complémentaires dans notre foi.

Si je l'avais reléguée à la bienveillance, croyez vous que cela aurait été possible ? Pour moi c'est catégorique : non !

Alors au début vous me demandiez si je croyais que le croyant sanctifiait le non croyant ? J'en suis persuadé.
Ce dont je suis persuadé également c'est que nous nous sanctifions mutuellement et qu'avec les grâces reçues il n'est pas impossible que ce soit elle qui patiente pou moi plus tard. Mais nos actions dans la foi sont différentes, il faut l'accepter aussi.

Voilà mon témoignage.


Alors ressaisissez vous car vous êtes dans l'erreur. Aimez votre femme, apprenez à accepter même sa non croyance car tous les défauts que vous trouverez en elle font qu'elle est elle, votre femme. Croyez en votre couple et si elle n'aime pas Dieu alors aimez pour deux, aimez pour elle et offrez cet amour en son nom à Dieu. Cela ne sera pas en vain.

Dieu vous a peut être envoyé votre femme dans ce but, par votre mariage, de vous sanctifier et être sauvés à deux. Seriez vous prêt à entendre Son reproche, au jour du jugement, en vous demandant ce que vous avez fait des grâces reçues pour votre couple ?


Cordialement.

pierrot2
Quæstor
Quæstor
Messages : 238
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Ma femme ne croit pas

Message non lupar pierrot2 » dim. 17 déc. 2017, 16:06

Vous savez, le choix d'un homme ou d'une femme est très subjectif
Rebonjour Kerniou,
Je n'ignore pas le siècle de relativisme dans lequel nous avons vécu, qui, devenu comme un dieu, à fini par tout relativiser, s' en prenant même à ce qui, pour nous croyants, a valeur d'absolu, en principe. La fidélité, qui est par essence puise dans l'amour de l'absolu de quoi se maintenir, ne devrait elle pas inspirer de quoi résister à cette valeur du monde?
Je ne suis pas en mesure d'inspirer ni à mon épouse, ni à vous, par moi-même de ménager cet absolu, mais quant à moi, j essaie de vivre sans trahir l esprit de l amour qu'il m inspire
Vos propos allaient tous contre ces égards que personnellement je cultive pour l'absolu de l'esprit de l'amour conjugal. Ne m'en veuillez pas, ils m'ont mis mal a l' aise.
Je ne suis pas sûr qu'il faille diaboliser ma pensée. Peut-être est-ce vous qui êtes dans l'égarement.
Cordialement,
Pierre

pierrot2
Quæstor
Quæstor
Messages : 238
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Ma femme ne croit pas

Message non lupar pierrot2 » dim. 17 déc. 2017, 16:16

Dieu vous a peut être envoyé votre femme
Nous ne nous sommes pas rencontrés sur un chemin particulièrement identifiable comme étant chrétien.

Justine60
Barbarus
Barbarus

Re: Ma femme ne croit pas

Message non lupar Justine60 » dim. 17 déc. 2017, 16:45

Cher Pierrot,

C'est une action de grâce que vous ayez retrouvé la foi tout récemment. Un don de Dieu qui vous a fait miséricorde sans aucun mérite de votre part. Et sur ce chemin, vous n'en êtes qu'au début.

Mais avez-vous seulement goûté combien, en Dieu, tout est simple?

C'est peut être votre façon de faire de vous "blinder" intellectuellement, depuis.
Seulement voilà : au soir de notre vie, nous serons jugés sur l'amour (en actes) et non sur nos rhétoriques pharisaïques.

Bref, je ne veux pas vous blesser d'autant que je ne vous connais pas, mais avec ce que vous écrivez je vous dirais que c'est vers votre femme que ma pensée se tourne : vous êtes vraisemblablement son chemin de sanctification à elle.
Je lui souhaite beaucoup de courage et ma prière l'accompagne!

Bon dimanche,

Justine

Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: Ma femme ne croit pas

Message non lupar Christophe67 » dim. 17 déc. 2017, 17:18

Dieu vous a peut être envoyé votre femme
Nous ne nous sommes pas rencontrés sur un chemin particulièrement identifiable comme étant chrétien.
Si vous voyez les choses ainsi, que dire ?

Bonne chance.
Dernière édition par Christophe67 le dim. 17 déc. 2017, 17:47, édité 1 fois.

Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: Ma femme ne croit pas

Message non lupar Christophe67 » dim. 17 déc. 2017, 17:25

:D M'enfin Christophe, il n'y a rien de négatif dans cette phrase (celle dans l'inclusion de votre dernier message). J'ai souvent des doutes sur ma manière d'essayer de faire passer mes idées.
Je vous le confirme, je suis très "premier degré".
Enfin bref, ne soyez désolé de rien. Je suis souvent assez peu clair, c'est pour cela que je m'abstiens souvent d'intervenir, c'est pas plus mal ...
Fraternellement.
Merci SergeA,

Dans le même cas que vous sur la clarté et la façon de dire les choses, je me suis dit que j'avais pu me poser, involontairement, comme autorité validant ou non vos propos. Ce qui n'était pas le cas, je suis heureux que vous l'ayez interprété ainsi.

pierrot2
Quæstor
Quæstor
Messages : 238
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Ma femme ne croit pas

Message non lupar pierrot2 » dim. 17 déc. 2017, 19:41

Si vous voyez les choses ainsi, que dire ?
Rien,
Priez svp pour que les points de vue deviennent conciliables, ou/et que l Esprit-Saint nous guide


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Elric et 2 invités