Enceinte de notre 4e enfant, mon mari n'accepte pas la situation

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Vsgf
Barbarus
Barbarus

Enceinte de notre 4e enfant, mon mari n'accepte pas la situation

Message non lupar Vsgf » mar. 31 oct. 2017, 1:25

Bonsoir,
Je suis maman de 3 enfants, dont le dernier a 14 mois. Je ne prend pas de contraception depuis 2010 (arrêt, à l'époque, de la pilule afin de tomber enceinte de notre premier enfant). En termes de "contraception" je ne rentrerai pas dans les détails...

Fin février de cette année je suis tombée enceinte de façon inattendue, j'ai appris cette grossesse assez tard. Malgré les réticences de mon mari à avoir un 4ème enfant, d'autant plus si rapproché avec notre 3ème, nous avons accepté ce cadeau de Dieu. Malheureusement je l'ai perdu à 3 mois de grossesse. Ca a été une réelle épreuve, je l'ai très mal vécu.

Après cela je n'ai pas repris de contraception. Nous n'avions mis en place aucune "technique" de régulation et je suis donc retombée enceinte aussitôt. J'étais heureuse de cette nouvelle, mon mari beaucoup moins. Aujourd'hui je suis à plus de 4 mois de grossesse, et notre couple traverse une grave crise. Mon mari considère que je suis égoïste, qu'il ne voulait pas de 4ème enfant. Il m'en veut (me le dit facilement), et n'arrive pas à dépasser tout ça. De mon côté je considère que même si ça n'avait pas été verbalisé en tant que projet le fait de ne pas prendre de contraception (il le savait) et de n'appliquer aucune méthode de régulation impliquait évidemment une grossesse à plus ou moins long terme.

J'ai peur : mon mari aimera cet enfant, il le dit lui même, mais j'ai peur pour nous, pour notre couple. Comment faire pour s'en sortir alors que je vois bien que quelque chose est rompu... nous étions si heureux "avant", si amoureux durant la grossesse de notre 3ème. Il me dit que j'ai tout gâché... et lorsque je lui parle de conseiller conjugal il répond que cette tierce personne ira forcément dans son sens. Je ne vois pas les choses ainsi, il me semble que si l'on s'adresse à un médiateur c'est pour pouvoir se parler, avec pour volonté commune et profond désir de s'en sortir.

je vous remercie d'avance de vos réponses.

Avatar de l’utilisateur
apatride
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : lun. 06 juin 2016, 1:24

Re: Enceinte de notre 4e enfant, mon mari n'accepte pas la situation

Message non lupar apatride » mar. 31 oct. 2017, 4:28

Bonjour,

A vous lire, j'ai du mal à comprendre quelle est la nature précise du reproche que vous fait votre mari. Si je comprends bien, il était parfaitement au courant des circonstances et de la possibilité d'une nouvelle grossesse.

Si le reproche porte uniquement sur le fait que vous soyez tombée enceinte comme votre publication semble le confirmer, prend-il lui-même la mesure de ses responsabilités ?

S'il ne s'agit pas de cela, que vous reproche-t-il ? De vouloir mener cette grossesse à terme contre son gré ?

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3397
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Enceinte de notre 4e enfant, mon mari n'accepte pas la situation

Message non lupar Kerniou » mar. 31 oct. 2017, 11:29

Votre mari ne voulait peut-être pas de quatrième enfant ou du moins pas maintenant, mais n'a rien fait pour ne pas qu'il arrive pas ...
C'est, là, une attitude masculine, dirais-je, sans aucun préjugé; les hommes associent moins systématiquement que nous, les relations conjugales à la fécondation. La grossesse et la contraception se passent dans le corps de la femme qui se sent, d'emblée, plus directement impliquée.
Sans doute, votre mari pensait-t-il, tout simplement, avoir davantage de temps devant lui pour se préparer à une nouvelle grossesse ...
Peut-être avait-t-il besoin de temps pour accepter la déception de la fausse couche avant d'envisager une autre naissance ... Il a comme le sentiment qu'on lui a forcé la main alors qu'il aurait préféré la donner...
Quoiqu'il en soit, vous avez à l'accompagner dans son cheminement ...
La perspective d'une consultation à deux est une bonne idée mais vous pouvez, aussi, y aller seule pour avoir de l'aide et des conseils en attendant qu'il accepte la situation ...
bon courage à vous .
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2260
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Enceinte de notre 4e enfant, mon mari n'accepte pas la situation

Message non lupar poche » mar. 31 oct. 2017, 12:03

Je prierai pour vous, les enfants, et votre mari.
:ange: :ange: :ange:

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1672
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Enceinte de notre 4e enfant, mon mari n'accepte pas la situation

Message non lupar axou » dim. 05 nov. 2017, 15:12

... et lorsque je lui parle de conseiller conjugal il répond que cette tierce personne ira forcément dans son sens. Je ne vois pas les choses ainsi, il me semble que si l'on s'adresse à un médiateur c'est pour pouvoir se parler, avec pour volonté commune et profond désir de s'en sortir.

je vous remercie d'avance de vos réponses.
Bonjour Vfgf,

vous avez raison, un conseiller conjugal ne prend pas partie, il vous aidera à bien vous écouter et vous comprendre. Le mieux est de voir un conseiller masculin, cela rassure les hommes qui craignent la complicité féminine lorsqu'on voit une femme.
Vous êtes enceinte, vous avez besoin de prendre soin de vous et qu'on prenne soin de vous.
Je vous conseille de ne pas rentrer dans la discussion stérile, c'est fatiguant pour vous et ne mène à rien. Il est probablement angoissé et déverse ses angoisses sur vous mais ce n'est pas du tout le moment pour vous de recevoir cela.
Soyez donc bien centrée sur vos besoins et lorsque les reproches arrivent, je vous suggère de ne pas y répondre mais de dire vos besoins ("j'ai besoin de calme, de repos, de tendresse, "ect....), cela peut vous aider l'un et l'autre.

Bien à vous,

Axou


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invités